Le Marché automobile se déconfine-t-il ?

Publié le

par L’équipe Minute-Auto.fr

Le monde de l’automobile, durement touché par le confinement dû à la crise sanitaire, attend avec impatience le retour de ses clients. Comment se passent les premières semaines ?

Une chute des ventes de l’automobile vertigineuse pendant le confinement

La pandémie due au Covid-19 a entraîné l’arrêt de l’activité dans la plupart des pays. Cette catastrophe mondiale a particulièrement touché tous les secteurs de l’automobile et la France n’est pas épargnée. Depuis l’entrée en confinement mi-mars, les chiffres des ventes de voitures neuves ou d’occasions se sont effondrés. Après une chute de 72 % toutes marques confondues au mois de mars, les ventes ont diminué de plus de 88 % en avril.

La crise de l’automobile a commencé avant la crise sanitaire

La crise sanitaire a mis à mal le monde de l’automobile, que ce soient les grands constructeurs ou les sous-traitants. Tous ont subi de plein fouet le confinement et certains vont avoir des difficultés à s’en remettre, car le secteur était déjà en crise avant le Covid-19.

Le marché de l’occasion

Le marché de la voiture d’occasion a énormément souffert durant cette période. Il a chuté de plus de 77 % au cours du mois d’avril. Info prise du côté du site d’annonces de voiture d’occasion auto-selection.com, l’activité de recherche VO a clairement marqué le coup en avril avec une baisse de plus de 50% du trafic. Ceux qui prévoyaient de faire l’acquisition d’une voiture d’occasion avant le confinement ont eu le temps de la réflexion. Et si certains acheteurs ne pourront pas reporter leur achat, du fait d’une panne irréparable, trop coûteuse ou d’un accident, d’autres vont probablement revoir leurs projets en raison de la conjoncture actuelle.

En ce qui concerne la perte de valeur des occasions, La Cote Argus a annoncé fin avril le gel des cotes durant toute la période du confinement. Cette décision, devrait sans doute être bénéfique pour le secteur.

Coup de pouce de l’État

Début juin, l’État a annoncé des mesures pour aider le secteur de l’automobile à repartir en vendant les stocks invendus pendant le confinement. Ces mesures limitées dans le temps, doivent permettre à la filière de trouver un nouveau souffle. En effet, elles ont pour but de permettre aux ménages de se débarrasser de leurs vieilles voitures à motorisation thermique.

Mais ces aides (bonus écologique et prime à la conversion) sont destinées, essentiellement à l’achat de véhicules électriques. Effectivement, l’aide financière octroyée est plus importante si le choix se porte sur une voiture à énergie 100 % électrique. Elle sera beaucoup moins élevée si l’on fait le choix d’une voiture hybride, essence ou diesel.

Une reprise au ralenti

Avec le début du déconfinement le 11 mai dernier, l’ensemble des garages et des concessions ont rouvert. Mais la conjoncture montre que les Français restent frileux. Les chiffres du mois de mai, confinement oblige, montrent encore un net recul des ventes de voitures neuves, environ - 50 %.

Un retour à la normale

Tous espèrent que la poursuite du déconfinement qui permet à l’ensemble de la population de se déplacer librement, et les mesures gouvernementales, le chiffre des ventes va repartir à la hausse. Pour attirer les clients en concessions, les marques proposent également de nombreuses promotions.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Le Marché automobile se déconfine-t-il ? »

Publiez votre avis