Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Audi R8

<< Retourner au Guide

Conception et design

R8_1_420
Avec la voiture de sport hautes performances R8, Audi joue et gagne – s’assurant d’entrée de jeu un nouveau leadership sur le segment le plus ambitieux du marché automobile. Le V8 FSI de 309 kW (420 ch) de la R8, sa transmission intégrale permanente quattro et sa carrosserie Audi Spaceframe lui assurent une place de choix face à la concurrence. Si l’Audi R8 a tout pour elle, c’est aussi grâce à son agrément en utilisation quotidienne, à sa facture irréprochable et à sa perfection typiquement Audi.
Après des années de victoires en rallye avec la révolutionnaire Audi quattro puis en championnat Tourisme, Audi a écrit d’une plume alerte un nouveau chapitre dans l’histoire de la compétition et de l’endurance : la R8 a remporté cinq fois les 24 Heures du Mans, un palmarès inégalé en sport-prototype sur le légendaire circuit français. Elle n’en est pas restée là : faisant de l’exception la règle, elle a engrangé par ailleurs 63 victoires sur 80 compétitions partout dans le monde.
Gagnante en série, la R8 était donc la marraine idéale pour la nouvelle voiture de sport de série. La filiation apparaît clairement dans leur désignation commune R8. La R8 du Mans a transmis à sa filleule son patrimoine génétique : moteur en position centrale, choix d’un V8 à hauts régimes doté de l’injection directe d’essence FSI, boîte de vitesses à commande séquentielle R tronic – autant d’éléments de parenté. La règlement interdisait au sport-prototype de recourir à la transmission intégrale permanente quattro. La R8 civile s’en est bien entendu dotée pour un supplément de dynamisme et de sécurité.
Le design affiche également une filiation évidente qui ne se limite pas aux particularités aérodynamiques de la R8, qui se joue des masses d’air auxquelles les grandes vitesses la confrontent. Le groupe de stylistes responsable de la R8 de compétition a en effet repris le crayon pour concevoir la R8 civile. S’ils ont dû renoncer au puissant aileron de la version sport-prototype, les designers n’en on pas moins tracé à la nouvelle R8 une silhouette qui exprime la compétence sportive dans un esprit d’élégance typiquement Audi.
Bien campée de toute sa largeur sur la route, la R8 offre une silhouette aux proportions puissantes. Ses volumes, les arches de roues marquées et les écopes de refroidissement largement dimensionnées affirment son potentiel. La R8 est une Audi comme on en n’avait jamais vu avant. L’architecture clairement structurée par la position centrale du moteur s’articule autour de la cellule vitrée en position très avancée et du compartiment moteur placé directement en retrait. En vue latérale, la R8 offre l’esthétique caractéristique de son ‘sideblade’, dont la fonction aérodynamique se double d’un apport stylistique puisqu’il met en évidence la position centrale du V8.
Les aérodynamiciens ont effectué un travail aussi minutieux que remarquable et doté la R8 d’une carrosserie qui produit de la déportance – contrairement à de nombreuses autres voitures de sport. L’effet de sol ainsi généré assiste la stabilité routière à grande vitesse. Il est dû à l’aileron escamotable et plus encore aux diffuseurs et au soubassement à carénage aérodynamique.
Ces particularités de la R8 ne l’empêchent pas d’être avant tout une Audi – et pas seulement identifiable à sa calandre Singleframe. Particularité de la R8 : pour la première fois, les quatre anneaux emblème de la marque ne sont pas placés directement sur la calandre mais la surplombent. On retrouve parmi les qualités du design typiquement Audi la sobriété des lignes au tracé net, la ligne de pavillon arquée et la ligne continue qui prend naissance dans le bouclier avant, se prolonge au niveau du passage de roue et traverse le flanc jusqu’à la poupe. Au fil de son parcours, elle enserre les écopes d’air, les optiques avant et les feux arrière.
Autre particularité Audi : la passion apportée à la conception de l’éclairage et des optiques. De série, la R8 arbore avec des blocs xénon Plus et un éclairage diurne constitué de deux fois douze diodes un visage reconnaissable entre tous. La poupe offre elle aussi une vision très reconnaissable : l’effet tridimensionnel de ses feux à diodes est une grande première et une réussite.
L’équipement phare n’en est pas moins constitué au plein sens du terme par les optiques optionnels tout à diodes que l’Audi R8 est la première voiture de série à proposer.
Ces nouvelles sources lumineuses faites de 24 diodes pour chacun des blocs offrent un design à vous couper le souffle avec leurs réflecteurs et leurs lentilles et y ajoutent un avantage fonctionnel considérable : la chromaticité des diodes, autrement dit la température de couleur, se situe autour de 6000 degrés Kelvin, ce qui signifie que leur aspect chromatique est bien plus proche de la lumière du jour que celui des lampes à xénon ou à halogène. La fatigue visuelle s’en trouve considérablement réduite pour le conducteur qui roule de nuit.
La belle silhouette de l’Audi R8 a fait d’elle une gagnante ailleurs que sur les circuits. Elle a remporté une double victoire lors de la remise du ‘World Car of the Year Awards 2008’ : les experts lui ont décerné le trophée de la ‘World Performance Car’ ainsi que celui de la ‘World Car Design of the Year’, une distinction qu’elle reçoit directement après l’Audi TT.


Carrosserie

La légèreté et la rigidité comptent parmi les qualités primordiales de la caisse d’une voiture de sport. La caisse en aluminium du type Audi Space Frame de la R8 lui assure d’emblée ces deux atouts. Audi est la marque automobile qui dispose du plus important savoir-faire dans le secteur de la conception et de la construction de voitures en aluminium. La R8 représente la quintessence de ce savoir-faire.
La caisse de la R8 ne pèse que 210 kilogrammes. Elle affiche un coefficient de légèreté qui la pose en référence absolue face à ses concurrentes. Sa caisse est constituée de profilés extrudés, de flans en aluminium et de pièces moulées complexes qui constituent les nœuds de liaison. L’assemblage est assuré par 99 mètres de cordons de soudure, 782 rivets autopoinçonneurs et 308 vis auto-taraudeuses.
La R8 est construite sur le site Audi de Neckarsulm. La structure est assemblée à la main dans sa quasi-intégralité mais avec l’apport indispensable de procédés d’usinage et de contrôle métrologique d’une absolue précision. Un scanner laser vérifie la géométrie des 220 points de contrôle de toutes les caisses au dixième de millimètre, un tomographe vérifie la qualité de tous les assemblages à l’échelle du micron.
Un centre d’usinage centralisé assure en une seule et unique opération le fraisage et le perçage des 52 points de liaison des trains de roulement et de la direction afin de garantir une précision sans faille dans le respect des cotes de géométrie des essieux.


L’habitacle

L’habitacle reprend l’atmosphère d’un modèle de compétition et lui ajoute le plaisir du luxe. Son élément le plus caractéristique est le ‘monoposto’ arqué qui fait du volant et des cadrans une entité et crée le lien entre le conducteur et la voiture. La facture impeccable de l’habitacle transparaît dans l’épaisseur et le toucher des surfaces du cockpit ou des garnitures de contreporte et la perfection des surpiqûres décoratives. Les possibilités de personnalisation sont aussi diverses que peuvent l’être les désirs des clients R8 avec en particulier des éléments carbone et des cuirs dans les coloris les plus variés.
Les surprenantes qualités d’usage quotidien de la voiture lui viennent en premier lieu de son habitabilité généreuse due à un empattement long de 2,65 mètres. Les deux occupants avant trouvent une position d’assise parfaite quelle que soit leur morphologie. La R8 offre une excellente visibilité pour un modèle à moteur central. La ligne étroite des montants de pare-brise optimise le champ de vision avant en diagonale. Autre élément de confort souhaité dans la vie quotidienne : le volume imparti aux bagages est de 100 litres sous le capot avant et de 90 litres sous les sièges. Audi propose des kits de bagagerie faits main. La R8 peut également loger deux sacs de golf derrière les sièges.


La chaîne cinématique

Le V8 de l’Audi R8 n’est pas simplement d’une extrême compacité, il monte également avec facilité et vigueur dans les tours jusqu’à un régime maximal de 8250 tr/mn. Sa puissance de 309 kW (420 ch) et son couple de 430 Nm entre 4500 et 6000 tr/mn lui valent un élan considérable. La R8 abat les 100 km/h D.A. en 4,6 secondes avec boîte mécanique comme avec R tronic à commande séquentielle. Elle atteint la barre des 200 km/h en 14,9 secondes et il faut attendre la vitesse de 301 km/h pour que la résistance au roulement et la résistance à l’avancement viennent contrecarrer à égalité la poussée du moteur.
Le V8 accompagne son infatigable cavalcade d’une sonorité pleine et richement modulée. Les acousticiens Audi ont composé à partir des instruments que sont l’admission et l’échappement une véritable suite orchestrale pour moteur.
Attribut typique des voitures de sport, le graissage à carter sec de la R8 permet d’abaisser l’implantation et garantit une lubrification constante même en conditions extrêmes – sur circuit par exemple. L’injection directe d’essence FSI favorise l’efficience de la combustion dans les chambres à l’appui de performances remarquables à pleine charge.
La boîte de vitesses de la R8 compte six rapports que le conducteur peut sélectionner au choix au moyen de l’embrayage, de la commande manuelle ou sur le mode automatique avec la R tronic. La boîte high-tech R tronic a été intégralement remaniée. Elle travaille plus vite que les conducteurs les plus expérimentés et ses palettes au volant s’inscrivent dans le droit fil de la compétition. Sa fonction Launch Control lui permet de piloter sans difficulté des départs foudroyants.
La transmission intégrale permanente quattro apporte sa pierre à l’édifice en termes de motricité et de sécurité dynamique. Elle a été adaptée au moteur en position centrale qui offre une répartition idéale des masses de 44 et 56 pour cent sur les essieux. Elle peut faire passer de 10 à 35 pour cent de la force motrice au train avant si les circonstances l’exigent.


Les liaisons au sol

Le châssis de l’Audi R8 maîtrise avec la même facilité défi sportif et trajet détendu sur une longue distance. La sportive répond aux impulsions sur le volant avec une spontanéité fascinante et fait preuve au braquage d’un niveau de sécurité qui sort véritablement de l’ordinaire. On trouve à l’avant comme à l’arrière une suspension à double triangulation dont les réglages sont axés sur la neutralité du comportement autodirectionnel et la facilité de maîtrise de la voiture.
La R8 peut être équipée en option d’un d’amortissement innovant : le système Audi magnetic ride adapte en quelques millisecondes les caractéristiques des trains roulants au profil de la route et à l’allure du pilote. Le système de freins offre les ressources souhaitées pour la R8 grâce à 24 pistons qui appliquent leur pression sur les quatre disques ventilés.
Les freins à disque en céramique proposés en option permettent d’aller au delà de ces performances : ils subissent sans ciller les pires contraintes des freinages à pleine vitesse sur circuit.


Les équipements

L’Audi R8 ajoute à son exceptionnel niveau de performance et à ses surprenantes qualités d’usage quotidien le plaisir d’une dotation de série exclusive. La liste des options propose toutefois un certain nombre d’équipements phares ainsi que de nombreuses possibilités de personnalisation de l’habitacle. L’Audi parking system advanced avec rétrocaméra en fait partie ou encore le système sound high-end du spécialiste danois Bang & Olufsen pour une parfaite qualité de restitution. Le réglage électrique des sièges ajoute au confort tandis que les baquets du programme Audi exclusive ajoutent à l’atmosphère de l’habitacle un élément de pure compétition.

L’Audi R8 en bref

Moteur : Cylindrée 4163 cm3, Puissance 309 kW (420 ch) à 7800 tr/mn, Couple maxi 430 Nm à 4500 - 6000 tr/mn. Performances et consommation (avec R tronic) :
0 – 100 km/h 4,6 s, Vmax 301 km/h, Consommation mixte 13,6 litres de Super Plus/100 km. Transmission : intégrale permanente quattro avec boîte mécanique à six rapports ou R tronic à six rapports.

 

Informations Mondial de l’Auto 2008

Audi_logo_440

Texte et photos : © Audi


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Audi A1
Audi S4, S4 Avant
Audi R8 Spyder V10 5.2 FSI quattro


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques