Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

La franchise en cas de sinistre auto

Un élément est à ne surtout pas oublier lors de la souscription d’une assurance auto. Il s’agit de la franchise pouvant vite monter en cas d’accident responsable. Son montant varie néanmoins suivant l’offre d’assurance choisie. Pour tout comprendre sur la franchise d’un contrat auto, c’est par ici que cela se passe !

La franchise est une donnée variable

L’assurance auto est un sujet où il vaut mieux être bien informé pour éviter les mauvaises surprises. Parmi elles, la franchise peut en faire partie. La franchise est un élément indissociable de l’assurance auto. Il s’agit concrètement du reste à charge que l’assuré devra régler.

Car oui, même avec un contrat d’assurance auto, l’assuré peut se retrouver avec des dégâts à payer. Ces frais interviennent surtout en cas de dommage responsable ou si le responsable n’a pas pu être identifié. Si la responsabilité est définie comme partagée à la suite du passage de l’expert, la franchise peut être réduite de moitié. Dans le cas d’un sinistre non responsable, le système de la franchise ne s’applique pas.

Tous les conducteurs ne sont pas soumis aux mêmes franchises à payer. Le type de sinistre fait à la fois évoluer ce degré tout comme le contrat choisi. Si vous êtes couvert via un simple contrat au tiers, la franchise a de grandes chances d’être plus lourde que si vous aviez une assurance tous risques. Cela semble plutôt logique à la vue des cotisations plus élevées à payer dans ce deuxième cas.

Les différents types de franchise


- La franchise absolue est la formule la plus pratiquée. Dans le cas d’un sinistre provoquant 2 000 euros de dégâts et si la franchise s’élève à 300 euros, la compagnie d’assurance indemnisera à hauteur de 1 700 euros l’assuré. Il s’agit tout simplement d’une soustraction entre ces deux montants. Si les dégâts ne dépassent pas le montant de la franchise, l’assureur peut ne rien prendre en charge.

- La franchise relative ou simple elle, indemnise l’intégralité du sinistre si celui-ci dépasse le montant prévu de la franchise. Même scénario en revanche si le montant du sinistre est inférieur à la somme de la franchise.

- La franchise de conduite exclusive s’applique particulièrement en cas de prêt du volant. Cette dernière se retrouve souvent chez les bons conducteurs car elle permet de réduire la prime d’assurance et de réduire les risques pour l’assureur lorsque le conducteur principal conduit.

Il existe également une franchise spécifique pour les jeunes conducteurs mais aussi la franchise en jours ou encore kilométrique.

Sous quelle forme une franchise peut-elle apparaître ?

Si une franchise est appliquée à la suite d’un sinistre, celle-ci peut se traduire directement par une somme à payer établie suivant le contrat de l’assuré (franchise fixe). Elle peut également prendre la forme d’un pourcentage (franchise proportionnelle) ou tout simplement combiner les deux.

Pour en savoir plus nous vous invitons à vous reporter vers les conditions générales de votre contrat afin de connaître les conditions de votre franchise. Cette consultation vous permettra d’en savoir plus sur le niveau de franchise selon les sinistres et le contrat souscrit, vers quel type de franchise vous vous rattachez (simple, absolue, etc.) mais aussi son format (fixe ou proportionnelle). En effet, ces conditions peuvent changer d’un assureur à un autre et pour profiter des franchises les plus faibles n’hésitez pas à comparer les offres sur Minute Auto !

Avis sur «La franchise en cas de sinistre auto»

Publiez votre avis