Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Dépanner un plafonnier

<< Retourner au Guide

Les voitures modernes possèdent au moins un plafonnier fonctionnant soit manuellement, soit automatiquement avec l’ouverture des portières avant. Les modèles de haut de gamme sont aussi souvent équipés d’une lumière éclairant le moteur lorsque l’on ouvre le capot (veilleuses allumées) et quelquefois d’une lumière qui éclaire le coffre. Nous vous proposons de vous montrer ici comment réparer ces accessoires fort utiles. Un mécanicien amateur, même débutant, peut mener ces opérations à bien sans difficulté car elles sont extrêmement simples, à conditions de travailler méticuleusement.

Ampoule grillée

La meilleure des méthodes d’investigation est de procéder par élimination en commençant par le plus simple. Il faut donc vérifier d’abord l’ampoule en cas de non fonctionnement du plafonnier.

 

Ces accessoires sont presque tous fabriqués de la même manière : le porte-ampoule est recouvert par un plastique dépoli favorisant la diffusion de la lumière sans éblouir. Le plastique peut être soit enfoncé en place sur des tétons de plastique, soit fixé sur le porteampoule par une ou deux vis cruciformes (photo 1).

 

Déposez le capot en plastique (photo 2) et faites un premier essai avec la lame du tournevis (photo 3). Toutefois, pour vérifier l’ampoule à coup sûr, enlevez-la et essayez-la directement sur la batterie, sans intermédiaire. Reliez la douille de la lampe à l’une des bornes de la batterie avec un fil suffisamment long, et tenez le plot du culot sur l’autre borne. Si l’ampoule reste éteinte, remplacez-la. Si elle s’allume, cela signifie que la panne vient de l’installation : il faut alors poursuivre les recherches. La prochaine étape est, bien évidemment, l’examen du porte-ampoule.

 

 01 Plafonnier 210 02 Plafonnier 210
1 Cette lampe de courtoisie est équipée d’un bouton à trois positions allumé en permanence, avec l’ouverture de la porte, ou éteint en permanence.2 Déposez les deux vis du couvercle et retirez-le. Vous avez maintenant accès au porte-ampoule, ainsi qu’à l’interrupteur à trois positions.
 03 Plafonnier 210 04 Plafonnier 210
3 Pour savoir si l’ampoule est bonne, établissez le contact avec la lame d’un tournevis. Si l’ampoule est bonne et que ses contacts ne sont pas corrodés, elle devra alors s’allumer.4 Si l’ampoule est grillée, retirez-la en faisant bras de levier sur le contact avec un tournevis ; enfilez l’ampoule neuve à la place, après avoir nettoyé les languettes de contacts, si nécessaire.

 


Porte-ampoule défectueux

Le porte-ampoule est généralement fixé par deux vis cruciformes (photo 5). Pour examiner son état, il faut le démonter (photo 6 à 9). Les éléments qui assurent les contacts électriques doivent être exempts de toute trace de corrosion, sinon le courant ne peut passer. Si nécessaire, nettoyez les contacts oxydés avec la lame du tournevis (photo 10) ou un morceau de toile émeri.

 

 05 Plafonnier 135 06 Plafonnier 13507 Plafonnier 135 
5 Si l’ampoule est neuve et qu’elle ne s’allume pas, prenez un tournevis et retirez les vis maintenant le porte-ampoule sur la carrosserie de la voiture.6 Une fois les vis de fixation déposées, retirez l’ensemble du plafonnier de son logement ; notez la position et la couleur des trois fils électriques.7 Le dessous du plafonnier et l’endroit où se trouve l’interrupteur sont protégés par une base en plastique. Sortez-la pour pouvoir accéder à ces organes.

 

Vérifiez également que la patte de laiton qui assure le contact de la lampe n’est pas tordue (photo 11) ; dans ce cas, il faudra remplacer l’ensemble de l’interrupteur. Avant de remettre le porte-ampoule en place, faites un essai avec la lame du tournevis (photo 12). Si l’ampoule reste éteinte, le porte-ampoule n’est théoriquement plus suspect ; faites tout de même un dernier essai en direct, sur la batterie, pour dissiper vos soupçons.

Fusible d’alimentation grillé

L’ampoule et le porte-ampoule sont en bon état l’alimentation est donc défectueuse. Munissez-vous du manuel d’entretien de votre véhicule et allez directement à la page où se touve le schéma du circuit électrique. Cela vous aidera d’abord à localiser le boîtier de fusibles, puis à déterminer lequel coupe le circuit des lumières « de courtoisie ».

 

 08 Plafonnier 13509 Plafonnier 135  10 Plafonnier 135
8 L’interrupteur est maintenu sur le socle par des pattes en laiton repliées par-dessus une feuille d’isolant, généralement en scéloron ou en plastique.9 Repliez les pattes en laiton avec la lame d’un tournevis très fin, enlevez l’isolant, puis sortez l’interrupteur de son logement dans le plafonnier.10 Une des principales causes de mauvais fonctionnement de l’interrupteur est l’oxydation des contacts. Grattez-les soigneusement avec un tournevis.

 

Lorsque vous l’aurez identifié, sortez-le de son logement et examinez-le : s’il est grillé, recherchez la cause de l’incident et portez-y remède. Placez ensuite un fusible neuf et faites de nouveau un essai du plafonnier. Si celui-ci ne fonctionne toujours pas, il faut chercher du côté du fil d’alimentation.

Coupure dans le fil d’alimentation

Prenez une longueur de fil électrique que vous placerez entre la borne positive de la batterie (si votre voiture est montée avec le pôle moins de la batterie à la masse) et le boîtier des fusibles, puis faites un test s’il est positif, c’est qu’il y a une coupure entre la batterie et le fusible. Ne perdez pas votre temps à chercher où elle se trouve et remplacez la totalité du fil : c’est plus sûr et plus rapide. Si le test est négatif, faites la même opération en plaçant un fil entre le fusible et le plafonnier, et tirez-en les déductions qui s’imposent.

 

 11 Plafonnier 210 12 Plafonnier 210
11 Vérifiez que la patte de laiton effectuant le contact au sein de l’interrupteur est en bon état. Si elle est tordue, remplacez tout l’interrupteur.12 Testez l’interrupteur en le court-circuitant avec la lame du tournevis. Si l’ampoule ne s’allume pas, c’est que la panne vient de l’alimentation.

 

Soyez patient et vigilant pour ces recherches, et ne négligez rien : il se peut que les deux sections de fil soient coupées, bien que cela soit peu fréquent. Lorsque tout aura été vérifié et la ou les portions de fil changées, faites (encore) un test. S’il est négatif, tournezvous maintenant du côté de la mise à la masse.


Interrupteur défectueux

L’interrupteur du plafonnier est actionné par un bouton poussoir commandé par l’ouverture de la portière. Ce bouton complète le circuit en mettant le culot du porte-ampoule à la masse (photos 13 et 14). Commencez par débrancher le fil allant à l’interrupteur et posez-le sur une partie métallique nue de la carrosserie. Si le plafonnier s’allume, cela indique que l’interrupteur est défectueux (rongé par la rouille), ou que son embout est cassé (photo 15).

 

 13 Plafonnier 21014 Plafonnier 210 
13 Cette photo montre un contacteur de plafonnier monté sur une portière. Lorsque la porte est ouverte, les contacts se touchent et le plafonnier s’allume.14 Quand la portière se ferme, elle appuie sur l’embout du contacteur et écarte les contacts. Le circuit est donc ouvert et le plafonnier s’éteint.

 

S’il ne s’allume pas, le fil lui-même est peut-être sectionné à un endroit de son parcours. Faites un test avec une section de fil neuf, de la même manière qu’au chapitre précédent. Remplacez le fil défectueux, si nécessaire, et essayez de le brancher sur l’interrupteur : si l’ampoule reste toujours éteinte, remplacez l’interrupteur. Pour le sortir, il suffit généralement de l’extraire avec la lame d’un gros tournevis (photo 16). Avant de mettre le neuf en place, grattez bien le bord de la tôle de la carrosserie à l’endroit où il s’emboîte afin d’assurer une très bonne mise à la masse (photo 17). Branchez le fil sur l’interrupteur (photo 18), et enfoncez celui-ci dans son logement (photo 19) ; terminez en remettant la vis de fixation (photo 20). Faites un ultime essai : tout a été vérifié de A à Z et maintenant, ça marche.

Éclairages de capot ou de coffre défectueux

La marche à suivre pour réparer une lampe éclairant le compartiment moteur ou le coffre est la même que celle employée pour le plafonnier, à une petite différence près : ces lumières « de courtoisie » ne fonctionnant généralement que lorsque les veilleuses sont allumées, il faut procéder à une vérification du branchement du côté du commutateur de commande des phares.

 

 15 Plafonnier 13516 Plafonnier 135  17 Plafonnier 135
15 Voici un contacteur neuf, à côté de celui d’origine dont l’embout en plastique a disparu.16 Dévissez le vieux contacteur du montant de la porte et retirez le fil relié à sa cosse plate.17 La fixation du contacteur assure aussi sa mise à la masse qui doit être exempte de corrosion.

 

Pour cela, démontez les caches entourant la colonne de direction en dévissant leurs vis de fixation (généralement cruciformes). Cherchez le fil alimentant les veilleuses et les lumières de courtoisie en vous aidant du schéma du circuit électrique. Lorsque vous aurez identifié ce fil, testez-en les connexions avec une lampe témoin et effectuez les réparations qui s’imposent.

 

Sur certaines voitures, les éclairages du coffre et du capot sont commandés par des interrupteurs à mercure ou à bille. Le fonctionnement de ces appareils est fort simple une goutte de mercure, ou une bille, ouvre ou ferme le circuit en se déplaçant par gravité à l’intérieur d’un minuscule réceptacle muni de deux contacts isolés l’un de l’autre. Lorsque le capot est relevé, le mercure (ou la bille) vient toucher les deux contacts, fermant ainsi le circuit.

 

 18 Plafonnier 13519 Plafonnier 135 20 Plafonnier 135 
18 Sortez le fil hors de son trou. puis connectez-le sur le contacteur neuf avec sa cosse plate.19 Renfilez l’ensemble dans le trou du montant de porte en prenant garde à ne pas pincer le fil.20 Terminez en revissant la petite vis auto-taraudeuse qui maintient le contacteur en place.

 

Vérifiez le fonctionnement de l’interrupteur à mercure ou à bille avec une lampe témoin branchée directement aux bornes de l’interrupteur. Si la lampe ne s’allume pas, déposez l’interrupteur et, tout en le maintenant raccordé à la masse de la carrosserie, inclinez-le dans diverses positions.

 

Si la lampe s’allume dans une position donnée, c’est que la patte de fixation de l’interrupteur a été tordue ; redressez-la et remontez-la, puis vérifiez que la lampe est éteinte lorsque le capot est presque fermé. Si la lampe ne s’allume dans aucune position, c’est que l’interrupteur est défaillant ; il est impossible de le réparer, il faut donc le remplacer.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Dépanner un plafonnier
Hyundai ix55
Hyundai Coupé


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques