Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Rénover une boîte-pont Renault

<< Retourner au Guide

La boîte-pont Renault 352 a une architecture très classique, à laquelle Renault est resté fidèle pendant près de vingt ans. Cette boîte est très robuste et dépasse normalement les 100 000 km avant de présenter des symptômes d’usure sensibles grondement des roulements, craquement des vitesses.

Les premières évolutions à 5 vitesses ont cependant connu quelques problèmes de fiabilité, spécialement avec les moteurs Diesel (au couple plus important), jusqu’à ce que Renault les remplace par un dérivé de la boîte de R30.

 

La boîte-pont Renault type 352

 Niveau Avance 266 Boite pont Renault 01 430
La boîte-pont type 352 fut d’abord montée sur les Renault 20 TL/GTL à moteur de 1 647 cm³. Elle dérive directement de la boîte-pont type 336 de la Renault 16.
La version 352/76 équipe les Renault 18 TL et TS et les Fuego TL et TS à 4 vitesses.
Les versions TX/GTX de la Renault 20 sont équipées d’une boîte-pont dérivée du type 367 qui est monté sur les Renault 30. Les Renault 20 et Trafic Diesel ont également ce type de boîte-pont, avec une pignonerie, des synchros et un couple conique renforcés. Elle a une architecture "inversée" : l’axe de sortie du différentiel est juste au-dessus de l’arbre d’entrée de boîte.

Dépose de la boite de vitesses

  1. Débranchez la batterie. Vidangez la boîte de vitesses. À l’aide de petits bastaings ou de tubes, entretoisez entre les bras inférieurs de suspension et l’axe inférieur d’amortisseur. Levez l’avant de la voiture au cric et calez-le sur des chandelles, en vous assurant que les entretoises restent bien en place sur le véhicule roues pendantes. Défaites les fixations de la tubulure d’échappement sur le collecteur. Déposez les boulons de fixation supérieure de la boîte sur le moteur, puis les pattes de maintien des câblages et les boulons de fixation supérieure du démarreur.
  2. Otez les deux vis de fixation du module filtrant et débranchez le câble de débrayage. Chassez les goupilles de fixation des joints internes des demi-arbres de transmission sur les planétaires. À l’aide d’un arrache-rotules, déposez, de chaque côté : la rotule supérieure de suspension et la rotule de direction. Basculez les porte-fusées pour dégager les transmissions des planétaires.
  3. Déposez la tôle support de PMH puis débranchez le câble de tachymètre et la commande de vitesses. Calez sous le carter de la boîte un cric en interposant une cale en bois. Otez les vis de fixation inférieures de la boîte sur le moteur. Descendez doucement la boîte au cric, en veillant à ce qu’elle ne frotte pas sur la traverse avant entre les longerons : il est formellement interdit de déposer cette traverse.

 


Ouverture de la boîte de vitesses

Il importe d’opérer avec ordre, disposez sur l’établi des boîtes numérotées, où vous rangerez, dans l’ordre des opérations de dépose, tous les organes de la boîte. Des photos, prises à chaque opération et classées dans l’ordre, vous aideront pour le remontage.

  1. Déposez le contacteur de feux de recul s’il y en a un.
  2. Calez la boîte sur deux gros "V" en bois. Enlevez les vis de fixation du carter d’embrayage et déposez celui-ci. Déposez de même le carter arrière. Déposez l’entretoise et les cales de réglage des roulements de l’arbre primaire. Enlevez les arrêtoirs des écrous de réglage du différentiel débloquez et déposez ces écrous. Dévissez les boulons assemblant les demi-carters et séparez ceux-ci.
  3. Déposez, dans l’ordre : le différentiel, le train secondaire et l’ergot d’arrêt de la cage extérieure du roulement biconique, l’arbre primaire rangez ces éléments avant d’intervenir sur chacun d’eux.

 

 Déshabillage des demi-carters
Niveau Avance 266 Boite pont Renault 04 080À l’aide d’un tube d’un diamètre légèrement inférieur à celui de l’alésage, chassez la cuvette de roulement de chacun des demi-carters.
Déposez ensuite les joints d’étanchéité et les écrous de réglage.

 


Démontage des fourchettes

  1. Commencez par la fourchette commandant le baladeur 3ᵉ/4ᵉ. Chassez la goupille élastique qui retient la fourchette sur son axe et sortez celui-ci, en récupérant au passage la bille et le ressort de verrouillage, ainsi que le petit disque de verrouillage situé entre les axes des fourchettes de commande. Procédez de la même manière pour la fourchette de 1re/2ᵉ après avoir engagé la première et reculé au maximum l’axe de marche AR, du côté biellette de commande.
  2. Déposez ensuite le sélecteur de marche AR et l’axe de marche AR. À l’aide d’une pince à circlips, ou en faisant levier avec un petit tournevis, extrayez le circlip qui maintient le pignon de marche AR. Déposez l’axe et sortez, au fur et à mesure le pignon, la rondelle de friction et le guide, avec sa bille et son ressort de verrouillage.
  3. Sur chacun des demi-carters, chassez les cuvettes des roulements à l’aide d’un tube d’un diamètre inférieur d’un millimètre environ à celui de leur alésage. Déposez ensuite les joints d’étanchéité des écrous de réglage. Rangez, au fur et à mesure, dans une boîte à part, toutes les petites pièces à remplacer systématiquement (circlips, joints, goupilles), en notant leur utilisation sur une étiquette attachée à chacun d’eux. Cette précaution simplifiera l’achat des pièces neuves. Pour faciliter le travail ultérieur, nettoyez avec de vieux chiffons le cambouis qui macule les ensembles de pignonerie et l’intérieur des demi-carters.

 

Démontage des fourchettes

Chassez la goupille élastique qui retient la fourchette de 3ᵉ/4ᵉ (1) et récupérez l’axe, la fourchette, ainsi que la bille et le ressort de verrouillage. Retirez le disque de verrouillage qui se trouve entre les axes. Engagez la 1re et reculez l’axe de marche AR au maximum, du côté commande. Chassez la goupille élastique de la fourchette de 1re/2ᵉ (2) ; récupérez l’axe, la fourchette et le système de verrouillage (bille et ressort). Déposez le sélecteur et l’axe de marche AR.

Niveau Avance 266 Boite pont Renault 02 1501 À l’aide d’un chasse-goupilles spécial, chassez la goupille élastique tirez l’axe de la fourchette et récupérez celle-ci, sans perdre le petit disque qui se trouve entre les deux axes (flèche).
Niveau Avance 266 Boite pont Renault 03 1502 Chassez la goupille élastique qui maintient la fourchette de 1re/2 sur son axe et récupérez-les tous les deux.

 


Démontage de la pignonerie

Travaillez d’abord sur l’arbre primaire. Déposez les cuvettes des roulements, ainsi que la rondelle de réglage. Chassez la goupille élastique du manchon qui relie arbre d’entrée et arbre primaire et séparez les deux arbres ; rangez le manchon avec l’arbre d’entrée. Équipez les mors de l’étau de mordaches en plomb ou en cuivre. Serrez l’arbre primaire verticalement, en le prenant sur le pignon de marche AR.

 

Démontage de l’arbre primaire

Déposez les cuvettes des roulements, ainsi que la rondelle de réglage. Chassez la goupille élastique qui assemble les arbres d’embrayage et primaire (1). Commencez par extraire le roulement du côté différentiel (2). Retournez l’arbre dans l’étau et extrayez le deuxième roulement selon la même procédure.

Niveau Avance 267 Boite pont Renault 01 1001 Séparez l’arbre d’embrayage de l’arbre primaire en chassant la goupille élastique pour faciliter l’opération, posez l’arbre sur deux cales en bois entaillées en "V".
Niveau Avance 267 Boite pont Renault 02 1002 Dans un étau muni de mordaches, prenez l’arbre par le pignon de marche AR et extrayez le roulement du côté différentiel, à l’aide d’un extracteur.

 

  1. Commencez par déposer le roulement conique qui se trouve au sommet (côté différentiel), à l’aide d’un extracteur de roulements. Retournez l’arbre dans les mors de l’étau et déposez, de la même façon, le deuxième roulement conique d’extrémité. Rangez les roulements déposés avec les pièces à remplacer, en notant leur affectation, et placez l’arbre primaire dans une boîte à part. Passez à l’arbre secondaire.
  2. Serrez-le verticalement dans l’étau, en prenant la denture du pignon de première dans les mordaches : la vis d’entraînement du flexible de tachymètre se trouve en haut. Engagez la première vitesse. Ôtez le freinage de la vis de tachymètre et débloquez celle-ci à l’aide d’une clé à fourche extraplate ; si nécessaire, enfilez-la dans un tube pour accroître le couple de desserrage. Déposez maintenant, et dans cet ordre : le roulement biconique, la rondelle de réglage de la distance conique, le pignon de 4ᵉ et son anneau de synchro, le baladeur du synchro de 3ᵉ/4ᵉ après avoir repéré sa position par rapport au moyeu (par un trait de vernis à ongle, par exemple) ; enfin sortez et récupérez les clavettes.
  3. À l’aide d’une presse, ou d’un solide décolleur équipé d’une potence longue, extrayez le moyeu du synchro de 3ᵉ,4ᵉ .Pour faciliter l’extraction, vous pouvez le chauffer légèrement à la flamme d’un gros briquet (jamais au chalumeau). Déposez ensuite : la longue clavette qui maintient les rondelles d’arrêt des pignons, la rondelle d’arrêt du pignon de 3ᵉ le pignon de 3ᵉ avec son anneau de synchro. Poursuivez le déshabillage de l’arbre en déposant : la rondelle d’arrêt du pignon de 2ᵉ le pignon de 2ᵉ et son anneau, puis le baladeur du synchro de 1re/2ᵉ (toujours après avoir repéré sa position par rapport au moyeu) et enfin la rondelle d’arrêt du moyeu de synchro de 1re/2ᵉ.

 

Démontage de l’arbre secondaire
Prenez l’arbre verticalement dans un étau, par le pignon de première et engagez la première vitesse ; puis dévissez la vis du tachymètre (1). Déposez ensuite, dans l’ordre le roulement biconique, la rondelle de réglage de la distance conique, le pignon de 4et son anneau de synchro, le baladeur de synchro de 3ᵉ/4ᵉ (après avoir repéré sa position par rapport au moyeu) et enfin les clavettes.
Extrayez le moyeu de synchro de 3ᵉ/4ᵉ à la presse, ou à l’aide d’un puissant décolleur à potence (2).
Déposez la clavette qui maintient les rondelles d’arrêt des pignons (3) ; puis la rondelle d’arrêt du pignon de Y et le pignon lui-même avec son anneau. Poursuivez en déposant la rondelle d’arrêt du pignon de 2ᵉ, le pignon et son anneau puis le baladeur de synchro 1re/2ᵉ et la rondelle d’arrêt de son moyeu. Le moyeu de synchro de 1re/2ᵉ s’extrait comme le précédent. Terminez le déshabillage de l’arbre en déposant le synchro et la rondelle d’arrêt du pignon de 1re, puis ce pignon lui-même.
Niveau Avance 267 Boite pont Renault 04 1201 Dans un étau aux mors équipés de mordaches en plomb, serrez le pignon de premiere. La premiere vitesse étant enclenchée, défreinez la vis de tachymètre qui se trouve à l’extrémité de l’arbre. Dévissez celle-ci à l’aide d’une clé à fourche extraplate de 32 mm.
Niveau Avance 267 Boite pont Renault 03 1202 Engagez les lames du décolleur entre le moyeu de aynchro et le pignon qui se trouve juste en dessous. Posez le décolleur sur les équerres du tablier de la presse et chassez le moyeu de synchro.
Niveau Avance 267 Boite pont Renault 05 1203 À l’aide d’une pince à becs effilés, ou en faisant levier avec un petit tournevis, extrayez la clavette de la rainure de l’arbre.

 

Extrayez le moyeu de synchro de 1re/2ᵉ. Retirez l’anneau de synchro de 1re la rondelle d’arrêt du pignon de 1re puis ce pignon lui-même. Munissez la cage extérieure du roulement qui reste à l’extrémité de l’arbre cannelé (côté pignon d’attaque du différentiel) d’un cavalier de retenue, pour éviter la perte des rouleaux de ce roulement conique. Déposez les deux vis de fixation de la couronne du différentiel (diamétralement opposées) et extrayez les deux roulements de sortie du différentiel. Terminez en démontant les éléments du carter AR, après avoir chassé les goupilles de fixation du doigt de commande sur l’axe. Nettoyez soigneusement toutes les pièces démontées et réutilisables.

Pour éviter d’avoir à réintervenir trop tôt sur la boîte, mieux vaut remplacer systématiquement toutes les pièces d’usure : bagues de synchros et roulements. Remplacez également les pignons dont les dents sont écornées ou portent des rayures sur leurs flancs. L’examen des pièces révèle mieux leurs défauts si vous les éclairez en lumière rasante avec une lampe puissante, après avoir décapé leur surface à l’aide d’un chiffon imbibé de trichiorétylène.

Si le pignon d’attaque ou son roulement à rouleaux est détérioré, il faut remplacer l’ensemble en respectant le tableau d’appariement ; mais vous pourrez réutiliser les moyeux baladeurs. Si cet ensemble est bon, mais que les moyeux baladeurs sont détériorés, remplacez ces derniers uniquement. Si la couronne du couple conique est détériorée, mieux vaut changer le différentiel complet. Il en va de même si un organe interne du différentiel est trop usé, car la rénovation du différentiel est une opération extrêmement délicate.

 

Démontage du carter arrière
Niveau Avance 268 Boite pont Renault 02 430
Chassez les deux goupilles élastiques de fixation du doigt de commande sur son axe. Tirez l’axe en le prenant par la biellette d’extrémité et récupérez, au fur et à mesure : le ressort, les deux bagues, le doigt de commande et le soufflet. Déposez également le joint d’étanchéité logé dans le passage de l’axe dans le carter : ce joint sera systématiquement remplacé. Enfin, desserrez la vis de fixation de la vis du tachymètre et déposez celle-ci avec son joint, également à changer.

 


Réparation des synchros

Le moyeu et le baladeur de chaque synchro sont appariés. Avant de monter un synchro neuf, repérez la position des deux éléments entre eux, à l’aide de repères tracés au crayon gras.
Pour le synchro de 1re/2ᵉ, tracez ce repère du côté du chanfrein du baladeur, afin qu’il reste visible après le montage du moyeu.

Si vous réutilisez un synchro, séparez ses deux éléments et nettoyez-les avant de les réassembler.

  • Pour réassembler le synchro de 1re/2ᵉ. Il faut chauffer son moyeu sur une plaque chauffante portée à 250 °C ; y laisser le moyeu pendant 15 min pour que la pièce atteigne cette température à cour.
  • Pour le synchro de 3ᵉ/4ᵉ, placez d’abord sur le moyeu les 3 clavettes et les deux ressorts, en respectant le positionnement de ces derniers, ainsi que celui du baladeur.

 

Remplacement des roulements du différentiel

Niveau Avance 268 Boite pont Renault 01 120Il est recommandé de prévoir le remplacement systématique des roulements des arbres de sortie du différentiel, souvent très sollicités sur une traction avant. Cette opération, qui n’impose pas d’ouvrir le différentiel lui-même, est relativement facile. La dépose des deux roulements coniques de sortie du différentiel s’effectue à l’aide d’un extracteur de roulements à deux griffes, à prise extérieure le différentiel étant maintenu en serrant sa couronne dans un étau muni de mordaches en plomb.

 


Remontage des arbres

Commencez le remontage de l’arbre secondaire en plaçant le ressort de synchro sur le pignon de 1re de façon qu’il masque les 3 encoches. Sur le pignon d’attaque, équipé de son roulement, montez le pignon de 1re avec son anneau et la rondelle d’arrêt de ce pignon arrêtez la rondelle à l’aide d’une fausse clavette. Déposez maintenant le cavalier de maintien de la cage extérieure du roulement. Chauffez le moyeu de synchro 1re/2e à 250°C et enfilez-le sur l’arbre du pignon d’attaque, en respectant sa position. Emmanchez-le à la presse.

Pour accélérer le refroidissement, vous pouvez souffler l’assemblage à l’aide d’un gonfleur ; mais ne l’aspergez surtout pas d’eau. Montez le baladeur du synchro de 1re/2e, en veillant à placer le chanfrein du côté du pignon de 2ᵉ et à faire coïncider son repère d’appariement avec celui du moyeu. Enfilez la rondelle d’arrêt du moyeu, en la faisant tourner pour amener ses cannelures en face de celles de l’arbre du pignon d’attaque.

 

Remontage de l’arbre secondaire
Remontez, sur le pignon d’attaque : le pignon de 1re avec son synchro, puis sa rondelle d’arrêt, arrêtée avec une fausse clavette. Otez le cavalier de maintien de la cage extérieure du roulement. Chauffez le moyeu de 1re/2ᵉ et placez-le sur le pignon d’attaque ; puis emmanchez-le (1). Déposez la fausse-clavette. Placez le baladeur du synchro de de 1re/2ᵉ, la rondelle d’arrêt du moyeu et le ressort de synchro surie pignon de 2ᵉ puis le pignon de 2ᵉ, son anneau, et sa rondelle d’arrêt. Procédez de même avec le pignon de 3ᵉ et son anneau avant de placer la clavette des rondelles d’arrêt. Emmanchez le pignon de 3ᵉ/4ᵉ. Placez le pignon de 4ᵉ avec son anneau et la rondelle de réglage de la distance conique puis le roulement biconique. Montez enfin la vis de tachymètre (2).
Niveau Avance 269 Boite Pont Renault 01 1001 À l’aide d’une presse, emmanchez le moyeu jusqu’à ce qu’il vienne en butée sur la rondelle d’arrêt ; veillez à maintenir l’anneau de synchro bien centre les pattes doivent rester au-dessous du niveau de la rondelle d’arrêt. Ne relâchez la pression de la presse que lorsque le moyeu est complètement refroidi.
Niveau Avance 269 Boite Pont Renault 02 1002 Prenez l’arbre dans un étau muni de mordaches, par le pignon de 1re. Engagez la 1re Vissez la vis de tachymètre et bloquez-la à l’aide d’une clé dynamometrtique munie d’une fourche extra-plate de 32 mm ; ne a freinez pas encore.

 

Placez le ressort de synchro sur le pignon de 2ᵉ, de la même façon que celui du pignon de 1re. Montez ensuite le pignon de 2ᵉ et son anneau. Placez la rondelle d’arrêt, toujours en faisant coïncider ses cannelures et celles de l’arbre. Procédez de même pour monter le pignon de 3ᵉ et son anneau, puis sa rondelle d’arrêt. Repérez une des cannelures de l’arbre possédant un orifice de graissage et insérez dans cette cannelure la clavette de maintien des rondelles d’arrêt. À la presse, montez le synchro de 3ᵉ/4ᵉ jusqu’à ce qu’il vienne en butée sur la rondelle d’arrêt du pignon de 3ᵉ et en veillant à orienter l’encoche du moyeu côté pignon de 3ᵉ et face à la clavette d’arrêt.

Assurez-vous que les 3 encoches de l’anneau de synchro coincident exactement avec les 3 clavettes. Placez le pignon de 4e avec son anneau, puis la rondelle de réglage de la distance conique, récupérée lors du démontage. Montez enfin le roulement biconique et la vis de tachymètre ; bloquez celle-ci au couple de 10 à 12 m.daN, mais ne la freinez pas encore. Le remontage de l’arbre primaire consiste d’abord à emmancher à la presse ses deux roulements. Placez ensuite les cuvettes de ces roulements, puis la rondelle de réglage de la distance conique, récupérée lors du démontage. Cette rondelle ne sera remplacée que si la mesure de distance conique en démontre la nécessité.

 

Remontage du différentiel
Niveau Avance 270 Boite Pont Renault 01 430
Niveau Avance 270 Boite pont Renault 02 120N’ouvrez le différentiel que si vous constatez une usure anormale des dentures de ses satellites. Si la couronne à denture hypoïde est usée, mieux vaut remplacer complètement le différentiel. Ce remplacement s’impose également si le pignon d’attaque doit être remplacé, car pignon et couronne sont appariés .
Cependant, si vous rénovez également le différentiel, réutilisez d’abord la rondelle d’épaisseur 1,96 à 2 mm. La rondelle d’épaisseur supérieure ne sera utilisée que si la mesure du jeu d’engrènement révèle un jeu excessif. Trempez les planétaires dans de l’huile de boîte avant de les mettre en place. Assemblez en posant la couronne sur le boîtier à l’aide de vis indesserrables neuves, bloquées au couple.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Rénover les arbres de transmission des Renault
Renault Francfort 2013 : émotion du design et passion de l’innovation
Renault Espace crossover 2015


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques