Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Assurance auto : Le bonus

Sur la route comme dans la vie, les mauvais comportements sont punis. Mais cela fonctionne aussi dans le sens inverse. C’est-à-dire que si vous êtes un bon conducteur vous pouvez avoir des avantages avec notamment un bonus sur votre prime assurance. Il s’agit d’une véritable récompense financière permettant de payer moins cher ses cotisations. Mais comment avoir un bonus de la part de sa compagnie et quels sont les différents niveaux de récompenses ? Sur Minute Auto, nous avons décidé de tout vous dire !

Budget auto : des techniques pour faire des économies

Les cotisations d’assurance auto coûtent de plus en plus cher. Cela fait des années qu’une hausse des tarifs est constatée. Les raisons sont multiples entre la multiplication des catastrophes naturelles, le nombre d’accidents ou encore les tarifs en augmentation des pièces détachées.

Les prix de l’essence comme du diesel nous poussent également à lever le pied. Si vous assouplissez votre conduite et mettez en pratique les conseils de l’éco-conduite, vous réaliserez des économies de carburant et votre portefeuille vous en remerciera.

Mais ça n’est pas tout, respecter le Code de la route étant un facteur de diminution des accidents, le fait d’avoir de bons comportements au volant influe directement sur la notion de risque. Qui dit moins d’accidents dit moins de sinistres à déclarer à votre compagnie d’assurance et votre budget en profitera directement. Pourquoi ? Tout simplement car les contrats d’assurance sont régis sous le coefficient de réduction-majoration (CRM) plus communément appelé bonus-malus.

Comment se calcule le bonus en assurance ?

Si ce système pénalise les conducteurs qui accumulent trop de sinistres mais aussi ceux qui ne respectent pas le Code de la route avec un malus, les bons conducteurs peuvent recevoir un bonus. Un bonus se traduit par une diminution de son coefficient. Chaque année passée sans sinistre apporte aux conducteurs une baisse de 5% du coefficient qui s’élève au départ à 1.

Par exemple, après une année sans accident votre bonus passe de 1 à 0,95. Après 6 années passées sans aucun sinistre, ce dernier chutera à 0,72. Attention cependant, pour les très bons conducteurs sachez que ce coefficient ne peut diminuer en dessous de 0,50 (à partir de la 13ème année sans accident).

Après 13 années dans cette situation, le coefficient passe donc de 0,48 à 0,50 automatiquement et sera bloqué à ce niveau pendant les autres années de bonne conduite. Concrètement, avec un coefficient de 0,50 de bonus, une prime d’assurance de 1 000 euros par an au départ, baissera à 500 euros pour le même contrat et la même durée. Le petit plus est même un maintien du bonus pour les meilleurs conducteurs, modalités visibles dans le Code des assurances.

Un statut recherché qui attire les assureurs

Économiquement cela mérite donc d’être vigilant au volant car une diminution de 50% peut réellement alléger son budget. Ce coefficient reste également dans le dossier du conducteur s’il change de véhicule ou de compagnie. Avec un bonus vous pouvez librement choisir le contrat que vous voulez car vous représentez un faible risque pour les assureurs. Ces derniers ont tout intérêt à attirer cette clientèle qui ne leur coûte presque rien en dédommagement.

Ils n’hésitent alors pas à proposer des avantages comme des garanties étendues et si telle est votre situation vous pouvez largement faire marcher la concurrence afin de trouver les meilleurs plans (surtout depuis la loi Hamon qui pousse à la délégation d’assurance !). D’ailleurs, sur Minute Auto, il est facile de comparer les différentes offres du marché pour se faire une idée de chaque tarif et avec un bonus ils sont très avantageux !

Avis sur «Assurance auto : Le bonus»

Publiez votre avis