Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Assurance auto jeune conducteur

Vous êtes jeune conducteur et vous êtes à la recherche d’une assurance auto pour assurer votre 1ère voiture ? Plus inexpérimentés, les jeunes conducteurs n’inspirent pas toujours confiance aux assureurs. Ils peuvent donc rencontrer des difficultés pour trouver une bonne assurance auto sans se ruiner. Dans notre guide, nous vous présentons l’assurance auto pour les jeunes conducteurs et les solutions existantes pour les couvrir au mieux.

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Souvent, nous pensons directement aux jeunes en âge de conduire lorsqu’on parle de jeune conducteur. Que ce soit dans le Code de la route ou celui des assurances, il n’existe pas de définition légale concernant la notion de ce statut.

Généralement, les compagnies d’assurance considèrent comme jeune conducteur :

  • les titulaires d’un permis de conduire de moins de 3 ans.
  • les personnes qui n’ont jamais été assurées. Par exemple, si une personne conduit la voiture de son conjoint.e ou une voiture de fonction en n’étant jamais inscrite à une assurance auto, elle est considérée comme jeune conducteur.
  • les automobilistes qui ont eu leur permis de conduire annulé. En effet, les conducteurs qui doivent repasser l’examen du permis suite à une annulation de celui-ci repartent de zéro en tant qu’assurés et redeviennent par conséquent jeunes conducteurs.
Bon à savoir ! Depuis le 1er janvier 2019, les jeunes conducteurs ont la possibilité de participer à une formation complémentaire pour diminuer le délai de leur permis probatoire. Il passera donc de 3 à 2 ans pour un permis classique et de 2 à 1 an et demi pour un permis obtenu en conduite accompagnée.

L’assurance auto pour les jeunes conducteurs

Pour rappel, l’assurance auto est obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur, qu’ils roulent ou non. Comme pour tout automobiliste, les jeunes conducteurs ont aussi l’obligation de souscrire au minimum une assurance auto au tiers ou garantie responsabilité civile, afin d’être couvert en cas de dommages matériels et/ou physiques causés à un tiers.
En tant que conducteur novice, sachez que votre manque d’expérience au volant constitue aux yeux des compagnies d’assurance une aggravation du risque à assureur. Les statistiques sont impitoyables : les jeunes conducteurs âgés de 18 à 20 ans provoquent ou subissent environ 2,5 fois plus d’accidents de la route que ceux ayant franchi la barre des trente ans.
La souscription d’une assurance auto peut donc se révéler onéreuse pour un jeune, dans la mesure où l’assureur va le plus souvent appliquer une surprime pouvant atteindre pour certaines assurances auto jeune conducteur jusqu’à 100 % la première année et 50 % l’année d’après (sans accident responsable).
Le jeune conducteur fait souvent face à un cercle vicieux. D’un côté, il ne dispose pas souvent d’un budget confortable et ne peut ou veut pas trop dépenser pour son assurance. De l’autre, les assureurs sont souvent frileux quant à assurer les plus jeunes car ils sont plus souvent impliqués dans des sinistres que les conducteurs plus expérimentés et auraient donc tendance à surtaxer cette catégorie.

L’augmentation du tarif est en moyenne de 100 % pour la première année de contrat, bien qu’elle finisse par se réduire par la suite : 50 % la deuxième année et 25 % la 3ème année, pour finalement atteindre le coefficient de base. Pour vous aider à y voir plus clair, prenons l’exemple du calcul de la surprime pour un jeune conducteur qui a une prime de 500 € pour son assurance auto :

Calcul de la surprime pour un jeune conducteur ayant une prime de 500 €
Date d’anniversaire du contrat Surprime Prime de base Prime à payer
Souscription du contrat 100 % 500 € 1 000 €
1er anniversaire 50 % 500 € 750 €
2ème anniversaire 25 % 500 € 625 €
3ème anniversaire Fin de la surprime 500 € 500 €
Bon à savoir ! Si vous passez votre permis en conduite accompagnée, la surprime appliquée par votre assurance auto pour les jeunes conducteurs sera divisée par 2.

Rien n’empêche cependant aux jeunes conducteurs de négocier le prix de l’assurance auto en mettant en avant des paramètres avantageux comme la conduite accompagnée, le stage post-permis ou la possession d’une voiture d’occasion, bien qu’il existe aussi des offres adaptées pour eux. Mais comme pour les autres personnes assurées, le prix fixé dépendra d’une multitude de facteurs : leur voiture (marque, ancienneté, puissance fiscale...), leur localisation (zone peuplée ou non, parking ou garage...) ou tout simplement le degré d’assurance auto (au tiers, tiers plus, tous risques) ou l’assureur lui-même : certains pénaliseront les jeunes conducteurs tandis que d’autres les encourageront.

Quel est le meilleur prix d’une assurance auto jeune conducteur ?

Pour vous donner un aperçu du prix d’une assurance auto jeune conducteur, nous avons effectué des simulations via notre comparateur pour obtenir les meilleurs tarifs que vous pouvez consulter ci-dessous :

Les meilleurs prix d’une assurance auto jeune conducteur pour une Renault Twingo
Assureur Tarif Devis
L’olivier Assurance à partir de 308,37 €/an* Souscrivez en ligne
AssurOnline à partir de 518,39 €/an* Souscrivez en ligne
Direct Assurance à partir de 666,35 €/an* Souscrivez en ligne
A comme Assure à partir de 673,50 €/an* Souscrivez en ligne

* Ces tarifs correspondent à la formule au tiers pour un assuré de 20 ans qui vit à Rennes et qui roule moins de 5 000 km dans l’année.

Comment choisir son assurance auto jeune conducteur ?

Un jeune choisira son assurance auto soit pour économiser de l’argent, soit pour assurer ses arrières. D’un côté, il sera tenté de payer le prix fort d’une assurance tous-risques pour se mettre à l’abri et éviter d’autres dépenses excessives en cas de sinistre important. Ce qui n’est pas un sot calcul puisque rien ne l’empêche au fil des années, s’il évite les accidents, de bénéficier d’un bonus, de renégocier sa cotisation, de faire jouer la concurrence ou de passer à une assurance auto au tiers.
De l’autre côté, un jeune choisit majoritairement une voiture d’occasion ou ancienne et une assurance au tiers est plus avantageuse pour ce type de véhicule où le coût de la réparation est de toute façon souvent supérieur à sa valeur Argus. En effet, avec une assurance tous-risques, une voiture peut ne plus être remboursée à sa valeur d’achat après deux ans seulement en cas de vol ou d’accident, ce qui va en faveur de l’assurance au tiers ou intermédiaire.
Les jeunes conducteurs sont une clientèle idéale pour l’assurance au kilomètre. Ils n’ont pas à couvrir une forte distance kilométrique dans un premier temps et pourraient économiser utilement avec cette option : ils ne paient que selon un seuil maximal à ne pas franchir ou selon leur nombre de kilomètres parcourus s’ils sont équipés d’un boîtier GPS dans le cas de l’assurance « Pay how you drive » (Payez selon votre conduite). Cependant, faites attention car des assureurs refusent cette solution aux étudiants ou aux conducteurs inexpérimentés ou instaurent des majorations pour les trajets de nuit, de week-end ou de jours fériés.
Il est toujours difficile, surtout pour un jeune conducteur, de s’y retrouver sur le marché de l’assurance auto, puisqu’il existe de nombreux organismes avec des prix variant selon une multitude d’éléments ou inversement. On peut retrouver deux offres identiques à des prix différents et deux offres opposées à un même prix.
C’est pourquoi comparer les devis avec Minute-Auto.fr est pertinent puisqu’il permet aux jeunes conducteurs de comparer toutes ces offres, parmi lesquelles figurent certaines directement adressées aux jeunes. C’est une démarche simple, rapide et efficace. Utilisez le comparateur en ligne et commencez à comparer les devis pour économiser sur le prix de votre assurance auto.
Pour adhérer à une assurance auto, le jeune conducteur doit fournir son certificat d’immatriculation (carte grise), obligatoire et fourni par la préfecture, et le permis de conduire car l’assurance auto fixera aussi le prix selon la date d’obtention. Une fois ces documents réunis, le jeune peut s’assurer, y compris en ligne.

Jeune conducteur : quelques astuces pour faire baisser le prix de votre assurance auto

Il existe quelques astuces pour payer moins cher votre assurance auto en tant que jeune conducteur, que nous vous partageons ci-dessous :

  • Passez votre permis en conduite accompagnée pour bénéficier d’une réduction de la cotisation de votre assurance auto.
  • Négociez la franchise : cela reste à la discrétion de chaque conducteur mais si vous parvenez à éviter les sinistres, il pourrait être judicieux de négocier une hausse de votre franchise pour faire baisser la cotisation et ainsi économiser quelques euros. À condition bien entendu de n’avoir aucun accident, ce que personne ne peut prédire.
  • Optez pour le même assureur que vos parents : généralement les compagnies d’assurance auto proposent des remises spéciales aux enfants de leurs clients.
  • Ne déclarez pas les petits sinistres : plus vous éviterez les sinistres, plus votre conduite sera valorisée par les bonus et plus vous serez en position de force au moment de négocier une facture à la baisse. Ainsi, si jamais vous connaissez de petits pépins qui ne nécessitent pas de grandes réparations et donc de faire fonctionner l’assurance, il est dispensable de les prévenir et de payer une franchise probablement plus coûteuse que ces mêmes réparations. Cela vous fera aussi éviter les malus.
  • Faites jouer la concurrence : chaque assureur est différent et tous ne sont pas enclins à offrir des offres avantageuses aux jeunes conducteurs. Il vous appartient donc de mettre en avant tout ce qui peut rendre votre profil attractif comme la conduite accompagnée, la possession d’une voiture d’occasion ou l’absence de malus si vous avez un peu d’expérience. De plus, les assureurs sont au courant des offres de leurs concurrents et tendent donc à s’aligner sur les propositions de chacun, surtout depuis que la loi permet de résilier son assurance auto une fois la première échéance annuelle passée. C’est pourquoi certains proposent des promotions afin de vous pousser à renoncer votre assurance actuelle. De manière générale, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir un meilleur contrat.
  • Ajoutez des garanties : si les jeunes conducteurs se tournent surtout vers l’assurance au tiers pour économiser, cela reste une couverture limitée à la responsabilité civile, donc les dommages causés à autrui. Vous pourriez ainsi payer le prix fort en cas de sinistre. N’hésitez donc pas à compléter cette assurance par d’autres garanties comme le bris de glace, le vol, l’incendie ou tout simplement les dommages corporels du conducteur.
  • Optez pour une assurance auto connectée : le smartphone du conducteur est associé à une boîte embarquée dans le véhicule qui enregistre les comportement de conduite (freinage, vitesse…). Une « bonne conduite » permettra de réduire jusqu’à 30 % le montant de vos cotisations.
  • Choisissez bien votre voiture : vous devez analyser au mieux votre situation, non seulement pour trouver la meilleure assurance automobile mais aussi pour bien choisir sa voiture. Sachez que le profil d’une voiture (modèle, motorisation, ancienneté…) a un impact important sur le prix de l’assurance auto. Par exemple, une voiture d’occasion ou en circulation depuis plusieurs années sera moins pénalisée par les assureurs, car elle est généralement moins « risquée » : elle sera moins la cible des voleurs que les véhicules puissants et neufs et les assureurs ont un œil sur les statistiques quant aux voitures les plus volées ou vandalisées. Pensez aussi à la motorisation : une voiture avec une faible motorisation sera plus appréciée. Avec ce choix, vous pourriez bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 30 %.
  • Installez un antivol : pour rassurer l’assureur, vous pouvez équiper votre véhicule d’un système d’antivol, que ce soit une alarme ou un système de verrouillage du volant. Si vous prévenez votre assurance avec un justificatif (la facture), vous pourriez bénéficier d’une réduction.
  • Assurez-vous en tant que conducteur secondaire : cela signifie que votre nom figure sur le contrat d’assurance sans être l’assuré principal. C’est un moyen efficace de payer moins cher son assurance auto jeune conducteur.

FAQ sur l’assurance auto jeune conducteur

Si vous êtes jeune conducteur et que vous avez des questions sur les assurances auto, découvrez ci-dessous notre FAQ pour trouver la réponse à votre ou vos interrogation(s).

➡ Qui est considéré comme jeune conducteur ?

Les jeunes conducteurs ne concernent pas uniquement les jeunes âgés de 18 à 25 ans, mais également les personnes ayant un permis de moins de 3 ans, celles qui n’ont jamais été assurées et les conducteurs qui ont eu leur permis de conduire annulé.

➡ Quelle voiture pour un jeune conducteur ?

Même s’il n’y a pas de restrictions légales, il est recommandé aux jeunes conducteurs de ne pas choisir une voiture trop puissante. En effet, celle-ci peut faire grimper le prix de l’assurance auto, car elle est considérée comme plus dangereuse entre les mains d’un conducteur inexpérimenté. Il est également conseillé aux jeunes conducteurs de ne pas opter pour une voiture trop récente et trop chère. Celle-ci est plus coûteuse à assureur. Pour les conducteurs novices, il serait plus judicieux de choisir une voiture d’occasion et à essence afin de bénéficier d’une assurance auto plus adaptée à leur budget.

➡ Où trouver une assurance auto jeune conducteur ?

De nos jours, il est difficile de trouver l’assurance auto qui nous convient parmi les innombrables offres disponibles sur le marché. Un comparateur peut être une bonne solution pour comparer les contrats de plusieurs assureurs qui peuvent vous intéresser, et obtenir les meilleurs tarifs en quelques minutes.

Avis sur «Assurance auto jeune conducteur»

  • Par Bastien

    Bonjour,
    J’ai mon fils qui a eu son permis de conduire il y à 1 mois (à 18 ans). Il devait récupérer la voiture de sa grande sœur une Peugeot de 120 chevaux.
    Au vu des prix que me proposer les assurances ont à plutôt opté pour lui acheter une twingo.

  • Par Gaetan

    Bonjour, je suis jeune conducteur malussé, assurez vous les jeunes conducteurs avec du malus ?

  • Par Amaïa

    Je déconseille aux jeunes conducteur de s’assurer en conducteur secondaire, c’est l’arnaque après quand les jeunes prennent une assurance auto à leur nom

  • Par Isa

    La Maaf est plus avantageuse pour moi

  • Par Fatou

    Combien on fait d’économie après une conduite accompagnée sur l’assurance jeune conducteur ?

  • Par Gaêtan

    4 appels à des compagnies, 4 refus sous prétexte que je suis jeune conducteur, avis à tous les jeunes conducteurs, ou êtes-vous assurés ???????

  • Par Lilou

    On a quoi de moins sur l’assurance les jeunes conducteurs qui ont passé la conduite accompagnée en vrai là ?

  • Par kimione

    Le plus important, c’est de bien choisir sa voiture !
    J’ai eu le permis il y a 2 ans, et donc toujours jeune conducteur pour mon assureur. De mon côté, j’ai une Twingo 1 qui roule très bien, et je suis seulement à 340€ / an. J’ai un pote qui a passé le permis en même temps que moi...ok il roule en Golf, mais il paye +800€ / an d’assurance auto. C’est juste ridicule !

Publiez votre avis