Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Les répartiteurs-limiteurs d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

On a vu que les freins avant donnent une puissance de décélération beaucoup plus importante que les freins arrière ; ils sont, en effet, étudiés pour être plus puissants une voiture équipée de freins à tambour, par exemple, aura des cylindres de roues et des tambours avant de plus forts diamètres que ceux de l’arrière.

 

Sur une voiture équipée de freins à disque, les disques sont souvent de même diamètre, mais les étriers de freins avant seront plus gros et la surface des plaquettes supérieure. C’est en faisant varier la taille des étriers que les constructeurs équilibrent le freinage de leurs véhicules.

L’incidence de la charge

208_300

 

Bien que savamment calculé, le rapport de puissance de décélération entre l’avant et l’arrière n’est qu’un compromis pour un chargement donné du véhicule : en effet, l’efficacité des freins arrière est, par exemple, différente suivant que les places arrière sont occupées ou non, ou que le coffre est vide ou chargé. Si l’on calcule le rapport avant/arrière pour une voiture en ordre de marche avec le réservoir plein et 4 personnes à bord, les roues arrière auront tendance à se bloquer plus facilement que si la voiture n’est occupée que par le conducteur, surtout si la route est glissante. L’inverse se vérifie également.


La répartition du freinage

Pour éliminer ce gros inconvénient, les constructeurs ont été amenés à étudier des systèmes ayant pour but de faire varier le rapport de freinage avant/arrière suivant la charge du véhicule. Une vanne reliée au système de suspension arrière de la voiture est placée dans le circuit alimentant les freins arrière, la puissance de ces derniers étant calculée pour une voiture à pleine charge. Lorsque la voiture est presque vide, la position des suspensions arrière ferme partiellement le circuit de frein arrière, limitant ainsi la pression qu’il reçoit. À pleine charge, le circuit arrière est grand ouvert et les freins ont leur efficacité maximale.

 

Bien que fonctionnant de façon satisfaisante, ce système assez simple (monté sur des voitures populaires en raison de son faible prix de revient), ne tient malheureusement pas compte, ou très peu, de la puissance de freinage appliquée par le conducteur en effet, plus le freinage est violent, plus la pression doit être transférée de l’arrière vers l’avant. On a donc mis au point un dispositif qui tient à la fois compte du chargement du véhicule et de la puissance de freinage. Cet appareil comprend une bille ou un piston en acier sur lequel agit la force d’inertie engendrée par la décélération du véhicule. En se déplaçant, cette bille ou ce piston vient fermer progressivement le circuit de frein arrière. Les voitures à double circuit sont bien évidemment équipées de deux répartiteurs-limiteurs dont les caractéristiques doivent être parfaitement identiques.

 

Ces systèmes sont maintenant d’un emploi courant sur un très grand nombre d’automobiles modernes ; ils ne sont prévus que pour un travail linéaire, c’est-à-dire lorsque le véhicule roule en ligne droite. Or, la situation est toute différente lorsque le conducteur est obligé de freiner en virage : dans une courbe, en effet, l’adhérence des roues situées à l’extérieur augmente, alors que celles des roues intérieures diminue proportionnellement. La puissance de freinage étant également distribuée entre les roues gauches et les roues droites de la voiture, les roues intérieures au virage ont tendance à bloquer en premier, pouvant entraîner une perte de contrôle du véhicule.

 

L’idéal en matière de répartition de freinage est le système ABS. Un système moins performant mais aussi moins coûteux a été mis au point par la société Automotive Products, le dispositif TAB (Transversely Apportionned Braking freinage à répartition latérale). Dans ce système, il y a quatre répartiteurs de freinage deux à l’arrière, montés longitudinalement et s’occupant chacun d’une roue, et les deux autres à l’avant, placés latéralement. Tous les quatre sont reliés aux bras de suspension (ce système est bien sûr monté sur des voitures possédant quatre roues indépendantes). La pression de sortie de chaque répartiteur est donc fonction de la position du bras de suspension. Chaque roue possède une répartition longitudinale et latérale.



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Correcteurs de freinage d’une voiture
Préparer une voiture d’occasion pour mieux la vendre
Problèmes d’allumage sur une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques