Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

La pompe à essence d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

La pompe à essence a pour fonction de puiser le carburant dans le réservoir pour l’amener vers le carburateur toujours situé plus haut que celui-ci. La pompe à essence comprend une partie hydraulique et une partie mécanique.

Les pompes à essence mécaniques

C’est le type de pompe qui a équipé les voitures depuis la fin de l’alimentation par gravité jusqu’à l’apparition des pompes électriques dans les anénes 1960. La partie hydraulique des pompes mécaniques est constituée d’une chambre à volume variable puisque l’une de ses parois est formée par une membrane souple. Un passage d’aspiration et un passage de refoulement communiquent avec cette chambre et sont tous deux fermés par des clapets anti-retour, les deux qui permettent le passage de l’essence dans le même sens. Ainsi, à partir de la position repos, lorsque la membrane s’écarte, augmentant ainsi le volume de la chambre, le clapet de refoulement reste fermé tandis que celui d’aspiration s’ouvre sous l’effet de la dépression interne ; l’essence entre dans la chambre. Lorsque la membrane est repoussée, le clapet d’aspiration est refermé sous l’effet de la pression de l’essence contenue dans la chambre tandis que le clapet de refoulement s’ouvre sous l’effet de cette même pression. Ainsi au cours du cycle, l’essence a été aspirée dans la chambre, puis refoulée par l’orifice correspondant. Il suffit donc de produire mécaniquement un va-et-vient de la membrane pour obtenir le pompage.

 

La partie mécanique produit ce mouvement de va-et-vient. Dans les pompes mécaniques, c’est un système de levier ou de biellette qui actionne, par un mouvement de va-et-vient, la membrane à laquelle il est relié par une tige ou un poussoir, la membrane étant alors rappelée par un ressort. Le levier est lui-même actionné grâce à une came placée sur l’arbre à cames du moteur et sur laquelle le levier frotte.

076_1_420


Les pompes à essence éléctriques

Dans les pompes électriques, le mouvement de va-et-vient est assuré par un électro-aimant repoussé par un ressort. L’action de l’électro-aimant est commandée par des contacts électriques automatiques qui établissent et interrompent le courant à chaque mouvement, et en fin de course, du noyau de l’électro-aimant. La force électrique assure l’aspiration. Lorsque le noyau est en position arrière, les contacts sont repoussés, s’écartent et coupent le courant ; le ressort repousse alors le noyau en position avant et celui-ci repousse la membrane qui provoque le refoulement de l’essence. Le courant est alors établi car les contacts se ferment lorsque le noyau est dans cette position. Sous l’action du courant, le noyau est alors attiré vers l’arrière par l’électro-aimant et ainsi de suite. Le réglage des contacts a donc une grande importance sur la course et l’efficacité de l’électro-aimant, et donc de la pompe.

 

La plupart des pompes mécaniques sont aujourd’hui serties et il n’est donc pas possible de les réparer. Dans certains cas, cependant, on peut démonter la partie hydraulique afin de vérifier l’état des clapets et de les remplacer si nécessaire. On peut également remplacer le joint en cas de suintement ou de fuite de la pompe. Si celle-ci se produit vers le levier, l’essence coule dans le carter du moteur et se mélange à l’huile en cas de fuite importante, l’huile perd ses qualités de lubrification.

076_2_420


Le remplacement de la pompe à essence

Si la pompe est défectueuse, il faut la déposer. Défaites les deux écrous qui la fixent sur le côté du bloc moteur et débranchez les deux canalisations d’arrivée et de sortie fixées par les colliers de serrage. Vérifiez le fonctionnement de la pompe en actionnant à la main le levier de commande, le tuyau d’aspiration baignant dans un peu d’essence. Un jet assez puissant doit sortir par l’orifice de refoulement. Sinon, remplacez la pompe. Vérifiez l’état de l’entretoise intermédiaire et remplacez-la éventuellement par une entretoise de même épaisseur. En effet, l’épaisseur de l’entretoise détermine l’enfoncement de la pompe sur le bloc moteur et donc la course du levier.

Réparation de la partie électrique

Sur les pompes électriques et sur les pompes “SU” qui équipent la plupart des voitures anglaises produites jusque ces dernières années, il est possible de réparer la partie électrique, la partie hydraulique étant généralement très fiable. Il est possible de se procurer un “kit” de réparation comprenant les contacts et le condensateur qui évite l’usure prématurée de ceux-ci. Une notice détaillée de montage est fournie. Cette opération et surtout le réglage des contacts sont assez délicats et il ne faut les entreprendre que si vous avez quelque expérience en mécanique. La pompe électrique est généralement placée dans le coffre ou sous le plancher, à l’arrière. Débranchez la batterie avant de déposer la pompe et ne fumez pas à proximité...



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Réparer une pompe à essence de voiture
Remplacer une pompe à eau de voiture
Réviser une pompe de direction assistée


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques