Comparateur assurance auto

Assurance à 11€ / mois Élu meilleur comparateur d'assurances 2017*

Assurance auto : Les différents sinistres

Liste des différents sinistres que vous pouvez subir. Trouvez rapidement la solution au sinistre que vous rencontrez.

- Voiture vandalisé
- Pare-brise fissuré
- Vitres cassées
- Vol de jantes
- Vol de roues
- Rétroviseur arraché
- Voiture brûlée
- Voiture rayée
- Voiture volée
- Vol d’objets personnels
- Accident avec un animal sauvage
- Accident avec un animal domestique
- Accident avec un cycliste
- Accident avec un piéton
- Accident seul avec sa voiture
- Vol ou perte des clés de voiture
- Vol ou perte des papiers de votre voiture
- Vol de plaque d’immatriculation
- Voiture épave
- Accident sur un parking
- Comment réagir face à un délit de fuite ?
- Assurance auto et accident non-responsable
- Rouler sans assurance auto
- Comment gérer un litige avec son assurance auto

Voir aussi les conséquences d’un sinistre sur le bonus-malus et comment et combien de temps pour déclarer un sinistre à son assurance auto. Découvrez également les différentes franchises en cas d’un sinistre auto. Voir aussi comment retrouver une assurance auto après la suspension ou retrait du permis du conduire.

Sinistre auto : les consignes à respecter pour se faire rembourser

Nous ne souhaitons à personne de devoir faire face à un sinistre auto, peu importe sa nature. Pourtant, cela peut arriver à tous les conducteurs. Voilà pourquoi il est nécessaire de souscrire une assurance auto afin d’être indemnisé suivant les garanties souscrites. Mais attention car les remboursements ne se font pas du jour au lendemain. Voici quelques éléments de réponse pour en savoir plus sur les délais en cas de sinistre.

Les délais changent suivant les sinistres

Nous sommes nombreux à penser que lorsqu’un sinistre arrive, les délais d’attente peuvent être très longs avant de voir la couleur d’un quelconque remboursement. Pourtant, sachez qu’en plus de délais différents suivant les assureurs, l’attente varie également suivant le type de sinistre vécu par l’automobiliste.

À chaque type de sinistre son délai de remboursement. C’est un peu la phrase à retenir pour cette partie indemnisation. En effet, la loi Badinter régit strictement les délais de proposition de remboursement en termes d’assurance auto.

Pour tous dégâts matériels, un expert nommé par l’assureur doit se rendre sur place afin de constater les dommages. Tout cela est susceptible de prendre du temps et c’est pourquoi l’assureur peut communiquer à l’assuré l’indemnisation prévue sous un délai allant jusqu’à 3 mois.

En cas de vol, l’attente est souvent fixée à 1 mois dans le contrat. Nous vous conseillons donc de bien consulter les conditions générales pour connaître exactement les délais à respecter.

Concernant les dommages physiques, la durée s’allonge plutôt à 8 mois. Cette prolongation s’explique par le fait qu’avec le temps, l’état de la victime peut évoluer et aggraver (ou non) le degré d’indemnisation pour l’assureur.

Si votre véhicule a été touché par une catastrophe naturelle, l’offre d’indemnisation doit être communiquée sous 3 mois. Pour bénéficier de ce statut, il faut que l’événement à l’origine du sinistre soit inscrit via un arrêté interministériel paru au Journal officiel.

Un intérêt à diminuer ces délais pour les compagnies

Sachez que ces délais ont comme valeur un maximum à respecter. Généralement et heureusement, les compagnies d’assurance mettent moins de temps pour faire leur proposition d’indemnisation. Tout simplement car les délais font aussi partie des critères sur lesquels les assurés restent vigilants. La loi Hamon facilitant aujourd’hui la délégation d’assurance, il est dans l’intérêt des assureurs d’offrir des délais courts pour attirer de nouveaux souscripteurs.

Des consignes à respecter aussi pour les assurés

Du côté de l’assuré, la déclaration dans le cadre d’une catastrophe naturelle par exemple (accompagnée au mieux de photos et de factures), doit être faite dans les 10 jours après cette parution. Car en effet, si l’assuré est dans son bon droit de vouloir un respect des délais prévus par la loi, l’assureur aussi s’attend à des déclarations faites dans les temps.

Pour un sinistre comme un accrochage ou un accident plus grave sur votre véhicule, vous disposez de 5 jours pour tenir informé la compagnie (n’oubliez pas le constat amiable !). Pour un vol de voiture le délai est plutôt court à savoir 2 jours à partir de l’instant où les faits sont constatés.

Afin d’effectuer sa déclaration de la meilleure des façons, nous vous recommandons d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception ou tout simplement de vous rendre physiquement dans une agence de votre compagnie.

Avis sur «Assurance auto : Les différents sinistres»

Publiez votre avis