Conduite sans permis : 680 000 automobilistes en dehors des clous

Publié le

par L’équipe Minute-Auto.fr

On ne compte plus les faits divers relatant des arrestations sans permis : « Contrôlé trois fois de suite pour conduite sans permis » Midi Libre, « Il conduisait sans permis et en état d’ivresse » La Dépêche, « Poursuivis par les gendarmes, deux jeunes sans permis vont jusqu’à changer de conducteur en route » 20 minutes…
Près de 700 000 automobilistes roulent aujourd’hui sans permis selon l’Observatoire de la sécurité routière. Un phénomène inquiétant quand on sait que ce chiffre a plus que doublé en 10 ans, selon Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, interrogé sur RTL ! Les raisons : le coût du permis et le renforcement des contrôles routiers.

Plus des deux tiers des Français roulant sans permis ne l’ont jamais passé

La grande majorité de ces conducteurs sans permis sont des jeunes de 18-24 ans. Une tendance qui se confirme au fil des années et en constante progression. La première explication qui incite ces jeunes à risquer de rouler sans permis et à le revendiquer, serait le coût du permis de conduire. Parce qu’il est trop cher, ils ne l’ont jamais passé. Actuellement, le coût moyen du permis B s’élève à 1600 € en moyenne. Un tarif qui peut aller du simple au double en fonction de la zone géographique.
Des solutions existent pourtant pour le financement du permis : le permis à 1 euro, la bourse au permis de conduire, l’aide aux apprentis et aux chômeurs, et bientôt la mise en place d’un comparateur en ligne d’auto-écoles dédié à « aider les Français à faire des économies ».

Défaut de permis et suspension

L’autre tiers des automobilistes sans permis l’ont perdu lors d’un contrôle par les forces de l’ordre ou suite à de multiples infractions. Un véritable problème de société dont les conséquences sont graves et qui peut entraîner la perte d’un travail. C’est d’ailleurs pour aller travailler que ces conducteurs choisissent principalement de transgresser la loi.

« A conduire sans permis, sans assurance, on risque le pire »

Le défaut de permis, un délit grave

Conduire est un droit mais qui s’accompagne de devoirs. Rouler sans permis constitue un délit (article L.221–2 du Code de la route) lourd de conséquences tant sur le plan financier que sur le plan de la sécurité. La peine encourue pour défaut de permis est d’un an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende. Le conducteur risque également l’immobilisation du véhicule, la mise en fourrière immédiate, voire la confiscation. En cas de récidive, les sanctions peuvent atteindre jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30000 € d’amende.

4,5% des accidents mortels impliquent des conducteurs sans permis

Pire en cas d’accident, le conducteur ne sera pas indemnisé de ses propres blessures ou dommages matériels. L’assureur est en droit de se retourner contre lui et de résilier le contrat.

26% des non assurés ayant eu un accident n’avaient pas de permis de conduire

Au chiffre record de 680 000 automobilistes en défaut de permis s’ajoute 750 000 conducteurs en défaut d’assurance (source le baromètre 2018 de la non-assurance routière du FGAO). Conduire sans permis et sans assurance c’est prendre un risque immense. En cas d’accident responsable le défaut d’assurance peut se chiffrer en millions d’euros si des tiers sont victimes de dommages corporels importants. De quoi endetter les conducteurs fautifs parfois à vie !

A lire aussi :
Comment s’assurer après une suspension de permis ?
Assurance auto sans permis de conduire
Rouler sans assurance : quels sont les risques et amendes


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Conduite sans permis : 680 000 automobilistes en dehors des clous»

Publiez votre avis