Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

BMW Serie 7

<< Retourner au Guide

Les exigences du plus haut niveau sont redéfinies !

750Li_2_420
Les exigences du plus haut niveau sont redéfinies : avec la berline de luxe BMW Série 7, cinquième du nom, le premier constructeur d’automobiles de grand prestige au monde montre comment marier à la perfection le plaisir de conduire et le plaisir que procure la souveraineté exclusive. La nouvelle BMW Série 7 est le résultat d’un style dessiné de main de maître et de la haute école de l’ingénierie, qu’il s’agisse du domaine des moteurs, du châssis, de la sécurité, des aides à la conduite ou des fonctions de confort. De plus, l’intérieur prestigieux et moderne de par son aménagement contribue à faire tant de la conduite de la nouvelle BMW Série 7 que du séjour à bord une expérience impressionnante et inoubliable.
Les moteurs puissants et pourtant d’une sobriété exemplaire ainsi que la technique du châssis de la nouvelle BMW Série 7 sont uniques dans le segment des berlines de luxe. Pour le lancement commercial, trois moteurs sont au choix : deux moteurs à essence à injection directe (High Précision Injection) suralimenté par Twin Turbo – un V8 d’une puissance de 300 kW (407 ch) animant le modèle de pointe BMW 750i et un six cylindres en ligne de 240 kW (326 ch) destiné à la nouvelle BMW 740i – ainsi qu’un six cylindres en ligne diesel à injection à rampe commune et injecteurs piézo-électriques et carter en aluminium de 180 kW (245 ch) tournant sous le capot de la nouvelle BMW 730d.
Tous les moteurs se distinguent par la meilleure efficacité dans leur catégorie de puissance respective et répondent à la norme antipollution Euro 5. De série, la nouvelle BMW Série 7 est dotée du Contrôle dynamique de l’amortissement ainsi que du Contrôle de la dynamique géré par une touche logée sur la console centrale. En option, elle peut recevoir la Direction active intégrale unique au monde permettant aussi de gérer l’angle de braquage des roues arrière en fonction de la situation de conduite ainsi que le système antiroulis Dynamic Drive.
La nouvelle BMW Série 7 étrenne aussi la nouvelle génération du système de commande avant-gardiste BMW iDrive. Un bouton multicommandes redessiné enrichi de touches d’accès direct ainsi qu’un écran de contrôle haute définition de 10,2 pouces facilitent la commande et l’activation intuitives de nombreuses fonctions. L’iDrive nouveau cru offre des conditions idéales pour un accès illimité à Internet à bord de la voiture, fonctionnalité que BMW est le premier constructeur automobile au monde à proposer dans le cadre du système BMW ConnectedDrive.
La structure sobre du cockpit dominé par un combiné d’instruments faisant appel à la technologie black panel innovante confère une souveraineté maxi male au conducteur. Parmi les aides à la conduite inaugurées sur la nouvelle BMW Série 7 et jouissant d’une exclusivité mondiale, citons le nouveau système BMW Night Vision avec repérage de piétons, l’indicateur de la limitation de vitesse assisté par caméra, l’assistant de trajectoire ainsi que le régulateur actif vitesse-distance avec fonction stop & go, assistant actif au freinage et avertisseur de collision.
Que ce soit la version normale de la berline ou la version longue lancée tout d’abord en BMW 750Li et BMW 740Li, la BMW Série 7 offre l’empattement le plus long de sa catégorie. Il en résulte une habitabilité particulièrement généreuse à bord. D’importantes mesures de construction légère – concernant entre autres les portes, le toit, le capot moteur, les panneaux latéraux ainsi que le carter moteur en aluminium – bénéficient tant à l’efficacité qu’à l’agilité de la nouvelle BMW Série 7. Son vaste concept de sécurité garantit dans toutes les configurations de collision concevables une protection optimale des occupants.

Style : la sportivité typée BMW sous sa forme la plus élégante

Un mariage harmonieux entre élégance et sportivité – voilà le thème majeur du style de la nouvelle BMW Série 7. Outre le grand empattement, le long capot moteur et le porte-à-faux réduit à l’avant, l’habitacle reculé et la ligne de toit abaissée marquent les proportions dynamiques de la nouvelle BMW Série 7.
De par son grand capot moteur, la nouvelle BMW Série 7 paraît sobre et impassible en vue de face. Les naseaux BMW formant le museau de la voiture s’intègrent sans jeux fonctionnels dans le bouclier avant et soulignent la prestance de la berline. La prise d’air inférieure s’étend sur toute la largeur du bouclier avant et comme les antibrouillards placés à ses extrémités ainsi que la bande de chrome longeant son bord supérieur, elle accentue la voie large de la voiture. Les phares ronds doubles généreux créent le regard concentré typique de toute BMW – matérialisé par les anneaux en couronne assurant l’éclairage diurne auxquels s’ajoute une bande lumineuse claire qui se super pose au bord supérieur des phares ronds. Autre trait de style nouveau : les clignotants réalisés chacun par une unité de huit diodes électroluminescentes (leds).
Sur la nouvelle BMW Série 7, la ligne de berline classique connaît une interprétation sportive typique de la marque. L’alternance typiquement BMW entre des surfaces au modelé tantôt convexe tantôt concave crée un jeu d’ombre et de lumière puissant. Les surfaces tendues au niveau des passages de roue et des portes ainsi que la bande scapulaire étroite, qui s’étire au-dessus du coup de gouge naissant dans les phares pour fi ler jusqu’aux optiques arrière, accentuent le naturel élégant de la berline. Plutôt haute, la ligne de bas de caisse renforce l’impression d’une stature automobile éminemment gracile.
Une ouïe chromée intégrant le répétiteur de clignotant et placée à la transition entre le panneau latéral avant et la porte du conducteur respectivement du passager avant ajoute une note supplémentaire. Élément soulignant les pro portions d’automobiles sportives, cette ouïe met en exergue l’écart important entre l’essieu avant et le tableau de bord.


Habitabilité extraordinaire grâce à l’empattement le plus long dans le segment des berlines de luxe

730d_17_420
La silhouette à la fois sportive et élégante est aussi soulignée par le long empattement de la berline. La nouvelle BMW Série 7 peut en effet se vanter du plus long empattement dans le segment des berlines de luxe et ce, tant en sa version normale (3 070 millimètres) qu’en sa version longue (3 210 millimètres). Dans les deux cas, cet atout se répercute autant sur l’habitabilité que sur l’agrément de conduite.
L’empattement des modèles BMW 750Li et BMW 740Li, allongé de 14 centimètres, bénéficie entièrement à 750Li_18_200l’habitabilité arrière. De plus, les deux modèles présentent une ligne de toit et des montants arrière qui leur sont propres. Il en résulte un profil qui, de par l’impression globale qu’il dégage est aligné sur celui de la berline à empattement normal, alors que a garde au toit à l’arrière s’en trouve augmentée de 10 millimètres.
Grâce au traité sculptural des surfaces, les flancs se fondent dans un mouvement fluide dans la partie arrière. Les lignes de toit descendent dans les flancs de la voiture pour se terminer dans le bouclier arrière. Toute la partie arrière est ainsi embrassée par des lignes dynamiques qui lui confèrent un look sportif. L’impression globale musclée et souveraine dégagée par l’arrière découle des lignes de lumière et autres lignes horizontales. La bande de chrome disposée au-dessus du support de la plaque d’immatriculation est particulièrement marquante dans ce contexte.
Les optiques arrière de la nouvelle BMW Série 7 adoptent la forme en L typique de la marque. À l’intérieur dominent de larges bandes lumineuses horizontales à effet tridimensionnel. Légèrement ascendantes vers l’extérieur, elles suivent les contours des ensembles optiques. Alimentées par des unités à leds, les bandes lumineuses émettent une lumière chaude et homogène.
Le signal des clignotants tout comme celui du troisième feu stop logé sur le bord supérieur de la lunette arrière ainsi que l’éclairage de la plaque d’immatriculation sont également engendré par des leds.

Moderne, luxueux, accueillant : l’intérieur

Serie_7_4_200Le style intérieur de la nouvelle BMW Série 7 incarne le luxe sous une forme particulièrement moderne et accueillante.
Dotée d’une console centrale tournée légèrement vers le conducteur, le poste de conduite fait valoir l’orientation vers le conducteur typique de la marque. D’emblée, le contact avec la nouvelle BMW Série 7 donne au conducteur le sentiment de maîtriser avec brio une technique performante dans un environnement exclusif.
Le tableau de bord se subdivise en différents niveaux superposés, séparés les uns des autres par des lignes horizontales. Le combiné d’instruments et l’écran de contrôle sont logés à la même hauteur, juste au-dessus du bandeau décoratif s’étirant sur toute la largeur du tableau de bord et du niveau qui comporte les boutons de réglage Serie_7_12_200et autres touches de commande de toutes les fonctions importantes. Grâce à la technique innovante mise en oeuvre pour la représentation et les surfaces, l’écran de contrôle se passe de visière antisoleil.
La disposition verticale des affichages et unités de commande contribue également à la maîtrise aisée et sûre de la voiture. Les informations et éléments de commande relatifs à la conduite se trouvent du côté conducteur du cockpit, alors que tous les indicateurs, boutons de réglage et touches dédiés aux fonctions de confort sont orientés vers le milieu. La disposition des éléments de commande sur le volant multifonctions suit la même logique.

Technologie black panel : look familier, possibilités nouvelles

La réalisation du combiné d’instruments offre de nouvelles possibilités pour présenter les informations. Pour la première fois, tout le combiné d’instruments est constitué par un écran couleurs haute définition réalisé selon la technologie black panel, sur lequel sont présentés quatre instruments ronds dans le style traditionnel de ceux d’une Serie_7_5_200voiture de sport ainsi que des affichages de fonctions et d’états de fonctionnement, des indications de navigation, des messages de l’unité de contrôle active, des confirmations de commandes effectuées et des informations de l’indicateur de maintenance.
Au repos, l’écran forme une surface noire uniforme. Les chiffres des instruments ronds sont générés par l’électronique et n’apparaissent donc sur l’écran, comme tous les symboles, que lorsque celui-ci est activé.
Lorsque la voiture est dotée d’un système de navigation, le combiné d’instruments supporte la fonction « High Guiding ».
Par l’intermédiaire de flèches fidèles à la réalité, cette fonction donne au conducteur des indications qui lui signalent qu’il faut changer de fi le ou l’aident à prendre la bonne voie à l’approche d’un carrefour compliqué.
Un deuxième écran réalisé selon la technologie black panel logé sur la con sole centrale affiche les réglages momentanés de la climatisation automatique de série. À bord de la nouvelle BMW Série 7, tous les réglages de la climatisation automatique peuvent être pilotés à l’aide d’un pavé de touches logé sur la console centrale.


Sélecteur de vitesses électronique et touche de commande du Contrôle de la dynamique sur la console centrale

750Li_1_420
La nouvelle BMW Série 7 dispose d’un sélecteur de vitesses électronique sur la console centrale. À proximité directe du sélecteur, la console centrale intègre l’unité de commande du Contrôle de la dynamique du côté conducteur et le bouton multicommandes du système iDrive du côté passager. Au lieu d’un frein à main conventionnel, la nouvelle BMW Série 7 dispose d’un frein de stationnement électrohydraulique qui s’actionne grâce à une touche et ne demande donc aucun effort. La fonction 730d_8_200Auto Hold, également action née par une touche, déclenche le maintien automatique de la voiture à l’arrêt, ce qui augmente le confort dans une circulation en accordéon.
La variété des teintes de carrosserie, des couleurs pour l’intérieur, inserts décoratifs et garnitures de siège crée les conditions requises pour personnaliser la voiture tout en affichant son style personnel. BMW est par ailleurs le premier constructeur automobile au monde à proposer, en option, le matériau high-tech qu’est la céramique sur certains éléments de commande.

Perfectionnement rigoureux, utilisation intuitive : le nouveau BMW iDrive

Pour l’activation et la gestion de toutes les fonctions de divertissement, d’information, de navigation et de télécommunication, qu’elles soient de série ou optionnelles, la nouvelle BMW Série 7 fait, elle aussi, appel au système de commande avant-gardiste BMW iDrive. Avec l’iDrive de la nouvelle génération, BMW creuse son avance sur les systèmes similaires proposés par d’autres constructeurs.

Bouton multicommandes redessiné avec touches d’accès direct

Occupant une position ergonomique optimale, le bouton multicommandes reconçu permet de choisir et d’activer les Serie_7_7_150différentes fonctions dans le confort et de manière intuitive par des mouvements de basculement, de rotation et de pression standardisés. L’image du bouton iDrive sur l’écran de contrôle facilite l’orientation dans l’enchaînement des opérations de commande tout autant que la disposition graphique claire des menus sous forme de fenêtres empilées. Tous les menus sont structurés selon le même schéma, si bien qu’aucune période d’apprentissage n’est nécessaire.
Les nouvelles touches d’accès direct juxtaposées au bouton multicommandes permettent de passer sans détour et donc très vite aux fonctions CD, radio, téléphone et navigation. Elles sont complétées par trois touches d’instruction : « MENU », « BACK » et « OPTION ». De plus, les huit touches d’appel favorites placées sur la console centrale permettent non seulement de mettre en mémoire et d’appeler directement des stations radio, numéros de télé phone ou destinations pour la navigation, mais aussi, pour la première fois, d’autres points de menu proposés par l’iDrive.

Écran grand format avec présentation variable, cartes de prévisualisation et affichage plein écran

L’iDrive équipant la BMW Série 7 se présente avec un écran de contrôle de 10,2 pouces qui dépasse toutes les interfaces graphiques utilisées à ce jour dans l’automobile et ce non seulement par ses dimensions. Avec une définition de 1280 x 480 pixels, il améliore nettement les possibilités de présenter des graphiques rendant même les détails avec une grande fi délité ou bien des pages web complètes. Des aides visuelles rendent la navigation très claire. Les noms des localités ou des rues ainsi que les numéros de téléphone sont saisies grâce à un speller, soit une fonction d’épellation circulaire.
Grâce à l’optimisation technique du système BMW iDrive, l’utilisation du système de navigation optionnel est également plus simple. La représentation des cartes en plein écran offre un aperçu extrêmement détaillé de la région sillonnée par la voiture. Les cartes routières ainsi que différents symboles peuvent prendre la forme de graphiques tridimensionnels. Dès la saisie de la destination de voyage, l’écran affichera un extrait de carte prévisualisant la destination.


Les moteurs : souverains, dynamiques et d’une efficacité exemplaire

Serie_7_16_420
Le V8 essence le plus efficace au monde, le six cylindres en ligne le plus puissant de la gamme des moteurs BMW et le premier représentant d’une nouvelle génération de six cylindres en ligne diesel : le choix des moteurs proposés pour le lancement de la nouvelle BMW Série 7 est plein de superlatifs. Les trois mécaniques impressionnent par un débit de puissance dynamique, un velouté souverain et une efficacité exemplaire. Dans leurs catégories de puissance respectives, elles offrent un rapport puissance/sobriété hors classe.
Serie_7_14_200Les moteurs battent donc à l’unisson avec la stratégie de développement BMW EfficientDynamics à laquelle la nouvelle BMW Série 7 doit d’ailleurs toute une série d’autres innovations.
Outre les moteurs modernes, la fonction de récupération de l’énergie de freinage, la gestion des périphériques en fonction des besoins, la construction allégée rigoureuse et une aérodynamique optimisée comprenant des volets d’air pilotés par l’électronique – toutes proposées en une association spécifique à chaque modèle – sont parmi les éléments qui réduisent encore la consommation et les émissions des nouvelles voitures.

La voiture la plus efficace du segment : la BMW 730d animée par un six cylindres diesel de conception nouvelle

L’augmentation de l’efficacité est particulièrement marquante sur la nouvelle BMW 730d. Avec une consommation moyenne de 7,2 litres aux 100 kilo mètres selon le cycle de conduite européen, elle est la voiture la plus sobre de sa catégorie. C’est un exploit qu’elle doit au premier représentant d’une nouvelle génération de six cylindres en ligne diesel.
Conception nouvelle, ce moteur se vante d’un carter en aluminium et d’une injection directe à rampe commune de la toute dernière génération, faisant appel à des injecteurs piézo-électriques qui refoulent le carburant à une pression maximale de 1 800 bars dans les chambres de combustion. Revu de fond en comble, son système de suralimentation par turbocompresseur à géométrie d’admission variable assure un débit de puissance vigoureux, mais en même temps harmonieusement adapté à la situation de conduite donnée.
D’une cylindrée de 3,0 litres, le nouveau diesel mobilise 180 kW (245 ch) à un régime de 4 000 tr/mn. Le couple maximal de 540 Newtons-mètres est débité dès 1 750 tr/mn. Par rapport à sa devancière, la nouvelle BMW 730d a gagné 10 kilowatts en puissance, en même temps, elle demande 9 pour cent de carburant en moins. Affichant 185 kilogrammes sur la balance, le nouveau six cylindres diesel pèse à nouveau 5 kilogrammes de moins que son prédécesseur. L’optimisation du poids n’accroît pas seulement l’efficacité de la nouvelle BMW 730d, mais aussi son agilité.
Elle passe en 7,2 secondes de zéro à 100 km/h et fi le à une vitesse maximale de 245 km/h.
Comme d’habitude chez BMW, la nouvelle BMW 730d est dotée en série d’un filtre à particules et d’un catalyseur d’oxydation. Les dispositifs de dé pollution se partagent un boîtier logé directement derrière le moteur. Grâce aux innovations techniques mises en oeuvre sur le nouveau six cylindres, ce moteur surenchérit nettement sur les valeurs limites stipulées par la norme antipollution Euro 5. Les émissions de CO2 de la nouvelle BMW 730d sont de 192 grammes par kilomètre.

Unique : le huit cylindres essence avec Twin Turbo et High Precision Injection animant la nouvelle BMW 750i

C’est le Twin Turbo, une technologie exclusive BMW, associé à l’injection directe du type High Precision Injection qui constitue le principal point commun des deux moteurs à essence. Ainsi dotés, les deux propulseurs touchent à des sphères de puissance et de couple que des moteurs atmosphériques ne pourraient atteindre qu’au prix d’un agrandissement considérable de la cylindrée avec la prise de poids qui en résulte.
Le huit cylindres de 4,4 litres animant la nouvelle BMW 750i est le premier moteur à essence de ce type au monde sur lequel les turbocompresseurs sont logés dans l’espace en V formé par les deux rangées de cylindres.
Le moteur peut donc non seulement se vanter d’un poids optimisé grâce à son carter en aluminium, mais aussi d’une compacité exceptionnelle due à ce principe. Le V8 délivre une puissance de 300 kW (407 ch) dans la plage de régimes comprise entre 5 500 et 6 400 tr/mn. Le couple culmine à 600 Newtons-mètres, valeur disponible entre 1 750 et 4 500 tr/mn. Dans la pratique, le punch impressionnant fourni dès les bas régimes s’associe à une poussée qui semble ne jamais s’essouffler. 5,2 secondes suffi sent à la BMW 750i pour parcourir le zéro à 100 km/h. La gestion électronique la bride à une vitesse maximale de 250 km/h.
La consommation moyenne de la BMW 750i relevée selon le cycle de conduite européen – et plus précisément, selon les critères de la norme Euro 5 – est de 11,4 litres aux 100 kilomètres, les rejets de CO2 se montent à 266 grammes par kilomètre. Par rapport à la devancière homologuée selon la norme Euro 4, c’est une baisse d’environ 3 pour cent pour un gain de puissance simultané de 30 kilowatts. La nouvelle berline répond aussi bien aux valeurs stipulées par la norme américaine ULEV II qu’à celles de la norme européenne Euro 5.


Encore plus puissant !

750Li_3_200
La deuxième variante essence de la nouvelle BMW Série 7 est entraînée par un six cylindres en ligne qui tire également sa caractéristique de puissance incomparable du tandem formé par la suralimentation par Twin Turbo et l’injection directe du type High Precision Injection. Des modifications ciblées apportées au système de suralimentation ont permis de porter la puissance du groupe de 3,0 litres à 240 kW (326 ch).
Sur le six cylindres en ligne avec Twin Turbo, chacun des deux turbocompresseurs sur échappement alimente trois cylindres en air comprimé. Les turbocompresseurs étant relativement petits et leur moment d’inertie donc faible, leur réponse s’en trouve aussi optimisée de manière nettement perceptible sur ce moteur.
Dès les bas régimes, la pression de suralimentation s’établit sans délai. Si le moteur atteint sa puissance maximale à un régime de 5 800 tr/mn, son couple maximal de 450 Newtons-mètres est disponible dès 1 500 tr/mn. Départ arrêté, la nouvelle BMW 740i s’élance en 5,9 secondes à 100 km/h, sa vitesse maximale est bridée à 250 km/h par l’électronique.
L’injection High Precision Injection assume une fonction clé dans le concept visant une utilisation aussi économique que possible du carburant. La deuxième génération de l’injection directe essence fait appel à des injecteurs piézo-électriques logés à proximité directe des bougies d’allumage dans la culasse et injectant le carburant à une pression de 200 bars dans les chambres de combustion en le dosant avec précision.
Cette architecture profite non seulement à la consommation et aux émissions, mais aussi au niveau sonore du moteur. Selon le cycle de conduite européen, la nouvelle BMW 740i consomme en moyenne 9,9 litres aux 100 kilomètres et émet 232 grammes de CO2 par kilomètre. Comparée à sa devancière, elle délivre donc 15 kW (20 ch) de plus tout en consommant 12 pour cent de moins. La nouvelle BMW 740i réunit, elle aussi, les conditions pour répondre à la norme antipollution Euro 5.

De série : une boîte de vitesses automatique précise et rapide

En dotation standard, la transmission est assurée sur la nouvelle BMW Série 7 par une boîte automatique à six rapports perfectionnée se distinguant par une caractéristique de commande résolument sportive. Un boîtier électronique de conception nouvelle plus puissant et un convertisseur d’une technique modifiée assurent une sélection encore plus précise du rapport idéal pour la situation donnée. La boîte automatique à six rapports se distingue aussi par l’agrément des changements de vitesse et par un rendement accru.
Le couple conique arrière également perfectionné contribue, lui aussi, à l’amélioration de l’efficacité : les pertes par frottement ont été réduites et la gestion thermique a été optimisée. Le fait que son carter est pour la première fois réalisé en aluminium se traduit par un allègement d’environ 15 pour cent par rapport au modèle précédent, soit 3,5 à 6 kilogrammes en fonction de la version.

Un train de roulement d’une technique innovante fait rimer confort et dynamisme sous une forme inégalée

Serie_7_19_200Le train de roulement qui a fait l’objet d’une conception nouvelle garantit un excellent confort vibratoire et de roulement tout en conférant à la nouvelle BMW Série 7 une agilité inégalée dans le segment de grand luxe. De plus, le conducteur peut décider à chaque instant de la caractéristique à laquelle il accorde la priorité et influencer les réglages de sa voiture en conséquence, via le Contrôle de la dynamique.
Outre de nombreux autres avantages de dynamisme et de confort, la mise en oeuvre d’un essieu avant à doubles triangles obliques et d’un essieu arrière du type Intégral V se traduit par un comportement de roulis et un comportement transitoire en virage particulièrement harmonieux. La dotation standard de la nouvelle BMW Série 7 comprend aussi le Contrôle dynamique de l’amortissement. Pilotés par l’électronique, les amortisseurs de conception nouvelle s’ajustent de manière adaptative tant au revêtement de la route qu’au style de conduite.
BMW est le premier constructeur automobile au monde à faire appel à un système d’amortissement sur lequel le réglage en détente et en compression se fait en continu et l’un indépendamment de l’autre. C’est une formule unique pour réaliser un tarage ferme du train de roulement tout en assurant une réaction agréable aux irrégularités de la route.


Touche de commande du Contrôle de la dynamique sur la console centrale

Serie_7_11_200Le conducteur a la possibilité d’influencer la loi du Contrôle dynamique de l’amortissement via le Contrôle de la dynamique. Ce dernier permet de varier le réglage du véhicule par simple actionnement d’une touche entre les niveaux “CONFORT”, “NORMAL”, “SPORT” et “SPORT +”.
Outre le tarage du Contrôle dynamique de l’amortissement et les seuils de réponse du Contrôle dynamique de la stabilité (DSC), la dynamique de commande de la boîte automatique ainsi que les lois de l’accélérateur et de l’assistance à la direction sont modulées par ce système. Une autre touche logée directement devant la touche de commande du Contrôle de la dynamique sert à sélectionner les réglages DSC. Une impulsion sur cette touche active un mode de traction spécial qui facilite par exemple le démarrage sur la neige.

La Direction active intégrale gère l’angle de braquage des roues avant et arrière

Évolution de la Direction active, la Direction active intégrale fête sa première mondiale sur la nouvelle BMW Série 7. Cette option permet pour la première fois d’influencer, en fonction de la situation de conduite, les Serie_7_10_200efforts à déployer au volant via la fonction Servotronic, l’angle de braquage des roues avant via l’engrenage de superposition de la Direction active et, pour la première fois, l’angle de braquage des roues arrière via un moteur électrique en position concentrique et un mécanisme à écrou à billes.
L’angle de braquage maximal des roues arrière est de 3 degrés. À petite vitesse, les roues arrière tournent dans le sens opposé à celles de l’essieu avant, ce qui accroît sensiblement la maniabilité de la BMW Série 7.
À vitesse supérieure, la Direction active intégrale confère des réactions absolument souveraines et confortables à la voiture lorsqu’elle change de fi le ou s’inscrit en virage. Les roues arrière braquent alors dans le même sens que les roues avant. Même en cas d’interventions abruptes sur le volant, la BMW Série 7 suit le cap imposé par le conducteur avec précision et souveraineté. Les changements de direction déclenchés à vive allure produisent une accélération transversale croissante sans que le taux de lacet augmente dans la même proportion. Le découplage de ces deux facteurs entraîne surtout un gain de confort pour les passagers arrière.

Précision hors classe : BMW Night Vision avec repérage de piétons

BMW est le premi



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
BMW Serie 3
Réparer l’avant de la carrosserie d’une Citroën GSA
BMW Serie 6


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques