Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Entretenir le réservoir d’essence d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

Toute odeur anormale d’essence dans la voiture, ou autour de celle-ci, est un symptôme à ne pas négliger. Non seulement l’essence est très inflammable, mais ses vapeurs sont extrêmement toxiques. C’est pourquoi, si vous soupçonnez la moindre fuite du réservoir d’essence, même légère, vous devez prendre toutes les précautions nécessaires et examiner immédiatement l’ensemble du circuit d’essence.

 

01_Reservoir_essence_22002_Reservoir_essence_220
1 La première vérification doit concerner te bouchon du réservoir. Contrôlez l’état du joint et celui des pattes de verrouillage du bouchon. N’hésitez pas à remplacer le bouchon si nécessaire.2 Une fuite peut provenir de la canalisation d’alimentation. Elle est alors à rechercher soit du côté du carburateur, soit du côté du réservoir. Son remplacement est parfois nécessaire.

 

Une odeur d’essence est un signe de fuite, surtout si cette odeur est persistante et qu’elle peut être perçue à l’intérieur de la voiture pendant la conduite. D’autre part, les fuites importantes laissent des marques sur le sol lorsque la voiture reste stationnée un certain temps.

 

Si l’odeur d’essence est très nette lorsque le plein vient d’être fait, et qu’elle diminue au fur et à mesure que le réservoir se vide, il est probable que le problème vient soit du système de mise à l’air, soit du tuyau de remplissage, ou même du bouchon. En revanche, si l’odeur apparaît de façon soudaine, par exemple en route, il est possible qu’il y ait une fuite dans le système d’alimentation. S’il est difficile de localiser exactement la fuite, à l’odeur, vous pouvez quand même savoir si elle vient de l’avant ou de l’arrière de la voiture.

 

Si (avec un moteur à l’avant), l’odeur vient de l’avant, il y a de fortes chances pour qu’il y ait un problème de pompe à essence mécanique ou de carburateur. Le moteur peut simplement être noyé ou le niveau de cuve du carburateur trop élevé (l’essence déborde).

 

Si l’odeur vient du coffre à bagages, la cause de la fuite est à rechercher du côté du réservoir d’essence ou des tuyauteries proches. Il est indispensable de procéder logiquement pour repérer la fuite : vérifiez d’abord l’état du bouchon et du tuyau de remplissage avant de regarder du côté du tuyau de mise à l’air, de la jauge à essence elle-même, ou tout simplement du réservoir.

Le bouchon du réservoir

La vérification la plus simple et la plus rapide est de s’assurer que le bouchon du réservoir est bien étanche. Si le joint semble suspect (photo 1), il faut le remplacer. Il est possible aussi que les pattes de verrouillage du bouchon soient un peu tordues, auquel cas il faut les redresser ; si elles sont rouillées, remplacez le bouchon. Assurez-vous que le trou de mise à l’air libre du bouchon n’est pas obstrué, ce qui pourrait gêner l’alimentation en essence au carburateur.

 


Emplacement du réservoir

03_Reservoir_essence_22004_Reservoir_essence_220
3 La localisation du réservoir n’est pas toujours évidente. Dans le cas présent, le réservoir d’essence est situé sous le coffre à bagages.4 La dépose du réservoir passe par le démontage du tuyau de remplissage, fixé ici par un manchon en caoutchouc serré par des colliers à fils.
05_Reservoir_essence_22006_Reservoir_essence_220
5 Les colliers à fils étant desserrés et le bouchon retiré, il est ici facile de déposer le tuyau de remplissage.6 Dans le cas présenté ici, le réservoir peut-être déposé par le haut. Il est simplement boulonné, les points de fixation peuvent être atteints facilement.

 

Si l’odeur d’essence semble venir du réservoir, et que vous n’avez trouvé aucune fuite nulle part ailleurs dans le circuit d’alimentation, il faut donc repérer l’emplacement du réservoir. Cela n’est pas toujours aussi simple qu’il peut paraître, car les constructeurs ont l’habitude de le coincer en un endroit où il occupe le minimum d’espace utile. Il est à l’arrière sur les voitures à moteur avant, et à l’avant sur les voitures à moteur arrière.

 

En général, on le trouve sous le plancher du coffre (photo 3), mais parfois il peut être situé entre le dossier de la banquette arrière et le compartiment arrière, ou encore dans les ailes latérales arrière. Enfin, sur les voitures à moteur arrière, il est dans le coffre avant. On peut repérer sa position en suivant le tuyau de remplissage qui doit être très court.

 

Sur les Volkswagen Polo, par exemple, le tuyau se trouve en avant de la roue arrière et conduit directement au réservoir qui est placé sous le siège arrière. Étant donné que le tuyau d’alimentation doit être placé au-dessus du réservoir, il est logique de commencer l’exploration en suivant celui-ci vers le bas, en général au fond du coffre ou du plancher de chargement s’il s’agit d’un break.

 

Le réservoir d’essence est habituellement caché par une garniture ou un panneau de moquette, qui sera soit fixé par des boutons-pression, soit vissé. Vous trouverez peut-être, en dessous, une couche de matériaux insonorisants que vous enlèverez également avant d’atteindre le réservoir lui-même. Un examen de la partie supérieure du réservoir vous permettra déjà de vous rendre compte de son état d’usure. Regardez, notamment, si des chocs depuis le coffre ne l’ont pas abîmé.

Vidange du reservoir

Avant d’effectuer les travaux sur le réservoir, il faut le vidanger. S’il y a un bouchon de vidange sur le réservoir, il suffit de placer en dessous un récipient de dimension convenable et de dévisser le bouchon. Rappelons que certains réservoirs peuvent contenir jusqu’à 60 ou même 80 litres d’essence ; si vous venez de faire le plein de la voiture, il faut prévoir un récipient d’une contenance au moins égale. Sinon, il est plus sage de rouler quelque temps avec la voiture, et d’attendre que le réservoir soit presque vide pour en effectuer la vidange. N’oubliez pas que les bassines en plastique sont parfois sensibles à l’essence et qu’elles risquent de fondre lorsque vous les remplissez ; utilisez, de préférence, une bassine métallique.
Si le réservoir d’essence ne comporte pas de bouchon de vidange, vous avez le choix entre siphonner l’essence dans le réservoir en utilisant un tuyau souple et transparent, ou débrancher la canalisation à la pompe à essence, en choisissant la méthode la plus simple. Si le bouchon de vidange est très rouillé, adoptez également cette seconde méthode.

 


Fuite au réservoir

07_Reservoir_essence_22008_Reservoir_essence_220
7 Après avoir défait tous les boulons de fixation situés en périphérie du réservoir, vous n’éprouverez aucune difficulté pour sortir ce dernier.8 Le démontage de la sonde se fait facilement si le réservoir est déposé. Vous la dévisserez aisément avec un petit coup de burin.

 

Si vous pensez que la fuite provient de la sonde ou du réservoir lui-même, il est préférable de déposer ce dernier pour contrôler son état et voir s’il est possible de le réparer. Rappelez-vous cependant que les fuites au réservoir sont rares sur les véhicules, car la rouille n’a pas fait son action. Il est également possible que le réservoir ait touché le sol si vous avez conduit sur un chemin inégal, jonché de pierres.

Dépose du réservoir

Si le réservoir est percé, il faut donc le déposer. Après l’avoir vidangé, débranchez toutes les tuyauteries. Le tuyau de remplissage est habituellement fixé par un collier de serrage qu’il faut dévisser (photos 4 et 5). Débranchez également le petit tuyau du reniflard et les deux fils électriques de la sonde de la jauge à essence.

 

Le réservoir est maintenant prêt à être déposé. Un examen approfondi de sa partie supérieure ou inférieure vous indiquera son mode de fixation. En général, il est fixé à des pattes, par l’intermédiaire de vis et d’écrous, sur des rondelles de caoutchouc qui traversent des trous pratiqués dans la lèvre du bord du réservoir, à l’endroit où les deux moitiés sont soudées (photo 6). Sinon, il est fixé par de grandes pattes métalliques qui sont clipées à une extrémité et vissées à l’autre en passant sous le réservoir. Certains réservoirs peuvent être enlevés vers le haut (photo 7), d’autres seront démontés par le bas. Enlevez

 

la plupart des vis et des écrous tout en en laissant deux, diamétralement opposés, en place. Puis, essayez de comprendre comment le sortir. Certains réservoirs exigent le démontage d’autres éléments tels que le pare-chocs arrière, la plaque d’immatriculation ou bien les silencieux arrière d’échappement. Les réservoirs qui se démontent par en dessous sont plus faciles à sortir si la voiture a été montée sur crics et posée sur des chandelles. Si vous avez éprouvé quelques difficultés à débrancher le tuyau de remplissage, il sera peut-être plus facile de desserrer le collier de serrage et de n’enlever le tuyau que lorsque le réservoir est déjà en partie démonté.

 

Quelques rares voitures ont un petit réservoir additionnel, monté au-dessus du réservoir principal, qui évite le débordement en même temps qu’il sert de boîtier de reniflard. Il est rarement nécessaire de démonter ce petit réservoir : il suffit de débrancher sa tuyauterie.

 

Lorsque le réservoir est déposé, grattez-le soigneusement à la brosse métallique, en frottant vigoureusement aux endroits les plus rouillés. Si la tôle vous semble très douteuse, frappez-la fortement avec la pointe d’un tournevis pour voir si le métal est sain (photo 12). Si celle-ci traverse facilement le réservoir, la tôle est vraiment très rouillée. Dans certains cas, il est possible d’effectuer une réparation de fortune avec du Syntofer (résine polyester) ou simplement du goudron d’étanchéité (photo 13)

 


Vérification de la sonde d’essence

09_Reservoir_essence_22010_Reservoir_essence_220
9 La plaque de serrage maintenant la sonde étant dévissée, il vous suffira de tirer bien verticalement l’ensemble. Un tournevis peut être nécessaire pour décoller la sonde.10 Il vous faudra incliner légèrement l’ensemble pour sortir le flotteur de la sonde. Une panne de jauge est parfois à rechercher du côté du flotteur et de la sonde.

 

Il est facile d’identifier la sonde puisqu’elle est démontable du réservoir, et qu’habituellement son embase est ronde, mesurant environ 5 à 7 cm de diamètre. Il y a deux fils électriques qui y sont branchés pour transmettre la mesure de la contenance du réservoir. Avant de commencer tout travail de démontage de la sonde, assurez-vous que vous avez bien débranché la batterie, de façon à être sûr qu’il n’y a aucun risque d’étincelles à proximité du réservoir.

 

Un réservoir d’essence, même vide, est très dangereux puisqu’il contient des vapeurs extrêmement volatiles. Toute fuite à la sonde sera probablement le résultat d’un joint imparfait entre la sonde et le réservoir. Pour remédier à cette situation, la sonde doit être démontée. Plusieurs méthodes de montage sont utilisées, et vous pourrez distinguer tout de suite de quelle manière la jauge est fixée. De nombreux constructeurs utilisent plusieurs vis qui sont prises dans des boulons soudés au réservoir ; il y a à peu près 6 ou 8 vis tout autour de la sonde.

 

Si la sonde est engagée dans une douille baïonnette, il faut attraper les extrémités du circlip, ce qui permet d’enlever la sonde sans trop de difficultés. Vous pouvez retirer le circlip avec un outil spécial, mais un burin émoussé fait très bien l’affaire pour peu que vous procédiez en douceur (photo 8). Si la sonde est collée ou bloquée en place, tapez doucement dessus, surtout sur le pourtour, et faites levier en utilisant la lame d’un tournevis.

 


Préparation et soudure du réservoir

Reservoir essence 220 2Afin d’économiser sur la soudure du réservoir, vous pouvez faire la préparation vous-même.

 

Commencez par enlever toutes les traces de vapeur d’essence pour ne pas risquer une explosion causée par la chaleur dégagée par la flamme du chalumeau.

 

Pour cela, remettez le bouchon de vidange si vous l’avez enlevé, et placez le réservoir dans sa position normale de façon que le tuyau de remplissage soit à l’endroit le plus haut. Remplissez-le avec de l’eau bouillante mélangée avec une concentration très importante de détergent.

 

Agitez ensuite fortement le réservoir et recommencez l’opération plusieurs fois jusqu’à ce que toute trace de vapeur d’essence ait disparu. Laissez ensuite le réservoir dans un courant d’air ou branchez-le sur une tuyauterie d’arrivée d’air comprimé, afin de finir d’éliminer toute trace de vapeur d’essence. Si le réservoir a été attaqué par la rouille, il faut éliminer celle-ci et même découper les parties pourries s’il y en a ; grattez le réservoir à la brosse métallique à la main (les brosses métalliques montées sur perceuses peuvent produire des étincelles qui risquent d’enflammer les vapeurs d’essence).

 

Si le réservoir a été défoncé, il faut redresser la partie abîmée, ce qui n’est pas très difficile. Vous pouvez utiliser de longs manches en bois à passer par le trou de la sonde de la jauge à essence et faire levier, ou frapper avec un marteau à l’extrémité de la pièce de bois. Si la partie abîmée est inaccessible de cette manière, percez un trou au milieu de la partie enfoncée, puis, à travers ce trou, passez un morceau de fil de fer de très fort diamètre dont l’extrémité sera recourbée comme un crochet. En tirant sur le fil de fer, le réservoir devrait retrouver sa forme initiale.

 

Quand vous aurez fini tous ces préparatifs, portez le réservoir d’essence à un artisan spécialisé capable de le ressouder. Ne tentez pas de ressouder vous-même votre réservoir, il y a des risques d’explosion très importants, même lorsque celui-ci a été abondamment rincé comme nous l’expliquons plus haut. Certains professionnels le remplissent de sable ou d’eau avant d’effectuer la soudure. Il est possible que votre carrossier accepte de faire ce travail, bien que cela soit de plus en plus rare à cause des risques encourus.

 

La plupart du temps, vous serez obligé de vous adresser à un artisan spécialisé dans la remise en état des réservoirs, surtout si votre voiture est d’un modèle ancien et que vous ne pouvez pas vous procurer de réservoir neuf ou de réservoir d’occasion acheté à la casse. Les artisans spécialisés procèdent généralement en trempant l’intégralité du réservoir dans un bain d’étain liquide. L’étain bouche ainsi tous les trous, et toute la surface du réservoir, soit à l’intérieur, soit sur ses deux faces, est recouverte d’une pellicule d’étain qui résiste parfaitement à la corrosion. Notons cependant que ce traitement est assez cher du fait du prix de l’étain.

 

Lorsque le réservoir a été réparé, il doit être protégé sur sa face extérieure avec du produit antirouille. Passez le produit antirouille au pinceau sur toute la surface du réservoir après avoir soigneusement gratté ce dernier. Ce traitement, s’il est de bonne qualité, protègera votre réservoir pendant de nombreuses années.

 


Repose du réservoir

11_Reservoir_essence_146
12_Reservoir_essence_14613_Reservoir_essence_146
11 Si le joint de la sonde vous semble suspect, Il vaut mieux le remplacer. Du mastic au silicone garantit une étanchéité parfaite.12 Ce réservoir s’est avéré percé dès qu’on a gratté la couche de rouille avec la lame d’un tournevis. Une réparation ou le remplacement s’impose.13 Si les trous ne sont pas trop importants, il est possible de les reboucher avec du mastic à base de goudron. Mieux vaut cependant remplacer le réservoir.

 

Quel que soit le bon aspect de la réparation assurez-vous qu’elle est efficace en versant une petite quantité d’essence dans le réservoir avant de le remettre. Si le joint n’est pas parfait, la fuite apparaîtra assez rapidement.

 

Si vous voulez faire un essai avec de l’eau, vous ne verrez rien du tout, car l’eau n’a pas le même pouvoir pénétrant que l’essence. Enfin, si vous disposez de l’air comprimé, cet essai sera encore plus satisfaisant puisque l’air comprimé poussera l’essence à travers le trou éventuel.

 

Pour la repose du réservoir, vous aurez peut-être besoin de l’aide d’un assistant pour maintenir le réservoir en place pendant que vous positionnez les deux premiers boulons ou la première bande de maintien. Rebranchez ensuite toutes les tuyauteries ainsi que la sonde de la jauge à essence dont vous vérifierez le bon état de marche.



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Entretenir le réservoir d’essence d’une voiture
Les canalisations d’essence et de freins d’une voiture
Correcteurs de freinage d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques