Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Vidanger le circuit de refroidissement d’une Peugeot 205

<< Retourner au Guide

 

Contrairement à une idée étonnamment répandue, le liquide de refroidissement du moteur d’une voiture moderne n’est pas - et depuis longtemps déjà - composé simplement d’eau additionnée d’antigel. Il contient en effet des agents chimiques pour retarder le plus possible l’accumulation de tartre et pour éviter la corrosion interne du bloc moteur.

 

On conçoit alors qu’avec les années et les centaines de cyclages thermiques, qui le font passer de températures négatives jusqu’au voisinage de 100 °C, ce liquide perde progressivement de ses aptitudes à la protection du moteur et du radiateur (sans oublier l’aérotherme de chauffage de l’habitacle). Il est donc recommandé de prévoir un remplacement complet du liquide après environ 3 années d’utilisation, ou lorsque la voiture s’apprête à passer les 100 000 km.

 

Utilisez de préférence un liquide préconisé par le constructeur de la voiture ; ou un produit portant une référence de norme (NF ou DIN), ou bien couvert par une garantie de son fabricant. Mais ne vous hasardez pas à réaliser vous même votre mélange : la composition des joints du circuit, ainsi que de certains éléments en alliage d’aluminium ou de cuivre, peut prohiber la présence de produits chimiques qui peuvent provoquer une corrosion électrochimique.

 

Vidange du circuit
Commencez par ouvrir le bouchon du vase d’expansion. Vidangez ensuite d’abord le radiateur (1) ; lorsqu’il ne sort plus que quelques gouttes de celui-ci, passez à la vidange du bloc moteur (2). A chaque fois, placez un récipient assez grand pour recevoir tout le liquide usagé.
Mecanique 345 Refroidissement 205 01 210Mecanique 345 Refroidissement 205 02 210
1 Déposez en premier lieu le bouchon du radiateur (a), puis dévissez complètement le bouchon de vidange, situé à la base du faisceau (b).2 À l’aide d’une clé à douille, dévissez et déposez le bouchon de vidange du bloc-moteur (c).

 


Conditions de travail

Compte tenu de ce qui vient d’être expliqué sur la composition chimique du liquide de refroidissement, il faut s’abstenir formellement de rejeter le liquide usagé dans l’égout : ces rejets contribuent régulièrement à détruire les lits bactériologiques des stations d’épuration. Recueillez le liquide dans un vieux jerrycan en plastique et portez-le dans un garage ou à un point de collecte agréé (il en existe sur les parkings de certains hypermarchés).

 

De même, compte tenu des composés agressifs pour la peau, travaillez au minimum en portant des gants de ménage ; pour une intervention sur un circuit chaud, protégez-vous. Lorsque le circuit est complètement vide, profitez-en pour examiner toutes les durites, sans omettre celles qui alimentent l’aérotherme de chauffage ; remplacez celles qui paraissent en piteux état, ainsi que tous les colliers de serrage. Déposez également les thermostats et thermocontacts pour les examiner, puis remontez-les avec des joints neufs.

 

Remplissage
Défaites la fixation du vase d’expansion, déposez-le et fixez-le sur le capot, le plus haut possible, en veillant à ce que le capot soit bien calé (1). Déposez les bouchons du radiateur et du vase d’expansion, ainsi que les vis de purge (2).Versez du liquide neuf dans le radiateur, jusqu’à ce qu’un filet continu s’échappe par l’orifice de purge (p1) situé sur la durite aboutissant à la boîte à eau supérieure du radiateur ; replacez alors cette vis et serrez la. Terminez le remplissage du radiateur jusqu’au débordement ; reposez son bouchon. Remplissez le vase d’expansion jusqu’au repère de niveau "maxi". Lorsque le liquide s’en échappe en filet continu, reposez et serrez la vis de purge (p2) située sur la durite alimentant le radiateur de chauffage de cabine. Complétez le niveau du vase d’expansion jusqu’à ce qu’il dépasse d’environ 30 mm le repère "maxi" ; remettez le vase en place avec sa bride de fixation et reposez son bouchon.
Mecanique 345 Refroidissement 205 03 210Mecanique 345 Refroidissement 205 04 210
1 Dégagez le vase d’expansion de sa bride de fixation et fixez-le à l’aide d’un fil de fer passé dans une des échancrures de la tôle de doublure du capot.2 Dévissez complètement les deux vis de purge, en veillant à ne pas les perdre l’une d’elles se trouve à proximité du radiateur (p1) la seconde sur la durite alimentant l’aérotherme de chauffage de cabine (p2).

 

Dégazage
Mecanique 345 Refroidissement 205 05 100Assurez-vous que tous les bouchons et vis de purge sont bien serrés. Mettez le moteur en route et laissez-le tourner à un régime de 1 500 tr/mn environ, jusqu’à enclenchement du (ou des) motoventilateur ; laissez le alors revenir à son régime de ralenti. Lorsque le motoventilateur s’arrête, arrêtez le moteur. Déposez le bouchon du vase d’expansion, avec précautions pour ne pas risquer de vous ébouillanter la main. Desserrez le bouchon du radiateur, puis resserrez-le dès que le liquide s’écoule. Ouvrez alors les deux vis de purge, dans l’ordre p1 puis p2 (voir ci-dessus) ; refermez-le dès que le liquide s’en écoule en un filet continu, sans aucune bulle. Sortez le vase d’expansion de son logement et accrochez-le au capot (voir ci-dessus) puis versez du liquide dans le vase, jusqu’à 30 mm au-dessus du repère "maxi". Revissez le bouchon du vase d’expansion et replacez celui-ci dans sa bride de fixation.

 

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Purger le circuit de refroidissement d’une voiture
Purge du circuit de freinage d’une voiture
Peugeot RCZ


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques