Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Choisir les bougies d’allumage d’une voiture

<< Retourner au Guide

 

Un certain nombre de caractéristiques permettent de différencier les bougies. L’indice thermique en est la caractéristique essentielle. Cependant, celui-ci est limité par d’autres données, telles que le diamètre du culot et le pas du filetage, la longueur du culot et de la partie filetée, la forme du siège ou de l’électrode, annulaire, noyée ou proéminente.

L’indice thermique des bougies d’une voiture

Chaque type de bougie a des capacités plus ou moins bonnes d’écoulement thermique, c’est-à-dire d’évacuation de la chaleur accumulée sur le cône central. Plus ce chemin à parcourir est long et plus la chaleur s’écoule lentement, donc plus l’électrode centrale devient chaude. Inversement, lorsque le chemin est court, l’électrode (et donc la bougie) est dite froide. Cette caractéristique de longueur de chemin à parcourir se détermine par la profondeur du puits entourant l’électrode centrale à l’intérieur du culot. Plus le puits est profond, plus le chemin est long et plus la bougie est chaude.

Bougie froideBougie chaude
bougies-FRO-200bougies-CHA-200
bec isolant courtbec isolant long

 

Il se forme des dépôts de calamine et de carburant imbrûlé sur l’isolant et sur les électrodes : la bougie est sensible au réglage de la carburation. Si le mélange est trop riche en essence, il se forme un dépôt noir sur la bougie, celle-ci fonctionnant à une température trop basse. À l’inverse, un mélange trop pauvre occasionne un fonctionnement trop chaud de la bougie et une coloration blanchâtre ou marron clair. La difficulté consiste à choisir des bougies fonctionnant à une température suffisante pour brûler les dépôts, mais sans plus. Mais il ne faut agir sur l’indice thermique que lorsque la carburation est parfaitement réglée. La bougie doit donc travailler suffisamment chaude pour brûler les dépôts carbonises », mais également suffisamment froide pour empêcher que son extrémité devienne incandescente, provoque un pré-allumage ou même détériore et perce le piston par formation d’un point chaud.

 


Le diamètre du culot et la longueur du filetage des bougies d’une voiture

Diamètre des bougies de voiture

ils sont normalisés : il n’existe que trois dimensions, 10 mm, 14 mm et 18 mm. Le culot de 10 mm présente un faible encombrement et celui de 18 mm offre une gamme thermique importante. Cependant la plupart des voitures sont équipées en 14 mm. Il est bien évident qu’il n’est pas possible d’utiliser une bougie d’un diamètre différent de celui du logement qui est le sien dans la culasse.

108-01a-220108-01b-220

La longueur de la partie filetée du culot des bougies d’une voiture

Elle est variable, mais on trouve généralement deux grandes catégories, les bougies à culot court et celles à culot long : il ne faut absolument pas utiliser une bougie à culot long dans un logement pour bougie courte, car l’extrémité de l’électrode a de très fortes chances de toucher le piston au point mort haut. Inversement, il est vivement déconseillé (bien que ce soit possible), d’utiliser une bougie courte dans un logement prévu pour un culot long. En effet, les électrodes sont alors très en retrait de la chambre de combustion et l’inflammation du mélange est très mauvaise. De plus, contrairement à une idée reçue, la bougie a tendance à s’encrasser beaucoup plus (puisque l’étincelle est mauvaise), et n’est pas à l’abri des remontées d’huile sur un moteur usé.

 


L’électrode des bougies d’une voiture

Le type d’électrode montée sur la bougie ne fait pas non plus l’objet d’un choix. Les bougies à électrodes annulaires ne peuvent être montées que sur des moteurs spécialement étudiés pour les recevoir. C’est généralement aussi le cas pour les bougies à électrodes de masses multiples. Quant aux bougies à électrodes proéminentes, elles peuvent remplacer les bougies normales, mais sous certaines réserves. Il faut s’assurer que l’électrode proéminente ne risque pas de toucher le piston, et il faut également vérifier qu’il y ait bien concordance entre les indices thermiques.

108_2_300

 

Les bougies à électrodes proéminentes ne sont en fait conseillées que dans des moteurs étudiés pour les recevoir ou lorsque l’adaptation est préconisée par le constructeur. L’électrode est balayée par les gaz frais à la sortie de la soupape d’admission, en fonction de la forme de la chambre de combustion. La bougie étant ainsi refroidie, il est possible d’utiliser une bougie d’indice thermique plus élevé qui a moins tendance à s’encrasser ; encore faut-il être certain que les électrodes sont bien balayées par les gaz frais. Le montage d’une bougie à électrode noyée présente, lui, peu d’avantages.

 

En conséquence, il n’est pas possible de modifier le montage des bougies en fonction des deux premières caractéristiques énoncées (sauf indication spéciale du constructeur). Le seul choix possible concerne donc l’indice thermique.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Remplacer les bougies d’allumage d’une voiture
Problèmes d’allumage sur une voiture
Choisir les bougies d’allumage d’une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques