Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Remplacer optique et ampoules d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

Les formes de plus en plus aérodynamiques des carrosseries ont conduit les constructeurs à une intégration totale des optiques dans la carrosserie et au regroupement des projecteurs, mais aussi de clignotants et de feux de position et, à l’arrière des clignotants. Les blocs-optiques sont aujourd’hui extrêmement compacts et si intégrés qu’il est bien difficile de les remplacer soi-même, voire simplement de remplecer une ampoule (ce qui est pourtant obligatoire au regard du Code de la Route). Seuls certains modèles antérieurs aux années 2000, et d’une façon générale les voitures anciennes, autorisent encore de genre d’intervention.

Remplacement d’une optique

Les optiques de phares modernes sont scellées et le bris du verre implique nécessairement le remplacement de l’ensemble. Autrefois, tous les phares étaient ronds et le verre était détachable du réflecteur. Ces deux pièces étaient assujetties ensemble sur la portière de phare par des clips. Il était donc possible de ne changer que le verre, ce qui était beaucoup plus économique. Le seul léger inconvénient était une étanchéité parfois défectueuse entre le verre et le réflecteur, ce qui entraînait la corrosion de ce dernier.

phare_c5_420

Les optiques ont désormais des formes tellement variées qu’il serait peu pratique d’avoir recours à un verre démontable. Les formes de plus en plus aérodynamiques des carrosseries ont conduit les constructeurs à une intégration totale des optiques dans la carrosserie et au regroupement des optiques de projecteurs, mais aussi de clignotants et de feux de position et, à l’arrière des clignotants..

 

Pour déposer une optique cassée et la remplacer, il est nécessaire d’ouvrir le capot : vous avez alors accès aux pattes de fixation qui peuvent être très différentes suivant les constructeurs. Certains emploient des ressorts, d’autres des clips, d’autres encore des pivots en plastique. La plupart des optiques actuelles sont réglables en hauteur à l’aide d’un petit levier en plastique ; ceci permet au conducteur d’adapter la hauteur du faisceau lumineux en fonction de la charge de la voiture, c’est-à-dire de l’enfoncement des suspensions. Certaines voitures très sophistiquées (la DS furIa première) possèdent un réglage automatique du faisceau.

Lors de la dépose d’un bloc-optique, il faut régler son faisceau à l’aide du dispositif situé à l’intérieur du compartiment moteur. Il s’agit presque toujours d’un bouton rotatif molleté. Dans certains cas, il suffit de raccorder un câble relié à un dispositif de réglage à distance, dont la commande est située dans l’habitacle, côté conducteur."

  • Dégagez l’optique de ses attaches après avoir retiré la prise 3 broches de l’ampoule, puis l’ampoule elle-même (généralement maintenue dans l’optique par deux petits clips rabattables). Prenez garde de ne pas vous couper avec les éclats de verre restants.
  • Montez l’optique neuve sur ses fixations puis remettez l’ampoule et sa prise en place.
  • Veillez à bien replacer le petit levier de réglage sur la même position afin de conserver la bonne hauteur de faisceau.

Sur les voitures anciennes à phares ronds, il n’est pas nécessaire d’ouvrir le capot :

  • dévissez l’enjoliveur de phare chromé (une vis située en-dessous) et vous aurez directement accès aux vis qui supportent l’optique : ces dernières servent également pour le réglage du faisceau lumineux et il faut bien les repérer afin de ne pas dérégler les phares.

Les ampoules

Le remplacement des ampoules de phare est rendu aujourd’hui complexe du fait d’une accessibilité de plus en plus réduite et du regroupement des douilles et ampoules dans un espace très réduit. Quand on remplace une ampoule halogène (de très petite taille), il faut veiller à ne pas mettre les doigts sur le verre de l’ampoule, toute trace de gras risquant de la détruire dès sa mise en fonction. Utilisez un chiffon sec ou des gants. Mieux vaut renoncer à intervenir sur des projecteurs à ampoule au xénon et confier l’affaire à son garagiste.
L’accès aux ampoules de clignotants ou de feux arrièreest devenu également très difficile. Sur les voitures plus anciennes, il suffit de démonter les cabochons en plastique maintenus par de petites vis cruciformes puis de tourner ces ampoules d’environ un huitième de tour pour en dégager leurs baïonnettes. Le remplacement es ampoules éclairant les instruments de bordpeut poser plus de problèmes encore car elles sont difficilement accessibles. Beaucoup sont aujourd’hui remplacées par des LEDs. Pour déposer les ampoules d’une voiture ancienne, il faut se glisser sous la planche de bord et s’éclairer avec une lampe de poche afin de les localiser. Elles sont généralement maintenues dans des culots enfoncés à l’arrière des instruments qu’elles éclairent.

 

Avant de jeter une ampoule traditionnelle à bulbe qui ne semble pas fonctionner, examinez bien l’état du filament en plaçant l’ampoule en transparence. Passez aussi un coup de toile émeri ou de papier de verre fin sur les plots en plomb de l’ampoule. Si le culot en cuivre est légèrement oxydé, nettoyez-le de la même façon. Dans bien des cas, un simple faux contact est à l’origine de la panne.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Préparer une voiture d’occasion pour mieux la vendre
Correcteurs de freinage d’une voiture
Remplacer les bougies d’allumage d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques