Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Collision avec un animal sauvage, que faire ?

Une collision entre une voiture et un animal sauvage (chevreuil, sanglier, cerf...) a généralement des conséquences importantes. En effet, ce sinistre peut causer des dégâts matériels sur la voiture et des blessures sur le conducteur et ses passagers. Si vous avez eu récemment une collision avec un animal sauvage, vous pouvez peut-être obtenir une indemnisation pour vos dégâts corporels ou matériels. Découvrez dans cette page, tout ce que vous devez savoir sur l’assurance auto et la collision avec un animal sauvage.

Prévenir la gendarmerie ou la police nationale

Après une collision avec un animal sauvage, votre priorité est de prévenir la gendarmerie ou la police nationale. Pour cela, vous devez respecter un délai de 5 jours après l’accidentUne fois que vous avez déclaré votre sinistre aux forces de l’ordre, ils vont vous donner une attestation que vous allez devoir transmettre à votre assureur par la suite.

Déclarer la collision avec un animal sauvage à votre assureur

Vous devez également déclarer au plus vite ce sinistre à votre assureur. Généralement, la plupart des compagnies d’assurance exigent que vous respectiez un délai de 3 jours ou 5 jours après l’accident pour effectuer votre déclaration de sinistre.

Pour la déclaration d’une collision avec un animal sauvage, vous devez faire parvenir un maximum de preuves à votre assureur  :

  • Des photos qui mettent en avant les dégâts subis par votre voiture.
  • Des témoignages.
  • L’attestation fournie par les forces de l’ordre.

Par la suite, votre assureur va mandater un expert qui est chargé d’évaluer les dommages matériels subis par votre voiture et de vérifier qu’il s’agit bien d’une collision avec un animal sauvage.

L’indemnisation de votre assureur pour une collision avec un animal sauvage

Une collision avec un animal sauvage peut causer des dégâts matériels sur votre véhicule et des dégâts corporels sur vous ou vos passagers. La prise en charge de ces dommages par votre assureur va dépendre des garanties présentes dans votre contrat d’assurance auto.

Les dégâts matériels de votre véhicule

Si vous avez eu une collision avec un animal sauvage de grande taille (sanglier, chevreuil, biche...) il y a de fortes chances pour que votre voiture soit endommagée. Pour obtenir une indemnisation de la part de votre compagnie d’assurance, vous devez avoir une garantie dommages tous accidents. Cette dernière est uniquement disponible dans les assurances auto tous risques. Elle couvre tous les dommages matériels causés à votre véhicule, et ceci, quelles que soient la cause de l’impact (obstacle, animal sauvage, tiers identifié ou non…) et votre responsabilité dans l’accident.

Les dégâts corporels

Si vous êtes blessé suite à une collision avec un animal sauvage, vous pouvez obtenir une prise en charge de vos frais médicaux si vous avez une garantie protection corporelle du conducteur. Généralement, elle est accessible en option dans les formules intermédiaire et incluse dans les formules tous risques.

Si vous n’avez pas de garantie protection corporelle du conducteur, vous pouvez saisir le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO). Cet organisme peut prendre en charge vos frais médicaux. Votre demande d’indemnisation auprès du FGAO doit être faite dans les 3 ans qui suivent l’accident.

En ce qui concerne les dommages corporels de vos passagers, ils sont pris en charge par votre garantie responsabilité civile. Elle est présente dans tous les contrats d’assurance auto, car elle est obligatoire pour circuler en toute légalité sur les routes françaises.

La collision avec un animal sauvage et la franchise

Votre assureur peut exiger que vous participiez aux frais d’indemnisation en vous demandant de payer une franchise. C’est le cas notamment lorsque c’est la garantie dommages tous accidents qui intervient. Elle peut également être présente dans les garanties responsabilité civile et protection corporelle du conducteur.

Le montant de la franchise varie d’un assureur à un autre. Par conséquent, nous vous conseillons de consulter les conditions générales de votre contrat pour connaître son montant et les garanties de votre contrat qui fonctionnent avec une franchise.

La collision avec un animal sauvage et l’impact sur votre bonus-malus

Si l’expert mandaté par votre compagnie d’assurance constate que la cause de votre accident est une collision avec un animal sauvage, votre responsabilité ne sera pas engagée. Autrement dit, ce sinistre n’a aucun impact sur votre bonus-malus.

Foire aux questions sur une collision avec un animal sauvage

Vous pouvez trouver ci-dessous notre FAQ sur la collision avec un animal sauvage et l’assurance auto.

➡ Quel est le délai à respecter pour déclarer une collision avec un animal sauvage à votre assureur ?

Généralement, vous disposez d’un délai de 3 jours ou 5 jours après l’accident pour déclarer une collision avec un animal sauvage à votre assureur . Cependant, ce délai peut varier d’un assureur à un autre. Pour en être sûr, nous vous conseillons de consulter les conditions générales de votre contrat ou de contacter votre compagnie d’assurance.

➡ Les dommages corporels subis par vos passagers lors d’une collision avec un animal sauvage sont-ils pris en charge par votre assureur ?

Oui, les dommages corporels subis par vos passagers lors d’une collision avec un animal sauvage sont pris en charge par votre compagnie d’assurance. En effet, tous les contrats d’assurance auto contiennent une garantie responsabilité civile qui permet d’indemniser les dégâts matériels et corporels causés à autrui.

➡ La collision avec un animal sauvage a-t-elle un impact sur votre bonus-malus ?

Dans le cas d’une collision entre votre voiture et un animal sauvage, il est difficile pour votre assureur de désigner un responsable. Si l’expert constate que la cause de l’accident est une collision avec un animal sauvage, votre responsabilité ne sera pas engagée. Par conséquent, vous n’allez pas avoir de malus sur votre assurance auto à cause de ce sinistre.

Avis sur «Collision avec un animal sauvage, que faire ?»

  • Par Manon

    Sur la nationale l’autre jour j’ai percuté un chevreuil, la pauvre bestiole est décédée, d’ailleurs j’en suis traumatisée. Mon capot est kaput !
    J’ai fait toutes les démarches correctement, ça fait une semaine, toujours aucune nouvelle de mon assurance auto ...

    Combien de temps faut-il que j’attende ?????

  • Par Claire

    La galère quand on percute un animal sauvage, moi ça m’est arrivé avec un sanglier !!!!
    1 pour le sanglier, 0 pour ma Mégane !

Publiez votre avis