Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Remplacer une pompe à eau de voiture

<< Retourner au Guide

Système de refroidissement

La pompe à eau se situe au cour même du circuit de refroidissement du moteur de votre voiture. Son rôle est de faire circuler le liquide de refroidissement du moteur vers le radiateur, et retour (elle alimente également le radiateur de chauffage). Entraînée à vitesse égale du moteur par la courroie de ventilateur, c’est un organe fiable, ne demandant que peu ou pas d’entretien.

 

Les automobiles de la génération précédente possédaient souvent un graisseur destiné à lubrifier le roulement de l’axe de la pompe à eau, alors que les véhicules actuels sont équipés de roulements étanches graissés à vie. C’est pourquoi la plupart des automobilistes actuels n’ont presque jamais à s’en préoccuper.

 

01 pompe a eau 21002_pompe_a_eau_210
1 Commencez par retirer le bouchon du radiateur afin de permettre au liquide de s’écouler plus librement.2 Si votre voiture ne possède pas de robinet de vidange, démontez la Durit inférieure du radiateur.

 

Si, toutefois, votre pompe à eau est susceptible de vous donner des ennuis, ceux-ci peuvent être de trois types

  • Premièrement, une forte corrosion des aubes du rotor, généralement en fonte, qui entraîne une mauvaise circulation de l’eau, et par là-même un échauffement exagéré du moteur, (notons que les pompes à eau des voitures plus anciennes possédaient des rotors en bronze ou en laiton, ce qui évitait ce genre d’ennuis). Cependant, avant de conclure à un mauvais état du rotor, assurez-vous d’abord que cette surchauffe n’est pas due à un manque d’eau dans le circuit de refroidissement ni à un thermostat défectueux, qui reste fermé en permanence.
  • Deuxièmement, un jeu excessif des roulements, indiqué par un claquement caractéristique. Vous pouvez vous en assurer facilement en saisissant les pales du ventilateur et en leur imprimant un mouvement de droite à gauche : si vous décelez le moindre jeu, les roulements sont à remplacer. Si votre voiture possède un ventilateur électrique, il faudra alors saisir la poulie d’entraînement de la pompe pour en tester le jeu. Notons, là encore, que sur les voitures plus anciennes, il était possible de démonter la pompe pour en changer les roulements, alors que la majeure partie des pompes actuelles doivent être remplacées dans leur ensemble.
  • Enfin troisièmement, le joint de l’axe du rotor peut se mettre à fuir. Cette troisième cause est très souvent une conséquence de la seconde. Comme précédemment, il faut que vous sachiez si votre pompe à eau est démontable ou non. Si elle l’est, vous pourrez alors acheter un kit de réparation chez votre concessionnaire habituel, ce qui vous permettra d’effectuer la réparation vous-même (le kit comprend généralement le rotor, le joint torique, l’axe et ses roulements). Certains constructeurs fournissent aussi des pompes à eau en échange standard qui ne coûtent guère plus cher qu’un kit de remise en état ; aussi, renseignez-vous avant d’entreprendre quoi que ce soit.

 


Démontage de la pompe à eau

Commencez par vidanger le liquide de refroidissement dans un récipient quelconque. Pour cela, retirez le bouchon du radiateur (photo 1) et ouvrez le robinet de vidange du radiateur ou du bloc moteur. Les voitures non munies de robinets sont souvent équipées de bouchons à six pans qu’il suffit alors de dévisser. Si votre véhicule ne possède ni l’un ni l’autre, démontez la Durit inférieure du radiateur et laissez l’eau s’écouler (photo 2). Si les Durits sont en place depuis très longtemps, elles risquent de coller sur les entrées du moteur et du radiateur.

 

03_pompe_a_eau_21004_pompe_a_eau_210
3 Placez un seau sous le radiateur et retirez la Durit inférieure. Laissez le circuit se vider totalement.4 Pendant que le circuit de refroidissement est en train de se vidanger, démontez la Durit supérieure.
05_pompe_a_eau_210
06_pompe_a_eau_210
5 Si la Durit colle sur le tuyau, enfilez un petit tournevis entre les deux pour les décoller.6 Placez une cale en bois sous le radiateur, puis retirez ses vis de fixation à l’aide d’une clé appropriée.

 

Essayez de les tourner sans toutefois trop insister, car vous risqueriez de casser le tuyau de sortie au ras du radiateur (ce dernier est en effet soudé à l’étain). Si elles ne viennent pas, décollez-les en introduisant un petit tournevis d’électricien à l’endroit du raccord (photo 5). Certaines voitures, notamment celles équipées d’un moteur transversal, possèdent un carénage destiné à canaliser l’air propulsé par le ventilateur. Il est absolument nécessaire de noter soigneusement l’emplacement des différentes vis de fixation de ce carénage pour éviter toute confusion lors du remontage (sur une Austin Mini, l’inversion de ces vis peut conduire à la perforation du radiateur).

 

Après avoir dégagé le carénage le plus loin possible du radiateur, retirez les vis de fixation du radiateur, généralement au nombre de 4 ou 6 (photo 6). N’oubliez pas de placer une cale de bois sous ce dernier afin de le supporter lors du démontage. Une fois toutes les vis retirées, enlevez le radiateur par le haut en faisant très attention de ne pas endommager son faisceau sur un obstacle éventuel (photo 7). Desserrez ensuite la dynamo ou l’alternateur pour pouvoir retirer la courroie de ventilateur (photos 8 et 9).

 

Enlevez les vis fixant le ventilateur et sa poulie sur l’entraînement de la pompe à eau (photo 10), puis retirez le ventilateur et sa poulie (photos 11 et 12). Démontez les Durits de chauffage se trouvant sur la pompe à eau (photos 13 et 14), puis dévissez les boulons de fixation de la pompe sur le moteur en prenant bien soin d’en repérer la position pour vous faciliter le remontage (photo 15). Vous pouvez maintenant séparer la pompe du bloc moteur (photo 16).

 


Désassemblage et réparation d’une pompe à eau

Si votre voiture est équipée d’une pompe à eau démontable, commencez par vous procurer le kit de réparation chez votre concessionnaire habituel, puis munissez-vous d’un extracteur. Si vous ne pouvez pas vous en faire prêter un par un ami, essayez d’en louer un dans un magasin spécialisé dans la location d’outillage.

 

07 pompe a eau 21008_pompe_a_eau_210
7 En faisant attention de ne pas endommager le faisceau, soulevez le radiateur hors de son compartiment.8 Desserrez les pattes de fixation de la dynamo ou de l’alternateur afin de détendre la courroie.
09_pompe_a_eau_210
10_pompe_a_eau_210
9 Repoussez l’alternateur et enlevez la courroie en la faisant passer par-dessus le ventilateur.10 Enlevez les boulons de fixation du ventilateur en faisant attention de ne perdre aucune rondelle.

 

Commencez par retirer la plaque d’entraînement à l’aide de l’extracteur (photos 21 et 22), puis enlevez le clip de retenue de l’ensemble axe/roulement avec un petit tournevis avant de chasser l’ensemble avec l’extracteur. Si l’axe ne veut pas sortir, chauffez le corps de la pompe à l’aide d’une lampe à souder, cela facilitera l’opération.

 

11_pompe_a_eau_210
12_pompe_a_eau_210
11 Tirez sur le ventilateur afin de le dégager de son bossage situé sur la poulie d’entraînement.12 Dégagez la poulie d’entraînement de la plaque de fixation située en bout d’axe de pompe à eau.
13_pompe_a_eau_21014_pompe_a_eau_210
13 Dévissez le collier de serrage de la Durit inférieure, puis dégagez-la de la pompe à eau.14 Faites de même en ce qui concerne les Durits de chauffage, elles aussi maintenues par des colliers.

 

Vous n’avez plus maintenant qu’à remonter les pièces neuves fournies dans le kit dans le sens inverse du démontage, en vous rappelant que le plus petit côté de l’axe se monte du côté entraînement, et que les aubes du rotor sont tournées vers l’intérieur. N’oubliez pas non plus de bloquer l’ensemble axe/roulement à l’aide du circlip, de la goupille ou de la vis pointeau, suivant le type de votre pompe.

 


Remontage de la pompe sur le moteur

Avant de monter un joint neuf entre la pompe et le bloc moteur (ou la culasse, suivant le type du moteur), assurez-vous de la propreté de leurs plans de joints respectifs. Si des restes de l’ancien joint subsistent, grattez-les à l’aide d’un vieux ciseau à bois (photo 17). Un peu de pâte à joint vous aidera à tenir le joint neuf en place sur le moteur pendant que vous présenterez la pompe à eau (photo 19). Certains boulons de fixation dépassent vers l’intérieur de la chemise de refroidissement, c’est pourquoi il est nécessaire de tremper leur filetage dans la pâte à joint avant de les mettre en place.

 

Examinez attentivement le ventilateur, qui ne doit présenter aucune crique à la base des pales ; car si l’une d’elles venait à casser, elle pourrait causer des dégâts considérables. Présentez-le avec sa poulie face à la bride d’entraînement, puis vissez-les en place. Si la courroie de ventilateur vous paraît douteuse, n’hésitez pas à en monter une neuve, et gardez la vieille en secours dans votre coffre. Vérifiez également l’état des Durits

 

15_pompe_a_eau_210
16_pompe_a_eau_210
15 Démontez les boulons de fixation de la pompe à eau en notant soigneusement leur position respective.16 Retirez la pompe du moteur en faisant attention de ne pas l’abîmer si vous utilisez un bras de levier.
17_pompe_a_eau_21018_pompe_a_eau_210
17 Mettez un chiffon sur l’entrée du bloc et grattez les restes du joint avec un vieux ciseau à bois.18 Le plan de joint étant maintenant parfaitement propre, posez le joint neuf à l’aide d’un peu de pâte à joint.
19_pompe_a_eau_210
20_pompe_a_eau_210
19 Si vous montez une pompe neuve, transférez les accessoires et raccords de l’ancienne pompe.20 Replacez la pompe à eau sur le bloc moteur en l’alignant soigneusement, puis revissez ses boulons.
21_pompe_a_eau_210
22_pompe_a_eau_210
21 La pompe à eau étant déposée, arrachez sa plaque d’entraînement à l’aide d’un petit extracteur.22 Une fois le rotor enlevé, vous pouvez alors retirer le joint pour le remplacer par un neuf.

 

si elles sont durcies ou craquelées, changez-les. Certains constructeurs montent des colliers de serrage en fil de fer sur leurs véhicules ; et si votre voiture en est équipée, il serait préférable de les remplacer par des colliers à bande (si possible en inox), qui n’ont pas tendance à couper le caoutchouc. Une fois la pompe remontée avec tous ses accessoires, réglez la tension de la courroie de ventilateur.

 

Avant de remettre le radiateur en place, nettoyez-le avec une brosse et un jet d’eau afin d’en chasser tous les corps étrangers qui ont pu s’y accumuler. Le travail étant maintenant terminé, il ne vous reste plus qu’à remplir le circuit de refroidissement avec du liquide 4 saisons propre (ce liquide contient des additifs antirouille, antitartre et de l’antigel, c’est pourquoi on le préférera à l’eau pure). Démarrez votre moteur et laissez-le chauffer jusqu’à sa température de fonctionnement normale, puis arrêtez-le et vérifiez de nouveau le niveau de liquide dans le radiateur.

 

Celui-ci peut avoir baissé légèrement par suite du remplissage de tous les recoins et poches d’air du circuit de refroidissement du bloc moteur. Faites l’appoint en amenant le niveau à quelques centimètres du goulet de remplissage (un trop plein diminuera l’eau en excédent) et refermez soigneusement le bouchon.

 


 

Les dangers du ventilateur

De très nombreux accidents aux doigts et à la main surviennent du fait de la rotation des pales du ventilateur. En effet, celui-ci est souvent de couleur sombre (voire complètement noire), et on discerne mal son mouvement, surtout dans un garage peu ou mal éclairé (ce qui est trop souvent le cas chez les amateurs, comme chez nombre de professionnels). Un geste malheureux lors d’une opération de réglage, moteur en marche, et c’est parfois l’accident, et la blessure grave voire irrémédiable. La vitesse de rotation des pales est également responsable de projections d’outils extrêmement dangereuses . un manche de tournevis se prenant dans le ventilateur, et c’est, là encore, l’accident. Il existe un truc simple qui permet d’attirer l’oeil sur le mouvement du ventilateur, et qui consiste à le peindre en clair à l’occasion d’une dépose (comme ici). De la sorte, son mouvement ne peut pratiquement pas échapper à l’oeil du mécanicien attentif et prudent.

 

Il faut cependant éviter, même dans ces conditions, de travailler sous le seul éclairage d’un tube fluorescent, cardans certaines conditions, il peut provoquer un effet stroboscopique redoutable, puisqu’il entraîne une illusion d’optique qui fait apparaître le ventilateur immobile alors qu ’il est en mouvement. Le même phénomène peut se produire avec une meule d’affûtage. Dans tous les cas soyez donc très prudent, et travaillez de préférence sous l’éclairage d’une lampe à incandescence (celle d’une baladeuse, par exemple), dont le défaut est certes de projeter des ombres, mais qui est en fin de compte très sûre, si on la dispose convenablement dans le moteur.

Dessin 440 2

Vue éclatée d’une pompe à eau classique on peut voir ici les différents éléments constitutifs de cet organe.



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Réparer une pompe à essence de voiture
Réviser une pompe de direction assistée
Remplacer une pompe à eau de voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques