Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Causes d’usure des pneus

<< Retourner au Guide

 

Défauts de gonflage, surcharge du véhicule, style de conduite, état des routes sont autant de causes d’usure du pneu qui entraînent la non conformité de ce dernier avec la législation. Avant de traiter des causes, il n’est donc pas inutile de rappeler le droit français concernant l’usage des pneumatiques (organes de sécurité dont l’utilisation est régie par les arrêtés du 29 juillet 1970 et du 27 septembre 1972) de voitures particulières et de remorques.

 

00_Pneus_440
Certains de ces pneus sont anormalement usés, il faut donc connaître la cause de leur usure prématurée.

 

Les pneumatiques comportent des indicateurs d’usure (bossages situés à l’intérieur des rainures principales) qui affleurent lorsque les rainures de la bande de roulement n’ont plus qu’une profondeur de 1,6 mm.

  • Il est interdit de monter sur votre véhicule des pneumatiques portant l’une des inscriptions suivantes : 27 km/h - TA - AGRI - AGRO.
  • Il est interdit de monter deux pneumatiques de structures différentes (diagonale, diagonale ceinturée ou bras belted, radiale) sur le même essieu (avant ou arrière).
  • Il est interdit de monter sur l’essieu arrière des pneumatiques à structure diagonale ou diagonale ceinturée si l’essieu avant est équipé en carcasse radiale.
  • Il est interdit de monter sur l’essieu arrière des pneumatiques à structure diagonale si l’essieu avant est équipé en diagonale ceinturée.
  • Les pneumatiques doivent présenter sur toute leur surface de roulement des sculptures apparentes.
  • Aucune toile ne doit apparaître en surface.
  • Les flancs des pneumatiques ne doivent comporter aucune déchirure profonde.
  • En choisissant quatre points sur le pneu, vous ne devez pas trouver plus d’un point où la profondeur des rainures principales est inférieure à 1 mm.
  • La différence entre la profondeur des rainures principales des pneumatiques montés sur le même essieu ne doit pas dépasser 5 mm.
  • En cas de crevaison ou de dégonflage d’un pneumatique, on peut déroger à ces dispositions à condition de réduire la vitesse du véhicule.

Le gonflage

01 Pneus 430
1 Si vous bloquez les roues sur une grande distance lors d’un freinage d’urgence, le pneu subit une usure importante à son point de contact avec le sol.
02 Pneus 430
2 Si une marque d’usure apparaît peu à peu sur une zone bien localisée, c’est que le tambour ou le disque de frein ont un « point dur » (faux-rond ou voile).
03 Pneus 430
3 S’il y a deux traces symétriques, c’est que le tambour est ovalisé. Les traces vont s’accentuer régulièrement avec le temps.

 

  • Le sous-gonflage est une cause importante d’usure qui ne peut être incriminée ni aux pneumatiques ni à la conception ou à l’état d’usure des organes du véhicule. Vous constaterez, à l’extérieur du pneu, une usure plus forte sur les bords de la bande de roulement qu’en son milieu. À l’intérieur, vous pourrez observer une rupture ou un décollement des toiles consécutifs à des flexions exagérées des flancs ou à un échauffement anormal. Le constructeur préconise des pressions (à froid) pour usage normal et des pressions de l’ordre de 0,2 à 0,4 bar kg/cm2 .lorsque vous roulez rapidement ou avec un véhicule chargé. L’échauffement d’un pneumatique sous-gonflé peut entraîner son éclatement.
  • Le sur-gonflage entraîne une usure extérieure plus importante sur le milieu de la bande de roulement que sur les bords. Avec les pneumatiques à carcasse radiale, un léger sur-gonflage est préférable.

Surcharge et type de conduite

04 Pneus 210
05 Pneus 210
4 Des marques irrégulières sont le signe d’un défaut de chasse.5 Une entaille profonde et localisée est causée par un objet coupant.
06 Pneus 21007 Pneus 210
6 Si l’entaille est profonde, l’eau peut pénétrer à l’intérieur du pneu, entre celui-ci et la chambre à air.7 Lorsqu’un morceau de gomme se détache, il s’agit d’un pneu de mauvaise qualité.
  • La surcharge entraîne des flexions exagérées des flancs et des efforts anormaux sur les bourrelets ou talons des pneumatiques.
  • Vous pouvez constater des décollements de la gomme de la bande de roulement (boursouflures) et des détériorations du talon (arrachement et sortie des tringles).
  • Le style de conduite et la qualité des routes que vous empruntez habituellement influent sur l’usure des pneumatiques.

 

La conduite sportive avec accélérations et freinages brutaux, la vitesse élevée, les longs parcours effectués par temps chaud, une route sinueuse, bombée ou avec un revêtement abrasif sont autant de facteurs d’usure prématurée. Si vous conduisez longtemps à vitesse élevée et par temps très chaud, vos pneumatiques peuvent présenter des décollements des nappes de toiles par suite de l’échauffement. Avec des accélérations et des freinages brutaux, vous pouvez arracher la gomme de la bande de roulement (schéma 1).

 

Lorsque vous montez sur un trottoir en roulant encore assez vite ou en roulant tangentiellement par rapport à la bordure, vous pouvez couper l’intérieur et même parfois l’extérieur de vos pneumatiques (schéma 11). Afin d’éviter ces inconvénients, montez sur un trottoir en l’abordant lentement ; vos roues doivent former un angle de 45°, au moins, avec la bordure, en frottant contre les trottoirs, vous râpez les flancs de vos pneumatiques.

 

Si vous prenez vos virages trop rapidement, si la route est très sinueuse et bombée, vous aurez une usure rapide et irrégulière de la bande de roulement. En revanche, si la route présente de nombreuses aspérités coupantes, route empierrée par exemple, le pneumatique présentera des coupures et même des décollages de la gomme de la bande de roulement. En cas de crevaison, si vous roulez à plat, les toiles du pneumatique peuvent se disloquer.

 


L’état d’un véhicule

08 Pneus 430
8 Une roue fortement déséquilibrée causera des vibrations dans la direction et une usure marquée du pneu en forme d’ondulation assez régulière.
09 Pneus 430
9 Si l’usure est moins régulière, répartie sur une plus grande surface, il s’agit alors de roulements de roue déréglés ou usés, mais aussi de jeu dans les articulations du train avant ou d’amortisseurs usés.

L’usure ou le mauvais réglage de certains organes peuvent être la cause d’usure anormale.

  • Réglage du train avant ou arrière : un déréglage dans la géométrie de ces trains occasionne des défauts visibles sur les pneus.
  • Carrossage : un excès de carrossage positif entraînera une usure du bord extérieur de labande de roulement, et un carrossage négatif trop important provoquera l’usure du bord intérieur du pneu.
  • Parallélisme : un excès d’ouverture entraîne une usure anormalement rapide de la gomme de la bande de roulement, avec un angle vif sur le bord extérieur ; les sculptures du pneu sont inclinées vers l’extérieur.

Un excès de pincement donne un angle vif sur le bord intérieur et les sculptures sont inclinées vers l’intérieur.

10 Pneus 210
11 Pneus 210
10 Les flancs des pneus peuvent se fendiller sous l’effet du soleil et de l’âge, mais aussi d’une pression de gonflage insuffisante.11 Si la marque est localisée, il s’agit probablement d’un ancien coup de trottoir qui a marqué le flanc, laissant place au fendillement.

 

  • Direction/Pivot de fusée : un jeu anormal dans les rotules de la direction, dans les rotules des bras de suspension ou dans le pivot de fusée donne naissance au phénomène de « Shimmy », la bande de roulement s’use en « patate » (schéma 8). Cette usure peut aussi provenir de pièces faussées dans la direction, défaut qui se manifestera également par un comportement anormal de la voiture, surtout en ligne droite, en lâchant le volant.
  • Suspension : une suspension trop dure provoque une usure en « dents de scie » (schéma 9), et des amortisseurs défectueux entraînent l’usure en « patate », citée précédemment.
  • Équilibrage/ Excentrage de la roue : si une roue est très déséquilibrée, la bande de roulement présente de larges méplats (usure en faux rond). Un excentrage du pneu ou de la roue, une ovalisation des tambours ou un voilage des disques peuvent provoquer ce défaut (schéma 3).
  • Stationnement prolongé : si votre voiture reste longmps sans rouler et en reposant sur ses pneumatiques, ceux-ci peuvent présenter un plat qui peut être définitif. Pour éviter cet incident, surgonflez les pneumatiques, et surtout mettez la voiture sur cales ou, à défaut, déplacez-la de 50 cm de temps en temps.
  • Frottement contre une pièce en saillie : lorsque le pneumatique frotte contre une pièce faisant saillie (parechocs ou aile déformée après un accrochage), des coupures circulaires se produisent soit sur le flanc, soit sur la bande de roulement. Un bruit tout à fait caractéristique signalera ce frottement et devra donc attirer immédiatement votre attention.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Causes d’usure des pneus
Les pneus d’une voiture
Le stockage des pneus


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques