Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Mazda Nagare

<< Retourner au Guide

Capter l’émotion du mouvement

01_Mazda_nagare_420
Capter l’émotion du mouvement grâce à un nouveau langage des surfaces. Los Angeles – Après avoir présenté trois concepts très innovants lors des plus importants salons automobiles internationaux de l’année 2005-2006 – Sassou au salon de Francfort en 2005, Senku au salon de Tokyo en 2005 et Kabura au salon de Detroit en 2006 – l’équipe design de Mazda n’allait pas se reposer sur ses lauriers ! Afin de poursuivre ce courant d’énergie et d’engager l’évolution du design de Mazda, la division design de la marque a donc décidé de créer un nouveau langage des surfaces s’exprimant à travers le concept Nagare, présenté au salon de Los Angeles.

NAGARE (prononcez “na-ga-reh”) signifie en japonais le flux, la représentation du mouvement

Sous l’impulsion de Laurens van den Acker, le nouveau Directeur du design de Mazda au niveau international, il a été demandé à l’équipe de stylistes et d’ingénieurs de relever un défi en lui demandant de créer de nouveaux moyens de capturer le mouvement d’une voiture, qu’elle soit ou non en mouvement. A ce titre, Nagare est une réussite donnant en outre la nouvelle direction esthétique prise par Mazda.
02_Mazda_nagare_420


Texte et photos : © Mazda

Premier d’une série de concepts

 03_Mazda_nagare_420
Nagare est le premier d’une série de concepts – certains étant plus proches de la série que d’autres – que Mazda dévoilera dans les prochains grands salons automobiles internationaux (Los Angeles, Detroit, Genève et Tokyo).
Franz von Holzhausen, Directeur du design de MNAO*, branche nord-américaine de Mazda, responsable de l’équipe de designers basée aux Etats-Unis en charge du développement de ce véhicule, explique : « Avec Nagare, nous voyons loin et nous évoquons déjà ce que pourrait être le design de Mazda en 2020. Nous avons redéfini pour cela les proportions fondamentales et l’idée que le fait de conduire ne saurait être dissocié de l’émotion. La conduite selon Mazda sera ainsi magnifiée et intensifiée par Nagare.  »
« Mazda ne conçoit pas des concept-cars uniquement pour le plaisir, et même si certains sont plus avant-gardistes que d’autres, on ne saurait se limiter à la fantaisie. Au contraire, nous développons ces produits pour montrer au public ce que nous avons réellement l’intention de produire et de commercialiser. Créer une nouvelle expression des surfaces à travers Nagare demande à la fois une recherche intérieure, mais également une recherche fondamentale. Or, le dynamisme que dégagent les produits Mazda traduisant déjà à merveille l’esprit du mouvement, notre but était de faire passer notre expression design à un stade supérieur par rapport à ce que nous avions préalablement fait avec Sassou, Senku et Kabura. »
Et d’ajouter : « Nous avons commencé par étudier le mouvement et la manière dont il se manifeste à travers les éléments naturels : le vent sculpte les dunes de sable dans le désert, la mer façonne le fond des océans, la lave s’écoule le long des volcans. Le mouvement naturel s’inscrit ainsi dans notre esprit et nous souhaitons provoquer le même phénomène avec notre nouveau langage des surfaces Nagare.  »
« Alors que nos idées commençaient à prendre forme sur le papier, nous n’avons pas été surpris de découvrir que d’autres disciplines esthétiques poursuivaient la même quête. Nous avons ainsi trouvé des exemples de mouvement influençant la forme et la surface des meubles, des bâtiments, des vêtements et d’autres éléments graphiques. Indubitablement, Nagare prouve qu’à travers la recherche d’interactions entre le mouvement et la fluidité exprimées par l’anatomie automobile, nous sommes sur le point de définir un langage visuel à la fois nouveau et passionnant pour Mazda. »
«  Nous avons ainsi commencé par développer une expression des surfaces et des textures capable de décrire la fluidité. De plus, si le mouvement du véhicule est défini et mis en évidence par la texture de ses surfaces intérieures et extérieures, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de capter l’impression du mouvement. C’est pourquoi les concepts que nous présenterons au cours des prochains grands salons incarneront chacun une interprétation différente de notre nouveau langage des surfaces. »
07_Mazda_nagare_420
Texte et photos : © Mazda

 


Le concept d’un concept

04_Mazda_nagare_420

Franz von Holzhausen décrit Nagare comme « le concept d’un concept ». Il s’agit là d’une célébration des proportions et du langage des surfaces qui évolueront à travers différents designs et seront présentés au fur et à mesures des principaux salons automobiles de l’année. En d’autres termes, à ce stade du processus le design a priorité sur la technique, ce qui représente une rupture par rapport à une approche classique faisant découler la forme de la fonction.
A cela, Laurens van den Acker ajoute : « Il est important de s’attacher d’abord à la vision : Nagare est une sculpture sur roues, notre vision de ce que les automobiles Mazda pourraient être en 2020. Le concept que nous présenterons à Detroit est suffisamment abouti pour être produit au cours de la prochaine décennie tandis que le modèle que nous préparons pour Genève incarnera les idées esthétiques que nous espérons mettre en oeuvre dans un avenir très proche. »

Le produit

Comme tout produit Mazda, Nagare a l’âme d’une voiture sportive. Ses formes sont à la fois lisses et aérodynamiques, comme toute voiture à la fois urbaine et grande routière du futur. Les roues ont été rejetées aux quatre coins de la carrosserie pour une réponse franche et immédiate de la direction et pour une agilité sans faille. Ici, nul besoin de porte-à-faux.
L’accès aux quatre places intérieures s’effectue par l’intermédiaire de deux longues portières articulées à l’avant et sur le dessus telles des ailes de papillon. Le conducteur est placé au centre comme dans une monoplace, afin d’optimiser le contrôle et la visibilité. Puisque le conducteur est placé sous la plus haute partie du pavillon, il dispose d’un espace à la tête aussi confortable que son siège inclinable. Les innovantes dispositions de sièges sont une spécificité de Mazda, comme en témoignent le RX-8 à quatre places ou l’intelligente disposition des trois rangées (pour sept places) du prochain CX-9.
L’habitacle arrière du Nagare est un véritable salon-cocon pour trois passagers. Le siège avant central et l’amplitude d’ouverture des portes facilitent l’accès à un habitacle étonnamment vaste.
Et puisqu’un concept aux lignes aussi avancées se doit d’être équipé d’une motorisation au moins aussi sophistiquée, Nagare pourrait être équipé d’un moteur rotatif fonctionnant à l’hydrogène. Mazda fait d’ailleurs partie des marques maîtrisant le mieux cette technologie de pointe comme en témoignent les RX-8 à moteur rotatif à bicarburation (hydrogène/essence) actuellement en service au Japon.
05_Mazda_nagare_420

Texte et photos : © Mazda

 


Quand la texture des surfaces capte la fluidité

08_Mazda_nagare_420
Les surfaces latérales de Nagare évoquent le flux de l’air s’écoulant au-dessus et le long de la voiture pendant que celle-ci traverse l’atmosphère. Reflets et ombres se combinent pour traduire cette même sensation de mouvement notamment lorsque la voiture est à l’arrêt. Il en est de même avec le capot, les arches de roues, les projecteurs avant et les feux arrière à diodes électroluminescentes. Un langage des surfaces similaire se retrouve au sein de l’environnement intérieur : tableau de bord, console centrale et contre-portes, tout l’aménagement de l’habitacle semble être influencé par la fluidité.

Commentaire de Franz von Holzhausen : « La beauté n’est pas une feuille blanche. La texture de la surface de Nagare, inspirée par le mouvement, reflète ses qualités dynamiques. Mazda étant une marque sportive par essence, on ne peut enfermer nos clients dans de simples boîtes. » « Notre nouveau langage des surfaces est axé sur la voiture. Après avoir étudié l’approche architecturale, très rigide, et l’approche organique, extrêmement fluide, nous avons créé Nagare pour tirer le meilleur de ces deux disciplines. Il est donc à la fois fluide, gracieux et dynamique. Mais le message qu’il délivre, c’est d’abord le mouvement. »

Un design mondial

Pour que les produits Mazda commercialisés à travers le monde affichent un même thème stylistique, les trois studios de design de la marque, Irvine en Californie, Francfort en Allemagne et Yokohama au Japon, reportent étroitement à Laurens van den Acker, Directeur monde du design au siège social de Mazda à Hiroshima. Les futurs concepts reprenant les orientations stylistiques de Nagare basées sur le flux et le mouvement seront élaborés sous son contrôle puis présentés au cours des prochains salons.
06_Mazda_nagare_420

Texte et photos : © Mazda


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Mazda6 MZR-CD 2.2
Mazda CX-5 (1) (2012)
Mazda CX-5 (2) 2012


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques