Comment bien réviser le Code de la route ?

Publié le

par Astrid Monnet

Quiconque s’intéresse au permis de conduire et souhaite maximiser ses chances de réussite aux examens, à commencer par la théorie, se pose la question suivante « Comment apprendre le Code de la route ? » ou encore « Comment s’entraîner efficacement pour réussir au code ? ». Sur le web, les offres et conseils pour l’obtention du code et du permis fleurissent à tel point qu’il est parfois compliqué, de faire un choix éclairé pour le futur conducteur. Si chacun y va de sa méthode miracle, certaines recommandations restent pourtant essentielles…

Quels outils pour vous exercer au code ?

L’apprentissage des règles du Code de la route peut se faire de diverses manières. Aussi, identifier le ou les supports de cours qui vous conviennent, en fonction de vos envies et de vos contraintes, reste déterminant pour assurer le code du premier coup !

Le Code de la route en ligne

La préparation du code en ligne reste incontournable ne serait-ce que pour son côté pratique ! Une fois abonné, il est possible de réviser à n’importe quel moment de la journée et depuis presque n’importe où. Cette méthode est basée sur des séries d’entraînement qui abordent les différents thèmes du Code de la route tels que les règles de circulation, les autres usagers, la sécurité des passagers et du véhicule ou encore les premiers secours… Les questions variées (plus de 2000 pour les supports les plus sérieux) permettent de progresser rapidement et les examens blancs représentent une mise en situation parfaite avant le jour J. Les offres sont nombreuses et leurs tarifs varient entre 30 et 50 euros pour 3 à 6 mois d’entraînement au code.

Bon à savoir : renseignez-vous et faites un test (souvent gratuit) au code en ligne avant de souscrire un abonnement sur une plateforme. Dans tous les cas, assurez-vous que les questions sont nombreuses, conformes aux directives du ministère de l’Intérieur (donc conçues par des professionnels de la route) et surtout, à jour de la réglementation.

Les cours de code en école de conduite

À l’heure du numérique, les cours de code en auto-école peuvent paraître un peu désuets et pourtant… Cette forme d’enseignement s’avère particulièrement efficace pour comprendre et assimiler les notions les plus complexes. Par ailleurs, les cours en présentiel conviennent bien à ceux qui ont du mal à réviser en autonomie. Partager certaines difficultés avec d’autres apprenants et pouvoir poser un tas de questions à un moniteur diplômé apportent une vraie plus-value en matière de formation. Autre avantage : les leçons de code en salle aident à retrouver une certaine motivation en période de découragement.

L’assistance vocale dédiée au code

Alexa vous réveille chaque matin à 7 h 15 ou vous avez pris l’habitude de commander votre pizza pepperoni grâce à la formule magique « OK, Google » ? Et si vous révisiez les règles du Code de la route grâce à votre assistant vocal préféré !? C’est désormais possible grâce à la skill Code de la route. Cette alternative permet d’accéder à 5 séries de 10 questions en version gratuite et 500 sur la variante premium. Toutes les questions portent sur l’environnement du conducteur et sont conformes à celles posées durant l’ETG (Épreuve Théorique Générale).

Bon à savoir : cette méthode ne suffit pas pour une préparation optimale à l’examen du code mais représente un complément ludique idéal. Pour être certain d’accéder au bon contenu, rendez-vous sur le skills store d’Amazon ou activez la skill directement à partir de l’application Alexa en disant « Alexa, ouvre Code de la route » (ou « OK Google, parler à Codes Rousseau » sur Google Assistant).

Le code traditionnel

Pour les inconditionnels du papier ou en supplément d’un autre mode d’apprentissage tels que le code en ligne ou les cours de code en auto-école ; l’ouvrage mythique a fait ses preuves ! Demandez à votre frère aîné ou à vos parents, vous verrez…

Comme vous l’avez compris, il est judicieux de varier les supports d’apprentissage pour augmenter ses chances de réussir à l’épreuve théorique. Si l’on en croit les enseignants historiques du Code de la route, le trio gagnant mixe code en ligne, leçons en école de conduite et livre de code !

Comment bien organiser vos révisions ?

La première étape pour démarrer votre entraînement au code consiste à vous procurer les bons outils parmi les supports existants évoqués plus haut. Par exemple, si vous êtes en apprentissage 3 jours par semaine et que vous effectuez des longs trajets en bus. Profiter de vos temps de déplacement pour apprendre le code en ligne sur mobile ou grâce à l’ouvrage puis, participer à des cours en salle près de votre domicile pendant le restant de la semaine, pourrait être le fonctionnement adapté. C’est à vous de voir en fonction de votre mode de vie et de vos impératifs…

Quoi qu’il en soit, pour réussir au code, c’est comme au sport ! Il faut travailler de façon régulière et assidue. Plutôt que de vous prévoir des sessions de 3 heures tous les 10 jours, optez pour 20-30 minutes par jour ou tous les deux jours. Et enchaînez les séries… De questions ! Pas les séries en streaming…

Comment savoir si vous êtes prêt à passer l’examen théorique ?

Si vous parvenez à un score de 6 à 8 fautes, bonne nouvelle… Vous serez bientôt suffisamment préparé ! Il convient néanmoins de poursuivre votre entraînement en analysant votre progression. Si vous avez opté pour l’apprentissage du code sur Internet, il est assez simple de repérer les thèmes sur lesquels vous éprouvez des difficultés, quelle que soit l’interface choisie.

Une fois vos lacunes identifiées, il est conseillé de refaire quelques séries de questions. Puis, si l’outil le permet, de passer aux tests de code, l’équivalent des examens blancs. Ils représentent un bon moyen de simuler des conditions proches de celles de l’épreuve. Avis aux candidats au permis B inscrits en auto-école : c’est le moment de vous rapprocher de l’équipe pédagogique car la plupart des établissements proposent des examens blancs sur tablette.

Ça y est. Vous vous sentez prêt ? Si vous avez opté pour la filière traditionnelle, c’est l’auto-école qui effectue l’inscription auprès d’un des centres agréés (Bureau Veritas, Dekra, La Poste, etc.). En revanche, c’est à vous d’en faire la demande si vous passez le code en candidat libre. Votre inscription à cet examen du permis est validée par une convocation.

Le jour de l’épreuve du code, vous devrez obtenir 35 bonnes réponses sur 40 au QCM pour pouvoir passer à l’étape suivante : l’épreuve pratique. En cas d’échec, relativisez… La prochaine fois sera la bonne ! Pour vous consoler, sachez que certains établissements (Club Rousseau notamment) donnent un coup de pouce en remboursant, sous certaines conditions, les 30 € TTC correspondant aux frais de présentation au code.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Comment bien réviser le Code de la route ?»

Publiez votre avis