Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Voitures Diesel : révision après les grands froids

<< Retourner au Guide

 

L’engouement pour les voitures Diesel ne se dément pas. Partie de la France, cette tendance se retrouve, plus ou moins fortement, dans les autres pays d’Europe, du fait notamment des progrès importants réalisés par les constructeurs, en matière de performances et de niveau sonore du Diesel.

 

On dit aussi que le Diesel consomme moins (sans parler du prix du carburant), ce qui est vérifié, et que son entretien est plus réduit que celui d’un moteur à essence, ce qui est moins exact.En fait, pour être assuré qu’une voiture Diesel assure sans faillir son service très longtemps, il faut lui accorder quelques attentions spécifiques et régulières. C’est particulièrement le cas avant et après la période d’hiver, où les moteurs Diesel sont plus sensibles aux grands froids que ceux à essence.

Sensible à l’usage

Depuis le milieu des années 1980, les moteurs Diesel d’automobiles ont énormément progressé, d’abord avec la suralimentation avec inter-refroidissement, puis avec l’injection directe, apparue au tournant de 1990. Or, les performances autorisées par ces motorisations (parfois plus brillantes que celles des moteurs à essence de même puissance) incitent les automobilistes à les exploiter à fond ; notamment, l’appel fréquent aux capacités d’accélération nécessite une filtration parfaite du gazole, opposant le minimum d’inertie à son passage, quelle que soit sa température.

 

De plus, à régime maximum soutenu (sur autoroute), la pompe finit par absorber un carburant mélangé à la "mousse" du retour des injecteurs, où les millions de microbulles d’air peuvent saturer le filtre et y provoquer des "bulles" donnant un phénomène semblable à la percolation du carburateur sur les moteurs à essence (le "vapor-lock").

 

Vidange du filtre
Conseils Conduite 056 Diesel Froids 04 430
Placez un récipient sous le robinet de vidange et enfilez des gants de protection. Desserrez la vis de purge, puis tournez le robinet de vidange d’un demi-tour dans le sens des aiguilles d’une montre (vu par-dessus). Refermez le robinet dès que le combustible propre commence à s’écouler d’un jet continu puis revissez la vis de purge.

 


Les impuretés et leurs effets

Par grand froid, il faut éviter d’abandonner une voiture Diesel réservoir vide plus qu’à moitié, pendant une période assez longue : dès que la température se réchauffera, de l’eau se condensera sur les parois du réservoir et viendra polluer le gazole.
Pour la même raison, si vous gardez un jerrycan de secours, veillez à ce qu’il soit toujours plein : remplissez-le dès que vous en avez fait usage. L’eau en elle-même ne crée aucun problème de combustion (au contraire) mais, lorsqu’elle se trouve détendue en étant aspirée par la pompe d’injection, elle se transforme, à basse température, en cristaux de glace.
Les cristaux de glace obturent les injecteurs, donnant au moteur un fonctionnement "cahotant", et risquant même d’endommager les aiguilles des injecteurs.
La présence de bulles d’air dans le circuit de carburant peut avoir des effets analogues et provoquer le calage du moteur dès qu’on accélère un peu rapidement. Cet air résulte toujours d’un manque d’étanchéité dans le circuit.
Il importe d’en localiser rapidement l’origine : elle doit se traduire par une fuite de gazole. Examinez les canalisations et vérifiez le serrage des raccords.

 

Assurez-vous que le joint d’étanchéité de la cartouche du filtre à gazole a été remplacé et correctement serré. Plus la voiture est performante, plus il faut veiller à l’état du filtre, surtout après un long voyage à vitesse soutenue et en pleine charge. En effet, les gazoles "grands froids" contiennent divers produits "liquéfiants" qui ont la fâcheuse propriété d’agglomérer toutes les poussières en suspension dans le réservoir. En se collant sur le filtre, ces poussières accélèrent son colmatage et favorisent le passage des microbulles d’air contenues dans le réservoir et dues à la "mousse" créée par le retour du carburant non injecté.

 

Purge du circuit d’alimentation

Au cas où de l’air se trouve introduit dans le circuit d’alimentation en gazole, le moteur fonctionne par saccades et tient difficilement le ralenti. Il faut alors purger le circuit en agissant sur le levier d’amorçage de la pompe. L’opération doit obligatoirement s’effectuer après avoir laissé le moteur refroidir.

  • Placez un récipient sous le corps de filtre, afin d’y recueillir le gazole que l’opération va laisser échapper.
  • Desserrez la vis de purge (2). Lorsque le combustible sort sous forme d’un jet régulier et sans aucune bulle, rebloquez la vis.
  • Placez alors le récipient sous la pompe d’injection, pour y effectuer la même opération, en purgeant le circuit qui relie celle-ci au filtre Conseils Conduite 056 Diesel Froids 01 135
Conseils Conduite 056 Diesel Froids 02 135Conseils Conduite 056 Diesel Froids 03 135
1 La vis de purge se trouve sur le couvercle du filtre, à proximité du raccordement de la tuyauterie amenant le gazole depuis le réservoir ; manoeuvrez-la à l’aide d’un tournevis à large lame.2 Si vous ne ressentez aucune résistance en actionnant le levier d’amorçage, faites tourner le moteur d’un tour, en agissant sur la poulie de vilebrequin, par exemple.3 La vis de purge de la pompe d’injection se trouve généralement sur le raccord de la tuyauterie d’arrivée du gazole ; elle se manœuvre à l’aide d’une clé à pipe.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Entretien du moteur Diesel d’une voiture
Voitures Diesel : révision après les grands froids
Fiat 500


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques