Comparateur assurance auto

Assurance à 11€ / mois Élu meilleur comparateur d'assurances 2017*

Accrochage sur un parking

Un accrochage peut très vite arriver dans un parking. Il faut dire que les allées et les places étroites réunissent toutes les conditions pour faciliter griffures et autres chocs. Côté assurance, lorsqu’un tel événement survient, il est nécessaire de distinguer le type de parking. Entre un parking privé et public, il peut y avoir quelques différences…

Tous les parkings n’ont pas les mêmes règles

Certains conducteurs ne s’y rendent même plus tellement les risques sont élevés. Nous parlons ici des parkings, haut lieu des accrochages multiples entre voitures. La circulation y est dense, les piétons nombreux et l’attention des conducteurs est parfois relâchée. L’avantage ici est que la vitesse y est très limitée et les accidents restent souvent superficiels. Il n’en demeure pas moins qu’un rétroviseur accroché ou un pare-chocs embouti nécessite de solliciter son assurance.

Tous les parkings ne se ressemblent pas et il est nécessaire de bien les différencier en cas de sinistre. Il existe des parkings publics (fermés ou ouverts) et les parkings privés. Ces premiers sont régis par le Code de la route, voilà pourquoi nous pouvons y rencontrer des panneaux de signalisation ou encore des marquages au sol.

Les parkings privés peuvent répondre au règlement intérieur d’un immeuble ou d’une entreprise. En l’absence de celui-ci, le Code de la route est souvent désigné comme règlement par défaut et le même type de panneaux doit alors être implanté.

Le Code de la route comme référence

Dans un parking public comme celui d’un centre commercial ou d’une gare, c’est le Code de la route qui fait figure de règles à respecter. En cas de sinistre, il est donc tout à fait normal ici que les actions soient les mêmes que sur la route (priorité à droite, arrêt au stop, clignotant, etc.). Cela fonctionne aussi bien pour un accident entre deux voitures qui circulent ou si l’une d’entre elles était à l’arrêt. Ainsi, en cas de sinistre responsable, c’est votre assurance qui devra prendre en charge les dommages à hauteur de 100%.

Si vous étiez correctement garé et qu’une autre voiture a embouti la vôtre, alors vous n’êtes pas responsable. De plus, en cas d’absence du propriétaire du véhicule endommagé, le responsable a le devoir de laisser ses coordonnées (un mot sur le pare-brise par exemple) sous peine d’un délit de fuite.

Enfin, si les torts sont partagés ou s’il est difficile de déterminer le véritable responsable, une répartition à 50/50 peut être envisagée. Dans tous les cas, la fourniture du constat reste indispensable pour l’assureur et ce dans les 5 jours suivant les faits.

Le cas particulier d’un parking privé

Pour un sinistre ayant eu lieu dans un parking privé, la situation peut être toute autre. En effet, si le Code la route ne s’applique pas, l’assureur peut par défaut diviser la responsabilité en deux si aucune n’est expressément identifiée. Il est également possible que l’assureur se base sur ce règlement propre à l’infrastructure sous dépend de l’envoi, toujours, d’un constat amiable.

Enfin, côté indemnisations, elles dépendent de l’offre souscrite auprès de l’assureur. Entre une assurance au tiers et une assurance tous risques a la couverture beaucoup plus étendue, les garanties changent mais aussi le coût. Afin de bien faire votre choix mais aussi pour réaliser des économies, mieux vaut comparer sur Minute Auto !

Voir aussi le prix d’une assurance auto pour une voiture qui ne roule et qui est stationnée dans un parking.

Avis sur «Accrochage sur un parking»

  • Par Xav

    A mon avis, tu devrais prendre en charge ton accrochage sur le parking parce que tu risques de prendre du malus et après tu vas payer plus d’assurance auto !

  • Par Mathilde

    Bonjour, en pleine journée, le week end dernier, j’ai eu un accrochage sur le parking de leclerc, ma portière est enfoncée. Mon assurance auto ne prend rien en charge, le mec est parti !!!!! Je fais comment ?

  • Par Bernard

    Suite à un accrochage sur un parking avec la mini de ma femme, assuré tous risques, tout a été pris en charge et je n’ai pas eu de malus. Je penses que ça dépend du contrat et aussi de l’assureur

Publiez votre avis