Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

L’entretien de la batterie d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

Organe essentiel de l’installation électrique d’une automobile, la batterie emmagasine l’énergie électrique sous forme chimique. Son rôle est double recevoir l’électricité fournie par la génératrice (dynamo ou alternateur) et la distribuer aux différents organes électriques de la voiture (éclairage, démarreur, etc.). Elle est constituée de plusieurs éléments, de 2 volts chacun, reliés entre eux.

 

Une batterie pas chère de 6 volts (de plus en plus rare) est donc formée de trois éléments et une batterie de 12 volts en comprend six. Ces éléments se présentent sous forme de plaques de plomb alternées baignant dans une solution composée de 40% d’acide sulfurique et de 60% d’eau pure appelée électrolyte. C’est cette solution qui permet les réactions chimiques nécessaires à la charge et à la décharge de la batterie, au moment voulu.

020_420

Les plaques positives sont toutes reliées à la borne positive de la batterie, de même que les plaques négatives sont reliées à la borne négative. Une feuille de séparation microporeuse est prise en sandwich entre chaque plaque de plomb. Les bornes sont généralement repérées avec des signes + et - pour éviter les confusions. Toutefois, il est à noter que le diamètre de la borne positive est supérieur à celui de la borne négative.

L’état de la batterie d’une voiture

Il est primordial d’avoir une batterie en bon état, ne serait-ce que pour obtenir de bons démarrages à froid, surtout l’hiver.

 

La première des choses à vérifier est l’état des connexions entre les cosses et les bornes. Les cosses doivent être bien serrées (on ne doit pas pouvoir les bouger à la main) et exemptes d’oxydation ou de sulfatation, ce qui indiquerait un mauvais état de charge de la batterie. En outre, une sulfatation très importante entraîne de mauvais contacts. Si les cosses sont trop oxydées, remplacez-les, et brossez énergiquement les bornes avec une brosse à bougies (vous pouvez également employer de la toile émeri).

 

Avant de rebrancher les cosses sur les bornes, assurez vous que la liaison entre les câbles et les cosses est solide. Serrez bien celles-ci et enduisezles d’une mince couche de graisse.


La charge de la batterie

129_1_1_200Elle est normalement assurée par la génératrice. Cependant, une longue période d’inutilisation de la voiture, ou une recharge insuffisante en période hivernale, peut faire baisser la charge de la batterie. C’est aussi le cas lorsqu’on sollicite trop longtemps le démarreur.

 

Attention : une batterie insuffisamment chargée gèle rapidement, ce qui peut faire éclater le bac. Elle risque par ailleurs de vous faire tomber en panne, l’électricité devenant insuffisante pour entraîner le démarreur ou pour fournir une étincelle aux bougies.batterie1_150
La méthode la plus classique pour mesurer la charge de la batterie consiste à apprécier la densité de l’électrolyte avec une pipette “pèse-acide” :

  • si la densité est de 1,26 ou plus, la batterie est bien chargée ;
  • si la densité està 1,20 elle est à demi chargée ;
  • si la densité est en-dessous de 1,12, elle est considérée comme déchargée.

Cette mesure n’est possible que sur les batteries standard, où l’électrolyte est accessible. Sur les batteries sans entretien à borne scellée, un voltmètre est nécessaire. Vous trouverez dans le commerce des chargeurs de batterie vous permettant d’effectuer vous même la recharge. Certains modèles de forte puissance permettent même de démarrer directement le moteur. Préférez le plus souvent possible une charge lente, moins préjudiciable à la batterie.

Pour effectuer la recharge, déposez la batterie plutôt que de la laisser sur la voiture. S’il s’agit d’une batterie standard, retirez toujours les bouchons pour éviter l’accumulation d’hydrogène (ne fumez jamais audessus d’une batterie en charge !). Inutile de prolonger exagérément la charge : arrêtez-la lorsque l’aiguille de l’appareil s’est stabilisée pendant au moins 2 heures, ou lorsque l’électrolyte bouillonne à l’intérieur du bac.

020_2_420

Controler la charge de la batterie d’une voiture

On peut également contrôler la charge d’une batterie à l’aide d’un densimètre. Ce petit appareil bon marché se trouve chez les accessoiristes automobiles et se présente sous la forme d’une pipette en verre terminée par une poire en caoutchouc. Un petit flotteur gradué se trouve à l’intérieur. Son fonctionnement est très simple : plongez-le dans un des éléments de la batterie et aspirez un peu d’électrolyte avec la poire. La hauteur du flotteur sur l’électrolyte vous indiquera l’état de charge de votre batterie. Une densité de 1,26 indique une batterie bien chargée, 1,20 une batterie à moitié chargée et 1,12 une batterie à plat. Souvent, des couleurs correspondent à ces différentes densités pour rendre la lecture plus facile.


Surveillance de l’état de la batterie

La charge n’est pas seule garantie du bon état de la batterie. Une surveillance régulière, même sur une batterie « sans » entretien, est nécessaire.

Le niveau d’électrolyte

Sur les batteries standard, quand les bouchons ne sont pas "scellés", le niveau d’électrolithe peut être périodiquement contrôlé sur les batteries standard, par exemple à l’occasion des vidanges ; il faut qu’il se situe à environ 1,5 à 2 cm au-dessus du niveau supérieur des plaques.

 

131_1_200124_200
Cette pipette ou densimètre permet d’apprécier le niveau de charge de la batterieAjouter exclusivement de l’eau distillée lorsque le niveau d’électrolyte est insuffisant

Les bornes

L’accumulation de sulfate provoque un mauvais contact entre borne et cosse, donnant tous les symptômes d’une décharge. Pour nettoyer convenablement les bornes, démontez d’abord les cosses. Vous pouvez faire disparaître le sulfate avec un peu d’eau chaude, mais le plus simple est encore de le brosser (attention aux risques de projection dans les yeux !).

 

130_1_200130_2_200
Utiliser une brosse métallique ou de la toile émeri pour nettoyer les bornes et les cosses et obtenir un bon contact électrique.Contrecarrer le sulfatage en appliquant un peu de graisse neutre (trop empêche le contact)

 

Mettez le métal des bornes à nu, au besoin avec de la toile émeri ou du papier de verre. Faites-en autant pour l’intérieur des cosses. Avant de remonter celles-ci, placez une rondelle spéciale en feutre sur la borne ; elle évite le sulfatage. Pour le limiter vous pouvez également enduire légèrement les bornes avec de la graisse de vaseline, mais sans excès pour ne pas entraver le contact.

Serrez convenablement les cosses car un mauvais serrage peut, lui aussi, laisser penser que la batterie est déchargée.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
La batterie d’une voiture
L’entretien de la batterie d’une voiture
Remédier aux démarrages difficiles d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques