Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Toyota iQ

<< Retourner au Guide

 

La plus petite quatre-places au monde, moins de 3 mètres de long

IQ_EXT_420


Il y a cinq ans, Toyota a commencé à travailler sur des aménagements susceptibles d’apporter des améliorations radicales. Le projet s’est axé sur la mise au point de solutions révolutionnaires liées à la miniaturisation des fondamentaux du véhicule, et son aboutissement a constitué le socle d’iQ.
Il s’agissait de créer une citadine d’un genre nouveau, capable d’accueillir quatre personnes sous une longueur hors tout inférieure à 3 mètres. Point essentiel : elle devait marquer un véritable jalon capable d’influer à long terme sur le développement des véhicules futurs de la marque. C’est ainsi qu’est née iQ, ultime expression de la mobilité urbaine raffinée mais aussi soucieuse de l’environnement.
IQ_1_6200L’incroyable volume intérieur – pour une voiture de 2,985 m de long, 1,500 m de haut et 1,680 m de large – rend hommage à la détermination et à l’ingéniosité des concepteurs stylistiques et techniques.
iQ peut transporter confortablement et en toute sécurité quatre personnes, aux vitesses autorisées sur les autoroutes européenne, et jusqu’à 170 km/h (1,4 l D-4D) dans les pays proposant des tronçons d’autoroutes non limités. Mais ce n’est pas tout... En partant d’une feuille vierge, Toyota a réussi à créer une nouvelle citadine astucieuse et originale. Avec son empattement proportionnellement long de 2,000 m, sa silhouette compacte mais musclée qui lui confère une allure très campée, iQ ne ressemble à aucune autre voiture.
iQ représente la quintessence du « J-factor » – expression Toyota recouvrant les éléments particuliers de l’esthétique japonaise qui suscitent l’admiration universelle et inspirent les designers du monde entier.
IQ_2_200Il englobe notamment la miniaturisation de produits et le minimalisme le plus épuré. Et surtout, il associe harmonieusement des éléments en apparence contradictoires, tels que « petit mais spacieux », ou encore « hi-tech mais humain ».
Le « J-factor » constitue le socle de la philosophie stylistique Toyota dite « Vibrant Clarity », qui permet de résoudre de vieux paradoxes : comment, par exemple, concevoir des voitures dynamiques et pleines d’énergie, mais en même temps rationnelles et ingénieuses ?
IQ_3_200L’un des trois éléments clés de ce concept réside dans la « Géométrie d’inspiration libre » qui s’exprime dans le design intérieur techno-organique d’iQ, telle l’énergie qui se dégage des contours fluides de la console centrale en forme de raie manta.
Les lignes extérieures reflètent quant à elles un autre élément stylistique : le « Déséquilibre parfait des proportions ». Les grandes roues repoussées à l’extrémité des angles confèrent à la voiture une stature robuste malgré sa compacité.
Fidèle à l’esthétique minimaliste du « J-factor », iQ sera disponible à sa sortie en trois couleurs de carrosserie : blanc nacré, noir métallisé et améthyste.
La fabrication très soignée se reflète dans la moindre surface offerte au toucher, dans l’ajustement précis des composants et dans l’impression générale de sophistication.


Un joyau de technicité : six innovations pour une configuration révolutionnaire de la Toyota iQ

Le volume intérieur remarquable d’iQ s’explique d’abord par son empattement comparativement long : 2,000 m, et ses porte-à-faux courts :
530 mm à l’avant et 455 mm à l’arrière. Du bord arrière du tableau de bord au point d’assise des sièges arrière, la longueur intérieure est impressionnante : 1,238 m. Mais iQ doit aussi son architecture astucieuse à six innovations « gain de place ».
IQ_TEC_1_2001 - Le montage à l’avant du différentiel, intégré à une configuration de transmission classique, a autorisé un porte-à-faux avant archicourt, qui a permis en retour de réduire la longueur hors tout et d’augmenter celle de l’habitacle. Non seulement cette solution ingénieuse réduit l’encombrement du compartiment moteur, mais elle permet en outre de repousser les roues avant aux coins extrêmes de la voiture. Cette mesure raccourcit également les porte-à-faux, ce qui favorise la stabilité et la maniabilité.
IQ_TEC_2_2002 - L’adoption d’un boîtier de direction au centre de la crémaillère, et son placement plus haut dans le compartiment moteur ont facilité le repositionnement de la transmission, du moteur et du différentiel. Les dimensions du compartiment moteur ont ainsi pu être réduites, ce qui raccourcit encore le porte-à-faux avant.
IQ_TEC_3_2003 - Traditionnellement, le réservoir se trouve sous la banquette arrière des voitures. Celui d’iQ, en revanche, est très aplati (120 mm seulement de haut), une forme qui a permis de l’installer sous le plancher, non sans avoir résolu les problèmes de brusques variations du niveau de carburant qui se posent d’habitude avec ce type de géométrie. Sa contenance est de 32 litres, suffisante pour une grande autonomie. De plus, les amortisseurs arrière ont été inclinés vers l’arrière afin d’augmenter encore l’espace intérieur.
IQ_TEC_4_2004 - La minceur des dossiers de sièges d’iQ libère 40 mm supplémentaires pour les genoux des passagers arrière et leur offre ainsi plus d’aisance. Comparativement à des sièges classiques, leur poids est allégé de 30%, ce qui contribue à réduire la consommation et les émissions polluantes. La rigidité de leur armature est assurée par des tubes extrudés, qui remplacent les tôles d’acier haute résistance. Avec leur appui-tête intégré, ces sièges amincis n’entament donc ni le confort ni la sécurité.
IQ_TEC_5_2005 - Sans en réduire l’efficacité, les ingénieurs Toyota ont diminué la taille du bloc chauffage/air conditionné de 20% par rapport à la Yaris, ce qui apporte un appréciable gain de place. Du coup, la soufflante, habituellement placée face au passager, a été intégrée au module principal de climatisation, en position centrale. Cette mesure a permis d’avancer la place du passager avant pour augmenter le volume habitable et l’espace aux jambes du passager arrière.
IQ_TEC_6_2006 - L’asymétrie insolite de la planche de bord d’iQ a été étudiée pour ouvrir le volume intérieur. Elle dégage un espace suffisant pour les jambes du passager avant, même lorsque son siège est avancé au maximum. Le siège coulissant permet d’accueillir confortablement un passager d’1,90 m à l’arrière, derrière un passager avant d’1,90 m. L’espace aux épaules à l’avant surclasse de 50 mm celle de la Yaris, une dimension digne du segment C (M1 en France). Au total, le volume intérieur et la configuration exclusive des sièges offrent assez d’espace pour quatre adultes, ou trois adultes et un enfant selon la taille du (de la) conducteur(trice), ou encore trois adultes et leurs bagages.


 

Toyota iQ : tout le sérieux d’une « grande », et un taux de CO2 débutant à 99 g/km

IQ_TEC_7_200Bien avant l’engouement actuel pour les voitures écologiques, Toyota travaillait déjà à redéfinir sa gamme afin de restreindre l’impact sur l’environnement sans compromettre les performances ni la dynamique de conduite. Des efforts dont  iQ est l’ultime aboutissement. Avec un taux de dioxyde de carbone de 99 g/km seulement*, c’est à l’évidence une citadine qui arrive « au bon endroit et au bon moment ».
Mais  iQ est bien plus que la plus petite quatre-places au monde : elle offre une belle fougue doublée d’une excellente dynamique de conduite.
Son aérodynamisme profite de la faible hauteur hors tout, du centre de gravité abaissé et des quatre roues repoussées aux angles. Ces caractéristiques lui procurent une agilité à faible allure et une stabilité inégalée pour une petite voiture, sur autoroutes et routes sinueuses. Enfin, son rayon de braquage minimum de 3,90 mètres favorise encore sa virtuosité, même dans les rues étroites.
IQ_TEC_8_150iQ est bâtie sur une plateforme de conception nouvelle, dotée d’une suspension avant McPherson et d’un nouvel essieu arrière de torsion compact. L’ensemble assure une tenue de route dynamique mais aussi un grand confort routier. Grâce au réglage très étudié des suspensions, la voiture enroule les virages rapidement sans perte de stabilité.
Deux motorisations seront disponibles au lancement : un moteur essence 1,0 litre VVT-i et un diesel 1,4 litre D-4D, ainsi que trois boîtes de vitesses, dont la nouvelle Multidrive. Toutes les versions sont conformes aux normes Euro IV.
IQ_TEC_9_150Élu « Moteur de l’Année » 2008 dans la catégorie des moins d’un litre, le moteur essence 1,0 litre VVT-i affiche une puissance exemplaire de 68 ch et un couple de 91 Nm à 4.800 tr/min. Accouplé à une boîte manuelle à 5 vitesses à rapports longs, ce trois-cylindres en ligne au poids modeste ne consomme que 4,3 l/100 km* et n’émet que 99 g/km* de CO2. Ces chiffres permettent à  iQ de rester sous la barre de taxation des 100 g/km dans les principaux pays européens, soit par exemple un bonus écologique de 1.000 euros en France. Ce moteur peut aussi être accouplé à la nouvelle boîte Multidrive, avec des émissions de CO2 à 110 g/km*.
Dernière évolution de la transmission Toyota à variation continue, cette boîte Multidrive innovante offre une sélection d’une incroyable douceur tout en dosant judicieusement le rapport consommation/performances. Elle sélectionne en permanence le rapport et le régime de changement les plus appropriés en éliminant automatiquement les à-coups et les secousses. En tirant le meilleur parti du couple moteur disponible, elle évite les accélérations inutiles et optimise la sélection, en limitant par exemple les changements de rapport en montée et en jouant du frein moteur en descente. En résumé, la Multidrive présente tous les avantages urbains d’une boîte automatique.
IQ_TEC_11_150Sur l’affichage multifonction des modèles à boîte Multidrive, un témoin de conduite « ECO » incite le conducteur à rouler de façon plus économe en indiquant à quel moment il consomme moins de carburant, et rejette donc moins de CO2. En outre, deux afficheurs précisent en permanence la consommation moyenne et instantanée.
Le moteur diesel 1,4 litre D-4D profite quant à lui d’une rampe commune de dernière génération, et d’un turbocompresseur avec échangeur air/air. Il développe la puissance élevée de 90 ch et un couple maximal de 190 Nm sur la plage de 1.800 à 3.000 tr/min. Il est associé à une boîte manuelle 6 vitesses, qui équilibre habilement accélération et consommation. Celle-ci n’est que de 4,1 l/100 km*, pour un taux de CO2 de 103 g/km* (respectivement 4,0 l/100 km* et 104 g/km* avec filtre à particules).
Un tout nouveau moteur essence 1,33 litre à double distribution variable dual VVT-i et fonction de mise en veille « stop and start » sera disponible au deuxième semestre 2009.
L’indicateur de changement de vitesse qui équipe les versions à boîte manuelle signale au conducteur l’instant opportun pour monter un rapport ou rétrograder, afin de préserver l’environnement. Ce système tient compte des conditions de conduite, y compris du niveau d’enfoncement de la pédale d’accélérateur et de la vitesse du véhicule. Il permet d’économiser de 0,5 à 3% de carburant par rapport au mode de sélection habituel, un chiffre naturellement tributaire du style de conduite de chacun.
IQ_TEC_10_200Ces trois moteurs et les boîtes sophistiqués d’ iQ s’inscrivent dans la philosophie « Toyota Optimal Drive », qui consiste à abaisser très fortement la consommation et les émissions sans remettre en question la puissance ni l’agrément de conduite.
Bon nombre des solutions radicales et innovantes d’ iQ sont appelées à évoluer pour s’adapter à de futurs modèles Toyota. Avec ses prestations inédites et ses motorisations de pointe, iQ marque d’une pierre blanche la politique environnementale de Toyota et ses efforts pour continuer d’abaisser les émissions à des seuils encore plus faibles. Elle constitue une pièce maîtresse dans la partie engagée par Toyota pour atteindre l’objectif volontaire fixé par l’association des constructeurs auto-mobiles japonais (JAMA) – soit 140 g/km de CO2 en moyenne – à l’horizon 2009.
* 1,0 l VVT-i, BVM5
* CO2 et consommations en attente d’homologation finale
* CO2 et consommations en attente d’homologation finale


 

Toyota iQ : d’excellents niveaux de sécurité active et passive

IQ_TEC_12_200iQ est créditée d’équipements sophistiqués de sécurité active et passive qui protègent conducteur, passagers et piétons par un éventail de dispositifs rarement rencontrés chez les petites citadines.
Sur toute la gamme, les équipements de sécurité active fournis de série comprennent le freinage antiblocage ABS avec aide au freinage d’urgence (BA) et répartiteur électronique de la force de freinage (EBD), pour une efficacité et une stabilité maximales lors des freinages d’urgence.
Le contrôle de stabilité du véhicule avec assistance directionnelle (VSC+) associé au contrôle de motricité (TRC) joue également un rôle important en aidant le conducteur à garder la maîtrise du véhicule dans les situations à risque. Il équipe d’origine toute la gamme iQ et intègre la direction assistée électrique pour limiter le risque de sous-virage ou de survirage.
Le système de freinage récemment mis au point repose sur des disques de 255 mm à l’avant et des disques de 259 mm à l’arrière, de série sur toutes les versions essence et diesel. Pour améliorer le ressenti du freinage et la sécurité en cas d’accident, la pédale de frein est de type à tringlerie.
D’une grande robustesse, la caisse d’iQ est conçue pour absorber et disperser l’énergie des chocs en faisant appel au principe de la « Structure de caisse à dispersion des charges ». Imaginée par Toyota, elle renforce la protection des occupants par le biais de six éléments clés en cas de choc frontal, notamment les traverses et les longerons de suspensions, la traverse de planche de bord et les roues avant avancées au maximum, afin d’absorber et redistribuer les forces d’impact.
IQ_TEC_13_200Le capot, par sa forme et sa hauteur, et la moulure d’allège sont conçus pour se rétracter en cas de choc afin de limiter les blessures potentielles aux piétons.
Au total, non moins de 9 airbags équipent chacun des modèles pour parachever la sécurité. Deux airbags frontaux sont prévus à l’avant pour le conducteur et le passager, le second étant doté d’une structure à double chambre et gonfleur basse pression pour combler l’espace entre le passager et la planche de bord. En cas de choc frontal, un airbag compact protège les genoux du conducteur : la longueur réduite de la colonne de direction a permis de le rapprocher des genoux, ce qui réduit le temps et le volume de déploiement. Côté passager, un airbag d’assise de siège coopère avec la ceinture de sécurité pour limiter les atteintes à la tête, à la poitrine et au buste. Compte tenu de l’asymétrie de la planche de bord, cet airbag novateur contient mieux les hanches que l’airbag de genoux classique.
IQ_TEC_14_200Pour les chocs de côté, la protection est assurée à l’avant par deux airbags latéraux spécialement étudiés pour contenir à la fois la poitrine et le bassin. De plus, deux airbags rideaux protègent les quatre occupants d’un choc latéral à la tête ou au cou. Tous les sièges sont pourvus de ceintures de sécurité à enrouleur à blocage d’urgence, auquel s’ajoute un prétensionneur à limiteur de force sur les ceintures avant.
En matière de sécurité, iQ inaugure une première mondiale d’un intérêt exceptionnel : en cas de collision arrière, un airbag rideau se déploie au niveau de la lunette arrière à partir de l’habillage du pavillon, derrière les appuis-tête, pour mieux protéger les passagers.
Les deux sièges arrière sont également équipés de fixations Isofix pour siège enfant. À l’avant, l’armature des sièges en acier haute résistance à appui-tête incorporé procure au conducteur et au passager un niveau de sécurité et une protection des cervicales d’une efficacité comparable à celle des tout derniers appuis-tête actifs de Toyota.
Grâce à cette démarche de protection sur 360°, Toyota vise pour iQ les 5 étoiles aux tests Euro NCAP.


 

Des équipements très attractifs sur la Toyota iQ

IQ_TEC_15_150iQ est proposée en deux finitions d’un niveau inhabituel pour cette catégorie : iQ et iQ (iQ carré), et dont les équipements ne dépareraient pas une voiture beaucoup plus grosse.
La finition ‘iQ’ offre un niveau d’équipements très compétitif. Le volant réglable en hauteur et le pommeau du levier de vitesses sont gainés d’un cuir noir très agréable au toucher. L’impression « _techno-organique_ » est soulignée par la qualité du revêtement bicolore grainé qui habille la planche de bord et la console, complété par un matériau noir agréablement texturé à la base du levier de vitesses et devant le passager.
Les sièges arrière d’iQ sont rabattables à 50/50, ce qui permet de porter le volume de chargement total à 242 litres (les deux sièges rabattus). Sous la banquette, un « bac secret » permet de ranger les objets menus ou de valeur.
IQ_TEC_16_200De série, la voiture dispose d’une climatisation manuelle, de jantes en alliage de 15” et de rétroviseurs extérieurs à réglage et dégivrage électriques couleur carrosserie. Les lève-vitres électriques, les vitres teintées et l’autoradio/lecteur de CD rehaussent encore le niveau des équipements.
IQ_TEC_19_200La totalité des commandes audio est intégrée au volant sur un bouton de type ‘joy-stick’. Le volume, la source audio, la piste et le canal choisis sont indiqués sur l’affichage multifonction, juste en face du conducteur pour éviter de détourner son attention. Ainsi, le système audio compatible MP3/WMA à six haut-parleurs n’occupe qu’une place minime, limitée à la fente d’introduction et au bouton d’éjection des CD, de forme affleurante et placés sur l’étonnante console centrale en forme de raie manta. Une mini prise discrète est prévue pour les lecteurs MP3 et les iPods.
IQ_TEC_18_200Sur la version iQ, la climatisation est automatique, un cadran unique permettant de gérer toutes les fonctions. Le système d’accès intelligent Smart Entry permet d’ouvrir les portes et le coffre sans clé, et se complète d’un bouton-poussoir démarreur.
Très pratiques, le capteur de pluie et l’allumage automatique des phares, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement ainsi que le rétroviseur central électrochrome (à assombrissement automatique) sont également fournis d’origine. Citons encore les phares caractéristiques d’iQ, valorisés ici par les verres fumés et les ampoules bi-halogène à haute intensité, les phares antibrouillard et enfin les jantes alliage de 15” d’un superbe brillant.
IQ_TEC_17_200À l’arrière, le dessin du combiné de feux est valorisé par une touche de chrome.
En option, il est possible d’ajouter un système de navigation carto-graphique compact et sophistiqué, intégré au système audio et doté d’un écran tactile. Il dispose de la connectivité « mains-libres » Bluetooth, d’un branchement pour MP3/iPod et d’une fente pour carte mémoire SD, afin de télécharger des cartes de pays européens. Une sellerie cuir/tissu avec sièges chauffants est aussi disponible en option.
Nul doute qu’iQ, la nouvelle petite citadine radicale de Toyota, fera très vite tourner les têtes et chavirer les cœurs dans les rues de Rome, Paris, Londres, Madrid et Berlin, ses terrains de jeu favoris.

Toyota Logo 440
Informations Mondial de l’Auto 2008
Textes et photos : © Toyota


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Rénover les arbres de transmission d’un Toyota Land Cruiser
Toyota iQ
Toyota Verso


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques