Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Peugeot 308 CC

<< Retourner au Guide

 

Le CC encore plus Cabriolet

308CC_1_420

Une légitimité historique…

Précurseur des « silhouettes plaisir découvrables » avec les élégantes 401, 601 et 402 « Eclipse » des années 30, Peugeot a inscrit dans ses gènes ce concept automobile consistant à rouler suivant l’envie, en coupé ou en cabriolet, par la magie d’un toit rigide rétractable dans le coffre.
Voilà déjà une décennie qu’au salon de Genève 1998, cette interprétation du plaisir automobile, sous la forme du concept-car, provoquait, de nouveau, admiration, étonnement et convoitise !
Ce savoir-faire s’est concrétisé, ensuite, avec bonheur au travers de la 206 CC et de la 307 CC qui ont démocratisé ce concept jusqu’alors élitiste. Dans la droite ligne du succès de cette première génération, la succession a déjà pris la route avec la 207 CC et bientôt la 308 CC qui lève le bout de son toit…
A la fi n du mois de juin 2008, 636 600 véhicules étaient produits à l’intention des amateurs de cet art de vivre, faisant de Peugeot le leader mondial des coupés-cabriolets :
462 300 Peugeot 206 CC puis 207 CC avec leur architecture 2 + 2, dans le segment des petites voitures (B), 174 300 Peugeot 307 CC avec ses quatre vraies places, dans le segment des voitures moyennes (M1).
Depuis le lancement de la 307 CC en 2003, la structure du marché des voitures plaisir s’est profondément modifiée avec un développement sensible de l’offre cabriolet à toit rigide rétractable, aux dépens des cabriolets à la capote souple, moins polyvalents et plus vulnérables.
La 307 CC a représenté, pour la majorité des clients, la voiture principale du foyer, choisie pour l’intelligence de son concept et pour sa ligne ; appréciée à l’usage pour son confort, son niveau d’équipements et ses qualités routières.
La 308 a déjà succédé, en berline et récemment en SW, à la 307, exploitant les atouts de sa devancière à succès tout en imposant sa véritable nouveauté générationnelle, sa modernité et sa forte personnalité.
Dans la même veine, la 308 CC avec quatre vraies places s’empare des atouts originaux de la 308, capitalise sur « l’esprit 307 CC » et le savoir-faire de la marque Peugeot en termes de Coupé-Cabriolet, mais surtout promet un plaisir unique : l’étonnante capacité de se jouer des saisons et de profiter toujours plus de la configuration Cabriolet.

308CC_2_200Une esthétique de caractère…

La 308 CC se distingue par la grande fluidité de son style, en coupé comme en cabriolet.
Depuis l’emblème jusqu’à l’extrémité du pavillon, depuis la porte jusqu’au bouclier arrière, la pureté des lignes est soulignée par des modelés qui créent de subtils jeux de lumière.
Un jonc chromé vient rehausser ce profil élancé.
Basse et bien campée sur ses roues, la 308 CC profite de hanches marquées et de spectaculaires feux rouges à LEDs, utilisant la technologie du rideau de lumière rouge, ce qui constitue une signature originale, de jour comme de nuit.
Une indéniable personnalité se dégage de l’habitacle. Particulièrement mis en valeur en version cabriolet, il se distingue de la berline et évoque d’emblée l’univers du Grand Tourisme. Sculpturaux, les sièges avant présentent, à la base de leur appuie-tête intégré, la grille stylisée du diffuseur d’air chaud de « l’Airwave ».

308CC_3_200

Les sièges arrière reprennent ce dessin distinctif et offrent des places étonnamment accueillantes pour un cabriolet. L’exclusivité se lit également dans le dessin des panneaux de portes traversés par une poignée métallique élancée qui exprime à la fois le dynamisme et la robustesse.
Le volant sportif, le traitement spécifique du combiné et la façade centrale noire laquée complètent l’ambiance. En tenue sport ou « haute couture », la 308 CC se pare de textile dynamique, de cuir, ou même de cuir intégral. Toujours unique dans le segment, celui-ci vient désormais ceinturer tout l’habitacle. Noir, Vintage ou encore Grège, les partis pris forts et différenciés s’accordent à la palette de teintes de caisse : Blanc Nacré très « tendance », subtil Brun Terre d’ombre, ainsi que les incontournables déclinaisons de bleu, rouge, noir et gris.


 

Peugeot 308 CC : un univers sensoriel très typé CC

308CC_4_200

Résolument pensée pour le plaisir de ses occupants, la 308 CC offre des prestations très orientées vers cet art de vivre si particulier.

Un toit rétractable entièrement automatique

Au centre de la scénographie, le toit rétractable entièrement automatique propose, suivant l’humeur ou l’envie, un coupé dynamique ou un élégant cabriolet. Les 20 secondes de sa cinématique sont retransmises sur l’écran couleur escamotable.

308CC_5_150

Une étonnante capacité à se jouer des saisons…

Prolonger le bien-être en cabriolet même par temps frais, anticiper le printemps, refuser l’hiver, profiter des paysages enneigés scintillants sous le soleil, la 308 CC s’ouvre à toutes les envies.
Peugeot offre ce plaisir aux occupants de la 308 CC sous l’effet conjugué de son architecture protectrice, de sa climatisation intelligente adaptant sa stratégie à la silhouette cabriolet, de ses sièges chauffants, de son « windstop » et… de son remarquable système « Airwave », véritable écharpe d’air chaud réglable en température/débit et en orientation, implanté dans les appuie-tête avant.

Un remarquable comportement vibratoire

A bord de la 308 CC, une grande homogénéité règne, éliminant toute vibration qui troublerait direction, rétrovision et confort des sièges. Ce ressenti résulte des renforts de structure judicieusement disposés, de la présence des « dampers » et de l’action des tirants…
La 308 CC offre en synthèse une structure très rigide et un remarquable comportement vibratoire, démontrant le savoir-faire de Peugeot en termes de Coupé-Cabriolet.

308CC_7_200

Un confort acoustique distinctif

Complément indispensable du bien-être à bord, la 308 CC offre en configuration coupé, un confort acoustique dont la qualité a été voulue distinctive dans son environnement concurrentiel, avec une prestation digne d’une silhouette exclusivement coupé.

Une excellente habitabilité

Coupé-cabriolet à quatre vraies places, la 308 CC tire parti de l’élargissement des voies et de la carrosserie par rapport à la 307 CC ainsi que de la structure des sièges avant, favorable à l’espace pour les jambes à l’arrière et à un excellent confort pour tous les occupants du véhicule.

Une vraie sensation de sérénité à bord

La 308 CC est conçue afin de procurer une vraie sensation de sérénité à bord… La structure est fortement dimensionnée pour résister et dissiper l’énergie des chocs frontaux et latéraux. Elle est complétée de moyens de retenue innovants et intelligents – cabriolet oblige.

308CC_6_200

Entre autres, les sièges avant embarquent un airbag latéral thorax/bassin et en exclusivité mondiale, un airbag latéral tête, ce qui garantit une protection efficace de toutes les parties vitales du corps, quelle que soit la position du siège.
En cas de détection d’un risque de retournement, les arceaux extractibles à déclenchement pyrotechnique veillent et créent, en quelques millisecondes (moins qu’un clignement d’oeil), une cellule de protection des passagers avec les montants de baie conçus à cet effet. En cohérence avec cet important travail, l’objectif est d’obtenir 5 au test EuroNcap pour la protection des adultes occupant le véhicule.
Toujours plus de spécificités qui témoignent du savoir-faire de la 308 CC pour rester à l’écoute des connaisseurs :

  • le verrouillage automatique télécommandé des rangements intérieurs (boîte à gants et rangement sous accoudoir central),
  • la commande centralisée des quatre vitres,
  • la fonction spécifique « accès aux places arrière » avec sièges électriques,
  • la super condamnation des portes et le déverrouillage sélectif,
  • l’éclairage d’accueil à LEDs implanté dans les rétroviseurs extérieurs.

… Sans oublier un coffre logeable recelant des espaces de rangements dédiés (dont un sous le tapis de coffre pour le « windstop ») et offrant une présentation de type écrin. Sa capacité VDA est de 403 dm3 en coupé et 226 dm3 sous le tendelet en cabriolet (ou respectivement 465 l et 266 l en équivalent « eau »).

Enfin, ce qui permet d’agrémenter
encore plus le voyage…

La large gamme des WIP (the World In Peugeot)

  • WIP sound, l’autoradio CD MP3.
  • WIP Bluetooth™, l’autoradio CD MP3, prise USB et Kit mains libres.
  • WIP Nav, une offre de navigation accessible comprenant autoradio CD MP3, fonction Bluetooth ™ et navigation avec écran couleur 7 ’’ 16/9 rétractable.
  • WIP Com 3D, une offre de navigation haut de gamme avec disque dur de 40 Go et fonction Juke-box, radio CD MP3, téléphone intégré, fonction Bluetooth™, prise USB, et écran couleur haute résolution 7 ’’, 16/9e rétractable avec affichage 3D. Il donne accès aux services associés Peugeot.

Peugeot 308 CC sur la route, dynamisme, rigueur et plaisir

Deux motorisations dynamiques et souples

Deux motorisations dynamiques et souples animent la 308 CC au fi l des six rapports de leur boîte manuelle, à moins qu’une boîte automatique ait été préférée…
Il s’agit du moteur 1.6 l THP de 110 kW (150 ch) avec turbocompresseur et injection directe d’essence ou encore du 2.0 l HDi FAP Euro 5 de 103 kW (140 ch) particulièrement respectueux en termes d’environnement.

Un comportement routier efficace

La 308 CC permet de se faire plaisir avec un comportement routier efficace… Les voies larges, l’assiette abaissée, les trains performants spécialement mis au point pour la silhouette lui confèrent un excellent potentiel et comblent le conducteur en toute sécurité.
Les freins à disques de 302 x 26 mm sont à la hauteur de ces prestations et l’ESP de série reste vigilant.


 

La 308 CC en détail

308CC_8_420

Une esthétique racée et dynamique

Avec un équilibre des volumes particulièrement travaillé, en coupé comme en cabriolet, la 308 CC apparaît comme une sculpture dynamique, tout en muscles, sur laquelle joue la lumière.
De face, c’est une 308 « différente » qui se dessine…
Son regard si expressif singularisé par ses grands projecteurs cristallins s’intègre dans un avant dynamisé par une généreuse entrée d’air soulignée de chrome. Le profil élancé est parcouru par une ligne de style sculptant un flanc généreusement galbé, à la fois robuste et élégant. Un jonc chromé ourle la naissance des vitres et allonge la silhouette, soulignant avec éclat l’appartenance de la 308 CC au monde des Coupés-Cabriolets haut de gamme.
Très en accord avec le tempérament de la voiture, les trois styles de roues aluminium contribuent au dynamisme de la 308 CC : Izalco en 16 ’’, Stromboli en 17 ’’ et Lincancabur en 18 ’’.
L’équilibre de la poupe constituant l’un des enjeux majeurs pour la réussite esthétique d’un coupé-cabriolet, le styliste a habilement incité à une lecture horizontale de l’arrière, favorisant l’impression de largeur. Le mouvement concave traversant le volet sous le becquet, le large feu stop à LEDs, le jonc chromé encadrant la plaque de police et la présence d’un diffuseur d’air de nuance sombre contribuent à cette sensation, tout autant que les feux, spectaculaires, déportés au maximum vers l’extérieur.

308CC_9_200

Les feux arrière… une signature unique

De jour comme de nuit, les feux arrière à LEDs, entièrement rouges, signent la 308 CC d’une manière très personnelle.
Très élancés, ils présentent un effet « diagonale » qui appartient au patrimoine historique de Peugeot, et rappellent les versions Coupé et Cabriolet 504 de 1969.
Particulièrement spectaculaires, ces feux utilisent le « rideau de lumière rouge » que la 308 CC inaugure et dont elle bénéficie en exclusivité dans le monde des Coupés-Cabriolets.
Cette technologie novatrice permet d’éclairer uniformément toute la surface du feu jusqu’à ses extrémités, avec deux niveaux d’intensité, selon que la fonction lanterne ou stop est activé

Un toit rétractable entièrement automatique pour que la magie opère…

308CC_11_200

La 308 CC reconduit « le concept 307 CC » : un toit escamotable en deux parties avec un pavillon mobile de faible surface et une grande lunette arrière en verre athermique surteinté qui se désolidarise des montants de custode au moment du repliage au bénéfice de l’espace dans le coffre. Ce choix a effectivement permis d’exploiter au maximum le savoir-faire de la marque Peugeot en matière de coupé-cabriolet et d’optimiser un concept maîtrisé.
Cette optimisation a notamment porté sur la durée de la manoeuvre du toit, réduite dorénavant à 20 secondes, même en roulant jusqu’à une vitesse de 12 km/h et sur les moyens de parfaire la qualité en termes de jeux et affleurements, d’étanchéité, de robustesse de fonctionnement.
Le mécanisme du toit utilise notamment cinq vérins, un groupe électro-pompe encapsulé, un tube de coffre animant les différents acteurs de la cinématique – les biellettes, les serrures, les pantographes à quatre ou sept axes rigidifiés. L’ensemble est gouverné par un nouveau boîtier électronique qui donne l’ordre de descendre les quatre vitres d’environ 50 mm avant de commencer la manoeuvre.
L’étanchéité latérale du toit fait appel à un nouvel ensemble de joints en forme de « U » conçus et mis au point par Peugeot. Ceux-ci ont été choisis pour leur bonne performance acoustique.
La conception et la logique de fonctionnement des capteurs et des serrures ont été optimisées pour une meilleure fiabilité avec, notamment, un diagnostic permanent des capteurs et de nouvelles cames de verrouillage antibruit pour les serrures du toit.
Afin d’assurer les meilleures performances possibles en termes d’étanchéité, le système de descente des vitres de 20 mm à l’ouverture des portes est reconduit (short drop). Il est commandé par un capteur capacitif à sensibilité accrue utilisant un champ magnétique réinitialisé en permanence.
La main qui s’apprête à saisir la poignée extérieure est détectée en quelques millisecondes et l’information est transmise à l’électronique de la porte qui abaisse alors la vitre pour la dégager du joint.
Le processus d’ouverture du toit peut être suivi grâce à l’animation diffusée sur l’écran couleur escamotable qui indique également des messages relatifs au fonctionnement du toit. Le déverrouillage et l’entrebâillement du coffre sont télécommandés et s’effectuent par un bouton dédié de la clef de contact.

308CC_10_200

Du coffre, en coupé comme en cabriolet…

La synthèse arrière de la 308 CC a été particulièrement travaillée afin de concilier un style valorisant et dynamique et une capacité de coffre raisonnable dans les deux configurations. Le travail d’optimisation permettant de gagner de précieux millimètres a porté ses fruits. Ainsi, la largeur entre les passages de roues progresse de 27 mm avec 1 017 mm, la longueur du coffre au plancher est de 781 mm (+ 6 mm par rapport à la 307 CC). En coupé, le volume de coffre est de 403 dm3 VDA, en progrès de 53 dm3 par rapport à la 307 CC (dont 15 dm3 VDA de rangement sous le tapis de coffre). En équivalent « en eau », le volume est de 465 l.
La distance disponible entre le plancher du coffre et le couvercle est de 581 mm soit un gain de 7 mm par rapport à la 307 CC.
En cabriolet, le système de toit en deux parties avec la lunette arrière se désolidarisant des montants de custode s’avère une synthèse très efficace en termes d’espace pour les bagages.
Le volume de coffre sous le tendelet est de 226 dm3 VDA ou 266 l en équivalent « eau », rangement sous le tapis inclus, soit des progrès respectifs par rapport à la 307 CC de 22 dm3 ou 34 l.
La hauteur disponible entre le plancher de coffre et le tendelet est de 304 mm (+ 20 mm par rapport à la 307 CC).
Traité tel un écrin, le coffre est très soigné avec des garnissages latéraux floqués, un tapis de belle facture, des anneaux d’arrimage chromés, des sangles pour le triangle de présignalisation et un fi let pour une meilleure praticité. Chaque configuration de coffre dispose de sa propre source d’éclairage – l’une sur le volet de coffre permettant d’éclairer le coffre verticalement, l’autre sur la paroi latérale éclairant au-dessous du tendelet.
Sous le tapis, le vaste volume disponible permet de ranger dans des bacs cloisonnés et superposés, au fond, les outils de bord et le kit anti-crevaison, au-dessus le « windstop » plié et un éventuel triangle de pré-signalisation supplémentaire, ce qui laisse encore quelques volumes libres.


 

Peugeot 308 CC : une prestation majeure pour un coupé-cabriolet

308CC_12_420

Le comportement vibratoire d’une voiture ouverte signe le savoir-faire de son constructeur et étalonne la voiture sur l’échelle des cabriolets haut de gamme.
La 308 CC tire bénéfice du travail réalisé sur la structure 308 comme du bon comportement de la 307 CC en la matière et offre un excellent confort vibratoire grâce à une structure rigidifiée et optimisée à la fois pour la sécurité passive et pour le confort vibratoire.
Ainsi, les longerons sont renforcés le plus à l’extérieur possible afin d’apporter un maximum de rigidité en torsion, le plancher intérieur central et la planche à talons arrière sont doublés, le pied avant est renforcé avec un acier à très haute limite élastique, la cloison des dossiers arrière est renforcée par une double tôle et des tirants en croix entre les arceaux.
Des tirants sont implantés sous la caisse avec des cheminements modifiés par rapport à ceux employés pour la 307 CC, les tirants avant et arrière « en pointe » sont reconduits alors que les tirants centraux, en croix, d’une épaisseur de 7 mm sont spécifiques à la 308 CC.
Deux batteurs de caisse (dampers) sont implantés sur les « longeronnets » arrière, ils permettent de contenir le mode vibratoire de la caisse comme en 307 CC mais leur optimisation a permis de réduire leur masse de 4 kg.
La rigidité torsionnelle statique est limitée à 1,30 mrd en cabriolet et 0,9 mrd en coupé contre respectivement 1,40 et 0,95 mrd en 307 CC.

La 308 CC bouscule les saisons…

308CC_13_200

La 308 CC fait le pari d’étendre la plage d’utilisation de sa version cabriolet avec un niveau de confort étonnant qui combine :
Une architecture dont l’inclinaison du pare-brise et l’abaissement de l’assise des passagers avant est structurellement favorable à la protection contre les remous d’air. Une climatisation automatique adaptant intelligemment sa cartographie à la configuration cabriolet qu’elle sait reconnaître, afin de proposer un débit, une température et une distribution d’air en corrélation avec la consigne et les conditions extérieures (ensoleillement, température extérieure…),
Des sièges avant chauffants, Un « windstop », fi let anti-remous qui supprime les dernières turbulences et qui, après usage, se plie et se range dans son logement dédié sous le tapis de coffre, Et surtout, le système « Airwave », véritable écharpe d’air chaud qui dispense sur la nuque des passagers avant un flux réglable en température/ débit ainsi qu’en orientation.

308CC_14_200

Ce système intégré dans chacun des appuie-tête avant se compose d’un « chauffe-thermistance » en céramique (CTP - Control Temperature Program) et d’un pulseur à hélice. Il est muni d’une molette permettant d’orienter le flux d’air pour s’adapter à la taille de l’occupant.
Dans la console centrale, une commande permet de faire varier l’ensemble température/débit d’air suivant trois niveaux. La 308 CC est le premier coupé-cabriolet 4 places au monde offrant cette prestation haut de gamme.

Une forte incitation à découvrir l’intérieur : « My name is CC… 308 CC. »

308CC_13_2_200

Si le style de l’habitacle porte l’empreinte naturelle 308 avec sa planche de bord dégagée et sa façade technique inclinée, Peugeot a tenu à personnaliser sensiblement l’intérieur de la 308 CC.
Eléments déterminants de cette personnalité, quatre grandes poignées en chrome satiné animent les panneaux latéraux et inspirent dynamisme et robustesse.
Dessinés dans la tradition des coupés haut de gamme, les sièges avant généreusement sculptés et enveloppants avec appuie-tête intégrés semblent modelés pour l’occupant. Ils disposent d’une grille stylisée pour le diffuseur d’air chaud, « l’Airwave », tandis que leur dossier présente une coque rigide et un fi let de rangement.
Un soin tout particulier a été apporté aux places arrière, qui bénéficient d’accoudoirs latéraux, de crosses semblables à celles des portes et de sièges généreusement creusés qui reprennent le thème développé aux places avant. Les versions cuir disposent d’un accoudoir central relevable, tandis que les appuie-tête intégrés sont munis d’une coque, qui abrite les arceaux extractibles.

308CC_15_200

Ces attentions soulignent le soin apporté à l’accueil de quatre occupants, faisant de la 308 CC une véritable quatre places, ce qui apparaît clairement en version cabriolet, où les quatre appuie-tête et les quatre crosses se détachent de manière évidente. Le souci de l’exclusivité se lit également dans une grande variété de pièces spécifiques, qui donnent tout son raffinement à la silhouette CC : le combiné à fonds blancs, évoquant le monde e l’horlogerie, le volant inédit, gainé de cuir pleine fleur et présentant un méplat inférieur que vient rehausser une bague de chrome satiné, le décor noir nacré brillant de la façade centrale, la console centrale redessinée autour des commandes spécifiques « CC » (toit escamotable, simultanéité des quatre vitres, système « Airwave », écran multifonction WIP Com 3D).


 

Peugeot 308 CC :
Un confort à savourer…

308CC_16_200… en termes d’habitabilité

Aux places avant, l’habitabilité progresse en largeur aux épaules et aux coudes par rapport à la 307 CC (respectivement + 11 mm et + 25 mm) grâce à l’élargissement du véhicule, ce qui procure d’ailleurs à la 308 CC un avantage déterminant sur le marché. Implantés 15 mm plus bas que dans la berline, les sièges avant de la 308 CC sont coulissants sur 230 mm et réglables en hauteur sur 56 mm, garantissant, comme ce fut le cas pour la 307 CC, une excellente position de conduite comme une bonne habitabilité verticale. Leur coussin dérive de la version siège sport de la berline 308 tandis que leur dossier est entièrement spécifique.
Leur cinématique peut être soit manuelle soit électrique pour les deux sièges passager et conducteur, ce qui confirme le caractère haut de gamme de la 308 CC. Les sièges électriques représentent une prouesse technique puisqu’ils peuvent, tout à la fois, intégrer l’airbag tête, le système « Airwave », l’airbag thorax/bassin, le chauffage du siège, le système d’accès aux places arrière, la nappe de détection de présence (siège passager), les commandes électriques du siège, les mémorisations des positions de conduite (siège conducteur).
A l’arrière, les passagers profitent d’une meilleure largeur aux épaules par rapport à la 307 CC avec 1 216 mm (+ 24 mm) et un meilleur espace pour les genoux et les pieds grâce à la structure compactée des sièges 308 (+ 10 mm).

… avec une fonction intelligente d’Accès aux Places Arrière…

308CC_17_200Authentique coupé-cabriolet quatre places, la 308 CC a logiquement soigné l’accès aux deux places arrière avec une particularité pour les versions dotées de sièges électriques.
L’avancement du siège conducteur, par exemple, s’effectue, comme en berline trois portes, grâce à la poignée latérale du siège qui incline le dossier vers l’avant entraînant le coulissement électrique du siège. En 308 CC, celui-ci s’avère plus rapide et, en plus, il abaisse automatiquement l’assise du siège, afin d’optimiser le dégagement.
Le recul électrique du siège s’effectue en relevant le dossier et en maintenant pressé un bouton situé juste au-dessous de la poignée, ce qui permet, en toute sécurité pour les passagers arrière, de choisir la distance de recul en fonction de la taille de ces derniers ou, au maximum, à la position mémorisée (côté conducteur).

… en termes de confort acoustique

Prestation importante du cahier des charges de la 308 CC, le confort acoustique bénéficie de l’excellent niveau de la gamme 308 en matière d’isolation, du travail spécifiquement réalisé sur la partie arrière de cette silhouette, des traités acoustiques des moteurs et aussi de l’effet bénéfique du « damper », implanté sur le train arrière, pour la limitation des bruits de roulement.
Cet ensemble est optimisé pour procurer à la 308 CC « coupé », le niveau de confort acoustique d’une silhouette exclusivement « coupé ».


 

Peugeot 308 CC : un coupé-cabriolet « branché »

308CC_18_200Le nouveau programme audio et télématique de Peugeot appelé « WIP » pour the World In Peugeot, peut donc encore mieux s’exprimer à bord de la 308 CC.
Il utilise une double antenne, une antenne AM/FM1 dissimulée dans le becquet arrière et une antenne FM2 implantée dans le panneau de brisement arrière.