Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Peinture d’une voiture avec un pistolet basse pression

<< Retourner au Guide

 

Peinture ternie, éraflures, rayures : la peinture de votre voiture est à refaire. Ce n’est pas une opération très difficile. Elle demande surtout une bonne préparation, beaucoup de soins et un local sans poussière. Une pistolet basse pression et d’excellents produits sont de rigueur. Son rôle est donc autant technique que décoratif.

 

Une voiture bien peinte, c’est une voiture qui résiste mieux à la corrosion et, donc, qui dure plus longtemps. Mais c’est aussi une voiture plus belle, donc plus agréable, et qui conservera sa valeur de revente. En effet, pour l’acheteur éventuel, la qualité de la peinture est interprétée comme un signe de bon état général du véhicule (ce qui n’est pas toujours vrai).
Les vendeurs de voitures d’occasion ne s’y trompent pas, puisqu’ils portent en priorité leur effort de rénovation sur l’extérieur, sachant qu’un véhicule mal présenté est invendable.

Lorsqu’on achète une voiture neuve, il faut être particulièrement attentif à la couleur et au type de peinture que l’on choisit, et ne pas faire trop de cas des goûts et de la mode. Il faut avoir présent à l’esprit les points suivants :

  • une peinture sombre est beaucoup plus salissante qu’une claire ;
  • une couleur vive (le rouge, par exemple) passe avec le temps, rendant difficile les raccords ultérieurs ;
  • une peinture métallisée non vernie est délicate à entretenir, car il est difficile de la lustrer ;
  • les couleurs très originales, associées parfois à des séries limitées, se démodent vite, il est parfois difficile de les retrouver plusieurs années plus tard ;
  • il est pratiquement impossible à l’amateur de faire des retouches sur une peinture vernie.

La peinture et le matériel

La peinture que vous trouverez dans le commerce est de type acrylique ou, plus généralement synthétique (polyuréthane), les peintures cellulosiques, autrefois employées, ayant totalement disparu.

La référence de peinture d’une voiture

Il est bien sûr essentiel d’acheter une peinture correspondant exactement à celle de votre voiture ; encore que, même dans ce cas, vous noterez après application une certaine différence liée à la fabrication, mais surtout au fait que le reste de la carrosserie, légèrement passée, n’est plus exactement à la teinte d’origine, surtout si la couleur est vive.
Les couleurs sont référencées avec précision. Encore faut-il trouver la référence. Elle se présente généralement sous la forme d’une rondelle métallique ou d’une petite plaque carrée ou rectangulaire, fixée sur la carrosserie.
Il n’existe pas de règle quant à la localisation de cette référence qui, selon les constructeurs, peut se trouver dans le compartiment moteur, dans le coffre, sous le capot, sur le montant avant de portière, etc. En principe, le manuel de bord du véhicule indique cet emplacement.
Avant d’acheter la peinture en fonction de cette référence, comparez la teinte du nuancier du fabricant avec celle de votre voiture, car, s’il ne s’agit pas d’une “première main”, il est possible qu’elle ait été repeinte en une couleur différente de celle d’origine.

Le conditionnement de la peinture

La peinture que vous allez acheter est fournie sous trois présentations qui correspondent aux degrés de l’intervention :

  • en “crayon” de retouche, en fait un petit pinceau et un flacon, pour la retouche des éclats et rayures ;
  • en bombe aérosol, petit ou grand format ;
  • en pot de 1 kg, pour le travail au pistolet ;
  • il faut ajouter à ces trois conditionnements, désormais classiques, les pastilles-transferts, qui se collent par simple contact avec la tôle et qui conviennent pour les petits défauts (éclats, minces rayures).

Les fournitures pour repeindre une voiture

288_2_200

Il ne suffit pas d’acheter la quantité voulue de peinture pour repeindre correctement tout ou partie d’une voiture. Il vous faut aussi un certain nombre de fournitures :

  • le mastic (cellulosique ou polyester) est indispensable pour reboucher rayures, éclats et défauts de surfaces ;
  • pour poncer le mastic, il faut du papier abrasif à l’eau et une cale à poncer ;
  • pour masquer les zones et les accessoires qui ne doivent pas être peints, il faut de papier adhésif de carrossier, ne pas utiliser du ruban adhésif ordinaire, la peinture risquant de “filer” dessous ;
  • pour obtenir la bonne viscosité de la peinture et pour nettoyer le matériel, il faut un diluant correspondant au type du produit utilisé ;
  • pour offrir une bonne surface d’accrochage à la laque et pour dissimuler les derniers défauts, appliquer une couche d’apprêt spécial avant la peinture proprement dite ;
  • si le choix se porte sur une peinture polyuréthane, mieux vaut prévoir d’acheter du durcisseur qui, mélangé à la peinture, accélère son séchage, et renforce son brillant.

Le matériel pour repeindre une voiture

289_1_200

Si vous utilisez des pastilles, un crayon de retouche ou une bombe, le problème ne se pose évidemment pas. Il en va différemment si vous voulez peindre au pistolet. Vous avez le choix entre :

  • un mini-pistolet, comprenant une charge de gaz sous pression et un bocal en verre ;
  • un pistolet électrique ;
  • un pistolet basse pression (le meilleur compromis)
  • un pistolet haute pression de type professionnel.

C’est bien sûr ce dernier qui vous donnera le meilleur résultat. Étant associé à un compresseur, il est aussi le plus cher.

Enfin, n’oubliez pas que les émanations de solvant et que le brouillard de peinture sont nocifs pour les voies respiratoires. Protégez-vous en utilisant un masque spécial, en vous couvrant les cheveux, et en travaillant avec des gants.

Les conditions de travail

Peindre est un travail délicat, qui impose de réunir toutes les conditions favorables pour le réussir. Un certain nombre de précautions sont indispensables :

  • travaillez dans un local propre, exempt de poussière ;
  • ne peignez pas dans un courant d’air, à plus forte raison à l’extérieur ;
  • évitez de peindre lorsqu’il pleut, l’humidité ambiante se mêlant au brouillard de peinture ;
  • ne peignez pas en dessous de 15 °C ni au-dessus de 25 °C.

Comment peindre une voiture ?

Pour peindre correctement, il faut à la fois bien préparer la tôle et acquérir le “coup” de poignet assurant un bon travail.

La préparation de la carrosserie

La tôle doit être propre et sèche. Un lavage sous pression ou à la vapeur, suivi d’un bon essuyage à la peau de chamois est l’idéal.
- Si elle est bosselée, elle doit être redressée avec l’outillage adéquat.

Les dernières imperfections ou les simples éclats et rayures seront masqués avec du mastic, puis poncés avec du papier abrasif à l’eau. Si vous utilisez du mastic polyester, ne travaillez pas en dessous de 15 °C, la réaction entre le produit et le durcisseur se faisant alors plus difficilement (il faut dans ce cas augmenter la proportion de durcisseur). Appliquez le mastic par couches très fines, avec une cale spéciale, en caoutchouc ou métallique (cette dernière convenant mieux pour lisser).

290_1_200La protection des parties non peintes

Vous devez masquer avec du papier de journal ou du papier kraft tout ce qui ne doit pas être peint. Pour fixer le papier, utilisez du papier adhésif de carrossier. Soyez très attentif pour cette opération, car il est fréquent qu’on oublie un accessoire, qu’il est ensuite très difficile de rattrapper.

N’oubliez pas, en particulier, de protéger les roues. Pour une peinture complète, certains accessoires devront être démontés, soit par commodité, soit parce qu’il faut peindre derrière. C’est souvent le cas des pare-chocs et des grilles de calandre. Protégez en particulier les joints de pare-brise, de lunette arrière et de portières, souvent oubliés.

Démontez également les baguettes décoratives de portes. Prévoyez d’en remplacer les clips de fixation. Faites de même pour les sigles logos et écussons de marque.

Masquez très efficacement toutes les surfaces vitrées, très difficiles, sinon, à nettoyer.

La mise en peinture de la carrosserie

Que vous travailliez avec une bombe ou avec un pistolet, commencez par vous entraîner, par exemple, sur une aile froissée achetée dans une casse, pour acquérir le coup de poignet qui vous permettra d’obtenir un beau brillant.

Dans les deux cas, bombe ou pistolet doivent être placés à une trentaine de centimètres de la tôle. Vous devez progresser de préférence en passes horizontales, d’un geste régulier, la buse de la bombe ou du pistolet restant parfaitement perpendiculaire et parallèle à la surface à peindre.

290_2_200291_1_200

Les étapes

Important : le poignet doit toujours rester souple mais bloqué, de façon à garder le pistolet en ligne droite.

  • La peinture proprement dite est précédée d’une couche d’apprêt, généralement de couleur neutre (grise ou beige) et d’aspect mat, qui favorisera l’accrochage de la laque.
    - Elle contient des agents anticorrosion qui protégeront de la rouille.
    - Elle fait l’objet d’une dilution propre à chaque marque.
    - Deux couches d’apprêt constitueront une bonne préparation.
    - Il faut ensuite poncer (papier 600), laver et essuyer la carrosserie.
  • Comme l’apprêt, la laque doit être diluée. Les proportions sont indiquées généralement sur le conditionnement (30 à 50%).
    - Pour une plus grande précision, vous pouvez contrôler avec un viscosimètre, sorte de petit entonnoir dans lequel on verse la peinture. On mesure ensuite le temps d’écoulement dans cet orifice calibré pour apprécier la viscosité.
    - Plusieurs couches de peinture sont nécessaires pour obtenir un beau brillant.
    - Laissez sécher pendant 24 heures, au moins, avant de sortir la voiture, et ne la lavez pas avant une quinzaine de jours.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Petites retouches de peinture de carrosserie d’une voiture
Peinture d’une voiture avec un pistolet basse pression
Correcteurs de freinage d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques