Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Audi Q7

<< Retourner au Guide

Conception, design et habitacle

Q7_1_420
L’Audi Q7 marque un superlatif dans le segment des véhicules sport et loisirs - ou Sport Utility Vehicles (SUV). Il offre le mariage réussi de la sportivité et de la polyvalence, de techniques de pointe et d’un luxe haut de gamme. Sur la route, le SUV hautes performances Audi brille par les performances et le dynamisme d’une sportive ; hors chemin, il dispense un agrément de conduite inédit.

Conception et design

Avec une longueur de 5,09 mètres (Audi Q7 V12 TDI : 5,06 mètres) et un empattement d’exactement 3,00 mètres, le Q7 s’impose en tête de la concurrence dans la catégorie des SUV. Il présente les caractéristiques du design Audi avec la ligne arquée et fluide du pavillon et l’équilibre qui se dégage entre la hauteur des flancs et le bandeau plat des vitres. Entre la ligne plongeante de l’avant et la poupe puissante aux montants de custode fortement inclinés s’esquisse une silhouette de coupé.

L’habitacle

L’habitacle offre comme il se doit un maximum de sécurité passive : le système d’airbags rideaux sideguard recouvre la quasi totalité de la surface vitrée latérale jusqu’à la troisième rangée de sièges. Les airbags latéraux sont disponibles pour les places extérieures de la deuxième rangée. Les passagers profitent d’une qualité de vie à bord et d’une modularité uniques en leur genre avec 28 configurations possibles pour l’agencement des sièges et du volume de chargement.
A la base, le client se décide entre quatre configurations d’habitacle : il peut commander l’Audi Q7 en version à cinq places ou en option en version à quatre, six et sept places. Sur la version à cinq places, les sièges de la seconde rangée peuvent disposer en option d’un réglage en approche. En version à quatre ou six places, l’Audi Q7 offre deux sièges individuels luxueux. Dans la configuration à six et sept places, les sièges de la troisième rangée sont conçus pour des personnes d’une taille allant jusqu’à 1,60 mètre. Les deux rangées arrière peuvent être rabattues à plat afin de dégager un espace de chargement de 2035 litres.
Le compartiment arrière peut embarquer un chargement de 1,16 mètre de large. De série, l’Audi Q7 le cache-bagages, le filet de séparation et un bac pour ranger les objets qui risqueraient de salir la voiture. Audi propose à ses clients actifs des options définies pour leurs besoins dont un kit de fixations et un dispositif de portage pour un et deux vélos. Le hayon peut être commandé avec commande électrique de l’ouverture et de la fermeture. Le système d’attelage peut également être mis en place et escamoté via une commande électrique. L’Audi Q7 équipée de ce dispositif tracte une remorque freinée de 3,5 tonnes.
Installée en bonne place dans l’habitacle pour des raisons d’ergonomie, l’interface MMI convainc par sa convivialité et sa logique intuitive. Elle offre une grande diversité de fonctions que viennent élargir les deux versions supérieures proposées. De nombreux rangements contribuent au confort en voyage.


La chaîne cinématique

Q7_2_200Les clients peuvent faire leur choix entre cinq motorisations dynamiques, deux moteurs essence et trois TDI. Elles couvrent un éventail de puissances entre 176 kW (240 ch) et 368 kW (500 ch) et sont toutes à injection directe.
Toutes les versions de l’Audi Q7 sont livrées quelle que soit la motorisation avec une boîte tiptronic à six rapports et la transmission intégrale permanente quattro. Le différentiel interponts autobloquant de la dernière génération qui équipe l’Audi Q7 assure une répartition du couple de 40 pour cent à l’avant et de 60 pour cent à l’arrière en situation normale. Le conducteur y trouve un supplément d’agilité et une précision directionnelle due à l’absence d’influences parasites en provenance de la transmission. La répartition équilibrée des charges sur essieux y contribue également.
Côté essence, la motorisation d’accès est un V6 aux cotes compactes de 3597 cm3 qui confère au SUV un bel élan grâce à ses 206 kW (280 ch) et à son couple de 360 Nm entre 2500 et 5000 tr/mn. Le Q7 3.6 FSI passe en 8,5 secondes à 100 km/h et atteint 225 km/h de vitesse maximale et même 230 km/h avec la suspension pneumatique adaptative. La consommation est de 12,7 litres aux cent.
Le V8 puise à ses 4163 cm3 de cylindrée 257 kW (350 ch) et un couple de 440 Nm à 3500 tr/mn. Doté d’une injection directe d’essence FSI, de quatre arbres à cames à calage variable en continu et d’une admission à flux piloté, il dispose de touts les atouts techniques d’un moteur hautes performances. Le 4.2 FSI amène l’Audi Q7 en 7,4 secondes à 100 km/h et le dote d’une vitesse maximale de 244 km/h (248 km/h). Consommation moyenne : 13,3 litres aux cent.
Le 3.0 TDI de 2967 cm3 a rampes communes et piézo-injecteurs débite une puissance élevée de 176 kW (240 ch) et un couple généreux de 550 Nm (2000 à 2250 tr/mn). Sa régularité et son silence de fonctionnement s’accompagnent d’un goût prononcé de l’économie  : le V6 se contente de 9,1 litres de gazole aux cent en moyenne. Les 8,5 secondes pour le sprint standard et une vitesse maximale de 210 km/h (216 km/h) attestent de ses potentialités.
Le V8 4.2 TDI mérite sa réputation de moteur d’exception : avec ses 240 kW (326 ch) puisés à une cylindrée de 4134 cm3, ce TDI est le plus puissant diesel dans le segment des SUV. Son couple irrépressible de 760 Nm (1800 à 2500 tr/mn) et son sens de l’économie font de l’Audi Q7 4.2 TDI une routière idéale. En dépit de performances impressionnantes qu’illustrent le sprint de 0 á 100 km/h 6,4 secondes et une vitesse maximale de 236 km/h, la consommation moyenne se limite à 11,1 litres aux cent.
Audi compte élargir la gamme des motorisations en la coiffant d’ici peu d’un moteur TDI de douze cylindres aux performances exceptionnelles ; il affiche une cylindrée de 5934 cm3, une puissance de 368 kW (500 ch) et un couple de 1000 Nm qui valent à l’Audi Q7 V12 TDI des qualités de maîtrise saisissantes. Le SUV toutes performances exécute le sprint de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes – comme une voiture de sport haut de gamme. Le limiteur intervient à 250 km/h. Ce moteur de six litres se contente pourtant d’une consommation moyenne de 11,3 litres aux cent, un chiffre étonnamment bas au regard de ses potentialités.

Efficience et propreté TDI

Audi lance l’Audi Q7 3.0 TDI ultra low emission, le diesel le plus propre au monde. Quelques mois avant le début de sa commercialisation prévue pour 2009 en Europe et aux États-Unis, ce TDI effectue un test d’endurance en territoire américain afin de prouver sa supériorité en termes d’agrément et de sobriété. En effet, l’Audi Q7 3.0 TDI ultra low emission est engagé dans l’Audi Mileage Marathon organisé du 5 au 20 octobre sur plus de 7700 kilomètres entre New York et Los Angeles. Son système d’épuration des gaz d’échappement abaisse jusqu’à 90 pour cent les émissions d’oxydes d’azote et satisfait ainsi aux exigences de la réglementation la plus sévère au monde, la norme californienne LEV II BIN 5. Les émissions du TDI ultra low emission sont déjà inférieures aux valeurs prévues pour la norme Euro 6 qui entrera en vigueur en 2014.


Les liaisons au sol

Q7_3_200Le châssis de l’Audi Q7 fait appel aux deux trains à des suspensions à double triangulation complexes. La plupart des composants sont en aluminium. Le SUV hautes performances joue de sa polyvalence avec aisance sur route comme hors chemin. Sa suspension est conçue pour lui assurer un comportement routier dynamique et un bon confort de roulage. De série, l’Audi Q7 dispose dans toutes ses versions de la direction Servotronic asservie à la vitesse. La voiture est livrée départ usine sur roues de 18 pouces en alliage léger (de 20 pouces sur l’Audi Q7 V12 TDI) ; toutes les versions peuvent également recevoir des roues de 19, 20 ou 21 pouces. Le contrôle de la pression de gonflage des pneumatiques est disponible en option (de série avec le V12 TDI).
De série sur les versions 4.2 TDI et V12 TDI, la suspension pneumatique adaptative avec amortissement piloté en continu fait partie du programme des options pour les autres modèles. La combinaison des deux volets suspension et amortissement en fait la synthèse idéale entre les qualités de maniement sportif et un confort à bord maximal. La garde au sol se règle sur cinq hauteurs de 150 mm à 240 mm (V12 TDI : 205 mm). Autre attribut de confort offert par ce système : l’abaissement de la hauteur du seuil de chargement afin de placer plus commodément les objets lourds dans le compartiment arrière.
Le contrôle de stabilité électronique ESP dispose de fonctions adaptées aux aptitudes du Q7 : assistance au démarrage en côte et à la descente ou encore mode offroad qui optimise la motricité et le freinage sur sol meuble. La fonction de stabilisation de l’attelage évite que la remorque ne chasse. Les freins sont taillés pour la performance avec quatre disques ventilés de grandes dimensions – 350 mm à l’avant et 330 mm à l’arrière. Les étriers avant sont du type à six pistons. L’Audi Q7 V12 TDI est équipé de série de freins à disque de céramique renforcés de fibres de carbone.


Les équipements

L’Audi Q7 est proposé départ usine pourvu de tous les équipements qui relèvent du standard dans la gamme supérieure. L’aide acoustique au stationnement Audi parking system facilite les manœuvres au conducteur. Le climatiseur automatique confort à 2 zones comporte les réglages de ventilation et de chauffage distincts aux places avant et une aération indirecte qui évite les courants d’air. Le MMI intègre un système audio avec huit haut-parleurs. Les modèles Audi Q7 4.2 FSI et 4.2 TDI disposent en outre du système FIS, du régulateur de vitesse et d’un volant multifonctions garni de cuir. Le pack Design Cuir avec chauffage des sièges avant et commande électrique du hayon relèvent également de la série sur ces deux versions.
L’esthétique de l’Audi Q7 V12 TDI crée une forte impression. En vue avant, les deux fois douze diodes blanches de ses feux diurnes annoncent son approche de loin. Elles sont placées sur le rebord supérieur des entrées d’air. Les clignotants ont donc déménagé pour venir intégrer les optiques bi-xénon. La grille chromée de la calandre Singleframe et le dispositif anti-encastrement en acier inox brillant affûtent le traitement de la face avant. Le nouveau bouclier avant rassemble les entrées d’air latérales pour les fondre en deux écopes de plus grand volume.
On note en vue latérale les éléments au look aluminium mat des rétroviseurs. Les arches de roues imposantes ont été élargies de 26 millimètres à l’avant et de 30 millimètres à arrière La bordure inférieure des portières est protégée par des baguettes au dessin marquant. L’entourage des glaces latérales et les baguettes de pavillon sont en aluminium mat. Les feux arrière se détachent sur un fond sombre. Le nouveau bouclier loge deux larges extrémités d’échappement ovales. L’anti-encastrement est en acier inox à l’arrière aussi. La peinture métallisée ou nacrée est proposée de série.
L’habitacle du plus puissant des Audi Q7 accueille d’emblée ses occupants avec les inserts aluminium de ses baguettes de seuil et ses moquettes en velours. Les éléments en carbone du tunnel de transmission lui confèrent une note de technicité. Ils peuvent être remplacés par du bois précieux. Les touches de commande de l’interface MMI, dont la supériorité a été établie lors de nombreux tests indépendants, offrent une surface argentée. Les aérateurs sont en aluminium, les pédales et le repose-pieds en acier. Le compteur va jusqu’à 310 km/h.
Les sièges sport à réglages électriques sont garnis de cuir Verano. L’accoudoir central confort et les appuis des contreportes sont également garnis de cuir. Les sièges avant et arrière sont chauffés. Un kit d’éclairage spécifique plonge l’habitacle dans une atmosphère lumineuse et discrète.
La luxueuse dotation de série comporte le volant sport multifonctions garni de cuir, les rétroviseurs extérieurs rabattables, le système de navigation à DVD, le système sound surround Bose avec changeur de cédéroms, la préparation pour mobile Bluetooth, l’alarme anti-vol et le contrôle de la pression de gonflage des pneumatiques, entre autres. Le hayon comporte une commande d’ouverture et de fermeture électrique et son design largement débordant sur les montants arrière ajoute une puissance supplémentaire à la poupe.
L’Audi Q7 propose en option des systèmes d’assistance de haute technologie : le système adaptive cruise control et ses radars régulent la vitesse et l’espacement ; sa fonction intégrée Audi braking guard avertit le conducteur si une collision avant menace. L‘Audi side assist est un assistant au changement de file qui fait également appel à la technologie radar et l’Audi lane assist assure la surveillance de la trajectoire latérale afin d’éviter que la voiture ne déborde inopinément de sa file. Aussi utile que confortable, l’Audi parking system advanced opère avec une rétrocaméra et aide le conducteur dans ses manœuvres de stationnement
Les options proposées comptent parmi les équipements les plus attirants le système sound de Bang & Olufsen, deux navigateurs, l’interface Audi Music AMI pour connecter un iPod, un module de réception numérique radio et TV, un téléphone de voiture Bluetooth et un système d’infodivertissement aux places arrière.
Le climatiseur automatique confort à quatre zones, le chauffage d’appoint, le système mains libres advanced key et le grand toit panoramique open sky system ajoutent au confort dans l’habitacle.
Le pack Cuir advanced englobe la sellerie de la planche de bord. Les optiques Xénon Plus et l’éclairage directionnel adaptive light améliorent la vision nocturne.


La gamme Q7 en bref

Audi Q7 3.6 FSI :
Moteur : Cylindrée 3597 cm3, Puissance 206 kW (280 ch) à 6200 tr/mn, Couple maxi 360 Nm à 2500 - 5000 tr/mn. Performances et consommation :
0 – 100 km/h 8,5 s, Vmax 225 km/h (avec adaptive air suspension 230 km/h), Consommation mixte 12,7 litres de Super Plus/100 km. Transmission : intégrale permanente quattro avec tiptronic à six rapports.
Audi Q7 4.2 FSI :
Moteur : Cylindrée 4163 cm3, Puissance 257 kW (350 ch) à 6800 tr/mn, Couple maxi 440 Nm à 3500 tr/mn. Performances et consommation :
0 – 100 km/h 7,4 s, Vmax 244 km/h (248 km/h), Consommation mixte 13,3 litres de Super Plus/100 km. Transmission : intégrale permanente quattro avec tiptronic à six rapports.
Audi Q7 3.0 TDI :
Moteur : Cylindrée 2967 cm3, Puissance 176 kW (240 ch) à 4000 - 4400 tr/mn, Couple maxi 550 Nm à 2000 - 2250 tr/mn. Performances et consommation :
0 – 100 km/h 8,5 s, Vmax 210 km/h (216 km/h), Consommation mixte 9,1 litres de gazole/100 km. Transmission : intégrale permanente quattro avec tiptronic à six rapports.
Audi Q7 4.2 TDI :
Moteur : Cylindrée 4134 cm3, Puissance 240 kW (326 ch) à 3750 tr/mn, Couple maxi 760 Nm à 1800 - 2500 tr/mn. Performances et consommation :
0 – 100 km/h 6,4 s, Vmax 236 km/h, Consommation mixte 11,1 litres de gazole/100 km. Transmission : intégrale permanente quattro avec tiptronic à six rapports.
Audi Q7 V12 TDI :
Moteur : Cylindrée 5934 cm3, Puissance 368 kW (500 ch) à 3750 tr/mn, Couple maxi 1000 Nm à 1750 - 2250 tr/mn. Performances et consommation :
0 – 100 km/h 5,5 s, Vmax 250 km/h (limiteur), Consommation mixte 11,3 litres de gazole/100 km. Transmission : intégrale permanente quattro avec tiptronic à six rapports.

 

Informations Mondial de l’Auto 2008

Audi_logo_440

Texte et photos : © Audi


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Audi A1
Audi S4, S4 Avant
Audi R8 Spyder V10 5.2 FSI quattro


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques