Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Remplacer des Durits sur une voiture

<< Retourner au Guide

 

Il est prudent, dès que l’on a décelé la moindre surchauffe du moteur, d’y remédier le plus rapidement possible et de ne pas négliger l’entretien du système de refroidissement. En effet, une légère consommation d’eau peut très rapidement dégénérer jusqu’à un échauffement excessif entraînant très souvent la rupture du joint de culasse.

 

00_Remplacement_durits_440
Il est toujours désagréable de tomber en panne, surtout lorsque la voiture reste immobilisée. De plus, lors d’un problème de surchauffe, le moteur risque d’être définitivement hors d’usage.

 

01_Remplacement_durits_14402_Remplacement_durits_144
03_Remplacement_durits_144
1 L’aspect extérieur du radiateur doit aussi être examiné : s’il présente la moindre fente, surtout à l’endroit de l’emmanchement, il faut le remplacer, ou le faire réparer par un spécialiste.2 Cette Durit doit être remplacée, car elle présente des craquelures apparentes dues au vieillissement. L’intérieur de la Durit n’est probablement pas en meilleur état.3 Alors que ce tuyau avait l’air convenable, il a cédé à la première pression qui lui a été appliquée. Examinez donc très soigneusement toutes les Durits du compartiment moteur et du chauffage.

 

Il est conseillé de vérifier régulièrement le niveau d’eau dans le système de refroidissement, car un manque de liquide est systématiquement le signe d’une moindre efficacité ou même d’une panne totale du système. Si votre voiture est dotée d’un circuit classique, ouvrez simplement le bouchon du radiateur, avec précaution si le moteur est chaud.

 

Dans ce cas, il est recommandé de se protéger les mains avec un chiffon épais, et d’ouvrir progressivement et lentement le bouchon afin de laisser s’échapper la vapeur sous pression. S’il est nécessaire de rajouter de l’eau sans délai (pour ne pas immobiliser le véhicule), il est possible de se dépanner momentanément sans dommage pour la mécanique. Cependant, l’eau devra être la plus chaude possible ; sinon, il faudra attendre que le moteur ait refroidi. Remplissez à ras bord, le trop-plein sera évacué automatiquement.

 

Dans le cas où votre voiture est équipée d’un circuit de refroidissement scellé avec vase d’expansion, ouvrez tout d’abord le bouchon du vase d’expansion en prenant les mêmes précautions que précédemment.

 

Laissez s’échapper la vapeur sous pression, puis ouvrez de la même façon le bouchon qui comporte généralement un gros écrou, situé au sommet du radiateur, et porte l’inscription « ne pas ouvrir » ; puis vous ferez le complément en remplissant le radiateur à ras bord. Ensuite, refermez le bouchon et remplissez le vase d’expansion de façon que le niveau se situe entre les repères « mini » et « maxi ».

 

Dans tous les cas, la meilleure solution consiste à attendre que le moteur refroidisse et à rechercher la cause de l’échauffement dans le cas d’une baisse importante du niveau. Cependant, si la quantité à ajouter est négligeable, il est bon de porter l’attention sur la fréquence des appoints nécessaires et de vérifier immédiatement l’efficacité du système. En effet, un circuit de refroidissement en bon état ne doit pratiquement pas consommer d’eau.

 


Vérification du circuit de refroidissement

04_Remplacement_durits_14405_Remplacement_durits_14406_Remplacement_durits_144
4 Si vous estimez que la Durit doit être remplacée, commencez par vidanger le circuit de refroidissement, puis desserrez l’un des deux colliers de serrage à l’aide d’un tournevis assurant une bonne prise.5 Le collier étant desserré, retirez la Durit en tirant dessus pour en dégager l’extrémité. Si cette dernière « colle » sur la culasse ou le radiateur, tournez-la sur elle-même pour en dégager la prise.6 Desserrez ensuite le deuxième collier de serrage situé près du moteur. Certains colliers, bloqués par la rouille, sont difficiles à desserrer. Utilisez du dégrip-oil en bombe. Sinon, il faudra scier le collier.
07_Remplacement_durits_14408_Remplacement_durits_14409_Remplacement_durits_144
7 Si vous changez la Durit supérieure, il y a gros à parier que la Durit inférieure est dans le même état, ayant le même kilométrage. Vous procéderez de la même façon pour la remplacer.8 Pour accéder au thermostat, il est nécessaire de déboulonner son logement sur la pipe d’eau de la culasse. Vous le décollerez avec une lame de tournevis placée dans l’interstice du plan de joint.9 Attention ne remontez qu’un thermostat dont la température d’ouverture est correcte environ 700 pour pays chauds et 900 pour pays froids. Mettez toujours un joint neuf.

 

Assurez-vous tout d’abord que la courroie de ventilateur est en bon état et correctement tendue, qu’elle n’est ni craquelée, ni fendillée, ni effilochée ; en exerçant avec le pouce une pression sur le milieu de la zone de tension de la courroie, on ne doit pas pouvoir l’abaisser de plus d’un centimètre. II faudra ensuite vérifier dans l’ordre

  • l’état du bouchon de radiateur, dont le joint doit être étanche et le ressort efficace ;
  • le radiateur, qui ne doit pas fuir (traces de rouille), ne doit pas être corrodé ou fêlé, particulièrement aux jointures du tuyau et du faisceau d’ailettes ;
  • le faisceau d’ailettes du radiateur, qui doit être propre, dégraissé, dépoussiéré et dépourvu d’insectes, feuilles mortes, etc. ;
  • le thermostat ou calorstat, qui doit s’ouvrir pleinement et fonctionner correctement (on pourra le vérifier à l’aide du thermomètre de bord, sinon il faudra le démonter) ;
  • les bouchons de dessablage, qui sont des pastilles métalliques, situées sur le bloc-cylindres et la culasse, et qui servent à obstruer des passages utilisés lors de la fonderie de ces pièces : vérifiez toute trace de fuites, de rouille ou de corrosion ;
  • la pompe à eau, qui a peut être du jeu sur son axe, et dont les ailettes peuvent être corrodées, couvertes de tartre, cassées, ou même desserties de leur axe : dans ce cas, le débit de la pompe sera réduit ou même inexistant ;
  • enfin, il est bon de vérifier l’état de l’hélice du ventilateur (pales cassées ou tordues) et le bon fonctionnement du moteur dans le cas d’un ventilateur électrique ; pour cela, il suffit de débrancher le fil du thermocontact de commande du ventilateur électrique qui est toujours placé sur la culasse, en général à l’une de ses extrémités. Ce fil va directement au relais sur lequel est branché le ventilateur électrique. Mettez-le à une bonne masse métallique, le contact général étant allumé. Le ventilateur doit alors tourner ;
  • lorsque vous vous êtes assuré de la bonne marche du ventilateur électrique, vous pourrez vérifier le bon fonctionnement du thermocontact : il suffit simplement de bien faire chauffer le moteur en surveillant le thermomètre de bord (si votre voiture en est dotée) ; le ventilateur devra se mettre en marche automatiquement au bout d’une dizaine de minutes ;
  • dans tous les cas, repérez toute trace de fuite aux joints en général, au joint de culasse et aux Durits en particulier.

 


Remplacement des durits

10_Remplacement_durits_14411_Remplacement_durits_144
12_Remplacement_durits_144
10 Lors du remplacement des Durits, inspectez l’état des colliers de serrage. Si besoin, remplacez-les.11 Examinez l’intérieur de la Durit si le caoutchouc est craquelé ou très entartré, changez-la.12 La section doit être nette. Vérifiez que le tissu et les couches de caoutchouc ne se décollent pas.
13_Remplacement_durits_14414_Remplacement_durits_14415_Remplacement_durits_144
13 Certaines Durits, comme celle-ci destinée à une Mini, sont composées de plusieurs tuyaux vulcanisés à chaud. Étant plus fragiles, examinez-les, surtout à l’endroit de la liaison.14 Le remplacement d’une Durit de chauffage s’opère comme pour une Durit principale : il suffit de desserrer les deux colliers de serrage, de la retirer... puis de mettre la neuve en place.15 Une fois tous les colliers bien serrés ; refaites le plein du circuit de refroidissement.

 

Les Durits sont, probablement avec la courroie de ventilateur, le point le plus faible du système de refroidissement. La majorité des Durits sont du type en caoutchouc moulé sur une trame en tissu. Le caoutchouc est sujet aux craquelures et aux fendillements par vieillissement, aux décollements de ses couches par échauffement, et, enfin, à la dissolution du caoutchouc sous l’effet des projections de graisse et d’huile. De plus, elles peuvent se disloquer aux extrémités par suite d’un serrage excessif des colliers de fixation.

 

Notons également qu’elles peuvent être abîmées à l’intérieur sous l’effet de l’acidité de l’eau, alors que l’aspect extérieur semble parfait. Au moindre doute, il est donc vivement conseillé de remplacer la Durit fautive et de vérifier les autres ; en effet, il sera trop tard, lorsque celle-ci sera crevée et, de plus, aucune réparation de fortune n’est possible. Pour remplacer la Durit, il suffit de desserrer et dévisser les deux colliers de retenue situés aux extrémités, puis de la démancher en tirant dessus. Cette opération sera facilitée si le moteur est tiède, et si l’on a vidangé une partie de l’eau, en ouvrant le ou les bouchons de vidange placés à la base du radiateur et/ou sur le côté du bloc-cylindres ; le remontage s’effectue dans l’ordre inverse, en veillant à ne pas trop serrer les colliers.

 

Pour vérifier le thermostat, il faut le déposer en démontant son logement qui est fixé par deux boulons sur la culasse ou sa pipe d’eau, à l’extrémité côté moteur de la Durit supérieure du radiateur. Puis vous le chauffez dans une casserole d’eau. À l’aide d’un thermomètre adapté, vous pourrez vérifier qu’il s’ouvre bien à 800 environ.

 

Il sera facile de travailler sur les Durits supérieures et inférieures du radiateur, et sur celles d’entrée et de sortie de la pompe à eau ; par contre celles du radiateur de chauffage poseront un problème plus délicat. Le symptôme le plus fréquent de leur mauvais état, en dehors de ceux cités précédemment, sera une fuite d’eau sur les pieds des passagers. Elles suivent généralement un chemin sinueux et traversent la cloison parefeu du compartiment moteur. On les trouvera sous le tableau de bord, et on les reconnaîtra à leur faible diamètre et à leur grande longueur. Il faudra procéder comme pour les Durits sous capot, les tirer vers l’extérieur, après avoir vidangé l’eau (chauffage ouvert, pour ne pas en faire couler dans la voiture).

 

Placez quand même des chiffons par précaution. Vous aurez parfois des difficultés à réamorcer le chauffage. Pour y remédier, il faudra laisser se remplir la Durit d’arrivée, en maintenant son extrémité côté chauffage débranché et vers le haut ; lorsque l’eau arrivera, vous la boucherez avec le doigt et la fixerez au chauffage. L’extrémité de la Durit de retour côté moteur sera débranchée jusqu’à ce que l’eau arrive, puis rebranchée. Enfin, certaines voitures (Renault 4 par exemple) comportent un robinet de purge du chauffage à ouvrir pour éliminer l’air. Sur les Simca et Talbot, les colliers de serrage sont remplacés par des clips. Il ne vous reste plus qu’à remplir le circuit. Le rinçage du circuit de refroidissement sera traité ultérieurement.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Remplacer des Durits sur une voiture
Préparer une voiture d’occasion pour mieux la vendre
Remplacer un pneu avec chambre à air


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques