Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Clignotants et stops de voiture en panne

<< Retourner au Guide

Les feux clignotants et stops sont des éléments non négligeables pour votre sécurité. En effet, les clignotants sont non seulement obligatoires, mais aussi réellement indispensables pour signaler clairement vos intentions, surtout lorsque vous voulez couper ou croiser une autre file de voitures. Les feux stops, eux, vous signaleront de loin, lorsque vous freinez, et vous éviteront peut-être un carambolage par l’arrière, surtout à la tombée de la nuit, par temps de brouillard et de mauvaise visibilité.

Clignotants en panne

La première des choses à faire est de déterminer avec exactitude le ou les symptômes de mauvais fonctionnement. En effet, plusieurs pannes sont possibles

  • les deux clignotants du même côté s’allument, mais faiblement, et clignotent plus lentement ; lorsque les veilleuses sont allumées, ils ne clignotent plus du tout ;
  • un clignotant d’un côté ne s’allume pas, et l’autre clignote plus lentement : le voyant répétiteur au tableau de bord ne s’allume pas ;
  • les clignotants avant et arrière d’un même côté ne s’allument pas ;
  • aucun des quatre clignotants ne s’allume.

Ces diverses pannes ont des origines différentes et il faut y remédier par une méthode adaptée à chaque cas.

01_clignotants_stops_220
02_clignotants_stops_220
1 Si l’ensemble des clignotants des deux côtés reste éteint, c’est probablement du côté de la boîte à fusible qu’il faut chercher l’origine de la panne.2 Si les quatre clignotants fonctionnent lentement, faiblement, ou restent allumés en permanence, c’est la centrale qui est en cause. Il faut donc la remplacer.

 

Cependant, pour la bonne compréhension du fonctionnement de l’ensemble, il faut savoir comment est constitué le dispositif. Il comprend une alimentation générale en courant électrique, qui est prise au boîtier des fusibles, pour un seul côté ou les deux côtés à la fois, sur une borne qui n’est alimentée que lorsque le contact général est mis. En effet, les clignotants sont d’assez gros consommateurs de courant et ne fonctionnent réellement bien que lorsque le moteur tourne et donc que la génératrice débite du courant. On remarquera à cet égard que sur de nombreuses voitures ils clignotent beaucoup plus lentement quand le moteur est arrêté.

 

Lorsque le circuit n’est pas en parfait état, il arrive même qu’ils ne fonctionnent plus du tout moteur arrêté. Donc, un fusible protège un ou les deux côtés. De là, un fil part au Corn modo de commande placé sur la colonne de direction : celui-ci comporte simplement deux contacts, chacun pour le circuit d’un côté. Ensuite, la centrale clignotante est chargée d’opérer l’alimentation intermittente des feux. De là, le courant part par le faisceau électrique vers les deux ampoules et revient à la batterie par l’intermédiaire de la mise à la masse des deux blocs optiques avant et arrière. Forts de ces connaissances, nous allons rechercher systématiquement les causes possibles des pannes énumérées plus haut.

 


Les clignotants d’un coté s’allument mais fonctionnent anormalement

03_clignotants_stops_14404_clignotants_stops_14405_clignotants_stops_144
3 Si les clignotants ne s’allument pas d’un seul côté, recherchez l’origine de la panne dans le « Commodo », ensemble qui porte le levier ou le bouton des clignotants.4 Pour accéder au Commodo, il faudra tout d’abord déposer le cache de la colonne de direction, généralement fixé par des vis cruciformes (tournevis approprié).5 Si le feu clignote très faiblement, il y a toutes les chances pour qu’il faille refaire la mise à la masse de la platine qui supporte la douille et l’ampoule. Percez un trou à l’intérieur du feu lui-même.

 

Il y a plusieurs variantes possibles à cette panne. Dans tous les cas, ni le fusible, ni le Commodo (qui interrompraient tout s’ils étaient hors d’usage), ni les ampoules ne sont en cause. Il s’agit donc soit d’un problème de mise à la masse, ou de mauvais contact électrique, soit d’une centrale clignotante défectueuse. En effet, les clignotants demandant une forte intensité, il est possible que de mauvais contacts électriques nuisent plus ou moins au passage du courant. Si ceux-ci ne sont pas très bons, les clignotants n’éclaireront que faiblement et fonctionneront plus lentement.
S’ils sont réellement mauvais, surtout du côté de la mise à la masse, ils ne seront plus suffisants pour assurer simultanément le retour du courant des clignotants et des stops ; dans ce cas, ceux-ci resteront carrément éteints. La solution à toutes ces pannes consiste à vérifier l’état des mises à la masse. En général, vous trouverez à l’intérieur du bloc optique un fil noir ou marron qui relie toutes les ampoules entre elles et qui est vissé sur la tôle de la carrosserie à l’aide d’une cosse à oeil plate. La tôle sera probablement rouillée à cet endroit, et il faudra la gratter avec une brosse métallique. Si vous n’obtenez pas le résultat souhaité, la meilleure solution sera de refaire une nouvelle mise à la masse, en perçant un trou à proximité et en utilisant une vis à tôle neuve.
Rappelons qu’il suffit qu’une des mises à la masse soit mauvaise sur l’un des blocs optiques pour que les deux clignotants d’un même côté fonctionnent mal. Autre cas possible : les deux clignotants restent allumés ou clignotent très, très lentement. Il peut s’agir également d’une mauvaise masse, et il conviendra de vérifier celle-ci au préalable. Mais c’est du côté de la centrale clignotante que se trouve certainement la source de la panne. Les centrales clignotantes ne sont plus réparables de nos jours, et il faut tout simplement les remplacer. Cependant, il est indispensable d’en monter une qui soit exactement du même type et du même modèle que celle d’origine, et que vous vous serez procurée chez le concessionnaire de la marque de votre voiture.


Un des clignotants ne s’allume pas

06_clignotants_stops_14407_clignotants_stops_144
08_clignotants_stops_144
6 Grattez la peinture autour du trou que vous venez de percer, avec, par exemple la lame d’un couteau, ceci pour assurer le meilleur contact électrique possible.7 Une tresse métallique munie de cosses plates rondes reliera la platine du clignotant â la tôle de la carrosserie à l’aide de vis auto-taraudeuses (avec rondelles).8 Le mauvais contact peut également provenir de la douille ou du culot de l’ampoule. Démontez-la et nettoyez le culot avec un morceau de toile émeri à grains très fins.

Ici la cause est évidente : il s’agit tout simplement d’une ampoule grillée, ou éventuellement d’un de ses contacts cassé ou vraiment complètement corrodé. Nettoyez les contacts avec de la toile émeri à grains fins en frottant jusqu’à ce que le cuivre soit bien brillant. Si c’est l’ampoule qui est en cause, remplacez-la tout simplement par une autre de même puissance. Celle-ci est indiquée en watts soit sur le culot, soit sur le verre de l’ampoule.
Une fois cette partie remise en état, l’ensemble du dispositif doit fonctionner normalement. L’autre clignotant reprendra son rythme et le voyant au tableau de bord devra s’allumer. Nous devons cependant signaler que si, seul celui-ci restait éteint, alors que les clignotants fonctionnent normalement, il faudrait vérifier le branchement et l’ampoule du témoin répétiteur et la remplacer si nécessaire.


Les clignotants d’un même côté ne fonctionne pas

09_clignotants_stops_22010_clignotants_stops_220
9 Si le mauvais contact provient de la douille, après démontage de l’ampoule, grattez les bornes-ressort qui se présentent généralement sous la forme de lamelles.10 Si les feux de stop restent éteints lorsqu’on freine, branchez les deux fils de l’interrupteur ensemble, les feux doivent s’allumer, contact mis.
11_clignotants_stops_22012_clignotants_stops_220
11 Si les feux s’allument après le test précédent, c’est le contacteur qui est à incriminer. Il se trouve sur le maître-cylindre de freins sur lequel il est vissé. Son remplacement demande une clé de large ouverture.12 Un stop en panne rend votre véhicule très dangereux surtout de nuit, où les autres usagers distingueront mal vos ralentissements, surtout de loin.

Vérifiez tout d’abord les deux ampoules de ce même côté, au cas où celles-ci auraient grillé simultanément, et assurez-vous également à l’aide d’une lampe témoin qu’elles sont bien alimentées en courant, lorsque le contact est mis et le Commodo enclenché. Il est probable qu’il n’y aura pas d’alimentation car la panne provient certainement d’une portion plus générale du circuit.
Démontez alors les caches protégeant la colonne de direction derrière le volant, afin d’accéder au Commodo. Déposez celui-ci tout en le laissant branché et vérifiez qu’il est bien alimenté. Si oui, vérifiez qu’il distribue bien le courant du côté incriminé. Selon le résultat de votre recherche, il s’agira soit d’un contact défectueux dans le Commodo lui-même (vous pourrez alors tenter de nettoyer ou de réparer les contacts, sinon, il faudra le remplacer purement et simplement), soit d’un mauvais branchement ou d’une coupure dans la partie du faisceau électrique desservant les clignotants en panne.
Il faudra alors vérifier cette partie du circuit en se référant au schéma de câblage électrique du véhicule et aux couleurs de fils qu’il indique, puis tester tous les fils concernés avec une lampe témoin afin de repérer la coupure. Enfin, si le Commodo lui-même n’est pas alimenté, il est possible, si chaque côté est protégé par un fusible, que celui-ci soit en cause. Vérifiez donc l’état des fusibles de clignotants et assurez-vous comme indiqué plus haut que le circuit d’alimentation n’est pas interrompu. Enfin il est possible que, sur certains types de circuit électrique, la centrale clignotante soit en cause.


Les quatres clignotants restent éteints

Si aucun des quatre clignotants ne s’allume, il s’agit d’une panne de l’alimentation générale. Vérifiez tout d’abord que le fusible desservant les clignotants n’est pas grillé, puis assurez-vous, toujours avec la lampe témoin, que la centrale est bien alimentée ; au cas où elle ne le serait pas, recherchez une interruption dans le fil de l’alimentation à l’aide d’une lampe témoin, puis, si celle-ci est alimentée correctement, remplacez la centrale clignotante qui est certainement défectueuse.
Cependant assurez-vous au préalable que les branchements au Commodo sont corrects et que celui-ci n’est pas par hasard hors d’usage sur les deux côtés. Enfin, mais cela est très rare, il est possible que les quatre ampoules ou deux seulement soient grillées à cause d’une surintensité dans le circuit électrique. Dans ce cas, c’est le régulateur qui est en cause, mais c’est là un autre problème.


Feux stops en panne

Le circuit de feux stops est beaucoup plus simple et les pannes possibles beaucoup plus élémentaires. En effet, un contacteur, soit hydraulique commandé par la pression régnant dans le circuit de freins, soit mécanique commandé par la pédale elle-même, établit le passage du courant vers les deux feux.
Si l’un des stops ne s’allume pas, c’est probablement que l’ampoule est grillée ou ses contacts défectueux. Nettoyez ou réparez les contacts, remplacez l’ampoule et vérifiez le fil d’alimentation du feu au cas où celui-ci ne fonctionnerait toujours pas.
Si l’un des stops s’allume faiblement, et que dans ce même bloc optique les clignotants s’éteignent lorsqu’on allume les veilleuses, c’est bien évidemment la mise à la masse qui est mauvaise. Il faudra alors la refaire ou en rajouter une autre exactement comme pour les clignotants.
Si les deux stops restent éteints, il s’agira le plus souvent d’une panne du contacteur hydraulique ou mécanique. Repérez celui-ci, qui se trouve dans le premier cas soit sur le maître-cylindre de freins, soit sur le raccord en T du circuit hydraulique, sous le capot, dans le second cas sur l’embase derrière la pédale de frein. Débranchez ses deux fils et reliez-les entre eux. Le contact étant mis, les stops doivent s’allumer ; sinon, c’est le circuit d’alimentation du contacteur qui est encore une fois en cause. Il faudra donc le tester à la lampe témoin pour déceler une coupure ou une interruption et plus probablement remplacer simplement le fusible correspondant.
Enfin, si les stops s’allument, remplacez simplement le contacteur, car celui-ci n’est pas réparable. Le contacteur mécanique sera soigneusement réglé grâce au contre-écrou, afin d’allumer les feux au moindre mouvement de la pédale. Le contacteur hydraulique n’est pas réglable. Cependant un assistant appuiera lentement sur la pédale à l’instant où vous l’enlevez, puis vous placerez votre doigt sur le trou en attendant de remettre le nouveau. Engagez-le de deux tours puis appuyez sur la pédale afin de purger le circuit. Si vous êtes adroit et prompt, l’air n’aura pas eu le temps d’entrer dans le circuit hydraulique ; sinon, et si vous n’êtes pas sûr de vous, appuyez une minute fortement sur la pédale de frein (après avoir bloqué le contacteur). Celle-ci doit rester parfaitement dure et ferme. Si ce n’est pas le cas, c’est que de l’air est entré dans le circuit ou même que les freins eux-mêmes sont défectueux. Attention : il est alors impératif d’effectuer la purge complète du circuit hydraulique de freins, et de réparer ceux-ci si nécessaire. Ne roulez pas sans freins ou avec des freins défectueux. Ne jouez pas avec votre sécurité.



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Clignotants et stops de voiture en panne
Trouvez la panne sur une voiture
Préparer une voiture d’occasion pour mieux la vendre


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques