Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Peugeot 407 Coupé

<< Retourner au Guide

Peugeot 407 Coupé : selon une tradition…

407Coupe_08_420
… bien établie, qui a vu naître successivement les grands coupés de la Marque, comme les 404, 504 et 406, devenus célèbres en signant chacun leur époque, le Coupé 407 entre aujourd’hui en scène.
Ce nouveau coupé, au style exclusif, tout à la fois racé et expressif, peut accueillir généreusement quatre passagers et leurs bagages.
Sa polyvalence d’usage, ajoutée à des capacités dynamiques élevées, le situe dans l’esprit du Grand Tourisme contemporain.
En effet, les choix technologiques retenus pour les groupes motopropulseurs et les liaisons au sol lui confèrent un comportement des plus efficaces, garantissant une sécurité active du meilleur niveau, ainsi qu’un confort d’utilisation et un plaisir de conduire de tous les instants

Peugeot 407 Coupé : un style affirmé

Grâce à des volumes finement modelés, cette nouvelle carrosserie dégage tout autant d’équilibre, et d’élégance que de dynamisme. Son regard félin amorce le pare-brise très incliné, puis donne naissance aux lignes du pavillon abaissé, qui évoluent ensuite vers le volet de coffre au becquet aérodynamique entièrement intégré. Tout à l’arrière, le bouclier aux lignes tendues impulse un tel mouvement au Coupé 407 qu’il semble prêt à bondir, même à l’arrêt.
Le “regard”, le dessin des flancs tendus et l’avant aérodynamique suscitent une véritable émotion. Cette réalisation esthétique donne forme à un habitacle discret en apparence, mais au volume intérieur largement dimensionné.
Ce coupé, très sculpté, accentue les codes stylistiques inaugurés sur la gamme 407 et souligne un équilibre harmonieux entre esprit dynamique et style raffiné. Tout, dans l’intérieur du coupé 407, perpétue le plaisir automobile exprimé par la carrosserie : l’ambiance cossue, référence à la grande tradition automobile, les quatre places “séparées”, le combiné, les décors en aluminium véritable et la confection de l’habillage cuir.
La planche de bord, dessinée dès l’origine pour pouvoir singulariser la berline et le coupé, propose des zones de différenciation magnifiées dans le coupé, notamment dans ses versions “cuir intégral” pour lesquelles la planche de bord et les sièges reçoivent une confection cuir de type “sellier”.
Associés aux sièges de forme baquet, les inserts en aluminium brossé ponctuent la planche de bord et les panneaux de portes élancés et apportent à l’ambiance intérieure une forte composante dynamique. Cette dernière est confortée par le combiné doté de cinq cadrans cerclés d’un jonc chromé, dont les aiguilles d’aspect aluminium et les graduations de type chronographe rappellent la technologie raffinée de l’horlogerie.
Le volant trois branches est gainé de cuir perforé en partie latérale tandis que les repose-pouces sont en cuir lisse. Un insert en chrome brossé sur la troisième branche du volant fait écho aux inserts aluminium de l’habitacle.
Quelle que soit la motorisation retenue, le client aura le choix entre trois niveaux de finitions, Sport, Sport Pack et Griffe, dont les équipements et les garnissages spécifiques font pleinement entrer ce coupé dans le monde raffiné du Grand Tourisme.

Un habitacle généreux

407Coupe_02_200Le Coupé 407 mesure 4,815 m de long pour une largeur de 1,868 m. Sa hauteur n’excède pas 1,40 m, et les porte-à-faux avant et arrière atteignent respectivement 1,08 m et 1,01 m, soit + 5,5 cm et + 8,5 cm par rapport à ceux de la berline.
Les dimensions intérieures offrent un habitacle généreux pour quatre adultes. La longueur habitable est relevée à 1,72 m, soit 5,8 cm de plus que celle du Coupé 406. De même, la largeur aux coudes des places avant est de 1,542 m et, aux bandeaux arrière, de 1,376 m, soit + 12,8 cm et + 14,2 cm par rapport au même Coupé 406.
La perception d’une habitabilité remarquable est encore accentuée par la position avancée du pare-brise et l’importante surface vitrée (2,8 m2) qui distille dans l’habitacle une importante luminosité. Doté d’une banquette arrière rabattable et fractionnable, le Coupé 407 possède un coffre de forme parfaitement parallélépipédique offrant une capacité de 400 dm3 VDA pour 466 dm3 en eau.

Position de conduite

Comme sur toutes les 407, l’architecture du poste de conduite autorise un parfait alignement entre le pédalier, le volant et le siège du conducteur.
Les nombreux réglages disponibles permettent une installation optimale, y compris pour des personnes de grande taille, et constituent un gage de plaisir et de sécurité. Afin de conforter cette voiture dans l’univers particulier des coupés, la position de conduite est abaissée de 20 mm et reculée de 9 mm par rapport à celle des autres 407.

La structure de la Peugeot 407 Coupé

407Coupe_04_200La structure, directement issue de celle des deux autres silhouettes, bénéficie d’un traitement spécifique pour recevoir l’inédite carrosserie. Elle répond à la fois aux objectifs fixés en termes de sécurité et d’agrément de conduite en offrant une rigidité torsionnelle encore plus élevée que celle de la berline.
En torsion et sous un couple de 100 mdaN appliqué aux essieux, la valeur de déformation n’excède pas 0,71 mrd, soit un résultat encore jamais atteint par un véhicule de la Marque. Cette performance garantit la meilleure exploitation possible des trains roulants au bénéfice du comportement routier (sécurité active) et du plaisir de conduire.
La plateforme, identique à celle de la berline, bénéficie cependant d’un développement spécifique donnant une voiture abaissée de 4,4 cm, avec pour conséquence directe un abaissement de 25 mm de son centre de gravité. Cette structure est pourvue d’une double voie qui répartit efficacement, à travers le bloc avant, l’absorption d’énergie en cas de choc et qui profite aussi à la réparabilité.
Ainsi, en complément à la classique voie haute, une seconde voie, dite basse, est matérialisée par la présence d’un berceau long en aluminium. En complément du capot en aluminium, cette structure se démarque par un volet de coffre en matériau composite, pour une meilleure maîtrise de la masse, et par des portes sans cadre favorisant le style.


 

Les moteurs de la Peugeot 407 Coupé

407Coupe_03_420
Le Coupé 407 revendique également un indiscutable agrément de conduite procuré par un choix de motorisations modernes, performantes, tant en essence qu’en Diesel HDi avec filtre à particules (FAP).

2,2 l essence EW12 E4

En entrée de gamme, c’est un moteur quatre cylindres de 2 230 cm3 (alésage de 86 mm, course de 96 mm) qui est proposé. Il développe une puissance maximale de 120 kW (environ 163 ch) à 5 875 tr/mn et un couple maximal de 220 Nm à 4 150 tr/mn.
Dès le régime de 2 000 tr/mn, cette motorisation offre un couple de 200 Nm qui représente 91 % du couple maximum disponible, et cela jusqu’à 5 500 tr/mn.
Cette caractéristique favorise les reprises de la voiture, sans avoir à changer de rapport. Pour atténuer les vibrations naturelles émises par un moteur quatre cylindres, surtout sensibles durant les reprises, deux arbres d’équilibrage entraînés par le vilebrequin équipent cette motorisation. Ce moteur tout en alliage léger (bloc-culasse) possède quatre soupapes par cylindre et deux arbres à cames en tête.
Pour favoriser l’obtention du couple dans les bas régimes, l’arbre à cames d’admission est équipé d’un système de distribution à calage variable (on/off, VTC) se décalant de 20 degrés par rapport au vilebrequin. Le contrôle moteur est réalisé par un ensemble Magneti Marelli de type 6LP, pilotant un boîtier papillon motorisé, une injection séquentielle phasée et un allumage également séquentiel avec une bobine par cylindre.

3,0 l V6 essence ES9 A

La seconde motorisation essence est un six cylindres en V à 60 degrés. D’une cylindrée de 2 946 cm3, grâce à un alésage de 87 mm et une course de 82,6 mm, il développe une puissance maximale de 155 kW (environ 211 ch) à 6 000 tr/mn et un couple maximum de 290 Nm à 3 750 tr/mn.
407Coupe_05_200Ces performances sont dues, en partie, à l’adoption pour les arbres à cames d’admission d’un système de distribution à calage variable en continu (VVT), dont la variation angulaire peut varier de 0 à 40 degrés par rapport au calage du vilebrequin. Elle s’effectue degré par degré et permet un remplissage optimal des chambres de combustion, quel que soit le régime moteur. Cette caractéristique rend le moteur à la fois souple et puissant.
L’amélioration du rendement de ce moteur est également due à une nouvelle ligne d’échappement dotée d’un silencieux bimode actif. En pilotant le cheminement des gaz dans le silencieux en fonction des situations de roulage, ce système permet d’améliorer l’acoustique dans des conditions normales d’utilisation et d’augmenter les performances en cas de forte sollicitation.
Le bloc moteur et les culasses à quatre soupapes par cylindre sont en alliage léger et forment un ensemble particulièrement rigide. Le contrôle moteur est réalisé par un ensemble Bosch ME 747 pilotant une injection séquentielle phasée et un allumage composé de six bobines de type ”crayon”.

2,7l V6 HDi FAP DT17 TED4

Enfin, le Coupé 407 est la première silhouette de la famille à accueillir le tout nouveau moteur V6 Diesel HDi FAP, jusque-là réservé à la nouvelle 607.
Ce six cylindres en V ouvert à 60 degrés, d’une cylindrée de 2 720 cm3, développe une puissance de 150 kW (environ 204 ch) et un couple de 440 Nm. Il intègre les toutes dernières technologies afin de proposer le meilleur niveau de prestation en termes de performance, de sobriété, d’efficacité dans la protection de l’environnement et de confort d’utilisation.
Innovation en production de grande série, la réalisation du bloc cylindre fait appel à une fonte graphitée et compactée, qui favorise l’obtention d’un moteur à la fois léger, compact et extrêmement rigide.
Le DT17 est doté de culasses en aluminium avec, sur chacune d’elles, quatre soupapes par cylindre commandées par deux arbres à cames en tête.
Le système d’admission comprend deux turbocompresseurs à faible inertie (un par rangée de cylindres) avec un échangeur de température de suralimentation de type air/air.
La géométrie variable des deux turbocompresseurs est gérée électroniquement. Grâce à un degré de contrôle plus élevé que par la seule dépression, elle contribue significativement à la performance et à la dépollution.
L’injection directe haute pression à rampe commune (Common Rail) de dernière génération fonctionne jusqu’à 1 650 bars et participe directement à l’agrément de conduite.
Les injecteurs pilotés indépendamment par le calculateur sont contrôlés par un actionneur piézo-électrique et sont dotés de six trous de 145 microns de diamètre.
Un contrôle en boucle fermée permet la gestion potentielle de six injections par cycle, deux préinjections pour la maîtrise du bruit, deux injections principales pour le couple et la puissance, et deux postinjections pour la régénération du FAP. Ce moteur est associé à un filtre à particules de troisième génération de type octosquare dit “sans entretien”.
La périodicité d’échange de 210 000 km constitue une performance, rendue possible par l’amélioration de l’additif et du support filtrant. Ainsi, le nouvel additif Eolys, dont l’efficacité accrue autorise la diminution du dosage dans le carburant, réduit la quantité de résidus stockés sur les parois du filtre. Le support filtrant présente une nouvelle structure, dont la géométrie octosquare et le diamètre global plus important des canaux d’entrée augmentent nettement la capacité de stockage des résidus.
Pour répondre à d’ambitieux objectifs de confort, une suspension moteur spécifique dite “en croix“ et à biellettes verticales actives a été développée.
Le pilotage en temps réel des biellettes anti-couple permet l’annulation des vibrations transmises à la caisse à bas régime et améliore ainsi sensiblement le confort acoustique et vibratoire.
Cette nouvelle suspension moteur a entraîné la création d’une traverse supplémentaire, dite anti-couple sur le berceau, afin de fixer la biellette verticale avant.
D’autre part, la traverse de direction est renforcée et évolue dans sa forme.
Elle sert d’ancrage à la biellette verticale active arrière et sa forme en “chapeau de gendarme” permet le passage de l’échappement sous le berceau.

Les transmissions de la Peugeot 407 Coupé

Quelle que soit la motorisation qui l’anime, le Coupé 407 reçoit une boîte de vitesses à six rapports, qu’il s’agisse du moteur 2,2 l avec une boîte de vitesses mécanique, du moteur V6 Diesel avec une boîte de vitesses automatique ou encore du moteur six cylindres essence, qui peut recevoir les deux types de boîtes. Ces boîtes de vitesses, mécanique ou automatique, offrent six rapports adaptés aux caractéristiques de puissance et de couple spécifiques à chaque motorisation.
Pour ce qui concerne la boîte de vitesses mécanique ML6/C, qui représente “une première” avec le moteur V6 3,0 l, seul le rapport de pont (14/67) diffère de celui adopté pour le moteur 2,2 l (14/69). Afin d’offrir du brio avec chaque motorisation, les vitesses 1 000 tr/mn sont plus courtes avec le moteur quatre cylindres de moindre cylindrée.
La boîte de vitesses automatique transversale à six rapports (AM6), inaugurée sur la 407 puis montée sur la 607, est bien entendu proposée avec les deux moteurs six cylindres en V. Avec une capacité de couple supérieure à 450 Nm, elle s’adapte naturellement à la valeur maximale de 440 Nm développée par le moteur DT17 (V6 HDi FAP).
C’est par le couple de descente que l’adaptation est réalisée pour chaque motorisation (54/47 pour le DT17 et 49/52 pour l’ES9/A). Schématiquement, son principe de base est d’utiliser les combinaisons de démultiplication de deux trains épicycloïdaux, l’un simple et l’autre double. L’ensemble est commandé par seulement cinq éléments de friction pilotés par un calculateur compact intégré.
Cette boîte de vitesses, à l’encombrement similaire à celui des boîtes mécaniques à quatre rapports, favorise tout autant le dynamisme que l’économie. Les six rapports permettent de mieux exploiter le moteur avec, à chaque passage, des chutes de couple plus faibles favorisant la qualité des passages des vitesses, le dynamisme et la continuité d’accélération. De plus, le premier rapport court procure brio au “décollage” tandis que le sixième rapport “allongé” favorise l’abaissement de la consommation et du niveau sonore.
L’agrément de conduite profite des trois modes de gestion possibles. Le mode entièrement automatique privilégie l’utilisation optimale du couple moteur. Le mode sport, accessible par un push dédié, privilégie, pour le conducteur recherchant la performance, l’exploitation de la puissance maximale du moteur. Le mode séquentiel permet une utilisation plus participative avec les passages manuels des six rapports grâce à la commande Tiptronic system Porsche.


 

Les liaisons au sol de la Peugeot 407 Coupé

407Coupe_09_420
Le Coupé 407 se positionne comme porte-drapeau de la Marque Peugeot en termes de dynamisme. Le comportement routier a été tout particulièrement optimisé pour garantir la maîtrise des mouvements de caisse, la stabilité en toutes circonstances, une grande réactivité et une direction extrêmement précise.

Les trains roulants

En complément à la rigidité torsionnelle très élevée de la structure (0,71 mrd), des éléments des trains roulants, repris des 407 berlines et SW reconnus comme particulièrement performants, ont été modifiés pour obtenir un typage plus dynamique. Ainsi, la hauteur de caisse est abaissée par un raccourcissement des ressorts de 10 mm à l’avant et de 23 mm à l’arrière.
Afin de limiter la prise de roulis et d’obtenir un accord efficace entre les trains avant et arrière, ceux-ci sont dotés de ressorts à nouvelles flexibilités (raideur augmentée) et les butées d’attaque sont plus courtes et plus denses que sur les berlines et les SW.
Le train avant à doubles triangles à pivot découplé, directement issu de la compétition, et le train arrière de type multibras intégral “travaillent” ainsi dans les meilleures conditions au profit de la sécurité active, du plaisir de conduite et du confort des passagers.
Les composants des trains avant et arrière bénéficient en outre de technologies de pointe - tel l’aluminium Cobapress©, qui offre les mêmes caractéristiques mécaniques que des pièces forgées pour une moindre masse.
À l’avant, le découplage des fonctions de pompage (débattements verticaux) et de braquage détermine une tenue de cap optimale en toutes circonstances (guidage du plan de roue) et assure la quasi-suppression des remontées de direction, favorisant également l’inscription en virage, ainsi qu’une moindre sensibilité au balourd de roue.
Cette architecture doublée d’une réalisation rigoureuse garantit précision de conduite et feutré, et bénéficie directement à l’agrément de direction. Par rapport aux autres 407, la voie avant s’élargit de 23 mm en 2,2 l et de 19 mm en 3 l grâce à un écuanteur de roue plus important. Pour contrôler la prise de roulis, le diamètre de la barre anti-dévers avant des versions essence augmente de 0,5 mm (24,5 mm) et est, avec la motorisation V6 Diesel, de 25 mm.
Comme sur toutes les 407, le train arrière multibras intègre des combinés ressorts/amortisseurs inclinés et, de chaque côté, un bras longitudinal découplé du pivot afin de travailler intégralement en longitudinal et ainsi supprimer des efforts parasites générateurs de vibrations.
Par rapport à celle des autres 407, la voie arrière du coupé s’élargit en 2,2 l à 1,575 m (+ 46 mm) et, avec les moteurs six cylindres, à 1,567 m (+ 45 mm). Cette augmentation de voie est obtenue par l’adoption d’un moyeu plus large (+ 26 mm) et plus rigide ainsi que par l’utilisation d’écuanteur de roue plus important.
Pour contrôler la prise de roulis, le diamètre de la barre anti-dévers arrière des versions 3,0 l essence augmente de 0,8 mm (20,6 mm), et est de 21,3 mm avec la motorisation V6 Diesel.

L’amortissement de la Peugeot 407 Coupé

L’amortissement du Coupé 407 2,2 l fait appel à la technologie multiclapet PSA Peugeot-Citroën et des lois spécifiques ont été retenues pour répondre à la nouvelle hauteur de caisse et à la masse spécifique de cette version. Les modèles six cylindres sont équipés de la dernière version de suspension pilotée électroniquement AMVAR.
De ce fait, l’amortissement est variable et la gestion de chaque amortisseur se fait séparément. Un capteur de débattement pilote indépendamment chacune des roues selon neuf lois d’amortissement, avec un changement possible toutes les 2,5 millisecondes.
Une nouvelle stratégie de pilotage de l’amortissement fait évoluer très rapidement le passage entre chaque loi vers les lois les plus fermes, afin de contrôler plus énergiquement les mouvements de tangage, de pompage et de roulis dans toutes les conditions de roulage (routes déformées, haute vitesse, obstacles, véhicule en charge, etc.).
Grâce à un bouton poussoir, il est toujours possible de passer en position “Sport “, qui oriente directement vers les lois d’amortissement les plus fermes.
Les directions


407Coupe_07_420

Les directions de la Peugeot 407 Coupé

La mise au point des systèmes de direction issus de 407 berline/SW est spécifique afin de garantir le typage dynamique désiré, notamment pour proposer un centrage et une précision renforcés.
L’assistance de direction électro-hydraulique du modèle 2,2 l est variable, avec un groupe électro-pompe piloté qui gère la pression en fonction de la vitesse de la voiture et de la vitesse de rotation du volant de direction selon sept lois. Par rapport à une direction assistée hydraulique classique, cette assistance indépendante du régime moteur améliore l’agrément de direction et contribue à diminuer la consommation en carburant.
La loi de valve et le pilotage électronique sont spécifiques au Coupé 407. Sur les versions six cylindres, l’assistance hydraulique variable en “continu” est assurée par une valve pilotée par un calculateur. Ce dispositif prend en compte de nombreuses informations, telles que la vitesse du véhicule, le régime du moteur, l’angle de braquage et sa vitesse d’exécution, par exemple.
Par rapport à l’autre dispositif, celui-ci fournit plus d’assistance à faible vitesse et une plus large possibilité de variation de l’assistance (217 pas de réglage possibles), tout en respectant une bonne “lecture” de la route. Sur toutes les versions, le volant est réglable en profondeur et en hauteur, sur 40 mm dans les deux axes, et le diamètre de braquage entre trottoir est de 12 m.

Le freinage de la Peugeot 407 Coupé

Le freinage assisté de toutes les versions est assuré par des disques avant ventilés de grand diamètre (330 mm pour une épaisseur de 30 mm). Les disques arrière présentent un diamètre de 290 mm pour une épaisseur de 12 mm. L’ESP, en base sur tous les modèles, comprend ces fonctions principales :

  • Un antiblocage de roue (ABS), calibré spécifiquement pour chacune des deux tailles de monte pneumatique.
  • Une gestion électronique intégrale du freinage roue par roue qui apporte stabilité et efficacité au freinage, en particulier hors régulation ABS ou CDS.
  • Une aide au freinage d’urgence (AFU), liée à la vitesse d’enfoncement de la pédale de frein. Au-delà d’une décélération de 8 m/s2, les feux de détresse s’allument automatiquement.
  • En complément à un antipatinage (ASR) agissant sur les freins et le moteur, un contrôle de stabilité (CDS) compare en permanence l’angle du volant, la vitesse de lacet de la voiture, la vitesse des roues et l’accélération transversale du véhicule pour détecter toute amorce de sous ou survirage. Consécutivement à ces détections, le calculateur ordonne si nécessaire des corrections afin de ramener la voiture sur la trajectoire demandée par le conducteur, ce dans la limite des lois de la physique.

Les roues et pneumatiques de la Peugeot 407 Coupé

Conformément à son typage dynamique, le Coupé 407 est équipé de larges pneumatiques issus de gammes à orientation sportive et montés sur des jantes de grandes dimensions. Ces roues généreuses participent directement à la qualité du comportement routier et à l’expression du style extérieur.
Les quatre cylindres 2,2 l disposent de pneumatiques de 215/55 WR 17 montées sur des jantes Squatina en alliage d’aluminium de 7,5 pouces de large. Les six cylindres sont équipés de jantes aluminium Alopias, de 18 pouces de diamètre et 8 de large, chaussées par des pneumatiques de dimension 235/45 YR 18. Cette monte 18 pouces peut en option équiper les versions quatre cylindres.
Une monte de 19 pouces est disponible en post-équipement, des pneumatiques de 235/40 ZR19 Y chaussent alors une jante aluminium Nineteen d’une largeur de 8 pouces. La roue de secours, de même dimension que celle d’origine, est logée dans le coffre.


 

La sécurité passive de la Peugeot 407 Coupé

407Coupe_06_420
En cohérence avec une sécurité active de haut niveau, le Coupé 407 propose une sécurité passive hautement performante.

Peugeot 407 Coupé : résistance structurelle

Ainsi, sur cette voiture, est reconduite la structure de protection en chocs frontaux à deux voies de la berline, répartissant efficacement, à travers le bloc avant, l’absorption d’énergie en cas de choc.
En répartissant mieux l’énergie, cette structure permet l’intéressante synthèse entre rigidité, pour la protection des passagers contre les chocs frontaux de type haute vitesse, et souplesse, pour la protection des piétons, mais aussi la compatibilité lors de chocs avec les véhicules plus légers.
Une nouvelle voie de transmission d’effort - voie basse - vient dédoubler la “classique” voie haute constituée par les brancards ; la répartition d’énergie est de deux tiers par la voie haute et d’un tiers par la voie basse.
Cette voie basse est obtenue par l’adoption d’un berceau long constitué d’un berceau standard, auquel ont été ajoutés des prolonges, une traverse avant, des botteleurs et une poutre piéton équipée d’absorbeurs.
De plus, la colonne de direction est rétractable sur 80 mm et un impacteur du groupe motopropulseur limite son recul en cas de choc frontal.
La protection vis-à-vis des piétons est spécifiquement assurée, d’une part, par la souplesse structurelle de la face avant et, d’autre part, par des mousses d’absorption fixées, en partie inférieure, sur la poutre piéton, élément final de la voie basse, et, en partie supérieure, sur la poutre de pare-choc.
Pour les chocs latéraux, les contraintes propres à la silhouette d’un coupé (notamment la grande dimension des portes) ont déterminé l’adoption d’éléments de renforts latéraux spécifiques.
Le raidisseur du tour de porte est formé d’une seule pièce sans soudure, supprimant les risques d’amorce de fissure en cas de choc. De plus, un renfort en matériau composite est inséré dans l’arc de pavillon pour limiter les intrusions hautes et ainsi protéger la tête des passagers.
Les portes sont particulièrement soignées. D’une part, le renfort de trois tubes “chocs” - un au niveau de la frise et deux positionnés en oblique - évitent toute déformation excessive.
D’autre part, un nouveau système “d’accroche” des portes en évite l’intrusion à l’intérieur de l’habitacle ; deux pattes de fixation, soudées dans les renforts en dessous de la porte, viennent s’emboîter dans des logements situés sur le côté de caisse.

Sept airbags en série pour la Peugeot 407 Coupé

L’airbag frontal du conducteur est bigénérateur et bivolume, la pression de déclenchement et le volume déployé dépendent de la sévérité du choc. Son volume peut ainsi varier de 42 à 83 litres. Un airbag d’environ 20 litres, implanté sur le corps de la planche de bord sous la colonne de direction, protège les membres inférieurs du conducteur.
L’airbag frontal du passager, d’un volume de 120 litres, est bigénérateur - sa pression de déclenchement est également liée à la sévérité du choc. Pour permettre l’installation d’un siège enfant dos à la route, il peut facilement être neutralisé - par rotation du verrou situé sur la joue de planche de bord côté passager à l’aide de la clef de contact. Dans le combiné, un témoin vient confirmer l’état neutralisé de cet airbag.
Les airbags thorax, d’un volume de 10,5 litres spécifiquement conçus pour l’architecture du Coupé, sont intégrés dans les dossiers des sièges avant
Destinés à protéger la tête des passagers avant et arrière, les airbags rideaux, de 22 litres chacun, sont implantés dans la garniture du pavillon au-dessus des vitres latérales.
Les appuie-tête avant, équipés d’un système anti-affaissement, sont actifs comme sur toutes les 407. Ils protègent les passagers du “coup du lapin” en conservant leur position au plus près de la tête. Les ceintures de sécurité des places avant, à enrouleur pyrotechnique et limiteur d’effort taré à 450 daN, sont réglables en hauteur. Muni d’un détecteur de présence, le siège passager dispose, à l’instar du siège conducteur, d’une alerte de non-bouclage de la ceinture de sécurité, visuelle puis sonore dès 15 km/h.
Les deux places arrière peuvent recevoir un siège enfant grâce à la présence de fixations Isofix à trois points d’ancrage.

Sans oublier la sécurité tertiaire de la Peugeot 407 Coupé

En cas de chocs, les poignées de type “valise” favorisent la désincarcération. Le déclenchement de tout système pyrotechnique coupe l’alimentation en carburant, allume les feux de détresse et déverrouille des ouvrants. De plus, avec l’équipement radiotéléphone GPS RT3, l’arrivée rapide des secours en cas d’accident est facilitée par la localisation automatique du véhicule.
Le déclenchement d’un airbag ou un appui sur la touche “SOS” se traduit par l’émission d’un appel téléphonique et éventuellement d’un SMS, comportant l’identification du véhicule et sa localisation, à Inter Mutuelles Assurances pour les clients ayant souscrit au contrat gratuit Peugeot Urgence ou aux services publics d’urgence (112).

Traitement de l’inviolabilité de la Peugeot 407 Coupé

Le traitement de l’inviolabilité est également d’actualité sur le Coupé 407, avec notamment, sur la porte côté conducteur, une nouvelle serrure anti-effraction avec verrou débrayable à attaque directe. En complément, des liaisons par câbles entre la serrure et les commandes, une plaque d’acier à la jonction verrou/commande et l’implantation des faisceaux électriques concourent à décourager toute tentative d’effraction. La gâche du volet de coffre est isolée par une tôle d’acier et les vitres latérales intégralement feuilletées limitent les tentatives d’intrusion par bris de glace.
La fonction de verrouillage automatique des ouvrants permet le verrouillage des portes et du volet arrière dès que la vitesse du véhicule atteint 10 km/h.
Le choix de l’activation ou de la dé



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Renault Mégane Coupé Cabriolet
Peugeot 407 Coupé 2010
Peugeot 407 Coupé


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques