Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Vitres de voiture cassées, que faire ?

Si vous avez une vitre cassée sur votre voiture, cela peut vite devenir problématique. En effet, vous risquez d’avoir de l’eau qui s’infiltre dans l’habitacle en cas d’intempéries et votre voiture devient vulnérable face aux différentes tentatives de vols. Par conséquent, il vous faut vite la remplacer ou la faire réparer. Dans cette page, nous vous informons sur les différentes démarches à réaliser pour recevoir une indemnisation et sur les conséquences d’une telle situation sur votre assurance auto.

Quelles sont les garanties d’assurance auto qui prennent en charge les frais de réparation d’une vitre cassée ?

Avant de déclarer votre sinistre à votre assureur, vous devez vérifier si votre contrat d’assurance auto vous permet d’obtenir une indemnisation pour une vitre cassée. Suivant les circonstances du sinistre, plusieurs garanties peuvent intervenir.

La garantie bris de glace

L’une des garanties les plus évidentes pour ce type de sinistre est bien entendu la garantie bris de glace. Elle est généralement accessible dans une assurance auto au tiers plus ou tous risques. Par contre, si vous avez une formule au tiers, il est possible que votre assureur ne vous indemnise pas.

Il faut que les dégâts matériels de votre véhicule concernent uniquement votre vitre pour que la garantie bris de glace soit effective. D’ailleurs, cette dernière peut prendre en charge les différentes parties vitrées de votre voiture, à savoir :

  • Le pare-brise avant/arrière.
  • Les glaces latérales.
  • Les vitres des portières.
  • Les phares avant
  • Le toit ouvrant.
Les parties vitrées prises en charge par votre garantie bris de glace varient d’un assureur à un autre. Pensez à bien vérifier les conditions générales de votre contrat avant de contacter votre compagnie d’assurance.

La garantie catastrophe naturelle

Dans le cas où votre vitre s’est cassée à cause d’un événement climatique (grêle, éboulement, tempête...), c’est la garantie catastrophe naturelle qui intervient. Pour qu’elle soit effective, il faut qu’il y ait une publication dans le Journal Officiel d’un arrêté ministériel qui atteste l’état de catastrophe naturelle.

La garantie vol ou vandalisme

Si la vitre de votre voiture a été cassée suite à une tentative de vol c’est la garantie vol qui va prendre en charge les frais de réparation de votre vitre. Vous devez d’abord porter plainte au commissariat. Par la suite, vous devez faire parvenir à votre compagnie d’assurance l’ensemble des justificatifs nécessaires (dépôt de plainte, photos des dégâts) pour votre déclaration de sinistre. Une fois que tous les documents sont parvenus à votre assureur, il peut ouvrir un dossier sinistre pour prendre en charge vos dégâts matériels.

La vitre de votre voiture peut être cassée suite à un acte de vandalisme. Dans ce cas, c’est soit la garantie dommages tous accidents ou la garantie vandalisme (cela dépend de l’assureur) qui va prendre en charge vos dommages.

Quelles sont les démarches à effectuer pour être indemnisé ?

Les démarches à réaliser pour obtenir une indemnisation de la part de votre assureur dépendent des circonstances. En effet, si votre vitre cassée est considérée comme un bris de glace, la procédure pour déclarer votre sinistre n’est pas la même que dans le cas d’un vol ou d’une catastrophe naturelle.

Avant d’effectuer votre déclaration de sinistre, nous vous conseillons d’abord de bien nettoyer l’habitacle en enlevant les morceaux de verre pour éviter de vous blesser. Puis, essayez de couvrir la vitre cassée à l’aide d’un morceau de plastique transparent de préférence. Cela peut vous paraître rudimentaire, mais cela vous évitera de retrouver l’intérieur de votre voiture entièrement humide à cause des intempéries.

Déclarez un bris de glace

S’il s’agit d’un bris de glace, nous vous conseillons de respecter la procédure suivante pour déclarer votre sinistre :

  • Pensez à prendre des photos de bonne qualité de votre vitre cassée ou fissurée, même si c’est facultatif. Cela permet d’étoffer votre dossier afin d’apporter des preuves supplémentaires à votre compagnie d’assurance.
  • Déclarez l’incident à votre assureur : vous avez 5 jours maximum à compter du moment où vous avez pris connaissance du sinistre.
  • Amenez votre voiture dans un garage pour faire réparer votre vitre : une fois que vous avez reçu l’accord de votre assureur pour l’indemnisation, vous pouvez amener votre voiture dans le garage de votre choix. Certains assureurs peuvent vous proposer d’effectuer les réparations de votre véhicule dans l’un de leurs garages partenaires, ce qui peut être un gage de qualité.
  • Envoyez la facture à votre compagnie d’assurance : elle va prendre en charge la différence entre les frais réels et le montant de votre franchise.

Déclarez une tentative de vol ou l’acte de vandalisme

Dans le cas où votre vitre est cassée suite à une tentative de vol ou un acte de vandalisme, vous devez déclarer votre sinistre rapidement. Voici la procédure à respecter :

  • Prenez des photos de la vitre cassée, même si c’est facultatif  : cela permet d’ajouter des éléments pertinents à votre dossier.
  • Portez plainte au commissariat : cette étape est obligatoire dans le cas d’un vol.
  • Envoyez les différents justificatifs à votre assureur en respectant un délai de 2 jours ouvrés à partir de la constatation du sinistre : vos coordonnées, la description du sinistre (vous pouvez trouver un modèle de lettre en cliquant ici) et une copie du dépôt de plainte.

Déclarez une catastrophe naturelle

Un évènement climatique peut causer des dégâts matériels importants sur votre véhicule, et toucher les parties vitrées de votre voiture. Pour obtenir une indemnisation de la part de votre compagnie d’assurance, respectez les étapes ci-dessous :

  • Assurez-vous qu’un arrêté interministériel indiquant l’état de catastrophe naturelle est publié dans le Journal Officiel : c’est obligatoire si vous souhaitez que la garantie catastrophe naturelle de votre assurance auto soit effective.
  • Déclarez votre sinistre à votre assureur : vous disposez de 10 jours maximum après la publication de l’arrêté ministériel. N’hésitez pas à joindre des photos de votre vitre cassée pour étoffer votre dossier sinistre.

Quelle est la franchise à payer pour une vitre cassée ?

Le système de franchise est présent dans la plupart des contrats d’assurance auto. Il s’agit du montant qui reste à votre charge après l’indemnisation de votre assureur. Dans le cas d’une vitre cassée sur votre véhicule, le montant de la franchise va dépendre de la garantie qui prend en charge vos dommages (bris de glacevol, vandalisme, dommages tous accidents ou catastrophe naturelle).

Le montant des franchises varie aussi d’un assureur à un autre. Pour le connaître, pensez à consulter les conditions générales de votre contrat. Il existe également des contrats d’assurance auto sans franchise, mais le montant des cotisations est plus élevé. Par contre, dans le cas d’une catastrophe naturelle, le montant de la franchise est obligatoirement de 380 € et ceci, quel que soit le contrat d’assurance auto.

Une vitre cassée influence-t-elle votre bonus-malus ?

Une vitre cassée n’impacte pas votre bonus-malus. Par conséquent, vous n’allez pas subir de hausse du prix de votre assurance auto suite à cet incident.

Foire aux questions sur l’indemnisation d’une vitre cassée

Découvrez notre FAQ concernant l’indemnisation d’une vitre cassée.

➡ Quelles sont les démarches à suivre pour faire réparer votre vitre cassée ?

Avant d’amener votre voiture dans un garage pour faire réparer votre vitre, vous devez déclarer ce sinistre à votre assureur. Voici les différentes démarches à réaliser en fonction de la garantie utilisée :

  • Bris de glace : si les dommages causés sur votre voiture concernent uniquement votre vitre, c’est la garantie bris de glace qui va vous permettre d’obtenir une indemnisation. Pour effectuer votre déclaration, vous avez 5 jours maximum à compter du moment où vous avez pris connaissance du sinistre.
  • Catastrophe naturelle : certains évènements climatiques peuvent être la cause des dégâts matériels subis par votre voiture. Si l’état de catastrophe naturelle est mentionné dans un arrêté ministériel publié au Journal Officiel, la garantie catastrophe naturelle peut être effective. Dans ce cas, vous devez respecter un délai de 10 jours après la publication de l’arrêté pour effectuer votre déclaration.
  • Tentative de vol  : si, après une tentative de vol, votre vitre est brisée, vous pouvez utiliser la garantie vol de votre contrat auto pour obtenir une indemnisation de la part de votre assureur. Pour cela, vous devez d’abord porter plainte dans un commissariat. Puis, vous devez respecter un délai de 2 jours ouvrés après le sinistre pour envoyer les différents documents justificatifs (déclaration de sinistre, copie du dépôt de plainte, photos de la vitre cassée) à votre assureur.

➡ Où réparer la vitre cassée de votre voiture ?

Une fois que votre compagnie d’assurance a accepté la prise en charge de votre vitre cassée, vous pouvez la faire réparer dans le garage de votre choix. Certains assureurs ont des partenariats avec des entreprises qui sont reconnues pour leur travail de qualité. De plus, si le garage est agréé, vous n’avez pas besoin d’avancer les frais.

➡ Quels sont les délais d’indemnisation de votre assureur pour une vitre cassée ?

Les délais d’indemnisation varient en fonction de la garantie qui intervient pour prendre en charge la réparation de votre vitre cassée :

  • Bris de glace : si vous faites réparer votre vitre dans un garage agréé, vous n’avez pas besoin d’avancer d’argent. À l’inverse, si le réparateur n’est pas agréé par la société d’assurance, vous allez devoir payer l’intégralité de la facture et l’envoyer à votre compagnie d’assurance. Cette dernière dispose alors d’un délai 3 mois pour vous indiquer le montant de votre indemnisation et de 1 mois pour vous payer.
  • Catastrophe naturelle  : si la vitre de votre voiture s’est brisée à cause d’un évènement reconnu comme une catastrophe naturelle, votre compagnie d’assurance dispose d’un délai de 3 mois maximum après la parution de l’arrêté ministériel dans le Journal Officiel pour vous proposer une offre d’indemnisation.
  • Vol : si votre vitre a été cassée suite à une tentative de vol, votre assureur a 8 mois pour engager le processus de remboursement. Une fois ce délai écoulé, il dispose de 1 mois pour vous verser l’indemnisation.

Avis sur «Vitres de voiture cassées, que faire ?»

  • Par Gégé

    J’ai payé 700 euros pour ma C3 !

  • Par Max

    C’est quoi comme voiture ?
    En moyenne un toit ouvrant coûte 400 euros...

  • Par Jules

    Mon toit ouvrant s’est fendu, je voudrais savoir combien coute le remplacement de cette vitre cassée. Je suis au tiers et rien n’est pris en charge . Merci

Publiez votre avis