Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Lancia Ypsilon

<< Retourner au Guide

Lancia Ypsilon : un style réactualisé sous le signe de la personnalisation

Ypsilon_versus_01_420
Des thèmes intemporels, savamment réactualisés selon les tendances les plus modernes. C’est ainsi que l’on peut résumer le style original et attrayant de la Nouvelle Ypsilon. Elle s’inspire des lignes de l’inoubliable Ardea, dont elle revisite les volumes pour les adapter aux exigences de la conduite d’aujourd’hui. C’est ainsi qu’est née une voiture aux lignes originales, en pleine cohérence avec les dernières tendances, qui privilégient des formes souples et sensuelles. Sans pour autant renoncer à l’incontournable classe Lancia.
Ce sont d’ailleurs les motifs de style italiens qui font d’un produit “made in Italy” un objet unique et exclusif. Le succès d’une automobile est le résultat d’un pari gagné, d’une intuition esthétique foudroyante, tempérée par les études sur les nouvelles tendances du style, sur les nouvelles exigences de la clientèle, sur les perspectives d’évolution du marché et des Ypsilon_versus_02_200modèles de la concurrence. Il s’agit donc d’un exploit difficile, mis à la preuve par le juge le plus sévère : le temps.
Parmi les innovations du nouveau modèle, on retiendra la calandre et les moulures particulières, qui varient en fonction du niveau de finition. En détail, sur la version Argento, la calandre sport est en métallure, tandis que les versions Oro Bianco et Oro Giallo adoptent une calandre et des moulures latérales chromées. Enfin, la version Platino propose une calandre chromée “hot stamping” et des moulures latérales chromées.
La partie avant, aux volumes agréablement sculptés, est dominée par une calandre verticale de grandes dimensions, qui procure une sensation de supériorité et de distinction. Le public perçoit immédiatement une voiture à la fois compacte, élégante et raffinée. Cette impression est d’ailleurs accentuée par le pare-chocs enveloppant, teinte carrosserie, qui intègre des éléments de renfort amovibles en caoutchouc. En outre, l’absence d’arêtes et de points Ypsilon_versus_03_200d’ancrage sur le pare-chocs minimise les conséquences en cas d’impact avec des piétons. Les phares antibrouillard sont incorporés dans le pare-chocs.
Les groupes optiques, aux formes précieuses et épurées, reprennent l’approche esthétique qui caractérise désormais les nouvelles voitures Lancia. Les projecteurs sont très performants ; en option, ils peuvent être pourvus d’un capteur de luminosité, qui les allume automatiquement dans les tunnels ou au crépuscule.
Les flancs et la partie arrière de la voiture reprennent cette sobriété formelle. Compact et harmonieux, le corps de la voiture s’allonge au niveau des flancs, traversés par une ligne horizontale, élégante et très réussie sur le plan visuel. Il s’agit là d’une “trace” de style qui parcourt l’ensemble de la carrosserie, se développe au-dessus des passages de roues, en reliant idéalement les parties avant et arrière. Cette solution de continuité confère à la Nouvelle Ypsilon les traits d’une voiture à la fois compacte et sécurisante, prête à s’élancer et dynamique.
Ypsilon_versus_05_200Cet “air de famille” se retrouve dans la partie arrière, dominée par des projecteurs verticaux entourés d’une mince garniture chromée, qui se développent en hauteur de part et d’autre du hayon, synthèse équilibrée de surfaces tôlées et vitrées. Pour accroître encore la perception d’une voiture solide et sécurisante, un stratagème esthétique fait converger les lignes de la partie arrière vers un point focal imaginaire, situé dans la partie inférieure de l’Ypsilon. Les pare-chocs avant et arrière surdimensionnés donnent une impression de grande solidité.
Autre nouveauté esthétique, la palette chromatique comprend 15 teintes de carrosserie (dont 7 inédites), qui mettent en valeur les lignes souples du modèle, et 9 nouveaux mariages “bicolore” : il s’agit de l’offre la plus vaste du marché, qui témoigne de l’attention que Lancia porte à la couleur, considérée comme une expression du style italien. D’ailleurs, pour la Ypsilon, la couleur, loin d’être une simple question esthétique, est depuis toujours partie intégrante d’une philosophie de produit bâtie autour de l’élégance, du glamour, du tempérament, de l’esprit ludique, de l’imagination, du style et de la personnalisation.
En pleine harmonie avec les lignes raffinées de la carrosserie, l’habitacle allie élégance et innovation. Le soin artisanal, qui distingue depuis toujours les voitures Lancia, va de pair avec l’utilisation de matériaux nobles et précieux : du cuir bicolore à l’Alcantara® le plus recherché, au velours souple et au tissu Glamour, inspiré de l’univers du nautisme. C’est justement des mariages réussis des coloris, des tissus et des matières que naît le caractère exclusif de ce modèle. Il suffit de rappeler que chaque automobiliste peut choisir parmi plus de 700 configurations.
Les quatre niveaux de finition semblent avoir été conçus “sur mesure”. Leurs noms – Argento, Oro Bianco, Oro Giallo et Platino – évoquent des métaux précieux qui expriment efficacement la volonté de la Marque de conjuguer l’élégance, le raffinement et le soin du détail avec les qualités d’innovation et de sportivité qui ont toujours caractérisé les voitures Lancia, à travers l’adoption de matériaux “techniques” très performants.
La Nouvelle Ypsilon perpétue la tradition de Lancia sous le signe du style italien, en jouant avec les contrastes, en mettant l’accent sur les détails et la maîtrise artisanale, en offrant un espace intérieur recherché, quel que soit le niveau de finition choisi.

En détail :

  • Ypsilon Argento. Destinée à une clientèle jeune, cette version affiche une allure fraîche et dynamique. L’habitacle noir permet de mettre en évidence les jeux de contrastes entre les surfaces mates et brillantes. Les garnitures, le cabochon du levier des vitesses et les instruments en “chrome argent”, associés au tissu technique Black Moon qui recouvre la planche de bord et les panneaux de portes, évoquent la sportivité de cette version. Les sièges sont revêtus d’un tissu bicolore brillant/mat (rouge/noir ou argent/noir) ; les électrosoudures argent et rouges semblent créer des “éraflures” fluides sur les montants de portes noirs.
  • Ypsilon Oro Bianco. Dominé par la couleur noire, l’habitacle est caractérisé par un style technique et sportif, qui évoque les performances élevées de cette version. Les contrastes, toujours sobres, reprennent les tons bicolores. La garniture en “chrome argent” ainsi que la planche de bord et les panneaux de portes revêtus de tissu Black Moon ou Blu Moon, confèrent à l’habitacle une allure “technologique”, dynamique et sportive, sans pour autant renoncer à l’élégance. Les sièges sont habillés d’un nouveau tissu tubulaire espacé, issu de l’univers de la mode, qui conjugue l’élégance classique de Lancia avec l’innovation technologique : l’Airtex couleur Bleu profond ou Gris techno. Le cabochon du levier des vitesses et les instruments en “chrome argent” enrichissent l’habitacle. Malgré cette allure technico-sportive, certains détails témoignent de l’esprit artisanal de Lancia : citons, entre autres, les coutures contrastées de la coiffe du levier des vitesses et du volant en cuir ajouré.
  • Ypsilon Oro Giallo. Joué sur les tons du marron, cet habitacle est à la fois accueillant, élégant et glamour. L’on remarque immédiatement les contrastes chromatiques et les savantes associations de matériaux mats et brillants. Les sièges sont revêtus d’une microfibre teinte chocolat qui crée un joli contraste avec le tissu rayé mi-brillant (sable et vison). Sans pour autant renoncer à leur style dynamique, la planche de bord et les panneaux de portes sont réchauffés par les tons marron, tandis que les garnitures sont en “chrome or”. Chaque détail est aussi précieux qu’un accessoire de mode : le cabochon du levier des vitesses est une perle. La maîtrise artisanale s’exprime au travers des coutures contrastées qui enrichissent la coiffe du levier des vitesses et le volant gainés cuir.
  • Ypsilon Platino. Comme pour le niveau de finition précédent, le raffinement des matières et la recherche chromatique se conjuguent avec le soin du détail. Les sièges proposent un jeu réussi de contrastes entre le lumineux Alcantara Starlight (Ivoire et cuir ajouré sur fond argent vif) et le cuir le plus précieux (cuir naturel et bordeaux). La planche de bord et les panneaux de portes couleur ivoire éclaircissent et enrichissent l’habitacle. La maîtrise artisanale s’exprime au travers des coutures contrastées des sièges, de la coiffe du levier des vitesses et du volant gainé cuir. Sans oublier le logo personnalisé Ypsilon brodé sur les appuis-tête.

Transformer un produit industriel en un objet unique. Tel a été le défi relevé par Lancia pour réaliser sa “berline haut de gamme compacte”. Le résultat ? Un niveau de personnalisation qui n’a pas d’équivalent dans le segment des voitures “compactes” exclusives. Signalons également le prix intéressant de ces combinaisons exclusives, au style résolument italien, par rapport aux options achetées individuellement.
Chaque automobiliste peut trouver la Nouvelle Ypsilon qui répond le mieux à ses exigences et à son style de vie, en la dotant de tous les dispositifs mis à la disposition par la technologie automobile, y compris ceux qui étaient jusqu’à hier réservés aux voitures de catégorie supérieure. Quelle que soit la version choisie et son niveau de personnalisation, la Lancia Ypsilon demeure une voiture de classe supérieure, digne ambassadrice du tempérament et de la classe inimitables qui distinguent depuis toujours les voitures Lancia, en les rendant différentes des autres.

Textes et photos : © Lancia

 


Lancia Ypsilon : des moteurs plus performants

Ypsilon_ModaMilano_1_420
Les lignes originales et élégantes de la Nouvelle Ypsilon dissimulent des moteurs performants, évolués et généreux : trois à essence (1.2 8v de 60 ch, 1.4 8v de 77 ch et 1.4 16v de 95 ch) et deux turbo diesel Multijet (1.3 16v de 75 ch et 90 ch). Les caractéristiques de ces moteurs – la générosité, le tempérament brillant, les performances élevées et la technologie sophistiquée – sont pleinement exploitées par les boîtes de vitesses mécaniques à 6 rapports (boîte séquentielle robotisée DFN à 5 rapports pour les 1.3 Multijet et 1.4). Parmi leurs qualités communes, citons la fiabilité et le respect de l’environnement.

1.3 Multijet 16v de 75 ch ou 90 ch

Le 1.3 16v Multijet – le plus petit et le plus avancé parmi les moteurs Diesel à injection directe “Common Rail” de deuxième génération – ne pouvait pas manquer dans la gamme de la Nouvelle Ypsilon. Avec une nouveauté absolue : une nouvelle version équipée d’un turbocompresseur à géométrie variable. Grâce à cette suralimentation, le 1.3 16v Multijet développe une puissance maximale de 90 ch (66 kW à 4000 tr/mn) et un couple de 200 Nm (20,4 mkg à 1750 tr/mn). Equipée du 1.3 Multijet de 90 ch, la Nouvelle Ypsilon assure d’excellentes performances : vitesse de pointe de 175 km/h et accélération 0-100 km/h en 11 secondes. La consommation de carburant est parmi les meilleures du segment : 5,4 l/100 km en cycle urbain, 3,9 l/100 km en cycle extra-urbain et 4,5 l/100 km en cycle mixte.
Ypsilon_ModaMilano_2_200Outre la nouvelle suralimentation (celle du 1.3 Multijet de 75 ch est assurée par un turbocompresseur à géométrie fixe), cette motorisation a fait l’objet d’autres interventions. Le système de combustion a été modifié, en augmentant la perméabilité des conduits d’admission et d’échappement, et en réduisant la turbulence dans la chambre de combustion, d’où la variation de sa géométrie et du rapport volumétrique (de 18 : 1 à 17,6 : 1). Le système de contrôle des émissions comporte une soupape EGR à commande électrique, directement pilotée par le système de gestion du moteur ; un échangeur thermique pour le refroidissement des gaz d’échappement recyclés (EGR) et un catalyseur “close coupled”. Ces solutions permettent de respecter les limites CEE PHASE 4 en matière d’émissions à l’échappement.
Très performant, le 1.3 Multijet développe une puissance de 75 ch (55 kW à 4000 tr/mn) et un couple de 190 Nm (19,4 mkg à 1750 tr/mn). Ainsi équipée, la Nouvelle Ypsilon atteint une vitesse de pointe de 167 km/h, accélère de 0 à 100 km/h en 14,5 secondes et affiche les consommations parmi les meilleures de son segment : 5,4 l/100 km en cycle urbain, 3,9 l/100 km en cycle extra-urbain et 4,5 l/100 km en cycle mixte.
Ypsilon_ModaMilano_3_200Les deux versions de 75 et 95 ch partagent la même architecture. Il s’agit d’un “4 cylindres en ligne” de 1248 cm3, avec un alésage de 69,6 mm et une course “longue” de 82 mm. Les quatre soupapes par cylindre sont commandées par un double arbre à cames en tête. Le 1.3 Multijet 16v est un chef-d’œuvre technologique en miniature : une fois tous ses organes assemblés, il ne pèse que 130 kg. Ses dimensions sont très contenues : moins de 50 cm de longueur et 65 cm de hauteur. La disposition des composants a été pensée selon des critères de compacité.
Conçu à partir de critères de rationalité, d’efficacité et de fiabilité, ce moteur qui assure d’excellents rendements, est pratiquement exempt d’entretien. En effet, il a été réalisé pour garantir une vie utile de 250.000 km, sans aucune opération de maintenance de ses composants mécaniques. Les intervalles de vidange de l’huile passent de 20.000 à 30.000 km. Bien entendu, l’huile est du type à faible viscosité (donc, “fuel economy”) et respecte l’environnement.
Compact et évolué sur le plan technologique, ce nouveau moteur est également respectueux de l’environnement, car conforme aux limites d’émissions Euro 4 sans qu’il soit nécessaire de faire appel au filtre à particules (disponible en option sur certains marchés).
Le 1.3 Multijet 16v (de 75 ou 90 ch) marque donc une étape technologique fondamentale. Pour le client, cela se traduit par une réduction de la consommation et des émissions ; un fonctionnement plus silencieux (grâce aux injections “multiples”) ; un plus grand confort (moins de masses alternées, moins de vibrations) ; un grand plaisir de conduite, grâce au développement extrêmement progressif du couple, garanti par une gestion plus précise de chaque phase de la combustion ; la souplesse et la rapidité de réaction d’un Diesel qui ressemble de plus en plus à un moteur à essence, grâce à une plus large excursion du nombre de tours (suppression de la “coupure” de carburant juste au-dessus de 4000 tr/mn) ; des caractéristiques écologiques qui permettent à ce moteur d’améliorer encore l’atout majeur du Diesel – la consommation – tout en minimisant son principal inconvénient, à savoir les émissions de particules.

Textes et photos : © Lancia

 

Lancia Ypsilon 1.4 16v Fire de 77 ch ou 95 ch

Ypsilon_03_420
Ce nouveau moteur de 1368 cm3 est un “4 cylindres en ligne” avec un alésage de 72 mm et une course de 84 mm. Les deux soupapes par cylindre (quatre pour la version de 90 ch) sont directement commandées par un arbre à cames en tête.
Ce moteur a été mis au point en portant une attention particulière aux performances et à la consommation, domaines dans lesquels la Nouvelle Ypsilon excelle. Le mérite en revient au rendement volumétrique, qui a été optimisé sur toute la plage de régimes, grâce à une étude ciblée de la dynamique des fluides du système d’admission et du calage de la distribution. Deux niveaux de puissance sont disponibles : 57 kW (77 ch) à 6000 tr/mn et un couple maximum de 113 Nm (11,7 mkg) à 3000 tr/mn. Equipée de ce moteur, la Nouvelle Ypsilon atteint une vitesse de pointe de 167 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 13,5 secondes. Les valeurs de consommation sont parmi les meilleures du segment : 7,2 l/100 km en cycle urbain, 4,6 l/100 km en cycle extra-urbain et 5,5 l/100 km en cycle mixte.
Ypsilon_04_150La Nouvelle Ypsilon peut être équipée d’un autre moteur 1.4 Fire qui développe 70 kW (95 ch) à 5800 tr/mn et un couple maximum de 128 Nm (13,0 mkg) à 4500 tr/mn. Ses performances sont excellentes : la nouvelle voiture atteint une vitesse de pointe de 175 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 10,9 secondes. Brillant et performant, ce moteur adopte un système de commande électrique du papillon, dit “drive by wire”, ainsi qu’une nouvelle chambre de combustion à haute turbulence, associée à un variateur continu de calage piloté par la centrale électronique. Très innovant, ce système permet de “recycler” une bonne partie des gaz d’échappement (environ 25%) dans la chambre de combustion, en réduisant ainsi sensiblement la consommation de carburant et les émissions gazeuses dans la conduite à charge partielle.
Par ailleurs, ce moteur a fait l’objet d’interventions visant à réduire la consommation de carburant. Par exemple, les composants de la distribution ont été allégés et les ressorts des soupapes sont du type à fiable charge, afin de réduire les frottements.
Parmi les autres spécificités du nouveau moteur 1.4 Fire, signalons l’augmentation du rapport volumétrique et les valeurs de couple élevées dès les bas régimes, au profit de la réduction de la consommation. Cet objectif a été réalisé grâce notamment au calibrage évolué du système de gestion du moteur, qui a permis de réduire la consommation, sans pour autant pénaliser la souplesse, les performances et les émissions. A ce propos, il y a lieu de rappeler que le 1.4 Fire respecte les normes Euro 4. Le mérite en revient au convertisseur catalytique logé dans le compartiment moteur (soudé sur la bride du collecteur d’échappement, grâce à une nouvelle technologie), qui atteint rapidement des températures élevées, ce qui permet de réduire les émissions dès la phase de chauffage du moteur. Afin de minimiser son impact sur l’environnement, ce nouveau moteur adopte un circuit d’alimentation du type “anti-retour”, qui supprime le recyclage du carburant dans le réservoir, réduisant ainsi la formation de vapeurs.

1.2 8v de 60 ch

Le très fiable Fire de 1242 cm3 a été choisi pour équiper la Nouvelle Ypsilon après avoir fait l’objet d’un certain nombre d’interventions visant à réduire la consommation de carburant, sans pour autant pénaliser les performances. Modifié au niveau de la courbe de couple, afin d’améliorer encore le plaisir de conduite, les performances et la consommation, ce moteur bénéficie de toutes les améliorations décrites pour le Fire 1.4 16v en matière de mécanique, d’électronique embarquée et de circuits d’échappement/alimentation. Ce moteur adopte un papillon électronique commandé par la centrale de gestion, mécanisme jusqu’à présent réservé aux modèles des segments supérieurs. Ce dispositif, du type “drive by wire” (sans connexions mécaniques entre l’accélérateur et le corps de papillon), confie à la centrale électronique la tâche de développer le couple en fonction de la demande du conducteur.

Textes et photos : © Lancia

Lancia Ypsilon : boîte de vitesses “Dolce Far Niente”

Ypsilon_05_420
Les moteurs de la gamme de la Nouvelle Ypsilon sont accouplés à des boîtes de vitesses mécaniques à 6 rapports ou à une boîte robotisée à commande électronique avec fonction automatique à 5 rapports. Ce dernier dispositif assure un confort maximal, grâce à la fonction automatique, tout en procurant le plaisir de la conduite sportive et dynamique que seule une transmission mécanique peut offrir. C’est pourquoi il a été appelé “Dolce Far Niente”. La boîte de vitesses DFN est très innovante. Au travers d’un asservissement électro-hydraulique, ce système automatise les commandes de l’embrayage et du levier des vitesses, tout en préservant les avantages de l’embrayage à sec et de la boîte mécanique (poids, robustesse, fiabilité et faible consommation d’énergie). Ce système sophistiqué optimise les performances des composants de la transmission mécanique, tout en améliorant la sécurité, grâce à une commande qui évite les erreurs de conduite et empêche les manœuvres non correctes de la transmission.

Deux modalités de fonctionnalité sont prévues : semi-automatique et automatique.

La première modalité adopte les stratégies de gestion les plus évoluées afin de garantir des performances idéales. L’enclenchement des rapports s’effectue à l’aide d’un levier situé sur le tunnel. La pédale de l’embrayage ayant été supprimée, il suffit de déplacer le levier sélecteur : en avant pour enclencher un rapport supérieur (vers le signe “+”) ou en arrière pour rétrograder (vers le signe “-”). Une simple impulsion suffit pour que la transmission réalise le changement de vitesse de manière précise et rapide.
Examinons en détail le fonctionnement de la transmission DFN en modalité semi-automatique. Les signaux électriques aboutissent à la centrale de commande via le réseau CAN (Controller Area Network). Ils peuvent être regroupés en deux catégories principales : d’une part, les données en provenance de la boîte de vitesses, qui permettent d’identifier les positions d’enclenchement, de sélection et de l’embrayage ainsi que la pression de fonctionnement du groupe hydraulique et la vitesse de rotation de l’embrayage. D’autre part, les signaux en provenance des autres systèmes de la Nouvelle Ypsilon (par exemple, le moteur et le circuit de freinage) et qui contribuent à définir le changement de rapport de manière précise et répétitive.
A partir de ces informations, la boîte DFN permet de gérer le changement de rapport selon un style plus confortable ou plus sportif, en mode manuel ou automatique et sur la base de logiques diverses, en fonction de la position de la pédale (qui traduit la demande de performances) et du régime de rotation du moteur.
Après le démarrage, une simple pression sur la pédale du frein signale au système la présence du conducteur et permet d’enclencher la 1ère ou la marche arrière (il est possible d’enclencher la 2ème pour démarrer sur les chaussées glissantes). Afin de garantir la sécurité et d’empêcher les demandes involontaires de changement de rapport, le système met la transmission au point mort lors de l’ouverture de la porte avant le démarrage du moteur. Par ailleurs, le dispositif empêche les erreurs de conduite susceptibles d’endommager le moteur ou la boîte de vitesses, en signalant toute situation d’urgence ou manœuvre erronée par le biais de messages visuels et sonores.
Passons maintenant à la gestion automatique la boîte DFN, qui comporte deux logiques : Normal et Economy. Le premier programme de fonctionnement assure un excellent confort de marche ainsi que des reprises et des changements de rapport extrêmement brillants en toutes circonstances. La logique Economy, quant à elle, privilégie la réduction de la consommation de carburant, tout en préservant une maniabilité et un confort de haut niveau.
Quelle que soit la logique choisie, le système prolonge le rapport supérieur, une fois que le moteur a atteint le régime de rotation auquel il développe le couple et la puissance maximum. En mode automatique, le système “reconnaît” la déclivité du parcours (grâce à un algorithme logiciel) et modifie le point de changement de rapport, afin d’obtenir toujours un compromis idéal entre les exigences du conducteur, les conditions de la chaussée et la situation du véhicule (vitesse et régime moteur).
Parmi les autres particularités de la boîte DFN, signalons sa capacité à évaluer la décélération du véhicule et à adapter la rétrogradation. Par exemple, en mode semi-automatique, le système permet de rétrograder dans la conduite sportive, lorsque le pilote demande un rapport inférieur pour affronter un virage avec désinvolture. En revanche, en mode automatique, le système anticipe la rétrogradation pour permettre au conducteur de disposer du rapport le mieux adapté au maintien du confort et à l’économie de carburant.
La transmission DFN offre le meilleur compromis aux automobilistes qui recherchent le plaisir de conduite offert par la transmission mécanique, sans pour autant renoncer au confort d’une boîte de vitesses automatique.

Textes et photos : © Lancia

Une technologie sophistiquée au service du confort et de la sécurité pour la Lancia Ypsilon

La Nouvelle Ypsilon est un véritable “concentré” d’équipements exclusifs, dignes d’une berline haut de gamme. Voyager à bord du nouveau modèle signifie découvrir un habitacle agréable à vivre en toutes circonstances et dans toutes les conditions climatiques. Le mérite en revient, entre autres, au toit ouvrant de grandes dimensions, à l’innovant climatiseur automatique bi-zone et à l’excellent circuit Hi-Fi.
Ypsilon_02_200Toujours en matière de technologie sophistiquée, la dernière-née de Lancia peut être équipée de “Blue&Me®”, innovant système basé sur “Windows Mobile”. Issu d’une collaboration entre Fiat Auto et Microsoft, ce dispositif révolutionne la communication, l’information et l’écoute à bord, en améliorant le confort et la qualité de la vie.
Enfin, la “berline compacte haut de gamme” Lancia propose ce qui se fait actuellement de mieux en matière de sécurité active et passive.

Le système infotélématique Blue&Me®

Ypsilon_01_150La Nouvelle Ypsilon peut être équipée de “Blue&Me®”, innovant système basé sur “Windows Mobile”. Issu d’une collaboration entre Fiat Auto et Microsoft, ce dispositif révolutionne la communication, l’information et l’écoute à bord, en améliorant le confort et la qualité de la vie.
Très facile à utiliser, ce dispositif permet de passer et de recevoir des appels téléphoniques ainsi que d’écouter de la musique aisément et en toute sécurité. En outre, il utilise la technologie Bluetooth® pour communiquer avec le monde extérieur par le biais d’un téléphone portable ou palmaire.
Dans un deuxième temps, l’offre sera complétée par des dispositifs encore plus évolués, qui permettront d’accéder aux nombreuses nouveautés que nous réserve le progrès technologique : de la communication multimédia totale à la navigation par satellite. Sans oublier la disponibilité d’un éventail de services capables de rendre les trajets encore plus confortables, sûrs et faciles.
Le dispositif “Blue&Me®” comporte un très sophistiqué système mains libres avec reconnaissance vocale, gage d’une sécurité maximale et du respect des normes en vigueur (il peut être utilisé sans lâcher le volant). Ce système permet au client disposant d’un téléphone Bluetooth® d’utiliser son portable même lorsque celui-ci se trouve dans l’une de ses poches ou dans son sac, en baissant automatiquement le volume de l’autoradio (si allumée) et en utilisant les haut-parleurs du circuit stéréo pour écouter la voix de son interlocuteur. En outre, ce dispositif est hautement compatible avec les téléphones portables actuellement disponibles dans le commerce et il pourra être réactualisé en fonction des nouveaux standards et des futurs modèles de téléphones.
En détail, le dispositif “Blue&Me®” est totalement intégré dans le véhicule. Les touches de commande sont réunies au centre de la planche de bord, ce qui permet d’accéder au système rapidement et en toute sécurité, de rechercher un numéro en faisant défiler le répertoire sur l’afficheur du tableau de bord ou encore d’activer la fonction “mute” pour préserver la confidentialité des appels.
La configuration de son propre portable sur le système est une opération qui doit être exécutée une seule fois. Le répertoire personnel peut être entièrement transféré et sera automatiquement réactualisé chaque fois que le système reconnaîtra le portable en question.
La confidentialité est garantie car l’accès au répertoire n’est possible qu’en présence du portable enregistr



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Lancia Ypsilon
Lancia Flavia
Lancia Delta / Prisma première génération


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques