Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Les roulements d’une roue AR motrice d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

Si les roues arrière produisent un bruit inhabituel dans les virages, si les pneus ou les garnitures de freins présentent une usure anormale ou inégale, cela signifie qu’un ou plusieurs éléments sont défectueux. Recherchez la cause des anomalies et réparez le plus rapidement possible. Sinon, continuer à utiliser la voiture dans ces conditions peut entraîner une perte de contrôle sur route, ou des détériorations coûteuses.

00_Roulement_arriere_420

Montage du roulement d’une des roues arrière sur une Triumph à essieu flottant.

En général, les véhicules à propulsion arrière ont des roulements de roue situés dans le tube de pont ; ils sont lubrifiés, soit par des graisseurs extérieurs, soit par l’huile du pont arrière. Certaines voitures ont un boîtier de pont solidaire du soubassement et relié aux roues motrices par des arbres de transmission à cardans ; les roulements sont logés à l’extrémité de chaque arbre ou, suivant le cas, dans le porte-fusée.
tab_Roulement_arriere_423


Bruits anormaux dans les virages

Une suspension défectueuse peut provoquer des bruits anormaux dans les virages. Placez le véhicule sur un pont ou sur des chandelles. Déconnectez la batterie. Resserrez les boulons de la suspension si nécessaire ; examinez les articulations et les bagues ou Silentblocs des ressorts, bras, etc., ainsi que l’état des amortisseurs. Graissez les articulations (sauf s’il s’agit de Silentblocs), puis essayez le véhicule sur route. Si le bruit n’a pas disparu, ou seulement en partie, vérifiez les roulements des roues arrière.

Usure anormale des garnitures

Si les garnitures des freins arrière sont plus usées d’un côté que de l’autre, cela peut provenir d’une fuite d’huile ou de liquide de freins. Dans ce cas, les garnitures contaminées perdent leur efficacité, et l’effort de freinage est reporté sur l’autre frein dont les garnitures s’usent plus rapidement. Commencez par chercher l’origine des fuites et effectuez les réparations nécessaires pour y porter remède. Une fois ces réparations effectuées, changez les garnitures des deux freins arrière. En revanche, s’il n’y a pas de fuite, l’usure inégale peut provenir de roulements usés ou défectueux. Dans ce cas, la roue et l’assemblage du moyeu ont un jeu excessif par rapport à l’arbre de roue, ce qui provoque des frottements intempestifs des tambours sur les garnitures.

 

01_Roulement_arriere_14002_Roulement_arriere_14003_Roulement_arriere_140
1 À l’aide d’une clé à douille munie d’une rallonge, passée à travers lés lumières pratiquées sur le carter du moyeu, dévissez les boulons de fixation de l’arbre.2 Boulonnez l’extracteur à inertie sur les boulons de la roue à l’aide des écrous de fixation de celle-ci, en les serrant seulement à la main.3 Tenez fermement la masse de l’extracteur et faites-la coulisser rapidement contre sa butée. Répétez l’opération jusqu’à ce que l’arbre de roue soit dégagé.

 


Usure illégale des freins

L’usure inégale des pneus peut provenir d’un mauvais fonctionnement des freins. Les garnitures ou les plaquettes de l’un ou des deux freins ne sont pas appliquées correctement sur les tambours ou les disques. Après avoir débranché la batterie et placé le véhicule sur chandelles, vérifiez que les écrous ou les boulons de fixation du plateau de frein ou de l’étrier sont assez serrés. Vérifiez aussi la correction de la fixation des garnitures ou des plaquettes.

 

Pour savoir si les roulements sont en cause, empoignez chaque roue à tour de rôle et essayez de la faire bouger en tirant et en poussant. Tout jeu excessif indique que le roulement est défectueux et qu’il faut le remplacer. De plus, faites tourner chaque roue manuellement pour écouter si des grincements ou claquements proviennent de l’assemblage du moyeu, ce qui indique une détérioration du roulement

 

04_Roulement_arriere_21005_Roulement_arriere_210
4 Pour éviter d’endommager les tuyauteries du circuit de freinage, veillez à maintenir toujours le plateau en place, par exemple en replaçant l’un des boulons de fixation de celui-ci.5 Retirez l’extracteur ; vous pouvez maintenant dégager l’arbre de roue à la main, en procédant avec précaution. Portez ensuite l’ensemble sur l’établi pour effectuer les opérations de démontage.

 


Changer les roulements des ponts arrière rigides

La plupart des véhicules équipés d’un pont arrière rigide ont un roulement à l’extrémité de chaque trompette, lubrifié par l’huile du boîtier de pont. Pour changer ces éléments, qui ne sont pas réglables, commencez par débrancher la batterie et placez le véhicule sur des chandelles. Calez les roues avant ; et vérifiez que le frein à main n’est pas serré. Exécutez les opérations décrites ci-après de chaque côté de la voiture. Retirez l’enjoliveur ou le chapeau du moyeu avec un tournevis, puis déposez la roue. Selon le cas, dévissez les vis de fixation du tambour pour le retirer, ou défaites le raccord du circuit hydraulique sur l’étrier ; bouchez l’ouverture libre du tuyau et retirez l’étrier.

 

Il faut extraire chaque arbre de roue. Dévissez les boulons ou les écrous de fixation du plateau de l’essieu (photo 1). Placez un récipient sous l’extrémité de l’essieu pour recueillir l’huile qui s’écoulera quand vous enlèverez l’arbre. En général, il n’est pas possible d’effectuer cette réparation à la main. Utilisez alors un extracteur à inertie (photos 2 à 5). L’extrémité interne de l’arbre de roue est maintenue en place dans les planétaires du différentiel par des cannelures. Prenez garde, lors du remontage, qu’elles soient bien alignées.

 

06_Roulement_arriere_21007_Roulement_arriere_210
6 L’assemblage étant serré dans l’étau, équipé de mors doux, faites une marque sur le collier à l’aide d’un poinçon et d’un marteau.7 Placez la pointe du poinçon dans la marque et inclinez légèrement le poinçon, puis tapez sur la tête de celui-ci pour faire glisser la bague.
08_Roulement_arriere_21009_Roulement_arriere_210
8 La bague étant dégagée, faites-la glisser sur l’arbre pour libérer le roulement. Si la bague est endommagée au cours de cette opération, cela n’a pas d’importance, puisqu’une bague neuve sera posée.
9 La mise en place d’un roulement neuf est une opération délicate, nécessitant l’usage d’une presse ; il vaut mieux confier ce travail à un garagiste, pour éviter d’effectuer un montage défectueux, dangereux même.

 

L’arbre et le moyeu viennent avec le roulement et son dispositif de fixation en place sur la tige (photo 6). En général, le roulement et la bague d’étanchéité d’huile se mettent en place à la presse. Aussi, il faut un outil spécial pour les retirer. Il vaut donc mieux faire exécuter cette tâche par un garagiste, ainsi que la pose d’un nouveau roulement sur l’arbre, qui nécessite une presse. Toutefois, vous pouvez effectuer une partie de ce travail vous-même (photos 7 à 10). Parfois aussi, le remplacement d’un roulement entraîne celui de l’arbre de roue, car ils sont fournis assemblés.

 

Pensez à mettre en place d’abord le plateau de fixation, puis le roulement et la bague d’étanchéité ; puis appliquez la pression de la presse sur la bague jusqu’à ce que tous les éléments soient correctement positionnés. Il faut absolument que le roulement neuf soit installé exactement à sa bonne place, sinon il présentera à nouveau des défaillances quelque temps plus tard.

 

Après avoir changé le joint au niveau du plateau de frein, nettoyé et enduit de graisse le logement du roulement (photo 11), introduisez avec précaution l’arbre de roue dans le tube de pont. Quand il est partiellement engagé, recouvrez de graisse haute pression la tige de l’arbre (photo 12) et le roulement. Faites tourner l’arbre doucement pour engager correctement ses cannelures dans celles du planétaire. Puis avec un maillet, tapez doucement pour que l’arbre retrouve sa position initiale (photo 13). Replacez les écrous et les boulons, serrez les régulièrement en diagonale jusqu’à obtention des couples de serrage corrects. Remontez les éléments des freins ; rebranchez le circuit hydraulique et purgez-le si nécessaire.

 


Retirer le moyeu

Sur certaines voitures, il faut retirer le moyeu pour atteindre les roulements. Débranchez la batterie, placez l’arrière de la voiture sur des chandelles. Enlevez l’enjoliveur ou le chapeau du moyeu, la roue, le tambour ou l’étrier (après avoir déconnecté le circuit hydraulique). Retirez l’écrou de moyeu, après avoir ôté si nécessaire la goupille fendue de blocage. Utilisez ensuite un arrache-moyeu pour extraire le moyeu. Cet outil ne s’avère pas utile sur certains véhicules dont les moyeux comportent des boulons formant extracteur (lorsqu’on les visse, ils s’appuient sur le carter d’essieu et forcent le moyeu à sortir).

 

10_Roulement_arriere_21011_Roulement_arriere_210
10 Cet outil permet, dans certains cas, d’extraire le roulement sans avoir recours à une presse. Mais ce procédé ne constitue qu’un pis-aller.11 Avant de replacer l’arbre de transmission, nettoyez le logement du roulement à l’aide d’un chiffon propre et non pelucheux, puis graissez le logement.

 

Mais sur d’autres voitures, il faut enlever le plateau de frein et le tambour (ou le disque et l’étrier), ainsi que l’arbre de roue, le moyeu, le roulement et même le tube de pont. Portez tous ces éléments sur l’établi pour continuer le démontage. Puis avec un extracteur, détachez l’assemblage du moyeu. Pour changer les roulements, enfin accessibles, reportez-vous à la description précédente. Répétez les mêmes opérations pour l’autre roue.

 

Quand le nouveau roulement est mis en place à la presse, qu’il a été enduit de graisse à roulements, la procédure de remontage se fait à l’inverse de celle du démontage. Par exemple, sur certains véhicules, il faut retirer complètement le moyeu et l’assemblage de l’arbre de roue. Débranchez la batterie, placez l’arrière du véhicule sur des chandelles ; déconnectez les liaisons du circuit hydraulique à l’arrière des cylindres de roue. Détendez complètement le système de réglage du frein à main et enlevez les tambours. Puis retirez l’écrou du moyeu ainsi que ses rondelles et le moyeu avec un arrache-moyeu. Détachez les liaisons du frein à main. Dévissez les quatre écrous sur la face avant du moyeu et retirez les boulons à l’arrière de l’élément.

 

Enlevez le rejet d’huile en notant l’emplacement de la lèvre d’égouttement. Retirez le plateau de frein et la bague d’étanchéité avec son bâti. Retirez la clavette de verrouillage de l’arbre puis sortez l’arbre hors du tube de pont. Le roulement est situé sur l’arbre ; enlevez-le avec une presse (voir précédemment), puis montez un roulement neuf. Appliquez de la graisse sur le roulement et remontez les éléments, en suivant la procédure inverse du démontage. Le couple de serrage des boulons du plateau de frein sont de 4,4 à 5,3 daN.m ; celui de l’écrou de l’essieu de 14 à 15 daN.m.

 


Changer les roulements sur des arbres de roues flottants

Des ponts arrière à roues indépendantes équipent certains véhicules. Il faut retirer les arbres de roues pour atteindre les roulements. La voiture étant sur des chandelles, batterie et circuit hydraulique déconnectés, ainsi que le frein à main, dévissez le boulon de la partie inférieure de l’amortisseur et écartez cet élément ; retirez aussi l’écrou de la rotule qui maintient le haut de la jambe verticale de suspension. Avec une pointe à tracer ou de la peinture blanche, marquez l’emplacement des éléments sur le joint de cardan. Puis desserrez les quatre boulons pour pouvoir retirer les deux moitiés. Défaites aussi le boulon qui maintient le haut de la jambe verticale sur le ressort transversal. Puis enlevez avec précaution le moyeu, l’arbre de roue et la jambe verticale.

 

12_Roulement_arriere_21013_Roulement_arriere_210
12 Après avoir commencé à engager l’arbre dans le carter d’essieu, recouvrez-le de graisse, ainsi que le roulement. Utilisez une graisse haute pression.13 Après vous être assuré que les cannelures sont bien engagées, frappez doucement avec un maillet sur l’ensemble, jusqu’à ce qu’il soit bien en place.

 

Placez l’arbre entre les mâchoires d’un étau munies de mors doux. Enlevez le tambour, l’écrou de l’essieu et ses rondelles. Puis retirez le moyeu avec un arrache moyeu. Notez l’emplacement de la clavette du moyeu. Enlevez les quatre boulons qui retiennent le capteur de graisse, le plateau de frein, la bague d’étanchéité, le bâti et le joint de la fusée. Puis faites sortir le boulon pivot de la fusée avec un poinçon et un marteau, pour pouvoir écarter la jambe de la fusée. Repoussez la fusée sur l’arbre, pour atteindre le roulement. Il faut un outil spécial pour l’enlever.

 

Retirez la fusée, posez-la sur des blocs en bois, pour déplacer le roulement à aiguilles avec un poinçon adapté. Remplacez les anciens roulements et les bagues d’étanchéité. Effectuez ensuite le remontage en prenant garde que le plateau de frein soit orienté avec le cylindre de roue vers le haut. Quoi qu’il en soit, il reste toujours préférable de vérifier la lubrification des roulements, soit en contrôlant le niveau d’huile du différentiel avec les essieux moteurs, soit en nettoyant les roulements et en les garnissant de graisse tous les 40000 km.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Remplacer un roulement de roue d’une voiture
Les roues d’une voiture
Remplacer des roulements de roues arrière de Renault 4


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques