Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Les conséquences d’un sinistre sur le bonus-malus

Une assurance auto permet de se couvrir en cas d’accident. Malheureusement, il se peut que vous soyez responsable de la situation et dans ce cas des conséquences peuvent intervenir sur votre contrat. Voici un tour d’horizon de celles-ci avec Minute Auto.

Sinistre responsable : la notion de malus

Dans la plupart des accidents il y a un responsable. Même si les torts peuvent être partagés, l’expert automobile et l’assureur viendront à trancher en prenant appui sur le constat amiable signé par les deux parties. C’est bien cette preuve tangible qui fait figure de représentation des faits. Si jamais l’un des conducteurs refuse de s’y plier et de le signer, indiquez-le sur le constat et prenez en photo sa plaque d’immatriculation ainsi que les dommages matériels.

Être responsable peut arriver à tout le monde même pour les très bons conducteurs. Néanmoins, une telle situation aura quelques conséquences sur le contrat d’assurance auto. Les assurances auto sont régies sur le principe du bonus-malus appelé aussi système de réduction majoration. C’est-à-dire qu’en cas de sinistre responsable, le conducteur peut se voir appliquer un malus. C’est en quelque sorte une punition financière venant alourdir la prime d’assurance. Concrètement, il s’agit d’un coefficient majoré dans cette situation ou diminué si aucun sinistre n’intervient. Cette augmentation n’intervient pas tout de suite après le sinistre mais il faut attendre que le contrat soit renouvelé.

Cette majoration s’explique par le fait que, suivant l’accident, votre assureur doit mettre la main à la poche pour indemniser la victime tout comme vous si vous avez souscrit par exemple une assurance tous risques ou des garanties spécifiques. Si votre voiture est assurée au tiers, les dommages qu’elle a subi ne seront pas remboursés par votre compagnie d’assurance.

Attention à la répétition des sinistres

À noter également que si plusieurs sinistres responsables interviennent en peu de temps, vous pourriez avoir un profil à risque inscrit dans votre dossier. Toutes les compagnies ont accès au relevé d’informations AGIRA afin de voir les antécédents des conducteurs. Sachez que dans cette situation, il existe des assurances spécifiques pour les conducteurs malussés qu’il est possible de comparer sur Minute Auto afin de trouver la plus avantageuse.

La franchise peut ajouter un coût supplémentaire

La franchise est à ne surtout pas oublier. Il s’agit du montant restant à la charge du conducteur responsable. La somme de la franchise diffère suivant les compagnies et les contrats et il s’agit d’une variable importante dans le choix de son assurance auto. Certains assureurs font de la franchise un montant préétabli tandis que d’autres préfèrent tabler sur un pourcentage de la somme à indemniser pour l’assureur.

Et si la responsabilité est partagée ou nulle ?

En cas de sinistre où la responsabilité est partagée, logiquement les conséquences sont à diviser par deux. Cela comprend donc celles sur le bonus-malus mais aussi sur l’indemnisation.

Si vous êtes en revanche plutôt victime d’un accident (une voiture a grillé la priorité et a embouti votre auto par exemple), votre bonus-malus ne sera pas impacté. Même histoire si vous retrouvez votre voiture dégradée au petit matin. L’indemnisation n’entraînera aucun malus car vous n’y êtes pour rien dans cette histoire. Attention tout de même, votre voiture devra être correctement garée pour pouvoir être indemnisé.

Avis sur «Les conséquences d’un sinistre sur le bonus-malus»

Publiez votre avis