Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Rénover la suspension avant d’une Peugeot 205

<< Retourner au Guide

 

Dès son apparition en 1994, la Peugeot 205 s’est vite octroyée la première place sur le marché français. Elle sera produite jusqu’en 1998, à plus de 5 millions d’exemplaires. Sa suspension avant, de type MacPherson, reprend celle de la Peugeot 104 ; mais elle a subi diverses évolutions, dont la principale concerne les modèles les plus motorisés (voir ci-dessous).

 

On admet que la suspension avant de la 205 constitue un très bon compromis entre confort et tenue de route (on n’en dira pas autant de la suspension arrière). Veiller à lui conserver ses qualités d’origine sert donc non seulement le confort des occupants, mais également - on l’oublie trop souvent - leur sécurité.

 

Il s’agit d’un train à jambes de force McPherson relativement classique, qui présente certaines astuces simplifiant les interventions. La rénovation de cette suspension ne présente donc pas de difficulté majeure pour un mécanicien amateur, à condition d’utiliser les outillages adéquats et de travailler avec ordre et méthode.

 

Deux architectures

Le train AV des Peugeot 205 est un McPherson assez classique ; mais il se présente avec deux architectures différentes, selon les motorisations, qui correspondent au type de disques de frein : si, sur la plupart des modèles le guidage inférieur de la jambe est assuré par un bras, ce rôle est confié à un triangle sur les versions les plus performantes (équipées de disques ventilés à l’AV). A noter que la disposition des demi-arbres de transmission s’en trouve modifiée. De plus, sur les modèles à disques pleins équipés en monte 165/70 x 13 et supérieure, le corps d’amortisseur comporte un embouti spécifique entre la coupelle inférieure du ressort et le pivot.

 Mecanique 339 Suspension AV 205 02 210Mecanique 339 Suspension AV 205 01 210 
Disques ventilésDisques pleins

 


Remplacer l’amortisseur

L’intervention la plus courante consiste à remplacer les amortisseurs. Toutes les marques proposent des jambes-amortisseurs adaptées aux divers modèles de 205. Assurez-vous de bien acheter un jeu d’amortisseurs correspondant exactement à votre véhicule, et n’oubliez pas qu’il faut toujours remplacer les deux, même si un seul s’avère hors tolérances. L’opération nécessite la dépose complète des deux jambes de force. Il est judicieux d’utiliser un compresseur de ressort universel qui restera en place sur le ressort jusqu’à la repose après remplacement de l’amortisseur.

 

Dépose de la jambe de force
Levez avant de la voiture et calez les deux côtés sur des chandelles. Déposez les roues avant. Placez le cric sous le pivot, en interposant une cale en bois, et levez-le pour comprimer le ressort. Mettez en place le compresseur de ressort universel. Débloquez, sans les déposer, les 3 écrous de la coupelle supérieure (1). Déposez le boulon qui ferme la pince retenant le pied de l’amortisseur dans le pivot de roue. Insérez l’écarteur spécial (2) et ouvrez la pince (3). Retenez le pivot à l’aide d’un fil de fer, puis déboîtez le pied d’amortisseur (4). Déposer les 3 écrous de la coupelle, avec leurs rondelles, puis sortez la jambe McPherson en la faisant basculer dans le passage de roue.
Mecanique 339 Suspension AV 205 04 100Mecanique 339 Suspension AV 205 05 100
1. Desserrez dun tour environ les 3 écrous Nyistop qui retiennent la tête de jambe McPherson sur la doublure d’aile ils ne seront déposés qu’après avoir libéré la pince qui retient le pied de jambe.2. Placez l’écarteur McPherson (E) dans l’ouverture de la pince du pivot, qui enserre le pied de jambe, son manche étant placé vers le bas.
Mecanique 339 Suspension AV 205 06 100Mecanique 339 Suspension AV 205 07 100
3. Levez le manche de l’écarteur McPherson (E) d’un mouvement franc et ferme : il se verrouille automatiquement en position lorsque la pince du pivot est ouverte à son maximum.4. Pour éviter de déboîter l’arbre de transmission, reliez le pivot de roue au berceau porte-moteur avec un morceau de fil de fer. Redescendez alors le cric calé sous le pivot et, tout en maintenant l’écarteur en place d’une main, poussez avec l’autre main le disque vers le bas, afin de déboîter complètement le pied de l’amortisseur hors de la pince du pivot.

 


Conseils opératoires

Si, pour déposer les deux jambes de force, il faut placer lavant de la voiture sur deux chandelles, vous devez reposer au sol la roue opposée à celle dont vous remontez la jambe de force, de manière à profiter de l’effort de la barre antiroulis pour remboîter le pied d’amortisseur dans la pince du pivot de roue. Il faut donc d’abord déposer une jambe, les deux roues étant levées, puis la replacer avec son amortisseur neuf, et remonter la roue correspondante ; descendez alors cette roue au sol, l’autre côté restant levé et procédez au remplacement du deuxième amortisseur.

 

Avant de bloquer (au couple spécifié) les écrous des boulons fermant les pinces des pivots, ainsi que les 3 écrous fixant chaque tête de jambe de force sur la doublure d’aile, replacez les deux roues de la voiture au sol, vérifiez que les pieds des amortisseurs sont bien engagés à fond dans les pivots, et secouez l’avant de haut en bas deux ou trois fois. Ces écrous, de type "Nylstop", ne doivent jamais être réutilisés après desserrage : remplacez-les.

 

Remontage d’une jambe de force
Passez la jambe par l’intérieur du passage d’aile et amenez la coupelle supérieure en place à intérieur de la doublure. Placez les rondelles et vissez 3 écrous Nylstop neufs, sans les bloquer. Levez la voiture au cric et redescendez-la après avoir retiré l’une des chandelles (1). Terminez l’emboîtement du pied d’amortisseur en agissant sur le moyeu de roue (2) ; puis reposez la vis de fermeture de la pince de pivot, avec un écrou neuf (3). Remontez la roue et reposez la voiture au sol. Assurez-vous que le pied de l’amortisseur est correctement emboîté avant de bloquer tous les écrous à la clé dynamométrique (4).
Mecanique 340 Suspension AV 205 02 210Mecanique 340 Suspension AV 205 01 210
1 En reposant au sol la roue opposée au côté où vous montez la jambe de force, vous bénéficierez de l’action de la barre antiroulis pour mieux assembler le pied de l’amortisseur dans le pivot.2 Engagez l’amortisseur dans la pince du pivot, maintenue béante à laide de l’écarteur ; prenez le disque à deux mains et levez-le d’un coup sec pour bien engager le pied d’amortisseur en butée. Relâchez l’écarteur et coupez le fil de fer qui retenait le pivot.
Mecanique 340 Suspension AV 205 03 210Mecanique 340 Suspension AV 205 04 210
3 Engagez la vis dans la pince du pivot et vissez un écrou Nyistop neuf ; serrez-le sans encore le bloquer.4 Le pied de l’amortisseur doit venir en butée dans le pivot ; dans le cas contraire, desserrez l’écrou et appuyez des deux mains sur l’aile pour enfoncer la suspension : l’amortisseur une fois bien en place, bloquez l’écrou au couple.

 


 

Remplacement d’un ressort
Portez la jambe de force déposée sur l’établi et serrez sérieusement le compresseur de ressort dans l’étau (1). Comprimez légèrement le ressort, puis desserrez la fixation de la tète d’amortisseur (2). Déposez l’écrou avec sa rondelle et la coupelle d’appui qui se trouve dessous. Serrez encore un peu le compresseur et déposez la cartouche d’amortisseur. Relâchez doucement le compresseur juquà ce que le ressort soit totalement détendu, afin de le sortir avec la butée d’attaque de l’amortisseur. Au remontage, veillez à bien respecter l’ordre d’assemblage du ressort avec les composants d’assemblage de la tête de jambe de force (3). Placez l’ensemble dans le compresseur et serrez-le légèrement. Réassemblez la butée (4) et montez-la sur l’amortisseur. Comprimez le ressort, de manière à pouvoir mettre l’amortisseur en place. Replacez l’ensemble de la jambe de force, toujours maintenue dans le compresseur, sur la voiture. Après avoir serré à la main les 3 écrous Nylstop, bloquez l’écrou de la tête d’amortisseur (5), à 4,5 m.daN s’il s’agit d’un écrou Nylstop et 7 m.daN pour un écrou pincé".
Mecanique 340 Suspension AV 205 05 120 1 Placez un écrou sur chacun des trois goujons du support supérieur de fixation de la jambe de force, avant de prendre le ressort dans le compresseur il s’agit ici dun compresseur d’étau, qui se place horizontalement et prend le ressort entre ses spires extrêmes.
 Mecanique 340 Suspension AV 205 06 1202 Maintenez écrou de s tête d’amortisseur à laide d’une clé à fourche de 22 mm, et débloquez le petit écrou de la tige d’amortisseur avec une clé 6 pans mâle de 7 mm déposez ensuite l’écrou de 22 mm.
 Mecanique 340 Suspension AV 205 07 1203 Empilez sur le ressort, dans l’ordre : la coupelle d’appui supérieure (a), la butée (b), la coupelle de butée (c), le tampon (d) et le support de fixation (e).
Mecanique 340 Suspension AV 205 08 120 4 Insérez la butée dans le soufflet, en veillant à placer le plus gros diamètre vers l’intérieur du soufflet montez cet ensemble sur la tige d’amortisseur et enfilez la rondelle par dessus.
Mecanique 340 Suspension AV 205 09 120 5 Engagez les 3 goujons dans les trous de la doublure d’aile et vissez les écrous Nylstop, sans les bloquer bloquez l’écrou à tête 6 pans creux de la tige d’amortisseur, puis bloquez le gros écrou de la tête d’amortisseur à la clé dynamométrique.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Révision des suspensions arrière d’une voiture
Réparer l’avant de la carrosserie d’une Citroën GSA
Rénover la suspension avant d’une Peugeot 205


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques