Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Conducteurs novices : définition, surprime, tarifs assurance auto

Dans le domaine de l’assurance auto, le terme conducteur novice ne signifie pas forcément que vous venez d’obtenir votre permis de conduire récemment. En effet, les compagnies d’assurance peuvent vous attribuer ce statut si vous avez 40 ans et que vous êtes titulaire du permis de conduire depuis plusieurs années.

Qu’est-ce qu’un conducteur novice en assurance auto ?

Le statut de conducteur novice est régi par l’article A121-1-1 du code des assurances. Il stipule que vous êtes considéré comme un conducteur novice par les assureurs si vous êtes dans l’une des 4 situations citées ci-dessous :

  • Vous êtes un jeune conducteur qui a obtenu son permis de conduire depuis moins de 3 ans.
  • Vous êtes un conducteur occasionnel et votre nom n’apparaît pas sur un contrat d’assurance auto en tant que conducteur principal ou secondaire depuis plus de 3 ans. Pour vérifier cette information, l’assureur utilise votre relevé d’informations.
  • Vous avez repassé votre permis de conduire, car il a été annulé.
  • Vous utilisez une voiture de fonction de votre entreprise et votre nom n’est pas inscrit sur le contrat d’assurance auto de votre employeur.
  • Vous étiez assuré mais dans un pays étranger.

La surprime appliquée aux conducteurs novices

Le code des assurances autorise les compagnies d’assurance à appliquer une majoration sur le tarif de base pour les 3 premières années d’assurance.

En effet, les assureurs vous considèrent comme un profil à risques avec une probabilité plus importante d’avoir un accident. Pour se prémunir face à ce type de profil, les assureurs acceptent de vous couvrir, mais avec des tarifs majorés.

Nous vous présentons dans le tableau ci-dessous les plafonds maximums pour ces surprimes.

La surprime appliquée aux conducteurs novices*
Date d’anniversaire du contrat Surprime Prime de base Prime à payer
Souscription du contrat 100 % 500 € 1 000 €
1er anniversaire 50 % 500 € 750 €
2ème anniversaire 25 % 500 € 625 €
3ème anniversaire Fin de la surprime 500 € 500 €

*Les assureurs ne sont pas obligés d’appliquer ces surprimes, il s’agit seulement des plafonds maximums autorisés par le code des assurances.

Le coefficient de réduction-majoration appliqué aux conducteurs novices

En tant que conducteur, votre coefficient de réduction-majoration (bonus-malus) commence à 1, c’est-à-dire sans augmentation ni réduction de votre prime d’assurance. Par la suite, votre bonus-malus varie en fonction de votre comportement sur la route.

En effet, si vous avez un sinistre responsable qui implique des tiers, votre assureur applique une majoration de 25 % (x 1,25) sur votre prochaine cotisation annuelle. Dans certains cas, la responsabilité peut être partagée, la majoration s’élève alors à 12,5 %.

À l’inverse, si vous n’avez pas d’accident responsable, votre compagnie d’assurance vous gratifie d’un bonus de 5 % (x 0,95) sur votre prochaine prime d’assurance annuelle.

Par exemple : Julien est assuré en tant que conducteur novice, il débute donc avec un coefficient de 1 et avec une prime d’assurance de 600 € pour sa première année d’adhésion. Malheureusement, durant sa première année d’assurance, il a un accident de la circulation et il est désigné comme responsable. Sa compagnie d’assurance applique donc une majoration de 25 % sur sa prochaine prime d’assurance. Pour la deuxième année, son coefficient passe à 1,25 (1x 1,25) et le montant de sa prime d’assurance est de 750 € (600 x 1,25).

Par la suite, Julien conduit prudemment et n’a aucun accident responsable durant sa deuxième année d’assurance. Sa compagnie d’assurance le récompense avec un bonus de 5 % l’année suivante. Ce qui nous donne dans ce cas, un coefficient de 1,19 (1,25 x 0,95) et une prime d’assurance de 714 € (600 x 1,19) pour sa 3ème année d’assurance.

Calcul du bonus et de la prime d’assurance pour un conducteur novice*
Date d’anniversaire du contrat Calcul du bonus Bonus Calcul de la prime d’assurance >Montant de la prime d’assurance
Souscription du contrat 1 600 €
1er anniversaire 1 x 0,95 0,95 600 x 0,95 570 €
2ème anniversaire 0,95 x 0,95 0,90 600 x 0,9 540 €
3ème anniversaire 0,9 x 0,95 0,86 600 x 0,86 516 €
4 ème anniversaire 0,86 x 0,95 0,82 600 x 0,82 492 €

*Ce tableau ne tient pas compte de la surprime qui est appliquée aux conducteurs novices

Pour calculer le montant exact de votre prime d’assurance, vous devrez :
  • Déterminez le montant de votre prime d’assurance en prenant en compte votre surprime (tableau ci-dessus)
  • Et, multipliez cette prime d’assurance avec votre coefficient de réduction-majoration (tableau présenté dans la partie bonus-malus)

Ainsi, vous obtenez votre prime d’assurance finale.

Les différentes solutions pour réduire ou éviter la surprime appliquée aux conducteurs novices

Avec la surprime des jeunes conducteurs mais également l’absence de bonus, vous subissez une augmentation importante de vos cotisations.

Pour vous aider à faire baisser le prix de votre assurance auto, nous vous partageons quelques astuces.

Passez le permis de conduire avec la conduite accompagnée

La conduite accompagnée présente plusieurs avantages. D’une part, elle vous permet d’augmenter vos chances d’obtenir le permis de conduire et d’autre part, elle fait baisser le prix de votre assurance auto.

En effet, les assureurs estiment que les personnes qui passent le permis de conduire avec la conduite accompagnée ont acquis une certaine expérience de conduite. De ce fait, les probabilités d’avoir un accident sont plus faibles et le montant de vos cotisations diminue. Ainsi, si vous avez suivi la formation anticipée, votre surprime est divisée par 2 chaque année.

L’impact de la conduite accompagnée sur la surprime appliquée aux conducteurs novices
Date d’anniversaire du contrat Surprime Prime de base Prime à payer
Souscription du contrat 50 % 500 € 750 €
1er anniversaire 25 % 500 € 625 €
2ème anniversaire 12,5 % 500 € 562,5 €
3ème anniversaire Fin de la surprime 500 € 500 €

Inscrivez votre nom en tant que conducteur secondaire sur un contrat d’assurance auto

Une autre solution envisageable pour réduire la surprime et vos cotisations est d’inscrire votre nom en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance auto de l’un de vos proches. Ainsi, vous pouvez bénéficier du même niveau de couverture que l’assuré principal et la majoration de la prime d’assurance est inférieure à la surprime appliquée aux conducteurs novices. De plus, le conducteur secondaire acquiert de l’expérience et bénéfice d’un bonus de 5 % chaque année s’il n’a pas d’accident responsable.

Par contre, vous ne pouvez pas conduire la voiture tous les jours, son utilisation est limitée (pensez à vérifier les conditions générales du contrat). En effet, si vous utilisez régulièrement le véhicule en étant inscrit en tant que conducteur secondaire, votre assureur peut considérer cela comme une fausse déclaration. Par conséquent, si vous avez un sinistre responsable, votre compagnie d’assurance peut facilement prouver cette fraude et ainsi refuser de vous indemniser.

Privilégiez une voiture de petite cylindrée

Nous vous conseillons de choisir une voiture ancienne (plus de 10 ans) avec une valeur marchande qui n’est pas élevée (faible cote à l’argus) et si possible avec une petite motorisation (puissance fiscale faible). En effet, le modèle de votre voiture est l’un des critères qui influencent le prix de votre assurance auto. Alors, certes cela ne va pas réduire votre surprime, mais cela permet de faire baisser le montant de vos cotisations. Cependant, vous avez quand même la possibilité d’assurer une voiture puissante en tant que conducteur novice.

Mettez en concurrence plusieurs offres pour trouver une assurance auto conducteur novice pas chère

Le prix d’une assurance auto pour un conducteur novice est relativement élevé. Pour réaliser des économies, nous vous conseillons d’utiliser notre comparateur d’assurance auto pour trouver des offres adaptées à vos besoins et avec des tarifs compétitifs.

Son utilisation est gratuite et vous permet de trouver en quelques clics une assurance auto conducteur novice pas chère. Pour cela, il vous suffit de remplir les informations demandées et le comparateur se charge de vous fournir les meilleures offres actuellement disponibles sur le marché.

Foire aux questions sur l’assurance auto conducteur novice

Nous vous présentons notre foire aux questions (FAQ) concernant le statut de conducteur novice

➡ Êtes-vous considéré comme un conducteur novice par votre assureur ?

En assurance auto, le statut de conducteur novice ne concerne pas que les personnes qui sont jeunes et qui ont obtenu leur permis de conduire récemment. En effet, vous êtes considéré comme un conducteur novice si :

  • Vous avez obtenu votre permis de conduire il y a moins de 3 ans.
  • Vous n’avez pas souscrit de contrat d’assurance auto en tant que conducteur principal depuis plus de 3 ans.
  • Votre permis de conduire a été annulé.

➡ Quelle est la surprime appliquée aux conducteurs novices ?

Un conducteur novice débute avec un coefficient de réduction-majoration (malus-bonus) de 1, c’est-à-dire sans augmentation ni réduction de la prime d’assurance. Cependant, les assureurs ont la possibilité d’appliquer une surprime pour les 3 premières années d’adhésion. Elle consiste à :

  • Une majoration de 100 % du tarif de base à la souscription de votre contrat.
  • Une majoration de 50 % du tarif de base pour le 1er anniversaire de votre contrat.
  • Une majoration de 25 % du tarif de base pour le 2ème anniversaire de votre contrat.
  • La surprime disparaît pour le 3ème anniversaire de votre contrat.

➡ Quelles sont les solutions pour réduire la surprime ?

Il existe des solutions pour réduire la surprime qui impacte le prix de votre assurance auto :

  • Passez votre permis de conduire avec la conduite accompagnée. En effet, les assureurs divisent la surprime par 2 par rapport à un conducteur qui n’a pas fait la formation anticipée.
  • Inscrivez-vous en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance auto de vos parents. Ainsi, vous bénéficiez du même niveau de garantie que l’assuré principal et la majoration du prix est inférieure à la surprime appliquée habituellement.

Avis sur «Conducteurs novices : définition, surprime, tarifs assurance auto»

Publiez votre avis