Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Citroën Activa

<< Retourner au Guide

Au Mondial de l’Automobile de Paris 1988, le stand Citroen constitua un centre d’attraction la foule (et beaucoup de photographes d’ExtrêmeOrient) se pressait autour d’un engin futuriste, l’Activa.

 

01_Citroen_activa_220

 Aérodynamique et technologie

 

L’Activa ne serait pas.une Citroen si elle ne combinait pas des avancées dans les deux domaines où les ingénieurs du double chevron nous ont habitués à faire progresser l’automobile, à savoir : aérodynamique et technologie d’avant-garde.

 

 

Citroen, en annonçant qu’il ne s’agissait pas dune maquette, et en démontrant, film à l’appui, que l’engin roulait vraiment, soulignait sa vocation de pionnier technologique au sein du groupe PSA.

 

01_Citroen_activa_440

 

Le lancement de la XM, sept mois plus tard, confirmait que la firme au double chevron entendait bien appliquer sur des voitures de série certaines des innovations testées sur la voiture expérimentale Activa.

 

Et, au Mondial de l’Automobile 1990, la présentation de l’Activa 2 prouvait que Citroen poursuivait ses recherches pour définir la voiture du XXIe siècle.


Enfant du mariage électronique-hydraulique

Déjà pionnier des applications de l’hydraulique haute pression, pour la suspension, la ;direction et le freinage, Citroen a voulu marier cette technologie avec l’électronique. On pouvait envisager deux solutions un calculateur central pilotant toutes les fonctions, ou un calculateur spécialisé pour chaque système hydraulique (suspension, direction, freinage).

 

C’est la deuxième option qu’ont choisi les ingénieurs de la direction technique de PSA, pour deux raisons essentielles séparer les problèmes de développement (notamment au niveau des logiciels) et simplifier la solution des problèmes de sécurité en cas de panne d’ordinateur.

 

En contrepartie, il faut faire dialoguer constamment les trois calculateurs, ce qui a conduit à utiliser un système d’échanges par circuit "bus" électronique "multiplexé" une technologie empruntée à l’aéronautique.

 

Dans ce genre de "bus" (constitué d’une seule paire de fils, ou d’un câble coaxial), les informations circulent sous forme d’impulsions qui sont mélangées dune façon codée ; chaque calculateur relié au "bus" décode les informations, récupère celles qui lui sont adressées et y injecte celles qu’il a élaborées.

La suspension pilotée

La suspension de l’Activa reprend le principe de la suspension hydropneumatique Citroën, à laquelle on a ajouté un correcteur de hauteur électro-hydraulique. Le calculateur qui la pilote modifie constamment les paramètres de flexibilité et d’amortissement, tant pour l’ensemble de la suspension que pour chaque roue individuellement.

Un organe de dialogue entre l’homme et sa machine

04_Citroen_activa_440

À l’intérieur aussi, l’Activa innove et étonne. Le volant rectangulaire tourne de 60 degrés de part et d’autre du point neutre. Lorsque le conducteur déverrouille la porte par télécommande, son siège reprend la position qu’il avait affichée précédemment. Le bandeau courant sous la visière de la planche de bord regroupe toutes les informations de sécurité : température d’huile, d’eau, pression, niveau d’essence, alarmes, etc. Quant aux informations de conduite (vitesse, compte-tours), elles apparaissent par projection holographique sur un miroir situé à la limite du pare-brise, à 1,20 m de l’œil du conducteur. L’écran à cristaux liquides situé en haut de la console présente les informations générales d’utilisation état des systèmes de la voiture, ouverture des portes, détection d’obstacles, braquage des roues amère, climatisation, etc. Cet écran peut également travailler en ordinateur individuel ou en minitel, avec le clavier de la console. Un lecteur de disquette compatible PC permet de préparer son voyage sur un ordinateur personnel, puis de charger l’ordinateur de la voiture avec le programme ainsi confectionné. L’agencement de la console permet son utilisation aussi bien par le conducteur que par le passager avant.

 

C’est pourquoi on qualifie son action de "cartographique, puisque le système s’adapte à chaque instant à la topologie de la route. De plus, il exploite les informations fournies par des capteurs situés dans chaque roue (accélérations), dans le volant (angle et vitesse de braquage) et des informations de vitesse et d’accélération de la voiture selon ses trois axes.

03_Citroen_activa_440


La direction sur les 4 roues

09_Citroen_activa_150Les quatre roues de l’Activa sont directrices, ce qui ne constitue pas en soi une innovation. Mais chaque roue est dirigée par un moteur hydraulique, sans plus aucune liaison mécanique entre le volant et les roues ; cependant, un système hydromécanique assure la sécurité en cas de panne complète du système de direction hydraulique.

 

Le volant, rectangulaire, ne pivote que de 600 à gauche et à droite, le système étant d’autant moins démultiplié que la voiture roule vite.

 

Le calculateur élabore les ordres de braquage de chaque roue en fonction de l’angle donné au volant par le conducteur, mais également en fonction de la vitesse du véhicule, de la vitesse de lacet et de l’accélération transversale.

Virages à plat

La combinaison de la suspension pilotée et de la -direction adaptative sur les quatre roues a permis d’aller plus loin en matière de comportement routier, avec le système antiroulis actif.

 

Correction du Cx par les variations d’assiette

05_Citroen_activa_440

Le coefficient de pénétration dans l’air de l’Activa ressort à 0,25. Mais il est automatiquement affiné en marche par le pilotage de la suspension, qui abaisse l’assiette de la voiture au fur et à mesure que sa vitesse s’accroît. Un aileron mobile, situé à l’arrière, se déplace en fonction de la vitesse, pour optimiser la répartition des charges dynamiques entre les roues avant et arrière.

 

06_Citroen_activa_440

 

 07_Citroen_activa_440

Deux vérins, fixés sur les barres antiroulis AV et AR, sont commandés par un détecteur de roulis associé à un régulateur électrohydraulique ; ce régulateur étant lui-même piloté par le calculateur de la suspension. Ainsi, l’Activa vire toujours à plat, quels que soient sa vitesse, le rayon de virage et la forme de la chaussée : un progrès fondamental en matière de sécurité active.


Motricité intégrale

L’Activa I utilisait une version du moteur PRV 6 dérivée de celui du prototype ESSO-WM des 24 h du Mans, donnant 220 ch. L’Activa 2 est animée par le moteur V6 de 3 1, 24 soupapes, qu’on retrouve sur les Citroen XM V6-24 et Peugeot 605 SV 24, donnant 200 ch.

 

Accessibilité aux places arrière

10_Citroen_activa_440

Dès l’ouverture des portes (qui s’effectue par télécommande), le système de suspension pilotée relève la voiture de 4 cm, afin d’améliorer l’accessibilité du conducteur et des passagers. De plus, l’ouverture totale des deux portes d’un même côté, avec suppression du montant central, donne une excellente accessibilité aux places arrière, malgré la ligne très basse de la caisse. Toutefois, il faudra concevoir un dispositif de sécurité très efficace pour éviter l’ouverture intempestive d’une porte arrière en marche, compte tenu d’un sens d’ouverture inversé.

 

De plus, sur cette dernière Activa, la transmission est assurée par une boîte automatique à 4 rapports, pilotée par calculateur. La transmission de la puissance aux 4 roues est répartie, à travers 3 différentiels, en fonction des conditions d’adhérence des trains AV et AR ; en conditions normales, cette répartition est de 50/50.

Ergonomie et télématique

Le poste de conduite résulte d’études ergonomiques très poussées et intègre des solutions utilisées actuellement dans les postes de pilotage des avions.

 

Une sœur aînée pour la XM ?

08_Citroen_activa_440

La ligne d’ensemble de l’Activa trahit son indéniable air de famille avec le style de la XM, tandis que son système de suspension n’est, somme toute, qu’une amélioration de la suspension hydractive du haut de gamme Citroen. Confort, sécurité et économie étant les objectifs visés par cette technologie, on peut donc penser qu’il existe bel et bien un marché pour une voiture de ce type. Il serait dommage d’attendre l’arrivée de certains projets japonais pour mettre sur le marché une voiture qui surclasse indéniablement les produits allemands les plus sophistiqués, sous ’aspect du rapport prestations/prix.

 

Il comporte, outre l’autoradio-stéréo-K7 : ordinateur compatible PC, radiotéléphone, minitel, guide électronique. de navigation. Enfin, 8 microradars répartis autour de la voiture alertent le conducteur du risque de choc si celle-ci se rapproche trop, ou trop vite, d’un obstacle.



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Citroën Activa
Citroën DS5
Citroën DS4


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques