Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Citroën XM V6-24

<< Retourner au Guide

01 XM V6 24 430

À son lancement, en mai 1989, la Citroën XM a accumulé les prix, oscars et distinctions, plus qu’aucune autre voiture au monde. Elle peut y ajouter un autre titre, sans doute plus important pour Citroën : c’est la voiture française qui a conquis le plus de clients aux marques allemandes sur les marchés latins, et a pris le plus de clients aux marques japonaises sur le marché allemand. Les utilisateurs ayant atteint un kilométrage élevé affichent alors un taux de satisfaction de 88 %.

 

Personnalité et fluidité
11 XM V6 24 150La ligne de la XM est due au crayon du styliste italien Bertone, qui travaille alors pour Citroën depuis une douzaine d’années. Pour rester dans la tradition du double chevron, la voiture devait être très aérodynamique et ne ressembler à aucune autre. Le pari est réussi d’emblée, la XM affirme sa personnalité et donne une impression de puissance et de robustesse. Avec un Cx situé entre 0,28 et 0,30, le nouveau haut de gamme Citroën se place en 1989 devant tous ses concurrents européens ; un avantage qui se retrouve tant au plan des performances que de la consommation, d’autant plus que le coefficient de pénétration aérodynamique de la XM V6-24 s’avère peu perturbé par les oscillations parasites de l’assiette du véhicule, grâce à l’action efficace de la suspension hydractive.

06 XM V6 24 430

 Le "vaisseau amiral"

La gamme XM a été couronnée, en juin 1990, par la version V6-24, animée par les 200 ch du PRV6 de 3 l/24 soupapes et dotée d’un ensemble de raffinements techniques qu’on ne trouve pas sur des voitures allemandes valant près du double. Ainsi, la gamme Citroën retrouve un "vaisseau amiral" conforme à son image d’avancée technique, comme du temps de la DS 23, ou lors de l’apparition de la CX.

 

Une mécanique brillante et souple
09 XM V6 24 430
Le moteur PRV6, porté à une cylindrée de 3 litres et disposant de 4 soupapes par cylindre, atteint un summum de ses capacités. L’adjonction d’arbres d’équilibrage, le vilebrequin à mannetons décalés, l’injection pilotée par microprocesseur avec détecteur de cliquetis et les supports-amortisseurs de montage de ce moteur réduisent son niveau sonore à un feulement doux lorsqu’on le sollicite. Si sa souplesse à bas régime est correcte, ses reprises à partir de 2 500 tr/mn sont étonnantes.

 

Cette fois, le constructeur a particulièrement soigné la finition et le niveau d’équipement, et que ses services après-vente ont fait les efforts nécessaires pour se placer au niveau des meilleurs parmi leurs concurrents. Cet effort s’avérait indispensable, compte tenu de la complexité technique de cette voiture, qui nécessite des techniciens de très haut niveau pour les interventions sur la plupart des systèmes : moteur, suspension, direction, freinage, climatisation.

 

Une signature discrète
10 XM V6 24 21008 XM V6 24 210
La forte personnalité de la Citroën XM V6-24 dispense de l’affubler d’une signature tapageuse. Seul, le petit monogramme frappé sur les ailes avant rappelle que cette voiture est un fauve paré pour dévorer le bitume. Même à l’arrêt, la ligne plongeante, la proue en coin et la poupe ramassée donnent l’impression qu’elle va s’élancer à tout instant.

 


 07 XM V6 24 430

Un luxe raisonné

Par rapport aux équipements déjà proposés sur les Citroën XM, la version V6-24 offre un ensemble de prestations réellement luxueuses. Hormis le toit ouvrant et les sièges chauffants, tout est livré en série : suspension hydractive, freinage ABS, sellerie cuir et incrustations de bois précieux, réfrigération à régulation automatique intégrale, radio-K7 stéréo, jantes en alliage, vitres teintées athermiques. La qualité des finitions, et spécialement des selleries, donne à l’intérieur de cette limousine une ambiance de luxe sans tapage.

 

Un véritable poste de pilotage
13 XM V6 24 13514 XM V6 24 13502 XM V6 24 135
Dès qu’on prend place au poste de conduite, on devine que cette voiture est bourrée d’électronique. Toutefois, le premier effroi passé, on remarque que les commandes sont intelligemment regroupées. Les indications essentielles sont bien lisibles, sauf lorsqu’on règle le volant en position basse, où la main droite masque fâcheusement à la fois la jauge à essence et le témoin de passage dans la réserve. Au centre du volant se trouvent les commandes de l’autoradio qui se manipulent sans quitter la route des yeux (au centre) tandis que la trappe placée au milieu de la banquette centrale masque le clavier d’affichage du code antivol secret (à droite).

 

Sur la route, cette ambiance se renforce du fait du silence de roulement, impressionnant, à peine perturbé par le grondement étouffé du moteur lorsqu’on enfonce l’accélérateur. En toutes conditions, le maintien des sièges s’avère excellent. D’autant plus que les nombreux réglages de morphologie du siège s’ajoutent, pour le conducteur, à celui de la hauteur du volant. À noter que les sièges avant de la XM V6-24 comportent un réglage des oreilles de maintien latéral du buste, en plus des réglages à commande électrique pour l’assise et le dossier, des réglages de hauteur et profondeur de l’appuie-tête et de la hauteur d’ancrage supérieur de la ceinture de sécurité (5 positions).

 


12 XM V6 24 430

L’environnement sécurité

Évidemment, le système de suspension hydractive, combinant l’électronique la plus performante avec l’inimitable suspension hydropneumatique Citroën, contribue aussi bien au confort qu’à la sécurité de la XM V6-24. Lorsqu’on tente de pousser cette voiture dans ses retranchements, elle réagit de manière si saine que l’impression de confort et de sécurité s’en trouve renforcée : ceci constitue réellement son point fort.

 

Une finition luxueuse
03 XM V6 24 21004 XM V6 24 210
La XM V6-24 est la voiture "amiral" de la marque Citroën. Elle fait l’objet d’une luxueuse fintion, avec un habillage intérieur et des selleries en cuir gris de très haute qualité, des incrustations multiples en bois exotique et des glaces teintées athermiques. Le choix des matériaux de finition fait l’objet d’une sélection rigoureuse : toutes les peaux utilisées pour la sellerie sont examinées pièce par pièce avant coupe.

 

Sur ce plan de la sécurité, qui atteint déjà un niveau assez rare sur les XM, la V6-24 ajoute des ceintures avant améliorant la retenue des occupants lors d’une décélération exceptionnelle. Ceci est obtenu par l’association d’un enrouleur à bloqueur de sangle et d’un prétensionneur, tous deux déclenchés par un dispositif à inertie. Le premier système comporte deux mâchoires intégrées dans l’enrouleur qui prennent la sangle en étau sur une longueur de 50 mm, pour éliminer le relâchement de sangle dû au rattrapage des jeux et au tassement dans l’enrouleur. Le prétensionneur, fixé sur le siège, comporte un cliquet pris sur un secteur denté ; en cas de choc (décélération ≥ 5 G), ce cliquet libère le bras tendeur de la partie ventrale de la ceinture, bandé par une barre de torsion, resserrant automatiquement la ceinture d’une valeur équivalant à 90 mm et plaquant ainsi fermement l’occupant sur le dossier du siège.

 

Enfin, l’efficacité de l’antiblocage ABS se trouve renforcée par les réactions de la suspension hydractive ; car celle-ci limite automatiquement les transferts parasites de masse entre essieux arrière et avant, ainsi que d’un côté à l’autre de la voiture, en cas de freinage en courbe ou sur chaussée bombée. Dans ces conditions extrêmes, d’ailleurs, le conducteur appréciera le rappel automatique de la direction à assistance variable, qui laide, en quelque sorte, à corriger le moindre écart de trajectoire.

 


 05 XM V6 24 430

200 chevaux bien exploités

Sous le capot de la Citroën XM V6-24, les performances du moteur PRV à 24 soupapes paraissent plus convaincantes que sous celui d’une Peugeot 605. Sans doute du fait que les qualités de tenue de route inhérentes à la suspension hydractive permettent de lâcher les 200 chevaux avec moins de réactions désagréables ; il suffirait d’ailleurs de doter cette voiture d’un limiteur de patinage pour quelle surclasse définitivement des rivales encore plus motorisées.

 

Mais les qualités aérodynamiques de la XM se trouvent en quelque sorte magnifiées par les performances que cette motorisation autorise, sans qu’on ait jamais l’impression d’entamer une marge de sécurité très généreuse. La souplesse de ce moteur, due notamment à son système d’Admission à Caractéristiques Acoustiques Variables (ACAV), rend la conduite de la voiture relativement agréable, même en circulation urbaine dense, malgré une timonerie de commande des vitesses qui mériterait d’être plus précise. Et sur route, c’est un régal de pouvoir dépasser les poids lourds en un souffle, dans des conditions de sécurité indéniables. Ajoutons que la disposition du groupe mototracteur donne à la XM V6-24 un équilibre presque parfait, qui facilite certainement le travail de la suspension et, en tous cas, élimine presque totalement les réactions de couple lors d’accélérations brutales.

 

Mais, il y a fort à parier que peu de conducteurs de cette remarquable berline se laisseront aller à la brutaliser, tant son aspect comme son comportement inspirent le respect qu’on doit aux belLes choses et aux mécaniques bien conçues. II est certain que le possesseur d’un tel véhicule cherche avant tout à garantir son confort et sa sécurité dans les circonstances les plus imprévues, plutôt qu’à afficher son rang social ou ses ambitions sportives. Examinée sous cet angle, il est vrai que la Citroën XM V6-24 cumule tout ce qu’il faut pour satisfaire les plus exigeants "dévoreurs de kilomètres".


Spécifications techniques

Moteur ZPJ 4/Y3, transversal

Alésage 93 mm

Course 73 mm

Nombre de cylindres 6

Cylindrée 2975 cm3

Disposition des cylindres en V à 90°

Taux de compression 9,5 : 1

Puissance maxi 200 ch à 6 000 tr/mn

Couple maxi 26 m.daN à 3 600 tr/mn

Alimentation injection électronique Bendix

Allumage électronique Fenix 4

Transmission traction avant

Boîte de vitesses manuelle à 5 rapports AV synchronisés

Régime moteur (en 5e)

  • à 90km/h 2440tr/mn
  • à 130 km/h 3520tr/mn

Suspension hydractive : hydropneumatique pilotée par microprocesseur, lois d’amortissement (dureté, flexibilité, fréquences de réponse) réglables au choix entre "moelleux" et "ferme", barres antiroulis AV et AR

Train avant pseudo-McPherson à bras inférieur triangulé, monté sur un berceau intermédiaire mécanosoudé

Train arrière à bras tirés, monté sur un cadre rigide fixé à la coque par Silentbloc

Freins à commande hydraulique haute pression, antiblocage électronique en série

Freins avant à disque ventilé

Freins arrière à disque plein

Frein de stationnement commandé au pied

Direction à crémaillère, à assistance variable en fonction de la vitesse

Diamètre de braquage (entre murs) 12,50 m

Roues en alliage léger

Pneumatiques 205/60 - Ri S MXV2

Performances

  • Vitesse maxi (km/h) 235
  • Accélération 0-100 km/h 8,6s
  • 400m départ arrêté 16,2s
  • 1000 m départ arrêté 29,4s

Consommations

  • à 90 km/h 8,2l/100km
  • à 120km/h 10,2l/100 km
  • en cycle urbain 15,9l/100 km


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Citroën DS5
Citroën DS4
Citroën AX - Phase 1


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques