Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Subaru Outback

<< Retourner au Guide

La philosophie du développement

01_outback_20D_420

L’Outback : un précurseur dans le domaine des Crossover
Véritable pionnier parmi les Crossover, le modèle Outback a connu le succès à travers le monde dès ses débuts en 1995 (1996 en Europe). Ce véhicule offre un ensemble de qualités unique, en associant la tenue de route et la facilité de conduite d’une berline avec l’agrément et la polyvalence d’un SUV tout en s’appuyant sur son fameux système de transmission intégrale symétrique. La quatrième génération de l’Outback propose des caractéristiques de Crossover améliorées, notamment au niveau du confort et de l’agrément ressentis à bord par tous les occupants.

Concept

Subaru a voulu franchir un nouveau cap en terme de qualité de conduite. Les niveaux de confort et d’agrément sont élevés. Ils seront appréciés autant par le conducteur que par tous les occupants. La sécurité et le respect de l’environnement ont également dicté le concept de la nouvelle génération Outback. Tandis qu’une nouvelle silhouette puissante et séduisante a été dessinée, la grande polyvalence de ce SUV a été préservée pour faire de ce modèle une nouvelle référence parmi les véhicules Crossover.

Une dynamique qui optimise la confiance et la maitrise ressenties au volant

L’association exclusive du moteur Boxer à cylindres opposés à plat avec la transmission intégrale symétrique assure une tenue de route d’un niveau remarquable. Ces qualités sont conjuguées à une grande polyvalence et une faculté d’adaptation à tous les types de routes ou de chemins, notamment grâce à une garde au sol de 200 mm.

Espace & Confort

L’ensemble du concept a été revu et doté d’un nouveau châssis qui a permis d’améliorer encore les performances de conduite et le confort pour tous les occupants, avec de généreux volumes intérieurs et de nombreux espaces de rangement.

Sécurité & Economie

Déjà réputé sur ce plan, l’Outback progresse encore en terme de sécurité avec un nouveau châssis doté d’un nouveau système de berceau moteur. En outre, la sobriété des moteurs est améliorée notamment grâce au Boxer Diesel. Tous les moteurs disponibles avec l’Outback sont conformes aux normes Euro 5.

La gamme

Deux modèles équipés de motorisations différentes sont proposés sur le marché français : 2.0D qui est propulsé par le très efficient Subaru Boxer Diesel 4 cylindres 2 litres 2ACT et 3.6R doté du très performant Boxer essence 3,6 litres 6 cylindres.

3.6R

Le fameux moteur Boxer essence 3 litres 6 cylindres était déjà réputé pour son agrément et ses performances. Dans sa nouvelle version de cylindrée portée à 3,6 litres (sans que les dimensions du bloc s’en trouvent sensiblement affectées), il progresse en puissance et en couple alors que sa consommation reste quasiment comparable à la version précédente. Ce moteur est conforme aux normes Euro 5. Il est équipé du système SUBARU Intelligent Drive (SI-DRIVE) qui permet de choisir entre trois modes de conduite différents : Intelligent, Sport et Sharp.
Le Mode Intelligent privilégie l’économie de carburant pour un usage en ville ou sur autoroute par exemple. Le Mode Sport procure des accélérations franches avec un remarquable temps de réponse. Le Mode Sport Sharp optimise encore les accélérations et la vivacité du moteur au profit d’un pur plaisir de conduite.

2.0D

Ce modèle est propulsé par le Subaru Boxer Diesel 2 litres turbo 2 ACT dont l’architecture reste unique en son genre parmi les voitures produites en série. Très réputé pour ses performances et son agrément, ce 2 litres diesel à 2 ACT suralimenté par turbo répond aux normes d’émissions Euro 5. Il est équipé d’un filtre à particules de type fermé. Une boîte manuelle à six rapports met en avant sa facilité de conduite et sa sportivité. Doté d’un couple rendant la conduite particulièrement agréable à tous les régimes, le Boxer Diesel se distingue également pour son efficience et ses faibles taux d’émissions.

 


Le concept d’ensemble de la Subaru Outback

02_outback_36R_420 Le nouvel Outback n’est pas une simple évolution. Il offre un confort encore plus grand à tous les occupants grâce à un concept d’ensemble qui s’est voulu innovant.

Priorité à l’espace intérieur

En augmentant la hauteur, la largeur et l’empattement, priorité a été donnée à la création d’un espace intérieur particulièrement généreux. Face au modèle précédent, le volume intérieur gagne 40 mm en hauteur, 30 mm de distance supplémentaire entre les sièges gauche et droite et 62 mm de plus entre les places avant et arrière. De larges sièges augmentent encore l’espace accordé à chaque occupant.

Un design qui procure un excellent champ de vision et préserve la maniabilité

Privilégiant le confort et l’espace accordé aux passagers, la carrosserie de l’Outback a aussi été dessinée avec l’intention d’obtenir un large champ de vision et un bon rayon de braquage, deux qualités qui sont caractéristiques de la marque Subaru. L’habitacle aux dimensions généreuses associé un rayon de braquage de 11 mètres constituent le résultat de cette démarche voulue par les concepteurs.

Polyvalence et confort

La garde au sol de 200 mm qui est caractéristique d’un véhicule SUV, assure une conduite confortable même sur des routes dégradées ou enneigées.

Outback dimensions intérieures et extérieures

Longueur (mm) 4775(4730/+45)
Largeur (mm) 1820(1770/+50)
Hauteur (mm) 1615(1545/+70)
Empattement (mm) 2745(2670/+75)
Voie avant (mm) 1540(1495/+45)
Voie arrière (mm) 1540(1485/+55)
Rayon de braquage (m) 11.0(10.8/+0.2)
Espace de dégagement des jambes AV(mm) 740(710/+30)
Ecartement entre sièges avant/arrière (mm) 936(874/+62)
*Les chiffres entre parenthèses indiquent les caractéristiques du modèle précédent et les différences par rapport à la nouvelle version.

Aspects pratiques

Un coffre plus grand et plus pratique

La largeur et la hauteur du coffre à bagages augmentent et permettent un chargement aisé des bagages sans que l’utilisateur ait à se contorsionner. La commande d’ouverture électromagnétique de la porte se distingue par sa douceur.

Dimensions du coffre à bagages

Volume VDA (litres) 526(459/+67)
Largeur (mm) 1090(1075/+15)
Hauteur (mm) 815(810/+5)
Profondeur (mm) 1070(1090/-20)
Les chiffres entre parenthèses indiquent les caractéristiques du modèle précédent et les différences par rapport à la nouvelle version

Les sièges

  • Du côté des passagers arrière, les dossiers des sièges avant sont incurvés pour accroitre l’espace destiné aux jambes.
  • Les réglages électriques du siège conducteur à travers dix paramètres, incluant le soutien lombaire, permettent d’obtenir la position de conduite idéale. Cet équipement est de série sur les versions 3.6R et 2.0D.
  • La mémorisation des réglages électriques est de série. Deux positions de conduite peuvent ainsi être mémorisées. Sur le modèle 3.6R, les réglages sont électriques pour le siège du passager avant (en huit directions et sans mémorisation).
  • Les mémorisations peuvent être enregistrées sur le système d’accès à bord sans clef. A chaque ouverture de porte, la position du siège s’établit selon les réglages prédéfinis par l’utilisateur.
  • Inclinable au profit d’un meilleur confort pour les passagers sur de longs trajets, le dossier de la banquette arrière est rabattable dans la proportion 60/40. La mise à plat de la banquette peut être réalisée d’une simple pression sur la commande à distance située dans le coffre.

Espaces de rangement

  • La double structure de la console centrale comporte un grand vide-poches, un cendrier, une alimentation 12V et une entrée audio auxiliaire. Deux types d’accoudoirs existent selon le mode de transmission retenu. Il est plus bas avec la boîte de vitesses manuelle qu’avec la boite automatique.
  • Deux porte-gobelets sont placés côte à côte sur l’avant de la console centrale.
  • Des bouteilles d’une capacité de 500 ml peuvent être logées dans les vide-poches des quatre portes et une boîte de mouchoirs jetables d’une épaisseur de 5 cm peut également être placée dans les compartiments des portes avant.
  • La console de toit comporte un espace de rangement pour des lunettes et pour de petits objets.・ L’accoudoir des sièges arrière intègre deux porte-gobelets.

Autres équipements

  • La vitre électrique côté conducteur comprend le système d’ouverture et de fermeture automatique avec une sécurité anti-pincement.
  • Un système de sécurité est également proposé avec le toit ouvrant électrique.
  • L’allumage et l’extinction automatiques des feux est de série sur toutes les versions.
  • Les essuie-glace à détecteur de pluie sont également de série.
  • Le système Keyless Access est disponible en option.
  • Les sièges avant chauffants sont de série sur les modèles 3.6R et 2.0D.

 


L’extérieur de la Subaru Outback

Le design

L’extérieur a été conçu en ayant pour thèmes “Agressive” et “Présence”. Le design s’est aussi concentré sur les notions de sportivité, de stabilité avec la transmission AWD, de puissance propre aux SUV, avec un habitacle spacieux et une excellente fonctionnalité.

De grandes optiques de phares effilées qui marquent leur présence

Les optiques de phares ont une forme tout en longueur avec une partie intérieure en trois dimensions destinée à exprimer une personnalité marquée.

L’avant de la voiture exprime l’identité de Subaru et la puissance de l’Outback

La calandre avant comporte le motif en forme d’aile qui caractérise la marque Subaru. Ses contours horizontaux expriment la puissance des SUV et met en avant le caractère unique de l’Outback. Placées au bas de solides pare-chocs, les optiques antibrouillard accentuent l’impression de stabilité de l’ensemble.

De grands passages de roues expriment une haute qualité de conduite

La haute qualité de conduite des Subaru dotées du système AWD est exprimée à travers les volumineux passages de roue.

Une partie basse solide et des lignes fluides pour la cabine

Depuis les bas de caisse jusqu’au bas des vitres, le style de la carrosserie ne comporte pas d’arêtes ou de lignes marquées. Cette sobriété souligne la force tranquille de la voiture. Plus haut, l’extérieur de l’habitacle se distingue par des lignes fluides qui soulignent les notions de sophistication et de sportivité.

Des chromes qui soulignent la distinction

De nombreuses pièces chromées d’une haute qualité de brillance soulignent la noble sophistication de l’Outback.

Nouveau design arrière

Le style arrière donne une forte personnalité de SUV en mettant en avant le montant D plutôt que la disposition vitre contre vitre qui était utilisée sur le modèle précédent. Le style est innovant tout en préservant la personnalité de l’Outback.

Equipement de série

  • Rails de toit.
  • Rétroviseurs latéraux électriques intégrant des feux clignotants de type LED.

Les couleurs

Huit teintes différentes sont disponibles :
Galaxy Blue Silica (nouveau), Crystal Black Silica (nouveau), Graphite Gray Metallic (nouveau), Steel Silver Metallic, Camellia Red Pearl, Satin White Pearl, Sage Green Metallic, Sunlight Gold Opal.

 


L’intérieur de la Subaru Outback

L’habitacle a été conçu en travaillant autour des thèmes “Active” et “Perception de qualité”.
L’intérieur du nouvel Outback est non seulement très spacieux mais il est aussi raffiné et particulièrement fonctionnel. Ces qualités ne sont pas perçues simplement par le conducteur mais aussi par tous les passagers. Une attention particulière a été portée sur les espaces de rangement et sur un agencement pratique et agréable.

Deux teintes intérieures différentes

Deux couleurs (Ivory et Off-black) sont proposées pour l’intérieur. La surface de la console centrale est d’aspect métallique. Pour différencier les deux versions d’habitacle, les panneaux possèdent une finition de type métallique “silver tone” ou bois “wood tone”.

Une garniture de toit qui accentue la sensation d’espace

La structure intérieure du toit a été optimisée et la garniture a été changée, ce qui accentue la perception d’espace dans l’habitacle.

Tableau de bord

Le tableau de bord, dont les contours acérés s’étendent en largeur, donne l’impression d’avoir été taillé d’un seul bloc. Les commandes ergonomiques limitent les mouvements du conducteur.
L’écran multifonctions a été placé dans la partie haute du tableau de bord afin d’être visible depuis tous les sièges.

Un levier de vitesses qui optimise les sensations de conduite

Le levier de commande de la boîte automatique à 5 rapports (3.6R) possède une nouvelle forme qui facilite son maniement et améliore les sensations.

Les cadrans

  • Quatre cadrans cerclés d’aluminium entourent au centre un affichage digital. Ils sont constamment éclairés, même en plein jour, pour améliorer la visibilité. Deux couleurs d’éclairages différentes, bleu ou blanc, peuvent être choisies.
  • Le modèle Diesel comporte également un témoin de préchauffage et une alerte pour le filtre à particules (DPF).

Ecran d’information

  • L’écran qui indique la température extérieure, l’heure et la consommation est situé au centre du tableau de bord et est visible depuis tous les sièges. On peut également faire apparaitre des informations sur la consommation instantanée, la consommation moyenne et l’autonomie.
  • Pour la sécurité, un avertisseur de non fermeture de la ceinture de sécurité a été ajouté pour les passagers.

Direction

  • La colonne de direction légère et de haute rigidité transmet des sensations très précises au conducteur.
  • La palette de commande de boîte sur le volant est de série sur le modèle 3.6R.

 


Confort de la Subaru Outback

De nombreux équipements ont pour but de rendre la vie à bord encore plus agréable.

Climatisation

  • La climatisation à double zone est de série sur tous les modèles.
  • Des buses à l’arrière sont de série sur tous les modèles. L’Outback 3.6R ajoute la ventilation des sièges arrière.
  • Le moteur diesel possède une grande efficience thermique et il est de ce fait long à monter en température. Un système de chauffage a donc été ajouté afin d’accélérer la montée en température aussitôt après la mise en route du moteur. Cet équipement est particulièrement utile pour obtenir un chauffage très rapide de l’habitacle, même par temps très froid.

Système audio et navigation

Système audio, DVD et navigation

  • Pour la navigation, un écran haute définition VGA de 8’ et un processeur à cadence élevée de 600 MHz CPU procurent un affichage précis et rapide. Pour des raisons à la fois environnementales et pratiques, un éclairage LED a été adopté et donne toute sa luminosité à l’écran dès sa mise en marche.
  • Une caméra de recul fait partie de l’équipement de navigation.
  • Le système audio comporte de nouveaux HP dans les portes. Il est doté du Dolby Pro Logic*3 et de Audyssey MultEQ*4.
  • La connexion Bluetooth*2 est intégrée dans le système audio. Une commande vocale permet de réaliser des appels téléphoniques mais aussi de commander les fonctions audio où le système GPS.
  • La performance de réception radio est la même qu’avec le système audio Premium.
  • Un lecteur DVD est intégré au système.

*3 Dolby Pro Logic est une marque déposée par Dolby Laboratories.
*4 Audyssey et MultEQ sont des marques déposées par Audyss
ey Laboratories, Inc.

 


Moteurs de la Subaru Outback

Deux versions de motorisation sont disponibles sur le marché français

Moteur 3,6 litres essence, Boxer 6 cylindres, 2 ACT, 24 soupapes

Cylindrée : 3 630 cm3
Puissance maxi kW (ch.) / Couple maxi Nm (mkg) : 191 (260) à 5 600 tr/mn / 350 (35,7) à 4.400 tr/mn
Transmission : BVA 5 rapports

  • Le 3,6 litres est issu du 3 litres dont la cylindrée a été accrue en augmentant la course sans que cela change de manière significative les dimensions extérieures du bloc-cylindres. Ce moteur est un des porte-étendards de Subaru. Son couple et sa puissance élevés, disponibles sur une large plage de régime, font partie de ses atouts de même que l’équilibre et l’absence de vibrations que lui confère son architecture Boxer à cylindres à plat. Les extrémités des bielles présentent un profil asymétrique.
  • L’utilisation du système AVCS (Active Valve Control System) et la réduction des frictions mécaniques ont permis d’améliorer le rendement. La consommation est quasiment identique à celle du précédent moteur 3 litres.
  • Le système catalytique a été amélioré et le moteur est conforme aux normes Euro 5.

Moteur Boxer Diesel 4 cylindres, 2 litres turbo, 2 ACT, 16 soupapes.

Cylindrée : 1 998 cm3.
Puissance maxi kW (ch.) / Couple maxi Nm (mkg) : 110 (150) à 3 600 tr/mn / 350 (35,7) à 1.800 – 2.400 tr/mn
Transmission : BVM 6 rapports

  • Le moteur diesel de l’Outback possède les qualités d’équilibre propres à l’architecture Boxer à cylindres opposés à plat. Ses accélérations contribuent à l’efficacité et au plaisir de conduite. La sensation de couple est typique d’un moteur turbo diesel.
  • Un filtre à particules DPF de type fermé a été adopté pour répondre aux normes d’émissions Euro 5. De plus, la propreté des gaz d’échappement a été optimisée en améliorant le système de rampe commune et en adoptant un échangeur EGR (Exhaust Gaz Recirculation) de plus grande capacité.
  • Le démarrage à froid et la stabilité ont été améliorés en réduisant le poids du collecteur d’admission et en changeant les bougies de préchauffage métalliques par des céramiques.

Subaru Boxer Diesel

En mars 2008, Subaru a introduit sur le marché, le premier moteur diesel de série à cylindres opposés à plat. Ce moteur unique se marie parfaitement avec le caractère respectueux de l’environnement de l’Outback.

I. Caractéristiques & avantages

Un moteur silencieux et naturellement équilibré
Sur un moteur boxer à cylindres opposés à plat, les mouvements des pistons annulent naturellement les vibrations. Grâce à ses avantages structurels, le Boxer Diesel n’a pas besoin des arbres d’équilibrage fréquemment utilisés sur les moteurs diesel. Le design très compact du vilebrequin, pris en sandwich entre les blocs-cylindres très rigides, aide à réduire les bruits et les vibrations perceptibles à haut régime.
Vivacité et sobriété
L’absence d’arbre d’équilibrage entraîne une faible inertie, ce qui se traduit par un moteur très réactif à l’accélération et économe en carburant.
Une architecture qui contribue à une excellente tenue de route
L’entraxe des cylindres est raccourci tandis que la haute rigidité du moteur à plat a permis l’utilisation d’alliage d’aluminium dans la composition des blocs-cylindres au profit d’une plus grande légèreté.
L’architecture du Boxer à plat permet d’abaisser le centre de gravité, qualité qui est encore optimisée par l’implantation du turbocompresseur dans la partie la plus basse du moteur.

a. Bloc-cylindres

Un bloc-cylindres en alliage a pu être choisi grâce à la haute rigidité assurée par le concept de moteur à plat. Afin d’obtenir une combustion idéale du carburant, la course des cylindres a été augmentée de 11 mm tandis que l’alésage a été réduit de 6 mm par rapport aux moteurs essence. Subaru a réussi à augmenter la course sans accroître la largeur du moteur. L’entraxe des cylindres a été réduit à 98,4mm, ce qui constitue une valeur comparable au Subaru Boxer 6 cylindres essence (EZ30). La réduction des entraxes a permis une réduction de 61,3 mm de la longueur du bloc moteur qui s’avère ainsi très compact.
Bloc moteur de type semi-fermé : le design du bloc est de type semi-fermé dont la longévité a été démontrée sur les modèles diesel turbocompressés. Ce procédé augmente la rigidité du bloc, en particulier autour du plan de joint de culasse.
Inserts Métal Matrix : les 5 paliers du bloc cylindres sont dotés d’inserts composite Metal Matrix afin de réduire la propagation du bruit grâce à leur rigidité et à leur taux d’expansion thermique similaire à celui du vilebrequin.
Canaux de refroidissement supplémentaires : pour un refroidissement plus performant, des fentes faisant office de canaux de refroidissement par circulation d’eau ont été placées entre les alésages des cylindres.
Pistons
Des matériaux très solides ont été utilisés pour résister aux fortes pressions de combustion propres au moteur diesel. Le refroidissement des pistons a été amélioré grâce à l’intégration de canaux de refroidissement. L’huile moteur est injectée individuellement par des gicleurs. La forme des têtes de pistons a été modifiée. En outre, des améliorations portées sur la circulation des gaz dans la chambre de combustion améliorent la combustion et réduisent les émissions de particules.
Bielles
Les larges extrémités des bielles présentent un profil asymétrique qui augmente la précision durant le montage et la circularité de la surface reliant le maneton pour moins de friction. Ce profil contribue également à réduire le mouvement de rotation et permet ainsi d’employer une course de piston plus longue à l’intérieur du compact bloc-cylindres.
Vilebrequin
Très solide, le vilebrequin a subi un traitement de surface afin de résister aux fortes pressions de combustion du moteur diesel. L’architecture unique du moteur à cylindres opposés à plat permet un gain de taille et de poids par rapport à un moteur à cylindres en ligne similaire. Cela minimise le moment de flexion causé par la pression de combustion et contribue ainsi à réduire le niveau sonore à hauts régimes.
Bougies de préchauffage
Les bougies de préchauffage ne sont plus de type métallique mais céramique. Cela élève la température maxi et offre ainsi un meilleur démarrage à froid et une plus grande stabilité.

2. Système de soupapes / systèmes d’admission et d’échappement

Des culasses très solides sont utilisées pour résister aux fortes pressions de combustion. Des linguets à rouleaux comportant une extrémité de pivotement compacte et à faible friction sont combinés à un double arbre à cames en tête. Le diamètre des soupapes d’admission a été optimisé afin d’obtenir une meilleure circulation de l’air et de son effet tourbillonnant.
Conduits d’admission
L’association d’un système d’admission « swirl pot » avec le diamètre optimisé des soupapes d’admission augmente le mouvement tourbillonnant de l’air.
Collecteur d’admission
Le collecteur d’admission remplace l’aluminium par de la résine pour gagner environ 4 kg. Il améliore le couple et le rendement énergétique.
Entraînement de l’arbre à cames
Un système de chaîne très résistant entraîne l’arbre à cames et gère les variations de couple produites par le moteur diesel.

a. Rampe commune

Pour obtenir un meilleur rendement, un système d’injection directe à rampe commune a été retenu pour l’alimentation du carburant. Le carburant est soumis à une pression de 180 MPa avant d’être dirigé vers la rampe commune.
Injecteurs à solénoïde
Des injecteurs ont été spécialement conçus pour ce moteur. Grâce à leur dimension réduite, la largeur totale du moteur est restée identique à celle du moteur à essence traditionnel malgré une course plus longue des pistons.

b. Turbocompresseur

Le turbocompresseur à géométrie variable a été spécialement conçu pour offrir une compression optimale à tous les régimes. Il est placé sous le moteur et monté directement sur les convertisseurs catalytiques pour une performance environnementale accrue. Cette disposition améliore le temps de réponse et contribue à abaisser le centre de gravité. Un détecteur de levée a été ajouté. Les émissions des gaz sont optimisées en améliorant le contrôle de vannes variables.

c. Echappement

Spécifiquement adapté au diesel, l’échappement possède un seul silencieux qui optimise l’extraction des gaz et réduit le niveau sonore tout en étant plus léger. L’ajout d’une structure d’absorption (tube flexible) située au milieu du tuyau principal contribue également à gagner du poids et à réduire le bruit.

3. Système de contrôle des émissions

Un filtre à particules de type fermé DPF a été adopté afin d’obtenir le meilleur résultat possible en terme de respect de l’environnement. Le DPF est implanté comme le turbocompresseur sur la partie la plus basse du moteur. Cette disposition permet d’abaisser le centre gravité. L’ensemble est conforme aux normes EURO 5.
Convertisseur catalytique à oxydation
Le convertisseur catalytique sépare le carburant non brûlé en eau (H2O) et dioxyde de carbone (CO2). Cet élément a été conçu de façon assez compacte afin d’être rapidement opérationnel après la mise en route du moteur. Si la température atteint 300 °C dans certaines conditions de conduite, le convertisseur catalytique à oxydation produit du NO2 qui oxyde les particules diesel recueillies à l’intérieur du DPF.
Filtre à particules fermé (DPF)
L’adoption d’un filtre DPF de type fermé permet de réduire encore les émissions de particules. Le DPF fermé possède un filtre en forme de nid d’abeilles constitué de carbure de silicium. Les conduits du filtre sont bloqués de chaque côté et des pores microscopiques collectent les particules émises par les gaz d’échappement. Les particules collectées sont brûlées à l’intérieur même du filtre qui atteint 600° ou plus selon les conditions d’utilisation. Si la température du filtre interne est basse, la température est contrôlée pour provoquer une combustion des particules qui sont alors régénérées pour être émises sous la forme de dioxyde de carbone.
Système EGR (Exhaust Gas Recirculation)
Un système EGR a été utilisé pour être conforme à la norme européenne EURO 5 concernant les gaz d’échappement. Les gaz d’échappement refroidis par un échangeur air-eau sont renvoyés dans la chambre de combustion pour abaisser la température de combustion et réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx). La taille de l’échangeur de l’EGR a été augmentée pour réduire le niveau d’émissions.

 


Transmission de la Subaru Outback

Le nouvel Outback 3.6R est doté d’une boîte de vitesses automatique à cinq rapports et le modèle 2.0D est équipé d’une boîte manuelle à six rapports.

BVA 5 rapports

Le modèle 3.6R est équipé d’une boîte automatique dont l’endurance a été accrue pour s’adapter aux hautes performances du moteur. L’efficience a également été améliorée en réduisant les frictions mécaniques. En outre, si l’on sélectionne le mode manuel, une commande à quatre positions a été retenue pour un maniement aisé.
Le temps de réponse de la commande a été amélioré en mode manuel contribuant ainsi à des rétrogradages à la fois plus rapides et plus doux.

BVM 6 rapports

La légère et compacte boîte de vitesse manuelle à six rapports ne pèse que 5 kilos de plus que la boîte à cinq rapports.

  • Cette nouvelle boîte possède la même longueur que l’actuelle boîte à 5 rapports.
  • Pour améliorer les sensations, la facilité de manipulation et réduire le niveau sonore, une commande par câbles a été adoptée et les synchros de première et de deuxième ont été modifiés.
  • L’étagement étendu grâce à la présence d’un sixième rapport améliore la consommation de carburant, l’agrément de conduite et le silence de fonctionnement à vitesse élevée.
  • Des synchros de boîte à prise constante ont été adoptés au profit d’une meilleure sensation de la commande, même pour la marche arrière.
  • L’optimisation du circuit de lubrification a permis de réduire les frictions, ce qui a contribué à abaisser la consommation de carburant.
  • Un travail a été accompli sur le volant moteur bi-masse et l’amortissement du mécanisme d’embrayage afin de supprimer quasiment tout bruit mécanique à basse vitesse.

Chaîne cinématique

En conservant sa technologie fondamentale, le nouvel Outback préserve son originalité.

Transmission intégrale symétrique AWD (All-Wheel-Drive)

Le moteur à cylindres opposés à plat conjugué à la transmission intégrale symétrique procure un équilibre exceptionnel. Le modèle Outback conserve une grande stabilité en courbes en dépit de sa hauteur. Il y ajoute ses qualités de Crossover en se montrant à son aise sur les routes dégradées ou quand les conditions atmosphériques sont mauvaises. Le nouvel Outback progresse encore sur le plan de la sécurité grâce à la structure de sa caisse et de son berceau moteur. Chaque modèle commercialisé en France possède son propre type de transmission.

Distribution du couple variable (VTD) AWD (3.6R)

La répartition de couple par défaut est de 45% sur le train avant et de 55% sur l’arrière. Le système associé à un moteur à la puissance élevée permet d’obtenir un excellent comportement routier. La boîte de vitesses est de type automatique à 5 rapports.

Différentiel central AWD avec viscocoupleur à glissement limité LSD (2.0D)

La répartition de couple par défaut est de 50/50. Quand les roues avant ou arrière patinent, le viscocoupleur corrige la répartition pour préserver la motricité. Le système est associé sur la 2.0D à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.

Le contrôle dynamique du véhicule VDC de série sur tous les modèles.

Le système de contrôle dynamique du véhicule VDC est de série sur tous les modèles Outback.
Avec ce système, Subaru ajoute aux qualités intrinsèques de la transmission intégrale symétrique, une sécurité active supplémentaire qui entre en action quand le conducteur risque de perdre le contrôle de son véhicule. Grâce à différents capteurs qui contr



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Subaru Tribeca
Subaru Outback
Subaru Justy


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques