Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Commerciaux, chefs d’entreprise, et si vous étiez conducteur novice sans le savoir ?

Contrairement aux idées reçues être conducteur novice ne signifie pas forcément être jeune conducteur. Qui sont alors ces conducteurs novices et combien payent-ils ?

Être conducteur novice à tout âge

Si on vous dit conducteur novice, vous vous imaginez très certainement un jeune conducteur débutant titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans. Mais saviez-vous qu’en matière d’assurance auto, cette définition est bien plus large. La notion de conducteur novice ne se limite pas à l’âge du conducteur, ni à l’ancienneté du permis de conduire. Cela peut paraître étonnant mais même avec 10 ans de permis, vous pouvez être considéré comme conducteur novice. Pourquoi ? Selon le Code des assurances, les automobilistes titulaires du permis depuis trois ans et plus, qui ne peuvent pas attester d’une assurance auto à leur nom au cours des trois dernières années, sont assimilés à des jeunes conducteurs.

Vous êtes conducteur novice si :

  • Vous n’avez jamais été assuré depuis l’obtention de votre permis
  • Vous avez dû repasser votre permis suite à une suspension
  • Vous êtes conducteur occasionnel et n’avez pas été assuré à votre nom sur un contrat au cours des 3 dernières années, que ce soit en tant que conducteur principal ou conducteur secondaire
  • Vous avez conduit une voiture de fonction sans être mentionné sur le contrat d’assurance de votre employeur
  • Vous étiez assuré mais dans un pays étranger

Conducteur novice : quel impact sur le coût de votre assurance auto ?

Automobiliste expérimenté ou débutant, jeune ou senior, si vous êtes considéré comme conducteur novice, vous êtes un conducteur « à risques ». Les assureurs peuvent vous appliquer des tarifs élevés comparable à ceux dédiés aux jeunes conducteurs. Une surprime non négligeable qui peut aller jusqu’à doubler la première année (+100% des cotisations de base). Elle diminuera avec le temps, si vous n’êtes responsable d’aucun accident.

Année de permis Majoration maximale de la prime de référence (permis classique)

1ère année

Doublement du tarif de base (+100 %)

2e année

+ 50 % du tarif de base

3e année

+ 25 % du tarif de base

4e année

Fin de la surprime

(Source : article A121-1-1 du code des assurances)

Comment réduire le prix de l’assurance pour un conducteur novice ?

Lors de la souscription au contrat auto, l’assureur se base sur le relevé d’informations du conducteur. Ce document permet de connaître les antécédents de conduites de l’automobiliste (bonus/malus) et d’apporter la justification de ses années d’assurance. Un document qui vient à manquer quand on est conducteur novice. L’assureur n’ayant pas de référence applique une prime plus élevée. Les premiers concernés sont les commerciaux, les employés dans le transport, autrement dit toute personne ayant une voiture de fonction.
Des solutions existent pour gagner du bonus et donc payer votre assurance auto moins cher :

En amont :

  • Se faire désigner comme conducteur principal sur le véhicule de fonction de l’entreprise ou sur un autre véhicule personnel. Cela reste le meilleur moyen pour faire baisser la note.
  • S’assurer en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance auto d’un proche (conjoint, parents...) vous permettra d’acquérir du bonus et d’attester d’un historique d’assurance.

En aval :

  • Demander un justificatif à votre employeur : vous avez la possibilité de faire-valoir votre historique de conduite en demandant à votre entreprise de vous fournir une attestation. Elle certifiera que vous avez travaillé au sein de la société et disposiez d’un véhicule de fonction. Vous pourrez ensuite obtenir via l’assurance du véhicule de fonction, le relevé d’informations.
    Attention cependant, sachez que l’employeur n’a pas l’obligation de fournir d’attestation.
  • Comparer les assurances auto : si le code des assurances autorise les compagnies à appliquer une surprime aux conducteurs novices, ces dernières restent libres de moduler leurs tarifs. Certaines assurances peuvent choisir de diminuer la surprime en fonction de l’âge du conducteur ou de l’ancienneté du permis. Pour cette raison, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en utilisant un comparateur d’assurance.

Avis sur «Commerciaux, chefs d’entreprise, et si vous étiez conducteur novice sans le savoir ? »

Publiez votre avis