Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Fiat Panda (2012)

<< Retourner au Guide

D’hier à demain, la trentaine resplendissante

01_Panda_2012_446


Troisième du nom, la nouvelle Panda est armée pour assurer la continuité d’un succès qui dure depuis 32 ans. Elle est produite dans l’usine entièrement modernisée de Pomigliano d’Arco, près de Naples.

La Fiat Panda est née il y a 32 ans au salon de Genève en mars 1980. Si depuis, la voiture a naturellement beaucoup changé, le concept est resté le même. Produite à plus de 6,5 millions d’exemplaires, la Panda a séduit plus de 16 millions d’automobilistes d’âges, de nationalités et de conditions sociales très variés. Tout à la fois sympathique et fonctionnelle, facile et agréable à conduire, économique et endurante, la Panda doit son succès à l’intelligence de sa conception et aux services qu’elle rend à son utilisateur. Depuis plus de 30 ans, elle offre ainsi le meilleur rapport prix/prestations du marché automobile européen.

Fiat leader du march

De la Topolino de 1936 à la 600 de 1955, de la Nuova 500 de 1957 à la 500 de 2007, de la 126 de 1972 à la Panda de 1980, Fiat a toujours été le constructeur le plus innovant du segment A, le spécialiste européen incontesté de la petite citadine.
La première Panda dessinée par Giugiaro a connu une carrière exceptionnellement longue, de 1980 à 2003. Elle a ainsi été produite à près de 4,5 millions d’exemplaires, sans compter les versions produites sous licence par Seat en Espagne (plus d’un million).
Créée à Turin et produite à Tychy en Pologne, la Panda 2ème génération se caractérise par sa carrosserie 5 portes et sa qualité de fabrication de haut niveau. Elue voiture de l’année 2004, commercialisée dans 76 pays du monde, elle a été produite à plus de deux millions d’exemplaires (4 juillet 2011) en moins de 8 ans.
En Europe, en 2011, la Panda s’est vendue à plus de 188 530 exemplaires pour une part de segment de 15,7%. Elle occupe la place de leader dans le segment A depuis 2004. L’année dernière, avec plus de 16 817 immatriculations et une part de segment de 8,4% en France, la Panda occupait encore la deuxième place des voitures importées dans sa catégorie, de justesse derrière… la Fiat 500 ! Aujourd’hui, plus de 125 000 Panda « 2 » sillonnent les routes de l’Hexagone.

Fabbrica Italia
02_Panda_2012_150 La Panda de troisième génération est produite près de Naples, dans l’usine de Pomigliano d’Arco entièrement réaménagée pour recevoir ce projet dans lequel le Groupe Fiat a investi 800 millions d’euros. En un temps record de 12 mois, le site industriel Giambattista Vico s’est hissé au meilleur niveau mondial sur le plan de la production industrielle.
Dans les domaines de la tôlerie, du montage et du contrôle qualité, la ligne de production de la nouvelle Panda est l’une des plus avancées au monde. 600 robots occupent l’atelier de tôlerie, automatisé à 99%, et pour l’assemblage de la caisse, 80 d’entre eux sont capables de réaliser 520 points de soudure en 30 minutes.
100 millions d’euros ont par ailleurs été consacrés à la formation des employés qui ont à ce jour bénéficié de 200 000 heures de cours, aussi bien pour améliorer les conditions de travail que l’efficacité générale de l’usine. La capacité de production est de 1 050 voitures par jour pour une production annuelle de 280 000 Panda

Concilier la forme et la fonction

03_Panda_2012_446


Pour créer un objet simple à utiliser, la forme doit servir la fonction. C’est avec cette idée en tête que l’équipe du Centro Stile Fiat de Turin a dessiné la nouvelle Panda.

Par rapport à sa devancière, la nouvelle Panda est sensiblement plus longue (+11,4 cm) et plus large (+6,5 cm). Cette empreinte au sol plus généreuse profite tout autant au confort des passagers, du fait d’une meilleure habitabilité, qu’aux qualités routières grâce à l’élargissement des voies avant et arrière (140,9/140,7 cm contre 136,6/135,7 cm). La forme bicorps qui caractérise le modèle depuis son origine a naturellement été conservée, car elle offre les meilleurs avantages du point de vue fonctionnel. Un aspect essentiel dans le cahier des charges qui a poussé les responsables du style à concilier parfaitement la forme et la fonction.

Robuste et souriante

Sans se départir d’une silhouette générale qui offre le meilleur rapport entre l’encombrement extérieur et l’habitabilité à bord, la nouvelle Panda adopte des rondeurs qui soulignent son aspect robuste tout en profitant aussi bien au coefficient de pénétration dans l’air (Cx=0,32, un des meilleurs de la catégorie) qu’à la visibilité périphérique. Dans ce domaine, l’augmentation de la surface vitrée apporte un indiscutable surcroît de sécurité. L’agrandissement des vitrages latéraux et de la vitre de custode contribuent en effet à réduire les angles morts. Le positionnement des feux arrière en position haute limite le risque de choc arrière, tandis que l’adoption de projecteurs de grande taille aux extrémités d’un capot plus haut améliore la performance de l’éclairage.
Pour affronter les conditions particulières de la circulation urbaine, la carrosserie de la Panda possède des défenses non seulement conçues à l’épreuve des chocs mais qui font également partie des traits de style qui lui donnent son air sympathique et souriant. La solidité des boucliers et des protections latérales vont ainsi de pair avec le galbe généreux des passages de roue pour offrir au total une robustesse générale qui traduit bien les qualités de la Panda en termes de sécurité passive.

Plateforme modernisée

La plateforme de la nouvelle Panda a beaucoup évolué. Par rapport au modèle précédent, l’utilisation accrue d’aciers à très haute (22%) et ultra haute (3%) limite élastique a permis d’accroître de 5% la rigidité en torsion de la coque, ce qui a un impact positif sur le comportement routier et le confort. La modification du bloc avant, avec la création d’une troisième voie d’effort, le renforcement des piliers A et B, des structures de portières et des longerons de bas de caisse ont permis d’améliorer très significativement la sécurité des passagers en cas de choc.
Ainsi, lors d’un choc frontal – à niveau de décélération égal – le risque d’intrusion dans l’habitacle d’un élément mécanique est réduit de 15% et les efforts affectant la poitrine et le bassin des passagers sont diminués de respectivement 40 et 20%. En cas de choc latéral, le risque d’intrusion est également réduit de 15% et l’effort sur la poitrine lui aussi abaissé de 40%. Dans les deux cas, le dessin de l’assise des sièges contribue à l’amélioration des résultats. Sa forme permet en effet d’éviter le glissement du corps sous la ceinture. Enfi n, en cas de choc arrière, les nouveaux appuie-tête actifs permettent de réduire de 60% les risques de lésion sur le cou des passagers avant.


La boîte à malices

04_Panda_2012_446


Fidèle au concept originel, la Panda de troisième génération multiplie les bonnes idées qui facilitent tous les jours la vie de ses utilisateurs, de l’ergonomie du poste de conduite au coffre à volume variable, en passant par les rangements conçus pour recevoir un objet spécifique.

Plus grande à l’extérieure, la nouvelle Panda est bien entendu plus habitable pour ses passagers. À l’avant, la garde au toit augmente de 1,1 cm et la largeur gagne 2,6 cm.
Simultanément, la position de conduite progresse grâce à un nouveau siège dont les amplitudes de réglages en longueur et en hauteur ont été respectivement accrue de 19,5 à 21 cm et doublée de 3 à 6 cm. Le levier de vitesses reste naturellement en position haute à proximité immédiate du volant. La précision du réglage en longueur du siège a de surcroît été améliorée grâce à une crémaillère dont le pas a été resserré de 15 à 10 millimètres.
À l’arrière, l’espace aux genoux progresse de 2 cm, notamment grâce à de nouveaux sièges avant.

Astucieuse

Les espaces de rangement de la Panda ne sont pas seulement abondants et vastes, ils sont conçus pour faciliter la vie au quotidien. La grande huche de rangement qui occupe la partie droite de la planche de bord est une réinterprétation moderne de celle qui caractérisait l’esprit pratique de la Panda de première génération. En optimisant l’efficacité de la climatisation (réduction de 25 et 50% de la durée de montée en température et du temps de dégivrage), les concepteurs ont réussi à réduire la taille des ouïes de ventilation au profit de l’espace dévolu au rangement.

05_Panda_2012_446

Parmi les 14 rangements disponibles, certains ont été spécifiquement dessinés comme le porte gobelet central, les bacs de portière pouvant accueillir une bouteille, la pochette du côté de la console pour les mouchoirs en papier ou le logement pour téléphone portable dissimulé sous le levier du frein à main. Dessiné en forme d’accoudoir central, celui-ci libère de l’espace sur la console centrale tout en facilitant son usage.
Dans les portières, la disposition surélevée des haut-parleurs contribue également à agrandir l’espace du bac de rangement tout en améliorant la qualité du son. Enfin, l’accès au réservoir sans bouchon souligne encore la simplicité d’usage de la Panda.

Modularité : le choix des configurations
Dès le premier niveau de finition, la Panda possède une banquette arrière rabattable qui permet de porter le volume du coffre à 870 litres, en progrès de 36 litres par rapport au modèle précédent. En option, elle peut être équipée soit d’une banquette fractionnée 40/60 (configuration 5 places) ou 50/50 (configuration 4 places) soit d’une banquette coulissante sur une course de 16 cm autorisant, selon les besoins, une variation du volume de chargement de 225 à 260 litres. Egalement proposée en option, la possibilité de rabattre le dossier du siège passager avant permet de porter à 2,05 m la longueur de chargement.

 


Petite en ville, grande à la campagne

06_Panda_2012_446


De voiture essentiellement urbaine à l’origine, la Panda est devenue de plus en plus polyvalente en changeant de génération. Encore plus économique à l’usage, son niveau de confort permet aujourd’hui à ses passagers de prendre la route.

L’utilisation plus importante d’aciers à haute limite élastique permet à la nouvelle Panda de gagner 5% en torsion. La rigidité accrue de la coque n’est pas seulement bénéfique au comportement routier et à la tenue de la structure en cas de choc, elle profite également au confort des passagers, tout particulièrement en ce qui concerne les remontées de bruits et de vibrations dans l’habitacle. Par rapport à celle qu’elle remplace, la nouvelle venue présente des niveaux de vibrations réduits de 50% dans le volant, 18% dans le plancher et 12% dans les sièges, alors que le niveau des bruits de roulement a été abaissé de 4 décibels, ce qui revient à diviser par deux le volume sonore effectivement perçu.

Tenue de route et confort

Avec son empattement inchangé de 2,30 m et des voies élargies de plus de 4 cm à l’avant comme à l’arrière, la nouvelle Panda présente intrinsèquement un comportement plus équilibré. A cela s’ajoute la modernisation des trains. A l’avant, l’essieu de type Mac Pherson est désormais doté d’une barre antiroulis directement reliée à chaque jambe de force par une biellette. Cela améliore son rendement sans avoir à augmenter son diamètre, ce qui serait préjudiciable au confort.
A l’arrière, la nouvelle traverse est plus rigide, ce qui a permis de réduire la raideur des ressorts au profit du confort de suspension. En chiffres, cela donne un taux de roulis abaissé de 35% et une sensibilité au sous-virage réduite de 20%. Dès le premier niveau d’équipement, la direction à assistance électrique offre un mode « City » qui permet de réduire l’effort au volant afi n de réaliser aisément les manoeuvres de parking. Participant à l’abaissement des émissions de CO2, les pneumatiques présentent une réduction de 30% de la résistance au roulement sans nuire aux distances de freinage.
Par rapport au modèle précédent, celles-ci sont plus courtes de 3% sur sol sec et de 2% sur sol mouillé. Les pneus sont de type mµ split avec une surface à adhérence différenciée entre la gauche et la droite. L’ABS et l’aide au freinage d’urgence font naturellement partie de l’équipement de série, alors que sont associées à l’option ESP l’aide au démarrage en côte et la mise sous pression préventive du circuit de freinage en cas de lever de pied brutal de la pédale d’accélérateur.

Vivacité et sobriété

La nouvelle gamme Panda est disponible au lancement avec un moteur Diesel 1.3 Multijet II (75 ch – 190 Nm – 3,9 l/100 km en consommation mixte pour 104 g/km de CO2) et trois moteurs à essence : le 4 cylindres 1.2 Fire (69 ch – 102 Nm – 120 g/km de CO2 et 5,2 l/100 km en consommation mixte), le bicylindre TwinAir turbo (85 ch – 145 Nm – 4,2 l/100 km et 99 g/km de CO2) et, pour la première fois, le tout nouveau TwinAir atmosphérique.
Très efficace en termes d’économies à l’usage, ce dernier se distingue par une cylindrée de 964 cm3, un taux de compression élevé de 11,2 :1 et utilise bien entendu le très ingénieux système d’alimentation MultiAir : l’alimentation des cylindres est uniquement conditionnée par la levée et la durée d’ouverture des soupapes déterminées par la position de la pédale d’accélérateur. Il développe une puissance de 65 ch à 6 250 tr/min et fournit un couple de 88 Nm à 3 500 tr/min.
Il bénéficie en outre d’une nouvelle gestion du dispositif MultiAir permettant de créer un recyclage interne des gaz d’échappement (internal EGR). Obtenue en ouvrant la soupape d’admission pendant le cycle d’échappement afin d’ajouter des gaz brûlés au mélange lors de la phase d’admission suivante, cette évolution accroît l’efficacité de la combustion et apporte ainsi une réduction de la consommation et des émissions d’oxydes d’azote (NOx).
Le moteur Diesel Multijet II reçoit quant à lui une injection de dernière génération qui se caractérise par une pression dans les injecteurs pouvant atteindre 1800 bars (contre 1600 auparavant) et jusqu’à 8 injections par cycle (contre 5 auparavant). Il en résulte une meilleure onctuosité de fonctionnement et des gains de 3% sur la consommation et de 20% sur les émissions de NOx. Les moteurs TwinAir et Multijet II sont systématiquement associés au système Start/Stop d’arrêt et redémarrage automatique du moteur.

Freinage automatique d’urgence

Parce que les chocs à basse vitesse peuvent coûter cher en frais de carrosserie et que leur probabilité augmente à mesure que la circulation s’intensifie dans les zones urbaines, la Panda ne peut pas prétendre à être la meilleure citadine du moment sans un dispositif qui permette d’éliminer ce risque. Au troisième trimestre 2012 en France, elle pourra être équipée en option du freinage automatique d’urgence.

 

Un capteur laser installé en haut du pare-brise est capable de détecter un obstacle à moins de 12 mètres, de prévenir le conducteur, et au besoin d’actionner automatiquement les freins et couper les gaz afin de provoquer l’arrêt du véhicule. Son fonctionnement est limité à une vitesse maximale de 30 km/h. Il est soumis à certaines conditions : les ceintures de sécurité doivent avoir été bouclées, l’angle par rapport à l’obstacle ne peut être supérieur à 30° et la superposition entre la voiture et l’obstacle doit être supérieure à 40% de la largeur du véhicule.


4 moteurs, 3 finitions, 9 versions

07_Panda_2012_446


Dès son lancement sur le marché français le 8 mars, la nouvelle gamme Panda compte 9 versions résultant de la combinaison de 4 moteurs et 3 niveaux d’équipement.

Pop, l’entrée de gamme

Proposée à 9 990 €, la version Pop 1.2 est équipée de 4 airbags (frontaux et latéraux de type rideau protégeant les places avant et arrière), de la direction à assistance électrique, des lève-vitres électriques à l’avant et de la fermeture centralisée des portes et du hayon. Ses boucliers sont teints dans la masse, trois couleurs étant proposées pour la carrosserie et une pour l’intérieur. La trappe à carburant est équipée du système « Smart fuel system » qui n’oblige plus l’utilisateur à se salir les mains en dévissant le bouchon, celui-ci étant intégré à la trappe. Le système est associé à un « détrompeur » qui évite tout risque d’erreur de carburant lors du ravitaillement.

Easy, le cœur de gamme

Véritable coeur de gamme, la finition Easy est proposée avec les quatre motorisations, 1.2 69 ch, TwinAir atmosphérique 65 ch ou turbo 85 ch, et Diesel 1.3 Multijet II de 75 ch. Par rapport à la version Pop, elle offre en plus la radio avec lecteur de CD/MP3, la télécommande de verrouillage centralisé et les appuie-tête arrière. Extérieurement, elle se distingue par la présence de barres de toit et d’enjoliveurs de roue spécifi ques. La gamme de couleurs compte 9 teintes différentes pour la carrosserie et deux ambiances distinctes sont proposées pour l’habitacle.

Lounge, des prestations haut de gamme

Egalement proposée avec les quatre motorisations, la finition Lounge bénéficie d’un traitement haut de gamme. Son équipement de série comprend en effet l’air conditionné, les commandes au volant de la radio et du téléphone associées au très apprécié dispositif d’infotainment Blue&Me.
Extérieurement, sa présentation est particulièrement soignée grâce à la présence de jantes en alliage de 14 pouces, des poignées de portes et des coques de rétroviseurs teints. 10 couleurs de carrosserie et trois ambiances différentes sont proposées au client. La nouvelle Panda 4x4 sera commercialisée dès le mois de septembre 2012.

Blue&Me Tomtom2 Live
Fruit de la collaboration entre le groupe Fiat, Microsoft et Magneti Marelli initiée en 2004, le dispositif d’infotainment Blue&Me a déjà satisfait plus de deux millions d’utilisateurs. En plus des fonctionnalités du système Blue&Me (téléphonie Bluetooth, commandes au volant ou vocale, lecture des SMS et port USB), le système de navigation TomTom2 LIVE propose, sur son écran de 4,3 pouces, les cartes détaillées et le guidage dans 45 pays d’Europe. Son système d’information lui permet de proposer le meilleur itinéraire en tenant compte des conditions de circulation actualisées toutes les deux minutes. Les points d’intérêts locaux sont mis à jour par Google Local Search, ce qui permet de localiser n’importe quel service (parking, station-service, hôtel, restaurant, boulangerie, magasin de fleurs, etc). Enfin, les prévisions météo sont disponibles à l’écran en temps réel sur 5 jours. Le dispositif « Blue&Me TomTom2 LIVE » est fourni avec un an de services Live gratuits. A partir de la deuxième année, l’abonnement peut être renouvelé en se connectant sur le site TomTom home.

Fiat_logo_420

Texte et photos : © Fiat


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Fiat Panda : le renouveau du constructeur italien
Fiat Panda
Fiat 127 : la première super-Mini


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques