Comparateur assurance auto

Economisez 40% sur le prix de votre assurance voiture

Pay as you drive

Les assureurs proposent de plus en plus d’offres qui s’adaptent aux besoins et aux envies de chaque client. Or, il s’avère que certains ne couvrent qu’une distance limitée chaque année, ce qui rend leur choix plus compliqué au moment de s’assurer. L’assurance auto « Pay as you drive » est une solution adaptée à ce cas de figure.

Définition

Importé des pays anglo-saxons, « Pay as you drive » signifie « Payez comme vous conduisez  », en l’occurrence selon votre nombre de kilomètres couverts. Contrairement aux contrats traditionnels où vous payez une somme fixée à l’avance selon votre profil et vos garanties choisies, ici, la prime d’assurance sera plus ou moins élevée en fonction de votre kilométrage. Plus vous roulez, plus vous payez et inversement. Il convient cela dit de ne pas le méprendre avec le « Pay how you drive » qui prend en compte votre conduite dans son ensemble. Cependant, des organismes permettent aussi de moduler le tarif de leurs options « Pay as you drive » selon les conditions de circulations (en agglomération ou en campagne, de jour ou de nuit...)

Comment ça marche ?

Pour mesurer votre kilométrage, votre assureur pose sur votre voiture un boîtier GPS. Son installation sera gratuite ou payante selon les organismes. Ce boîtier calcule la distance parcourue en temps réel pour la transmettre chaque mois à votre assureur qui fixera la prime d’assurance en fonction. La CNIL se charge de contrôler la confidentialité de ces données. Certains assureurs choisiront de fixer un seuil kilométrique à ne pas dépasser, qui varie de 4000 à 8000 kilomètres par an tandis que d’autres majorent leurs tarifs pour les jeunes conducteurs en conduite de nuit ou en week-end. Cette option est compatible avec tous les types d’assurances, que ce soit au tiers ou tous risques.

Pour qui ?

Le "Pay as you drive" s’adresse surtout aux conducteurs occasionnels qui ne prennent pas leur voiture quotidiennement, ou pour qui leur véhicule n’est pas leur moyen de transport privilégié. Cela touche aussi bien les jeunes conducteurs, qui voudront faire des économies, ou les personnes âgées qui se déplacent moins. Cela est aussi valable pour les propriétaires de voitures de luxe ou de collection qui ne les utilisent qu’à des occasions spéciales. Cela étant, certains organismes refuseront cette option aux profils considérés comme à "risque", comme les conducteurs inexpérimentés ou malussés.

Avantages et inconvénients

L’objectif de cette option est de faire des économies utiles, puisque les conducteurs occasionnels payeront selon leur fréquence de conduite au lieu de payer un prix plus élevé qui ne se justifierait pas au vu de leur profil. Cette économie peut aller de 15 à 30% selon le kilométrage couvert. Un autre avantage, indirect celui-là, fait qu’on peut être encouragé à moins utiliser son véhicule et davantage les transports en commun, ce qui va en faveur de l’environnement. Enfin, ce boîtier ne contrôle que votre kilométrage et n’entrave pas votre conduite ou votre vie privée.

Cela étant, il va sans dire que cette option s’adresse aux conducteurs occasionnels . Ceux qui conduisent régulièrement pourraient même payer plus cher que pour une assurance auto classique avec ce type d’options. Il faut donc bien contrôler son kilométrage moyen avant de s’engager dans cette voie.

Avis sur «Pay as you drive»

Publiez votre avis