Comparateur assurance auto

Economisez 40% sur le prix de votre assurance voiture

Jeune conducteur : quelle voiture choisir ?

Un jeune conducteur achète généralement le véhicule qu’il peut s’offrir et non celui dont il rêve pour des questions de budget. Une voiture est un lourd investissement en soi mais également pour son entretien et son assurance. Pour cela, le conducteur débutant doit choisir sa première voiture avec attention.

Quel budget consacrer ?

Il ne faut jamais oublier qu’un véhicule vous engage à des dépenses annexes en plus de l’achat du véhicule. Il faut également compter l’achat de la carte grise, des équipements obligatoires ou d’ampoules de rechange, en plus des frais liés à l’assurance, au carburant, à l’entretien, aux réparations ou au stationnement. De même, il n’est pas inutile également de renforcer la sécurité de ces véhicules et donc de débourser quelques euros supplémentaires pour obtenir un ABS ou des airbags.

Cependant, on estime le budget moyen pour une première voiture à environ 2000 euros, même si certains évoqueront une fourchette allant de 3000 à 5000 euros. A ce prix, on rencontre surtout des citadines et autres voitures compactes. S’il est plus rare de trouver des véhicules à faible kilométrage, ils peuvent être en très bon état et l’inverse est également vrai. Sinon, on peut trouver un meilleur compromis entre confort et budget si on se situe entre 5000 et 10 000 euros.

Quels critères à retenir ?

On l’a vu, le budget est en première ligne au moment de choisir le véhicule, ce pourquoi il est rare de voir un jeune conducteur se tourner vers un modèle neuf et rapide. Là aussi, qui dit véhicule neuf sous-entend un véhicule plus cher à l’achat mais également à l’entretien, à l’assurance et pour les réparations. De plus, un véhicule neuf est plus fréquemment volé ou vandalisé. Ainsi, le jeune conducteur préférera acheter une voiture d’occasion, plus abordable.

Néanmoins, le prix ne doit pas être le seul critère. Le jeune conducteur doit avant tout choisir un véhicule qui correspond à son profil, à ses besoins. Autrement dit, il lui faut savoir quel usage compte t-il faire de sa voiture : est-ce davantage pour les dépassements professionnels ou personnels, pense t-il couvrir beaucoup de kilomètres ou très peu, conduit-il en ville ou à la campagne, seul ou accompagné, etc. S’il s’agit de légers déplacements, peu fréquents, à la campagne et seul, une petite citadine sera suffisant. Si le jeune conducteur doit couvrir une longue distance quotidiennement ou en ville et s’il accueille souvent des passagers, il sera plus approprié de se tourner vers un modèle plus fiable et moins âgé.

Quels pièges à éviter ?

Un jeune conducteur est inexpérimenté quant à la conduite mais également pour ce qui est du fonctionnement du marché et des habitudes à prendre. Il est donc plus facilement manipulable et peut tomber dans certains pièges. Pour ce qui est du règlement, il faut prêter énormément d’attention aux conditions de paiement et à l’attitude de votre interlocuteur. Soyez vigilent si on exige un virement bancaire sur un compte étranger, un acompte pour des frais de transport ou un paiement par espèces excessif (plus de 3000 euros). Aussi, le vendeur doit pouvoir vous permettre un essai avant achat et être accessible par téléphone. De manière générale, vérifiez la réputation de chacun, s’il s’agit d’un particulier ou d’un professionnel mais il vous sera conseillé d’acheter chez un concessionnaire. Un particulier a plus de chance d’omettre certains défauts qui pourraient se retourner contre vous, que ce soit volontairement ou non.

De même, n’hésitez pas à comparer les prix d’un même modèle et restez sur vos gardes si on vous propose un prix bien plus attractif en comparaison des autres offres.

Quelle influence sur l’assurance auto ?

Le choix de votre véhicule a beaucoup d’influence sur votre prime d’assurance : certaines voitures peuvent se révéler plus coûteuses à assurer que d’autres. De manière générale, les jeunes conducteurs sont mal vus par les assureurs car ils font partie des conducteurs souvent impliqués dans les sinistres. Ils subissent ainsi une majoration de prime de 100% la première année, qui baisse au fil des années si vous ne commettez aucun sinistre. Il sera d’autant plus difficile de vous assurer si vous disposez d’une voiture puissante car cela renforce les risques de sinistres : certains refusent de couvrir les jeunes conducteurs si leur voiture est d’une puissance dépassant les 6 chevaux fiscaux.

Il convient donc de choisir un véhicule en conséquence et aussi de l’équiper pour renforcer sa sécurité afin de rassurer les assureurs (pose d’un anti-vol). Choisissez de préférence un véhicule réputé comme fiable, peu ciblé par les voleurs, peu polluant et d’une faible cylindrée. Vous pourrez cela dit bénéficier de meilleurs tarifs si vos parents sont déjà assurés chez l’organisme que vous convoitez et s’ils possèdent un bonus ou si vous avez obtenu votre permis par la conduite accompagnée. S’inscrire en tant que conducteur secondaire est aussi une bonne façon de faire des économies utiles. Pensez à comparer les assurances auto pour les jeunes conducteurs grâce aux comparateurs en ligne pour trouver une offre plus adaptée à votre profil.

Classement des voitures les plus achetées par les jeunes conducteurs :

Classement des voitures les plus achetés par les jeunes conducteurs (Source : Le-Jeune-Conducteur.com

Avis sur «Jeune conducteur : quelle voiture choisir ?»

  • Par Benjamin

    Fiat 500 Twinair

Publiez votre avis