Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Rotules et biellettes d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

Les rotules de direction et de suspension constituent les articulations du train avant. Elles ne doivent avoir aucun jeu pour que soient garanties les qualités de tenue de route de la voiture. La nécessité d’intervention sur les rotules se signale par des claquements sur les pavé ou quand on braque les roues brutalement.

Entretien des rotules

L’entretien des rotules de suspension est pratiquement inexistant sur les voitures modernes, puisqu’il se limite à une vérification régulière. Sur les voitures anciennes, toutes les rotules, de suspension et de direction, comportaient des graisseurs, et elles devaient être lubrifiées lors des révisions.

190_3_1_200 190_4_200

 

Les progrès réalisés dans le domaine des lubrifiants et celui des matériaux anti-friction ont permis de réaliser des rotules scellées et lubrifiées à vie, pour les voitures de grande série. La durée de vie de ces rotules est certes limitée, mais elle dépasse généralement 100 000 km.

 

Sur les voitures de luxe, généralement plus lourdes, les rotules subissent des efforts plus importants et doivent durer beaucoup plus longtemps, la qualité et la longévité de ces voitures étant supérieures. Leurs rotules comportent parfois des graisseurs qu’il faut garnir à l’aide d’une pompe à graisse après dépose des roues, si nécessaire, lors des révisions ou aux étapes kilométriques indiquées par le constructeur.

Contrôler le jeu des rotules

Sur les voitures ayant déjà parcouru plus de 100 000 km, il est important de vérifier le jeu des rotules et des articulations du train avant, surtout si la voiture présente des défauts de tenue de route en virage ou au freinage, Il est évidemment impensable de régler correctement et avec précision un train avant dont les articulations ont pris du jeu.
La méthode de vérification des rotules est à peu près identique pour toutes les voitures.

 

Le principe général est le suivant : le poids de la voiture ou l’effort des ressorts de suspension ont tendance à réduire ou à annuler les jeux. Il faut donc lever la voiture et, autant que possible, la supporter directement par l’intermédiaire des ressorts de suspension.

• Sur les voitures qui comportent un triangle ou un bras inférieur repoussé par un ressort hélicoïdal, ou fixé sur une barre de torsion, il faut placer le cric sous ce bras, ou triangle de suspension, pour supporter directement le poids de la voiture. La rotule du bras inférieur, le porte-moyeu, la rotule du bras supérieur et le bras lui-même, ou le triangle seront alors délivrés de la charge.

 


Sur les voitures à suspension avant de type Mac Pherson (cas le plus général), il est beaucoup plus difficile de décomprimer la suspension. Le seul moyen efficace consiste d’abord à lever la voiture, à la poser sur des chandelles et à enlever les roues avant ; il faut ensuite comprimer le ressort de suspension à l’aide d’un outil spécial appelé comprime-ressort pour empêcher le ressort délivré de toute charge, de se détendre et de repousser au maximum la suspension vers le bas, parfois jusqu’en butée.

 

Lorsque la suspension ne travaille plus et que le poids de la voiture est directement supporté, le jeu des rotules se manifeste. Il suffit de saisir le porte-moyeu à la main et de le secouer vigoureusement. Normalement, aucun jeu ne doit être perceptible. Certaines voitures sont équipées de rotules pourvues d’un ressort de rattrapage de jeu. Dans ce cas, il faut remonter la roue et utiliser une barre de fer de 1,50 m environ, appliquée entre le sol et la roue. En faisant levier vers le haut et latéralement, on aperçoit les jeux des rotules de suspension.

Remplacement

190_2_420

 

Le jeu des rotules de direction est plus facile à déterminer, puisque dès que la voiture est levée, il suffit de braquer le porte-moyeu de roue, à la main, dans un sens ou dans l’autre, tout en observant la rotule de direction. On peut également laisser la voiture posée sur ses roues et manoeuvrer le volant alternativement de droite et de gauche, par un quart de tour environ.

 

Sur la plupart des voitures, les rotules sont serties sur le triangle de suspension. Il faut donc remplacer l’ensemble de la pièce. Sur certaines voitures, la rotule inférieure est vissée dans le bras de suspension, mais avec un serrage très important, et un outil spécial est nécessaire pour la débloquer. Les arrache-rotules sont d’un coût minime et permettent un gain de temps appréciable. Il en existe pour les différents types de rotules.

190_1_420

Sur certaines voitures anciennes et sur certaines anglaises, les rotules sont démontables et réglables. Cette opération est assez longue, mais à la portée de l’amateur. Un kit de réparation comprenant les pièces d’usure, est disponible chez les concessionnaires et les instructions sont détaillées dans le manuel technique de la voiture.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Remplacement des rotules d’une voiture
Biellettes et rotules d’une automobile
Rotules et biellettes d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques