Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Le circuit d’alimentation d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

Tout moteur thermique a besoin, pour fonctionner, d’un carburant et d’un comburant. La combustion de ces deux produits fournit l’énergie qui est transformée en mouvement mécanique, et dégage de la chaleur qui représente les pertes de rendement. C’est le cas des moteurs à essence et Diesel qui sont tous deux des moteurs à combustion interne. L’essence, le GPL ou le gaz naturel ou encore le gazole sont le carburant et le comburant est l’oxygène de l’air.

070_420

Le moteur doit donc être alimenté en air et en carburant. C’est le rôle des circuits d’alimentation. Le carburant et le comburant sont mélangés et dosés par le carburateur ou par les systèmes d’injection qui alimentent eux-mêmes le moteur ; ils assurent la carburation.

 

Le circuit d’alimentation se divise en deux parties principales : le circuit d’alimentation en air et le circuit d’alimentation en carburant.


Alimentation d’une automobile : le circuit d’air

Il est relativement simple puisqu’il comporte essentiellement une tuyauterie qui prélève l’air frais à l’avant de la voiture ou dans le compartiment moteur, et l’air chaud sur le collecteur d’échappement pour l’amener au carburateur ou à l’injection. L’air ainsi réchauffé en hiver favorise la vaporisation de l’essence lors de la carburation. L’air froid et l’air réchauffé sont dirigés vers la vanne de sélection ou vers le robinet thermostatique qui permet le réglage. L’air froid est utilisé en été et l’air réchauffé en hiver. L’air est ensuite dirigé vers le filtre à air qui a pour fonction de stopper les impuretés et autres particules abrasives qui causeraient une usure prématurée du moteur. Le filtre à air sert également de silencieux d’admission car l’air qui traverse le carburant à vitesse élevée produit un bruit assez important d’aspiration.


Alimentation d’une automobile : le circuit de carburant

Plus complexe, il comprend un réservoir, des canalisations, une pompe et un filtre. Le réservoir a pour rôle de stocker l’essence et d’assurer une certaine autonomie au véhicule. Sa capacité oscille entre 30 et 100 litres sur les voitures de grandes séries.

Le réservoir d’un véhicule

Jusque dans les années 1930, le réservoir d’essence était placé sur la cloison pare-feu au-dessus du moteur, à proximité immédiate de celui-ci. L’essence descendait par gravité jusqu’au carburateur. Un robinet situé à la base du réservoir devait être fermé après chaque arrêt, sinon le réservoir se serait lentement vidé dans le carburateur, puis par le trop-plein de celui-ci au cas ou le pointeau n’aurait pas été étanche.

 

Aujourd’hui, le réservoir est placé à l’arrière de la voiture pour éliminer au maximum les risques d’incendie et les odeurs d’essence dans la voiture. Cependant, tout à l’arrière, le réservoir est exposé aux chocs ; c’est pourquoi il est maintenant le plus souvent situé entre les roues arrière, sous la banquette ou derrière le dossier du siège arrière. Une pompe est donc nécessaire pour remonter l’essence vers le carburateur.

Durit d’alimentation automobile

Le réservoir est relié au moteur grâce à une canalisation qui parcourt la longueur de la voiture sous le plancher. Il s’agit d’une tuyauterie en cuivre ou en plastique d’environ 6 à 8 mm de diamètre. La pompe à essence peut être du type mécanique (voitures anciennes) ou électrique. La pompe mécanique est fixée sur le bloc moteur et entraînée par une came de l’arbre à cames. Ce type de pompe est extrêmement fiable et ne nécessite aucun entretien. Il assure un débit suffisant pour les voitures de petite et moyenne cylindrée. Sur les voitures de grosse cylindrée, une pompe électrique est nécessaire pour assurer un débit et une pression plus élevés.

 

Sur certaines voitures de grosse cylindrée et sur les voitures à moteur Diesel, un filtre à décantation qui élimine les impuretés et les gouttelettes en suspension, est placé après la pompe. En effet le réservoir peut contenir de l’eau par condensation et celle-ci ne doit pas arriver au moteur. Elle est retenue par le filtre et reste au fond de celui-ci par gravité. Sur les voitures de petite cylindrée, un filtre en ligne, à éléments en papier, est incorporé à la tuyauterie reliant la pompe au carburateur. Sur toutes les voitures, il y a également des filtres à crépine métallique, soit dans le réservoir d’essence, soit à l’entrée du carburateur, ou encore à l’entrée de la pompe à essence.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Purge du circuit de freinage d’une voiture
Purger le circuit de refroidissement d’une voiture
Les circuits multiples d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques