Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Remise en état d’un démarreur à commande positive

<< Retourner au Guide

Le démarreur est l’exemple-type de l’organe dont l’automobiliste n’apprécie l’importance que lorsqu’il refuse tout service. De fait, la quasi-totalité des pannes de démarreur auraient pût être évitées si l’équipement avait bénéficié d’une révision lorsqu’il avait manifesté les premiers signes d’usure avancée.

 

Il faut dire que la majorité des incidents de démarrage ne sont pas imputables au démarreur proprement dit. Outre les défaillances du circuit d’allumage ou d’alimentation en carburant, le manque d’énergie de la batterie constitue l’origine la plus courante des ennuis de démarrage. Aussi convient-il de passer en revue toutes ces causes avant de décider de déposer le démarreur. Contrôlez d’abord le circuit électrique d’alimentation de l’équipement, source de bien des incidents ; puis vérifiez le fonctionnement du démarreur lui-même.

 

Constitution du démarreur
Electricite 134 Demarreur 01 430
Le démarreur à commande positive comporte deux boîtiers cylindriques superposés : le plus gros est le moteur électrique à courant continu, du type série le plus petit contient le contacteur électromagnétique qui actionne le levier de commande positive. Ce levier fait coulisser l’entraîneur du pignon sur une rampe hélicoïdale à pas rapide ; cet entraîneur contient une roue libre à rouleaux qui débraye le moteur électrique lorsque la vitesse du moteur de la voiture, démarré, dépasse celle du moteur du démarreur.

 


Indices d’avarie

Nous nous limiterons ici au cas du démarreur à commande positive, seul utilisé depuis le milieu des années 70. La défaillance du solénoïde du contacteur électromagnétique constitue une source fréquente de panne : contrôlez cette partie du démarreur. Notez que le remplacement du contacteur électromagnétique ne doit pas s’effectuer sans déposer au préalable le démarreur complet, afin d’effectuer les réglages indispensables à l’engrènement correct du pignon du démarreur.

 

Le contrôle le plus élémentaire consiste à vérifier que le démarreur tourne lorsqu’on met la clé de contact en position de démarrage, que son pignon s’engrène bien sur la couronne dentée du volant moteur et qu’il développe une puissance suffisante pour faire tourner le moteur. Ce genre de vérification s’effectue en demandant à un assistant de tourner la clé de contact, après avoir débranché les fils des bougies, afin d’éviter le démarrage intempestif du moteur. À l’aide d’une lampe puissante, éclairez la couronne du volant moteur, à l’emplacement où le pignon du démarreur s’y engrène. Il s’avère souvent nécessaire de la nettoyer au préalable, soit à l’aide de décrassant moteur, soit avec de l’essence et un pinceau. Si vous décelez un marquage dénotant une usure importante sur les dents de la couronne, ou si une ou plusieurs dents sont ébréchées, il faudra prévoir le remplacement de cette partie du moteur : cette opération impose la dépose du moteur.

 

Quelques indices mettent en cause à coup sûr le démarreur, pourvu que la batterie soit correctement chargée : il "gronde" mais n’arrive pas à entraîner le moteur ou, à l’inverse, il tourne à sa vitesse normale, mais son pignon n’engrène pas sur la couronne du volant moteur. De même, le démarreur est en cause s’il reste engrené alors que le moteur est démarré.

 

Mécanisme du levier de commande
Electricite 135 Demarreur 03 430
La butée de réglage est immobilisée dens la dent de scie de l’écrou carré. Le réglage s’effectue soit en agissant sur le tube en plastique, soit sur la rondelle en tibrine.

 


Démontage

Débranchez la batterie, puis défaites les connexions électriques arrivant au démarreur, après les avoir repérées. Si nécessaire, n’hésitez pas à déposer les équipements qui gênent l’accessibilité au démarreur, toujours après avoir repéré leur position de montage. Le démarreur étant un organe relativement lourd, il est prudent de le retenir à l’aide d’un cordage ou d’un fil de fer, passé autour du démarreur et fixé sur une partie du moteur (collecteur d’admission ou d’échappement, par exemple) ou sur un madrier placé en travers du compartiment moteur. Débloquez les écrous ou boulons fixant le démarreur sur le moteur, déposez-le et portez-le sur l’établi.

 

Chassez l’axe du levier de commande hors de son logement dans le flasque avant. Déposez les écrous du flasque arrière et du solénoïde. Dégagez le fiasque avant, le solénoïde et le levier de commande hors de la carcasse du moteur du démarreur. Déposez le flasque arrière du démarreur. Si son boulon de fixation est grippé, utilisez du dégrippant. Évitez, autant que faire se peut, de serrer la carcasse du moteur électrique dans un étau. Si vous avez de la peine à débloquer l’écrou, utilisez plutôt une clé à sangle ou à chaîne pour maintenir le corps du démarreur.

 

Contrôle de l’avancement du pignon
Lors du réassemblage du démarreur, contrôlez la course du pignon à laide d’un gabarit. Vérifiez d’abord la cote en position repos du pignon (1). Contrôlez l’état de la butée avant et assurez-vous que le flasque arrière est bien appliqué contre la carcasse et l’induit, avant de vérifier la cote du pignon en position engrenée (2).
Electricite 134 Demarreur 03 210Electricite 134 Demarreur 04 210
1 La cote de position du pignon au repos (D) se vérifie en plaquant les deux extrémités des "oreilles" du gabarit suris face de la carcasse du moteur : le tond de la découpe du gabarit doit plaquer sur la face du pignon, de telle façon qu’une jauge de 0,1 mm ne puisse pas s’y insérer.2 Pour vérifier la cote (E) du pignon en position engrenée, tirez-le à fond sur son axe et placez le gabarit entre la carcasse du moteur et a face arrière du pignon assurez-vous qu’il est impossible de glisser une jauge de 0,1 mm entre cette face et le grand côté du gabarit.

 


Nettoyage et rénovation

Déposez les balais, sortez le rotor et déposez les bagues des paliers avant et arrière, selon une procédure analogue à l’extraction d’un roulement d’extrémité d’arbre de boîte de vitesses. Au préalable, enveloppez le rotor dans un chiffon, afin d’éviter d’endommager l’isolant du bobinage, ce qui nécessiterait le remplacement complet du démarreur. De même, veillez à ne pas endommager les bobinages de l’inducteur dans la carcasse.

 

Nettoyez les pièces en les brossant à l’aide d’un pinceau imbibé d’essence à détacher. Mais prenez garde à ne pas imbiber d’essence les bobinages du rotor, de l’inducteur et du solénoïde. Séchez ensuite toutes les pièces à laide d’un sèche-cheveux.

 

Réglage du levier de commande

Reposez le contacteur électromagnétique. Relevez la cote d’espace (G) entre le pignon et la butée-avant (1). Ajustez la cote d’espace en agissant sur la butée de réglage et vérifiez l’espace (F) entre celle-ci et le boulon de raccord (2), l’axe du solénoïde étant en position de repos, touchant la butée arrière.
Electricite 135 Demarreur 01 210Electricite 135 Demarreur 02 210
1 Repoussez à fond le boulon de raccord qui se trouve à l’avant du contacteur et vérifiez la cote d’espacement entre la face arrière du pignon et la butée event, à l’aide d’une jauge de 10/10 et d’une autre de 0,5 mm accolées.2 Laissez le boulon de raccord revenir à sa position de repos et agissez, à l’aide d’une clé plate, sur la butée de réglage, de manière à obtenir la cote G convenable. Vérifiez l’espacement F entre la butée et le boulon : la jauge de 0,5 mm doit passer librement, celle de 10/10 ne doit pas pouvoir passer.

 

Nettoyez le collecteur à l’aide d’une feuille de toile émeri ultra-fine, puis passez l’extrémité d’une lame de scie, brisée en biais, entre les lames du collecteur, sur toute la longueur de l’isolant, d’un mouvement régulier, sans appuyer trop fort. Le collecteur d’un démarreur se nettoie comme celui d’une dynamo. Remplacez les balais en vous assurant que les balais neufs coulissent facilement dans leurs porte-balais.

 

Avant de poser les bagues de paliers neuves, laissez-les tremper pendant une demi-heure environ dans un bain d’huile moteur (SAE 80), afin de les imbiber ; mais veillez à ne pas laisser de l’huile imprégner les bobinages. Emmanchez la bague du palier arrière de telle façon que sa partie supérieure affleure juste son logement dans le flasque arrière et que le rotor vienne prendre appui sur elle.

 

Graissez la roue libre à rouleaux (le "Bendix") de l’entraîneur, ainsi que la rampe hélicoïdale sur laquelle il coulisse, avec une graisse genre Molykote. Remontez le démarreur et réglez la course de son pignon.


 

La commande positive

En position de repos, la bobine du solénoïde du contacteur n’étant pas excitée, son noyau est repoussé vers l’avant, au contact de la butée de réglage, sous l’action du ressort de rappel. Le levier de commande se trouve ainsi basculé de telle façon que l’entraîneur est placé en position arrière, le pignon étant alors complètement dégagé de la couronne du volant moteur. Lorsqu’on alimente le démarreur, le solénoïde fait reculer son noyau, qui entraîne le levier de commande vers l’arrière ; en basculant, celui-ci fait avancer l’entraîneur qui pousse le pignon vers l’avant, tout en tournant sur lui-même sous l’effet de la rampe hélicoïdale afin de faciliter l’engrènement du pignon sur la denture de la couronne du volant moteur.

Le réglage correct du déplacement axial du pignon (E - D) s’effectue en agissant sur la butée de réglage de l’axe du solénoïde (cote F) et en ajoutant ou retranchant des cales (R) entre l’induit et le flasque du moteur électrique. Il est important de respecter un réglage correct : un déplacement insuffisant fait travailler la denture du pignon sur une partie seulement, ce qui provoque à la longue une usure anormale du pignon un déplacement excessif amènera la face avant de l’entraîneur au contact des dents de la couronne du démarreur, avec les risques d’avarie qui peuvent en résulter.

Electricite 135 Demarreur 04 430
Electricite 135 Demarreur 05 430

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Réparer le démarreur d’une voiture
Remise en état d’un démarreur à commande positive
Remédier aux démarrages difficiles d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques