Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Quand le moteur d’une voiture chauffe

<< Retourner au Guide

 

La surchauffe du moteur peut entraîner d’ennuyeux problèmes mécaniques. Vous pourrez, dans certains cas, y remédier facilement. Il est, de toute façon, toujours nécessaire d’effectuer les réparations sans délai, de façon à éviter de graves ennuis, tels qu’un joint de culasse claqué.

 

Si le moteur de votre voiture surchauffe, il faut absolument vous arrêter, surtout si le liquide de refroidissement bout. Il est préférable de perdre une demi-heure sur le bord de la route, le temps d’attendre que le moteur refroidisse pour pouvoir rejoindre la station service la plus proche, plutôt que d’endommager la mécanique ; la réparation dans ce cas coûterait beaucoup plus cher. Un thermomètre de température d’eau est loin d’être inutile. Le simple voyant qui équipe les voitures de bas de gamme, peu efficace, s’allume généralement lorsqu’il est déjà trop tard... Il indique qu’un grave problème de refroidissement vient de se produire.

 

01_moteur_chauffe_420
Complétez toujours le niveau dans le vase d’expansion avec du liquide de refroidissement permanent.

 


Vérification du niveau

Généralement, la surchauffe est le résultat d’un niveau trop faible du liquide de refroidissement. Contrôlez régulièrement celui-ci, même sur les voitures à circuit scellé. En effet, avec ce type de circuit, on a tendance à négliger cette question alors qu’il faut vérifier le niveau tous les trimestres environ.

 

01bis_moteur_chauffe_21002_moteur_chauffe_210
1 S’il y a des traces de fuite au raccord des Durits démontez celles-ci et examinez-les. Desserrez tout d’abord le collier de serrage.2 Avant d’entreprendre tout démontage du circuit de refroidissement, vidangez-le. Ouvrez le robinet de vidange du radiateur et du bloc moteur.

 

Sur les voitures à circuit de refroidissement classique, le niveau doit couvrir de 2 cm environ le sommet du faisceau du radiateur. Sur les voitures à circuit de refroidissement, le radiateur doit être plein à ras-bord et le vase d’expansion doit être rempli à mi-distance environ entre les repères maxi et mini.

Remplissage d’un circuit surchauffé

Si votre voiture vient de surchauffer, il faut absolument attendre que le moteur refroidisse avant d’ouvrir le bouchon du radiateur. Le circuit étant sous pression, l’eau bouillante giclerait, sinon, hors du radiateur : vous risqueriez de graves brûlures.

 

03_moteur_chauffe_14004_moteur_chauffe_14005_moteur_chauffe_140
3 Dégagez ensuite la Durit en la tournant sur elle-même, si nécessaire, pour la décoller.4 Examinez l’état de l’intérieur de la Durit des traces de couleur marron indiquent une fuite.5 Vérifiez que le caoutchouc n’est pas fendillé ou craquelé ; sinon, remplacez la Durit.

 

Levez le capot et laissez la voiture à l’arrêt pendant une petite demi-heure avant d’ouvrir le bouchon du radiateur. Utilisez un vieux chiffon roulé en boule pour ouvrir le bouchon. Levez celui-ci avec précaution et écoutez s’il y a un bruit de sifflement. Lorsque le bruit a cessé, vous pouvez alors enlever complètement le bouchon. Une fois le radiateur ouvert, ne le remplissez pas tout de suite avec de l’eau froide : la différence thermique risque d’endommager la culasse ou le bloc cylindre, et, en tous cas, le joint de culasse. Cela peut sembler paradoxal, mais il est préférable de verser de l’eau tiède. Remplissez le circuit et faites tourner le moteur pendant une ou deux minutes. Vérifiez à nouveau le niveau.

 


Recherche de fuite

Si vous avez constaté un niveau trop bas du liquide de refroidissement, il faut rechercher les endroits où se produisent les fuites (les parties les plus attaquées par la rouille cèdent le plus facilement). D’une manière générale, vérifiez tous les raccords des Durits et resserrez les colliers si nécessaires (photo 1). Examinez les Durits elles-mêmes. Vérifiez qu’elles ne sont ni craquelées, ni fendues. Remplacez-les éventuellement. Si aucune fuite ne semble évidente, démarrez le moteur et laissez-le tourner jusqu’à température normale. Vous verrez peut-être alors perler quelques gouttes d’eau qui indiqueront l’emplacement de la fuite. Sinon, et si vous avez le moindre doute sur les Durits, remplacez-les ou, tout du moins, déposez-les pour vérifier leur état intérieur.

 

06_moteur_chauffe_21007_moteur_chauffe_210
6 La surface extérieure de la Durit doit également être en bon état. Ici, le caoutchouc a manifestement vieilli : il ne faut pas hésiter à le remplacer.7 Sur certains moteurs Alfa Romeo, le thermostat est vissé dans la culasse. Desserrez-le à l’aide d’une clé à molette. Testez son fonctionnement.

 

Ouvrez le bouchon de vidange inférieur du radiateur (photo 2), et s’il n’y en a pas, démontez la Durit inférieure après avoir désserré les colliers de serrage (photo 3). Décollez la Durit en tournant celle-ci sur elle-même, puis dégagez-la de son emmanchement. Examinez son état intérieur : si vous constatez la présence d’une couche importante de résidus de rouille ou si elle est fendillée ou crevée (photos 4 et 5), remplacez-la sans hésitation. Vérifiez que le joint du logement du thermostat est bien étanche. Au moindre doute, n’hésitez pas à le remplacer. Profitez de l’occasion pour contrôler le thermostat lui-même. Démontez la Durit si ce n’est déjà fait, puis démontez les deux ou trois boulons ou écrous qui fixent le logement du thermostat.

 

08_moteur_chauffe_14009_moteur_chauffe_14010_moteur_chauffe_140
8 Vérifiez aussi l’étanchéité des Durits de chauffage. Desserrez les colliers de serrage.9 Débranchez les Durits et examinez leur état intérieur. Celles-ci doivent être remplacées.10 Une courroie de ventilateur insuffisamment tendue patine et n’entraîne pas la pompe à eau.

 

Démontez ensuite le thermostat lui-même (photo 7), puis grattez soigneusement toutes traces du joint sur le plan de joint. Placez un bouchon en papier pour éviter que les résidus de joint ne tombent dans le circuit de refroidissement. Vous pouvez éventuellement vérifier le fonctionnement du thermostat lui-même en le plongeant entièrement dans une casserole d’eau que vous ferez chauffer. Plongez dans l’eau un thermomètre gradué jusqu’à 100 ou 1200 au moins et observez à quelle température le thermostat s’ouvre.

 

L’ouverture doit être franche et rapide quand la température se situe entre 70° et 90°. Si le thermostat reste fermé lorsque l’eau bout, il faut évidemment le remplacer. S’il s’ouvre relativement tard, et si vous êtes malgré tout certain que le circuit de refroidissement est en bon état, vous pouvez remplacer le thermostat par un autre modèle qui s’ouvre à une température inférieure. Remontez ensuite le thermostat et n’hésitez pas à enduire les deux faces du joint de pâte à joint. Le plan de joint du couvercle du logement étant déjà nettoyé, remontez celui-ci et serrez les boulons. Remontez ensuite les Durits et resserrez tous les colliers en vous assurant qu’ils sont légèrement en retrait du renflement situé au niveau de l’emmanchement (photo 11).

 

12_moteur_chauffe_21013_moteur_chauffe_210
11 Après avoir testé le thermostat dans une casserole d’eau bouillante, remontez-le après avoir nettoyé le plan de joint.12 La tension de la courroie une fois réglée, essayez de tourner le ventilateur à la main. S’il tourne facilement, la courroie patine et doit être remplacée.

 

Vérifiez ensuite l’état des Durits de chauffage. Ces Durits traversent généralement la cloison pare-feu. De diamètre relativement faible, elles sont assez longues (photos 8 et 9). Il est possible aussi qu’une fuite se produise au niveau du radiateur de chauffage lui-même. Si c’est le cas, et lorsque le radiateur est monté dans l’habitacle, vous verrez inévitablement des traces d’eau sur le plancher. En revanche, s’il est monté à l’intérieur de la cloison pare-feu, les fuites sont beaucoup plus difficiles à déceler.

 

Sur certaines voitures, il faut démonter le panneau se trouvant à la base du pare-brise. Enfin, après avoir accédé au radiateur de chauffage, vérifiez qu’il n’y a pas de trace d’humidité ou de rouille. Au besoin, remplacez l’appareil. Refermez les robinets de vidange, et remplissez à nouveau le circuit. Démarrez le moteur et attendez qu’il atteigne la température normale. Vérifiez qu’il n’y a pas de fuite. Si aucune fuite n’apparaît à l’extérieur, et si le moteur continue à surchauffer, il y a peut-être une fuite d’eau interne, due par exemple à un joint de culasse endommagé. La réparation impose alors la dépose de la culasse.

 


Vérification du niveau d’huile

L’huile du carter sert non seulement de lubrifiant, mais aussi de liquide de refroidissement. Si le niveau d’huile du moteur est trop faible, l’huile, en quantité insuffisante, va travailler plus et donc s’échauffer. Elle ne pourra pas assurer sa fonction de refroidissement efficacement. Il faut donc rétablir le niveau et s’assurer qu’il n’y a pas de fuite d’huile.

Vérification de la tension de la courroie de ventilateur

La tension de la courroie de ventilateur est importante : elle ne doit pas être excessive. Si la courroie est trop tendue, un effort important s’exerce sur le palier de la pompe à eau qui va probablement s’user rapidement et prendre du jeu. En revanche, si la tension est insuffisante, la courroie va patiner : elle n’entraînera pas correctement le ventilateur et la pompe à eau. D’autre part, elle va rapidement s’échauffer, puis s’endommager et s’effilocher.

 

La flèche de la courroie ne doit pas dépasser 1,5 cm sur le brin le plus long (photo 10). Si la tension vous semble insuffisante, desserrez les brides de fixation de la dynamo ou de l’alternateur, puis rabattez celui-ci ou écartez-le du moteur afin d’ajuster la tension. Le réglage effectué, rebloquez tous les boulons de fixation de la génératrice.

Vérification du vase d’expansion

Sur les circuits scellés, le vase d’expansion joue un rôle important. Si le tuyau reliant le vase au radiateur est bouché, le refroidissement ne se fait pas correctement : il y aura surchauffe. On peut vérifier ce tuyau simplement en le démontant, après avoir desserré les colliers de serrage aux deux extrémités. Soufflez simplement dedans ; s’il est obstrué, il faut le remplacer ou le nettoyer à l’aide d’un goupillon. Vérifiez aussi que le raccord, côté vase d’expansion, n’est pas obstrué.

 

Si le vase d’expansion contient à sa partie inférieure un dépôt important de résidus et de boue de rouille, il est important de le déposer et de le nettoyer. Démontez la bride ou les vis qui fixent le vase d’expansion, et rincez ce dernier abondamment, jusqu’à ce qu’il soit parfaitement propre. Remontez-le ensuite dans le compartiment moteur, puis refaites le niveau et rebranchez le bouchon et le tuyau de communication avec le radiateur.

 

14_moteur_chauffe_14015_moteur_chauffe_14016_moteur_chauffe_140
13 Pour nettoyer le faisceau du radiateur, il est préférable de déposer ce dernier.14 Dégagez ensuite le radiateur en le basculant et en faisant attention aux pales du ventilateur.15 Nettoyez le faisceau à l’aidé d’un puissant jet d’eau, depuis le compartiment moteur.
17_moteur_chauffe_14018_moteur_chauffe_14019_moteur_chauffe_140
16 Sur les voitures équipées d’un ventilateur électrique, le thermo-contact doit être vérifié.17 18 Vérifiez enfin, avec une lampe témoin, que le fil d’alimentation est bien sous tension.

 


Nettoyage du faisceau du radiateur

Si le courant d’air ne peut pas traverser correctement le radiateur, celui-ci ne remplira pas sa fonction et il y aura surchauffe. II est possible que le ventilateur ne remplisse pas correctement son rôle ; il se peut aussi que le faisceau du radiateur soit partiellement obstrué par la poussière ou des résidus de feuilles mortes ou d’insectes écrasés. Nettoyez et rincez à l’aide d’un jet puissant (photo 16) le faisceau du radiateur dans le sens contraire du courant d’air, c’est-à-dire depuis le compartiment moteur.

 

Vous pouvez également commencer le nettoyage à l’aide d’une brosse en Nylon douce, puis utiliser de l’air comprimé. Vous éviterez ainsi les difficultés de démarrage à la suite d’un lavage à l’eau. Il suffit de diriger le jet d’air comprimé à travers le radiateur toujours de l’arrière vers l’avant. Cette opération va soulever une quantité importante de poussière ; il est donc préférable de porter des lunettes pour se protéger les yeux. Si l’une ou l’autre de ces opérations vous semblent insuffisantes, déposez le radiateur pour effectuer un nettoyage en profondeur (photos 14 et 15). Après avoir vidangé le circuit de refroidissement, démontez les Durits inférieure et supérieure, puis les boulons fixant le radiateur à sa périphérie.

 

Il se dégage généralement vers le haut, mais parfois aussi, bien que cela soit rare, vers le bas. Dans tous les cas, il faut le basculer en faisant attention de ne pas endommager le faisceau sur les pales du ventilateur. Effectuez alors un nettoyage approfondi à l’aide d’un tout petit goupillon, et en passant celui-ci entre chaque ailettes. Lorsque le radiateur est parfaitement propre, reposez-le sur la voiture. N’oubliez pas de remplir à nouveau le circuit de refroidissement.

Vérification de l’allumage

Le calage de l’avance à l’allumage doit être correct, sinon le moteur va surchauffer rapidement, car la combustion produit alors un excès de chaleur au lieu de fournir de la puissance. Si l’allumage a trop d’avance ou trop de retard, les performances seront de toute façon réduites et le moteur, davantage sollicité, va surchauffer. Vérifiez enfin le mécanisme d’avance automatique et surtout celui d’avance à dépression.

Vérification de la carburation

La proportion de l’essence dans le mélange a un effet direct sur le rendement du moteur, et donc sur sa température de fonctionnement. Si le mélange est trop pauvre en essence, le moteur va rapidement surchauffer. Il se crée un point chaud dans les chambres de combustion, face aux pistons, qui risquent alors de percer rapidement ; il faut donc régler la carburation sans délai.

 

Documents issus de "Ma Voiture"


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Quand le moteur d’une voiture chauffe
Le moteur à piston rotatif d’une voiture
Dépose du moteur d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques