Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

L’assurance est-elle obligatoire pour une voiture immobile ?

Rouler avec une assurance est obligatoire. Cette exigence s’applique dans le cas où l’usager utilise son automobile. Mais lorsque celle-ci reste au garage ou dans un parking, sommes-nous obligés de la couvrir tout de même ? Pour quelles raisons ? À quel prix ? Nous vous proposons un guide complet sur l’assurance d’une voiture immobile afin de répondre à toutes vos interrogations à ce sujet.

Doit-on obligatoirement assurer une voiture immobile ?

Quand on parle de voiture immobile (ou hors circulation), on parle de voiture qui ne roule pas et qui est stationnée sur une place de parking privée ou dans un garage. Dans cette situation, il est facile de croire qu’une voiture qui ne roule pas ne peut pas causer de dégâts. Mais en êtes-vous vraiment certain ? En effet, même à l’arrêt, un véhicule peut être à l’origine d’un incendie suite à un problème de batterie par exemple. Et s’il est encore en état de marche, il est alors possible de le voler et donc de causer un accident.

Il est donc obligatoire de souscrire une assurance auto pour votre voiture, même si vous l’entreposez quelque part dans l’attente de la vendre par exemple. Il s’agit en effet de l’article L211-1 du Code des assurances qui explique que « tout véhicule automoteur destiné à circuler sur le sol et qui peut être actionné par une force mécanique sans être lié à une voie ferrée, ainsi que toute remorque, même non attelée » doit être assuré afin d’anticiper les dommages pouvant être causés à autrui, qu’ils soient matériels ou corporels.

Cependant, le Code des assurances ne vous impose pas de formule auto en particulier. Vous devez simplement opter pour une assurance auto comprenant au moins une responsabilité civile (comme une assurance au tiers) pour être sûr que les dommages potentiels seront couverts en cas de besoin.

 

Dans quelles situations parle-t-on de voiture immobile ? Une voiture immobile est une voiture qui ne roule pas. Il peut alors s’agir d’une voiture de collection laissée à l’abri pour qu’elle prenne de la valeur, d’une voiture entreposée en attente d’une vente ou de réparations…

 

 

Quelles sont les solutions pour assurer une voiture immobilisée sans se ruiner ?

Mais alors, si l’assurance est obligatoire pour une voiture immobile, vers quel contrat vaut-il mieux se tourner ? En effet, le prix d’un contrat auto peut être assez important s’il n’est pas adapté à l’utilisation réelle que vous faites de votre voiture. Par exemple, est-il vraiment utile de payer plusieurs centaines d’euros (en moyenne 850€) pour une assurance tous risques si votre voiture ne sort pas du garage ? Non, évidemment. C’est pour cela qu’il est plus intéressant, selon votre situation, d’opter pour un contrat auto moins cher.

L’assurance auto au tiers, une couverture minimale à petit prix

La première solution qui s’offre à vous est de souscrire une assurance auto au tiers. Avec ses garanties limitées, vous serez couvert pour les dommages causés à autrui. Et surtout, cette formule d’assurance auto est la moins chère sur le marché en général. De quoi soulager votre porte-monnaie si vous n’avez pas le temps ou l’envie de vendre votre voiture.

Penchez-vous sur l’assurance auto au kilomètre pour limiter vos frais

Sur le marché depuis quelques années seulement, l’assurance auto au kilomètre peut également être avantageuse si vous avez une voiture qui reste dans votre garage et si vous ne la sortez que très rarement. En effet, celle-ci repose sur le nombre de kilomètres parcourus durant une période donnée (un an ou un mois selon votre formule). Ainsi, les cotisations à payer seront directement en lien avec vos trajets :

  • Une partie du prix correspondra au niveau de garantie choisi (tiers, tiers plus ou tous risques) ;
  • L’autre correspondra aux kilomètres parcourus (un forfait kilométrique annuel ou coût au km près grâce un relevé en temps réel via un boîtier GPS).

Grâce à cette assurance en fonction de l’usage réel que vous faites de votre voiture, vous pouvez diminuer de façon intéressante vos cotisations (de 20% à 40% en moyenne). Plus encore, si votre voiture a de la valeur et qu’une assurance au tiers ne vous suffit pas, vous pourrez opter pour une formule plus couvrante et le faible kilométrage pourra compenser la hausse du prix par rapport à une assurance basique.

L’assurance auto temporaire, une solution si vous souhaitez vendre votre voiture

Si vous avez décidé de vendre ou de donner votre voiture et que vous n’allez plus l’utiliser jusqu’à ce moment, vous pouvez opter pour une assurance auto temporaire. Pouvant couvrir une voiture entre 1 et 90 jours, cette formule ne vous engage pas pour un an comme les autres contrats auto. Cependant, une telle assurance est généralement plus chère qu’un contrat annuel car les assureurs prennent le risque de couvrir un conducteur qu’ils ne connaissent pas et pour une durée relativement courte.

C’est d’ailleurs pour cette même raison que les assurances temporaires ne comprennent généralement qu’une responsabilité civile. Et cela, même si certaines compagnies proposent, parfois, quelques garanties supplémentaires en option.

 

Certains assureurs proposent aussi des assurances dites « hors circulation ». Vous pouvez donc vous pencher dessus avant de faire votre choix. Mais attention, pensez bien à comparer, malgré tout, les tarifs. Vous pourriez trouver une assurance moins chère.

 

 

Comment changer d’assurance auto pour une voiture immobile ?

Afin de réduire les frais par rapport à votre voiture hors circulation, il est donc intéressant de changer d’assurance auto rapidement à partir du moment où vous décidez de ne plus l’utiliser. Pour cela, vous allez sûrement devoir résilier votre contrat actuel. Mais comment faire ?

- Vous pouvez opter pour une résiliation à échéance. Pour cela, il suffira d’envoyer votre demande à votre assureur en respectant le préavis indiqué dans les conditions générales de votre contrat. Par exemple, si votre préavis est de 2 mois et que votre date d’échéance est le 31 décembre, votre demande doit être envoyée avant le 31 octobre.

- Si votre contrat a plus d’un an, vous pouvez utiliser la loi Hamon. Grâce à elle, vous pouvez résilier à tout moment sans frais ni pénalité. Pour cela, il vous suffit simplement de trouver un nouvel assureur qui s’occupera de toutes les démarches. Ainsi, votre voiture sera couverte sans discontinuité.

- Si vous ne voulez pas changer de compagnie d’assurance, vous pouvez également la contacter pour lui parler de la diminution du risque relatif à votre voiture. Celle-ci pourra alors vous proposer une diminution de vos cotisations ainsi que de vos garanties. Si aucune réduction n’est faite, vous pourrez alors résilier votre contrat grâce à l’alinéa 4 de l’article L113-4 du Codes des assurances.

Quelle solution pour ne pas payer d’assurance auto pour sa voiture non roulante ?

Existe-t-il quand même une solution pour ne plus être obligé d’assurer votre voiture si celle-ci est immobilisée ? La réponse est oui. Pour ne pas avoir à couvrir une voiture immobile, cette dernière doit être « hors d’état de nuire ou circuler ». En d’autres termes, elle ne doit représenter aucun risque. Pour cela, votre voiture doit répondre à 3 critères :

  • Elle ne doit pas toucher le sol (elle peut être placée sur des cales par exemple) ;
  • La batterie doit avoir été retirée ;
  • Le réservoir de carburant doit avoir été retiré ou vidé.

Cette solution n’est pas forcément celle à privilégier : si votre voiture cause, malgré tout, des dommages à une autre personne, vous devrez prendre en charge la totalité de ces derniers.

 

Non-assurance pendant plus de 3 ans, quels sont les risques ? Si la voiture qui est immobilisée est votre seul véhicule et que vous n’êtes plus assuré, vous risquez d’être considéré comme un conducteur novice une fois que vous désirerez vous réassurer. En effet, si vous n’êtes ni conducteur principal, ni conducteur secondaire, pendant plus de 3 ans, les compagnies d’assurance estiment que vous représentez un risque supplémentaire et vous considèrent comme un jeune conducteur.

 

 

Foire aux questions sur l’assurance d’une voiture immobile

Notre guide n’a pas répondu à toutes vos interrogations sur l’assurance d’une voiture hors circulation ? Découvrez d’autres informations dans notre FAQ !

➡ Pourquoi dois-je assurer ma voiture si elle est immobilisée ?

Même immobile, votre voiture représente un risque pour tout le monde : le frein à main peut lâcher et la voiture peut dévaler une pente et emboutir une autre voiture, la batterie peut avoir un court-circuit et causer un accident… Afin de protéger les autres, vous devez souscrire une assurance auto qui inclut au moins une responsabilité civile. Cette garantie vous protégera dans ces situations et votre assureur prendra en charge les frais liés à tous les dommages.

➡ Combien coûte l’assurance d’une voiture immobile ?

Le prix d’une assurance auto (quelle que soit la formule (hors circulation, tiers, tous risques…)) dépend de nombreux critères tels que le modèle de votre voiture, sa puissance, son ancienneté…, mais également votre lieu d’habitation et son lieu de stationnement. Il est donc difficile de donner un tarif précis. Cependant, nous vous proposons un guide complet sur le coût d’une assurance auto pour une voiture qui ne roule pas pour vous accompagner dans votre recherche.

➡ Existe-t-il une solution pour ne pas assurer une voiture hors circulation ?

Oui. Vous n’êtes pas obligé d’assurer votre voiture si et seulement si elle est hors d’état de nuire ou de circuler. Pour cela, ses pneus ne doivent pas toucher le sol, la batterie doit avoir été retirée et le réservoir de carburant vidé ou retiré. Si votre véhicule ne réunit pas ces trois conditions, vous devez l’assurer pour protéger les autres.

➡ Où trouver une assurance pour ma voiture immobile ?

La façon la plus simple et la plus rapide pour trouver une assurance auto pour votre voiture immobile est de passer par un comparateur d’assurance auto. En quelques minutes seulement, vous aurez accès gratuitement et sans engagement à de nombreux devis de plusieurs assureurs. Vous pourrez ainsi les comparer et faire votre choix en toute sérénité.

➡ Quelle(s) garantie(s) faut-il pour une voiture immobile ?

Si votre voiture doit être assurée, vous devez au minimum opter pour une garantie responsabilité civile. Il s’agit, en effet, de la garantie qui couvre les dommages causés à autrui, qu’ils soient matériels ou corporels. Ainsi, en plus de protéger les autres, cette garantie vous protège vous en prenant en charge toutes les indemnisations liées à ces dommages.

➡ Quelle(s) sanction(s) pourrais-je avoir si je n’assurance pas ma voiture non roulante ?

En cas de défaut d’assurance constaté par les forces de l’ordre, vous risquez de devoir payer une amende de 3750€. Mais ce n’est pas tout. Si votre voiture cause des dommages à autrui et que vous n’êtes pas assuré, tous les frais liés aux réparations (dommages matériels) ou aux soins (dommages corporels) seront à votre charge.

➡ Que faire si je décide de recommencer à utiliser ma voiture immobile ?

Après un long moment sans rouler, une voiture peut faire face à quelques problèmes mécaniques. Il est donc important de faire un check-up complet de votre véhicule. N’oubliez pas pour autant votre assurance auto. Si votre voiture est toujours assurée, contactez votre assureur pour lui indiquer votre souhait de réutiliser votre voiture. Si elle ne l’est plus, assurez-vous avant de prendre la route afin de respecter la loi et d’éviter une amende pouvant aller jusqu’à 3750€.

Avis sur «L’assurance est-elle obligatoire pour une voiture immobile ?»

Publiez votre avis