Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Renault Scenic (concept car)

<< Retourner au Guide

 

01_Renault_Scenic_420
C’est en 1991 qu’est dévoilé le concept car Renault Scenic, fruit de l’étroite collaboration entre Renault et Matra à l’origine de l’Espace, concept qui allait révolutionner l’univers automobile. Il faudra attendre 5 ans pour que le Senic de série fasse son apparition, bien éloigné de ce superbe concept car...

 

La décennie 1975-1985, marquée par les crises économiques, a entraîné une modification profonde des critères d’achat des automobilistes dans leur très grande majorité, ils ont abandonné le goût des performances pour privilégier l’économie d’usage, la fiabilité et le confort. Plus récemment, l’aspect de la sécurité a pris également une place importante. Enfin, on voit poindre un souci écologique, avec la menace d’une taxation des véhicules en fonction des nuisances qu’ils créent, lors de leur utilisation : et lorsqu’il faut les détruire.
L’accumulation de ces critères a conduit tous les bureaux d’études à utiliser intensivement l’ordinateur pour dessiner les nouveaux modèles ; d’où un syndrome de banalisation du style automobile qui apparaît nettement quand on survole un parking. Sans abandonner leurs exigences d’économie, confort, fiabilité et sécurité, un nombre croissant d’automobilistes de cette fin de siècle souhaitent acquérir une voiture présentant des aspects originaux, qui tranchent sur la monotonie des productions de grande série.
Ceci explique le succès remporté par certains véhicules japonais originaux, et celui de la Renault Espace. Après avoir longtemps pensé qu’il ne s’agissait là que d’un effet de mode, la direction de Renault a compris qu’elle avait affaire à une tendance durable, induisant l’émergence d’une sorte de "marché parallèle" ; ce marché, demandeur de véhicules très différents des autres, allait croître régulièrement pour représenter un bon tiers des ventes au début du XXIe siècle.


Concept Scenic : un "gros nounours"

04_Renault_Scenic_420

Cette clientèle, majoritairement familiale, a définitivement abandonné le goût de la vitesse et des accélérations et constate qu’elle passe de plus en plus de temps à l’intérieur de son véhicule ; elle veut donc s’y reposer et y mener une vie de cellule familiale, tout en se déplaçant confortablement et en sécurité maximum. Pour ces nouveaux automobilistes, l’image qui cadre avec le type de voiture conforme à leurs désirs est celle d’un "gros nounours" c’est le thème qui fut indiqué à l’équipe des stylistes de Renault, sous la direction de Patrick Le Quément.
Un autre défi fut proposé aux ingénieurs : intégrer un maximum de progrès technologiques, en les exploitant pour mettre au point des solutions nouvelles, sans cependant se risquer dans des domaines dont le manque de maturité risque de peser sur la fiabilité. Ces objectifs constituent en quelque sorte le cahier des charges d’une nouvelle génération de véhicules monospaces que Renault entend mettre progressivement sur le marché ; certains d’entre eux étant d’ailleurs développés en coopération étroite avec Volvo.
La Scenic est le prototype d’un de ces véhicules, dont la version de série aurait du voir le jour vers 1994-1995. Il est certain que l’expérience et la créativité de Matra Automobiles, consacrées avec l’Espace, ont contribué à ce concept nouveau, au moment où tous les grands constructeurs annoncent des projets de monospaces.


Concept Scenic : structure inécrasable

06_Renault_Scenic_420
Précurseur d’une gamme de monospaces familiaux, la Renault Scenic est relativement compacte : 4,15 m de long, soit près de 30 cm de moins qu’une Espace et à peu près la taille dune Renault 19 d’alors. Son intérieur modulable offre 5 places très individualisées, dans une ambiance conviviale et un confort très soigné. Pour obtenir une habitabilité maximale dans un volume aussi compact, les ingénieurs de Renault ont imaginé une structure de coque tout-à-fait nouvelle, qui apporte également des gains importants en résistance à l’écrasement, sous n’importe quel angle.
Cette structure présente deux grandes caractéristiques : un double plancher formant caisson, solidement rigidifié par trois longerons en forme de "croix de Lorraine", et un tripode dégageant complètement le pied-milieu droit. Pour le concept Scenic, Renault a repris et développé les solutions étudiées dans le cadre du projet Cover, notamment le détecteur de somnolence du conducteur. Ce système analyse les micro-corrections de trajectoire effectuées inconsciemment par le conducteur lorsque ces micro-corrections prennent une allure anormale, il déclenche une alarme.
Le volant est équipé d’un sac gonflable (air-bag) et les rétroviseurs sont remplacés par deux caméras, dont l’une abaisse automatiquement son champ visuel lorsque la marche arrière est enclenchée. À noter que l’essuie-glace est monobras, pour éliminer les perturbations de l’écoulement aérodynamique qui réduisent son efficacité il est entraîné par un parallélogramme assurant un balayage complet et son articulation est montée sur un chariot escamotable dans la partie supérieure du pavillon. Bien entendu, le concept Scenic est équipée d’un ABS qui lui assure, en coordination avec la transmission intégrale, une haute sécurité dynamique.
Mais les capteurs de l’ABS sont également employés pour détecter une augmentation anormale de la vitesse de rotation d’une roue par rapport aux trois autres, qui dénote un dégonflage du pneu provoquant un raccourcissement de son rayon. Ce détecteur de dégonflage ajoute. à la sécurité assurée par les pneumatiques Michelin ATS, qui contiennent une mousse de cellules fermées qui prend son expansion lorsque la pression dans l’enveloppe chute. Ce pneu permet de rouler encore une centaine de kilomètres à plus de 100 km/h.


Concept Scenic : un climat "enveloppant"

<07_Renault_Scenic_420
On sait que le confort à bord contribue également à la sécurité du voyage. L’importance des surfaces vitrées du concept Scenic et leur inclinaison créait un problème ardu de climatisation. Renault, en coopération avec Diavia, la résolu en concevant un système original qui utilise deux groupes de climatisation. Le principal, qui fonctionne en permanence, se trouve sous le plancher et fournit de l’air froid ou chaud selon le besoin ; il souffle dans l’habitacle au centre du plancher, avec des sorties équilibrées entre l’avant et l’arrière et une possibilité de modulation entre gauche et droite.
Un deuxième groupe, qui fournit uniquement de l’air froid d’appoint lorsque la température extérieure dépasse 20 °C, se trouve à la base du pied-milieu gauche et souffle, à travers la structure d’arceau tripode, un flux qui débouche latéralement vers les fenêtres, où il se mélange au flux principal. Ce système crée ainsi un flux d’air enveloppant les passagers, sans jamais venir les frapper directement, ce qui contribue énormément au confort climatique, bien qu’on atteigne des vitesses d’air de 7 m/s, très supérieures à tout ce qui s’est fait jusqu’ici.

Concept Scenic : convivial et ludique

Dans cette ambiance agréable, les passagers peuvent organiser leur vie à bord selon leur humeur de chaque instant, grâce à la disposition modulable des sièges. Ceux-ci sont fixés sur le plancher par une structure antiarrachement et comportent chacun leur ceinture de sécurité, avec correction simultanée de la hauteur d’épaule et de l’appuie-tête. Ils sont personnalisés, chacun portant le nom d’un des cinq continents…Chaque dossier est équipé d’un sac à dos.
Les trois sièges arrière offrent un débattement longitudinal de 30 cm, un dossier inclinable et un tiroir de rangement à leur partie inférieure ; deux d’entre eux sont équipés de dispositifs de retenue intégrés pour les enfants et une coquille télécommandée pour asseoir un bébé, avec baudrier 4 points, et une rehausse pour les enfants de 3 à 10 ans. L’éclairage intérieur provient dune part dune rampe logée dans la console de pavillon, et d’autre part dune rampe luminescente ceinturant l’habitacle à la hauteur des hanches. Il est complété par un éclairage d’appoint périphérique et individualisé, dont la couleur varie du bleu au rose selon les places, utilisant des ampoules "froides" de 3 W chacune.


Un poste de conduite "électronique"pour le concept Scenic

09_Renault_Scenic_420
L’aménagement intérieur du concept Scenic comporte également une console glissant sur un rail vers l’arrière, qui regroupe l’autoradio, le lecteur de CD laser, le téléphone et éventuellement un jeu vidéo. La conception du système de climatisation a permis de dégager complètement la planche de bord. Celle-ci intègre le système d’aide à la navigation "Carminat", avec un écran couleur haute définition protégé par un volet relevable. Le concept Scenic ne comporte plus aucun levier gênant le passage entre les places avant le frein à main est commandé par un bouton poussoir et la boîte automatique est commandée par un clavier électronique multifonctions.
Celui-ci contient une "puce" de 2 Mo de mémoire (équivalent 1 300 pages de texte) qui mémorise le fonctionnement du véhicule et peut ainsi servir à la programmation de son entretien. Ce clavier est extractible comme la face avant de certains autoradios, ce qui constitue un excellent dispositif antivol. De plus, il intègre la télécommande des portes, dépourvues de serrures classiques, grâce à un dispositif infrarouge offrant 59 000 possibilités de combinaison.


Le concept Scenic vers une gamme monospace Renault

11_Renault_Scenic_420
Le concept Scenic (4,15 m de long) est le prototype d’une voiture monospace qui se situe dans un créneau au-dessous de l’Espace (4,43 m de long). Georges Drouin, directeur technique de Renault, la présente comme la première application d’une stratégie visant à développer des "niches" de marché, à côté de la gamme des voitures de grande diffusion. À terme, Renault devait effectivement proposer un modèle de monospace dans chaque grand créneau du marché, parallèlement à ses modèles classiques. Certains de ces véhicules sont alors développés en coopération avec Volvo la marque suédoise (qui commercialise l’Espace dans les pays scandinaves) devait elle aussi ajouter un ou plusieurs monospaces à son catalogue, ce qui ne fut pas le cas.
Toutefois, les ingénieurs de Renault soulignent qu’on ne peut pas définir un concept technique applicable à tous les monospaces, du fait même que ce type de véhicule part d’un besoin très particulier manifesté par certaines catégories d’automobilistes en allant au-devant de ces besoins, on aboutira à créer une gamme de véhicules sans doute semblables extérieurement, mais très différents quant à leur architecture et leurs équipements. Toutefois, le marché est loin d’être marginal les études récentes montrent qu’un automobiliste européen sur trois avance des souhaits qui ne pourraient être satisfaits que par un véhicule monospace.

Concept Scenic : un trépied sur un caisson

03_Renault_Scenic_150La structure du concept car tourne résolument le dos à tous les concepts déjà connus. Le châssis est constitué d’un double longeron central sur lequel sont greffées deux traverses, dessinant une sorte de croix de Lorraine enfermée entre deux planchers. On obtient ainsi un caisson très rigide où sont aménagés des coffres à bagages.
02_Renault_Scenic_150La carrosserie est fixée sur une structure tripode, constituée à gauche par le pied-milieu et l’arceau de pavillon et à droite par les montants avant et arrière qui se rejoignent au pavillon. Ce tripode assure une excellente protection en cas de retournement. La suppression du pied-milieu droit a permis d’implanter de ce côté deux portes coulissant en sens opposé, qui dégagent très généreusement l’accès à l’intérieur du véhicule.

Une grande convivialité

05_Renault_Scenic_150L’architecture monospace offre une très grande habitabilité. Cet avantage a été exploité au maximum dans le concept Scenic, grâce à la structure dégageant un accès très large sur le côté droit. Comme dans l’Espace, les sièges peuvent être implantés de diverses façons, au gré des utilisateurs, et le siège avant droit peut se retourner de 180°. Le système de climatisation révolutionnaire "enveloppe" les passagers d’une circulation d’air résultant du mélange fourni par un groupe principal placé sous le plancher et un groupe auxiliaire situé dans le pied-milieu gauche.


Le concept Scenic : protection de l’environnement

12_Renault_Scenic_420
Le concept Scenic répondait aux normes les plus sévères de l’époque et en préparation, concernant la réduction des nuisances et de la pollution. Son système d’échappement comporte une catalyse trifonctionnelle, régulée électroniquement à partir dune sonde Lambda. Toutes les pièces en matériaux plastiques portent un marquage gravé, indiquant leur composition chimique. Enfin, Tous les CFC ont été bannis de ce véhicule. Pour le système de climatisation, le fréon est remplacé par du gaz "134A", considéré alors comme moins nocif pour la couche d’ozone (mais c’était une bien mauvaise piste...) ; quant aux sièges, leur moussage est réalisé à la vapeur d’eau, dans un matériau synthétique recyclable.

4x4 intégral et BV automatique

08_Renault_Scenic_150Le concept Scenic utilise une transmission intégrale permamente sur les 4 roues, associée à une boîte automatique à 4 rapports, pilotée électroniquement, avec un différentiel central à viscocoupleur répartissant le couple à raison de 65 % à l’avant et 35 % à l’arrière. La commande de boîte automatique est assurée par un clavier électronique extractible. L’arbre de transmission, réalisé en matériau synthétique à base de fils de carbone, comporte deux éléments raccordés par un cardan suspendu. La suspension arrière comporte des coussins pneumatiques de correction, pilotés électroniquement, et des amortisseurs semi-horizontaux entièrement logés sous le plancher.

Accessibilité

10_Renault_Scenic_150Le concept de la Scenic privilégie l’accessibilité sous tous ses aspects. Pour les passagers, les deux portes coulissantes latérales assurent un passage confortable, en sus de la porte du conducteur. Dans l’emmarchement de ce passage se trouve l’accès à l’une des soutes à bagages l’autre (qui peut servir de coffre-fort) est accessible par une trappe dans le plancher arrière. L’accès au moteur s’effectue en faisant avancer la partie frontale, qui s’ouvre comme un tiroir.


Le concept Scenic : spécifications techniques

Moteur Renault F7R
Alésage 82 mm
Course 93 mm
Nombre de cylindres 4, en ligne
Cylindré 1 964 cm3
Distribution 2 arbres à cames en tête, entraînés par courroie crantée, avec déphasage piloté électroniquement
Nombre de soupapes 16
Taux de compression 10/1
Puissance maxi 150 ch à 6 000 tr/mn
Couple maxi 19,5 mdaN à 3 500 tr/mn
Alimentation injection électronique multipoints, couplée à l’allumage, coupure en décélération
Allumage électronique numérique, avec détecteur de cliquetis
Boîte de vitesses automatique à 4 rapports AV, commandée par un vérin piloté par clavier d’affichage électronique
Transmission 4 roues motrices, boîte en bout du moteur transversal ; différentiel central à viscocoupleur en parallèle, répartition AV/AR = 65/35 % ; pont AR 0T2 suspendu ; arbre de transmission en 2 parties articulées sur cardan central
Train avant McPherson à déport négatif ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques télescopiques
Train arrière roues indépendantes avec bras tirés triangulés ressorts hélicoïdaux à flexibilité variable et amortisseurs hydrauliques dispositif pneumatique correcteur d’assiette
Freins à disque ventilé à l’avant, à disque plein à l’arrière, double circuit assistance hydraulique, compensateur simple asservi avec valve de retard, ABS à 5 capteurs frein de stationnement commandé par bouton-poussoir
Pneumatiques Michelin radial à mousse compactée ATS 205/655 MXM 16
Direction à crémaillère, assistée, volant réglable en hauteur et profondeur
Dimensions Longueur x largeur 4,15 x 1,92 m
Hauteur 1,85 m
Empattement 2,75 m
Voies AV/AR 1,60/1,69 m
Poids à vide 1 415 kg
Poids total en charge 2110 kg
Poids remorquable (freiné) 1 070 kg
Capacités carburant 86 I huile moteur 4,2 I transmission 3 I
Consommation (norme CEE) à 90km/h :

  • 8,21/100km à 120 km/h :
  • 10,5 1/100 km cycle urbain :
  • 12,5 1/100 km

Vitessemaxi 182 km/h
Accélérations

  • 0-100 km/h 11 s
  • 0-400 m départ arrêté 17,6 s
  • 0-1 000 m départ arrêté 32,9 s


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Renault Scenic (concept car)
Renault Scénic
Renault Francfort 2013 : émotion du design et passion de l’innovation


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques