Etude : Les hommes boivent trop, les femmes sont accrochées à leur téléphone

Il circule encore beaucoup de préjugés sur le comportement des femmes en voiture. "Femme au volant, mort au tournant" disait le proverbe. Qu’en est-il vraiment dans la réalité ? C’est ce qu’a voulu savoir Minute-Auto.fr en sondant les habitudes des hommes et des femmes derrière un volant au cours des douze derniers mois.

Alcool et conduite : les hommes font pire

Premier sujet sensible : l’alcool. Fort heureusement, ils sont une minorité à conduire après avoir consommé plus de deux verres et pour le coup, les femmes sont plus raisonnables, avec seulement 21% de coupables contre 46% pour les hommes. Un chiffre qui reste hélas interpellant. On notera également un pourcentage plus important chez les femmes de plus de 26 ans que pour les jeunes conductrices (26% contre 18%) mais moins important dans le cas des conducteurs (48% des jeunes conducteurs contre 39% des plus de 26 ans).

Cette proportion se réduit lorsqu’il est question du cannabis, avec seulement 7% des femmes ayant pris le volant après y avoir touché. Par contre, ils sont 18% dans le cas des hommes et 21% pour la tranche de 18 à 25 ans. Il subsiste même une portion des sondés qui avouent avoir conduit après avoir consommé de la cocaïne, dont 5% d’hommes.

Le portable et le selfie, ennemis n°1 de la femme conductrice

Autre mauvaise habitude variable selon le sexe : l’utilisation du téléphone au volant. Pour le coup, ce sont les femmes qui sont davantage négligentes que les hommes, avec près des deux tiers des conductrices qui prennent un selfie tout en conduisant (contre 49% pour les hommes, tout de même). Un pourcentage qui atteint presque les trois quarts dans le cas des jeunes conductrices (58% pour les jeunes conducteurs).

La balance est plus équilibrée pour les SMS au volant puisque les deux groupes sont aussi concernés l’un que l’autre : 81% pour les femmes et 76% pour les hommes. Idem mais dans une moindre mesure pour le fait de répondre au téléphone : 62% pour les demoiselles et 57% pour les messieurs. Enfin, s’ils restent minoritaires sur ce point précis, on compte un tiers des hommes et un peu plus de femmes qui surfent sur les réseaux sociaux au volant.

La fatigue ne semble pas non plus un obstacle insurmontable pour les automobilistes, qu’ils soient féminins ou masculins, avec 83% des femmes conduisant en dépit de la fatigue et 90% des hommes dans le même cas de figure. Ils sont à peu près aussi nombreux à associer la conduite et la cigarette puisque 81% des femmes et 92% des hommes sont concernés selon le sondage. Enfin dernier point sur l’accumulation d’activités au volant : on compte 46% de femmes qui se maquillent, avec une part majoritaire dans le cas des 18-25 ans (53%).

Feu orange ? Tout le monde passe !

Pour ce qui est du code de la route, les femmes et les hommes sont plutôt sur un pied d’égalité. Lorsque l’on leur demanda s’ils respectent l’usage du clignotant au moment de s’engager dans un rond-point, le constat fut sans appel : seules 21% des sondées et 27% des interrogés l’utilisaient. Le feu orange reste aussi un avertisseur généralement ignoré puisqu’ils sont une grande majorité à ne pas s’arrêter lorsque la lumière passe à l’orangé : 90% des hommes et 83% des femmes passent leur chemin malgré tout.
Heureusement, cela n’a pas eu d’incidence sur leur permis de conduire, à les entendre du moins, puisqu’ils ne sont que 15% chacun à avouer avoir perdu des points sur leur fameux papier rose durant l’année écoulée. Notons d’ailleurs que la proportion de jeunes conducteurs verbalisés est identique à celle des conducteurs expérimentés, avec 20%.

En conclusion, les hommes font globalement moins attention à leur état au moment de prendre la route, surtout concernant la consommation d’alcool. Les femmes, elles, sont le plus souvent distraites par des éléments matériels comme leur portable ou leur maquillage. Dans un cas comme dans l’autre, il reste bien des efforts de sensibilisation à mener afin de faire baisser ces chiffres. On ne badine pas avec la sécurité routière.

A propos de l’enquête :

Etude réalisée en Juin 2016 par http://minute-auto.fr, sur un panel de 2545 français (1240 hommes et 1305 femmes interrogés).

Contact :

Manon TENES
06 68 05 35 02 / manon.t@minute-auto.fr

Infographie associée

Homme VS Femme au volant